Menu
Rampage Through Time
  • PS1
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Rampage
PS1
Rampage Through Time
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de pilou
L'avis de pilou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 octobre 2000 à 18:00:00
5/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
20/20
Partager sur :

Infogrames et Midway font le bonheur des nostalgiques de l'arcade en nous proposant le grand retour de Rampage dans son quatrième épisode : Through Time. Un titre qui, s'il s'avérait un régal il y a quelques années, semble désormais quelque peu désuet...

Rampage

Voici donc le grand retour de Rampage, ce jeu riche et subtil qui faisait très largement recette il y quelques années dans les salles d'arcades et dans lequel de grotesques mutants se chamaillaient la destruction de tous les bâtiments passant à proximité. Avec ce titre, vous voici dans la peau d'un géant aux prises avec deux de ses congénères dans l'indispensable compétition de destruction immobilière qu'ils se sont fixés. Pour résumer : voici un concept simple et efficace au service d'un scénario de rêve. Vous incarnerez donc l'un des mutants et vous vous lancerez dans une frénétique entreprise de démolition, cumulant un maximum de points et n'hésitant pas à frapper vos petits camarades pour jeter votre dévolu sur un immeuble avant eux.

Rampage
Des graphismes époustouflants !
Inutile de chercher la complexité, puisque tout ou presque dans Rampage : Through Time vous permet d'éviter soigneusement de réfléchir. Le gameplay se veut donc aussi raffiné que saisissant, oscillant entre une maniabilité exécrable et un intérêt des plus limités. Ironie du sort, le jeu se présente comme résolument fun et distrayant ce qu'il s'avère être en effet durant environ trois minutes. Au-delà, si l'ennui ne s'installe pas, c'est la dépression, puis la crise de nerfs qui prennent le dessus au regard d'un titre outrageusement minimaliste. En somme, on évolue au fil des niveaux sans difficulté, en alternant les phases de destruction à l'incroyable monotonie et les mini-jeux, certes amusant par leur aspect décalé, mais tout aussi mièvres à la longue. Du grand art en matière de caractère répétitif puisque vous traverserez les époques et les civilisations en ravageant tout sur votre passage au cours d'une vingtaine de niveaux ou si vous préférez, jusqu'à ce que mort s'en suive.

Rampage
Des mini-jeux particulièrement attrayants.
La maniabilité pour sa part ne parvient même pas à suivre le rythme (infernal il faut le dire) de ce titre, occasionnant des réactions épidermiques des plus vives. Les mutants sont le plus souvent les uns sur les autres ou vautrés par terre, victimes de la maigre opposition que manifestent les hommes. Les commandes, non contentes de leur manque cruel de lenteur, se payent en plus le luxe de l'imprécision pour compléter un tableau que l'on a déjà peine à croire. Le tout se veut donc grossier tant dans les phases de destruction que durant les mini-jeux permettant de clôturer chaque niveau. Vos déplacements vous sembleront par ailleurs effroyablement lents alors que vos ennemis auront l'air d'évoluer avec l'aisance et la grâce d'un papillon (enfin presque !).

Rampage
Dénouez les mystères de l'Egypte.
Côté graphismes, le tout paraîtra absolument prodigieux pour les nostalgiques des scrollings différentiels qui époustouflaient en leur temps les possesseurs d'Amiga. Replacés dans un contexte plus actuel, ils sembleront en revanche franchement défraîchis et plus vraiment à la page. Rassurez-vous, ils ont au moins un avantage : celui de ménager la PSX. Un niveau de détail grossier, des décors qui le sont tout autant et des animations qui feront volontiers sourire les joueurs les plus narquois. En bref, une merveille de médiocrité. Les musiques se passent de commentaires et les effets de leur côté paraîtront tout aussi fades.

Il est ainsi des jeux dont on se dit qu'on ferait mieux de se casser une jambe plutôt que de les acheter, soucieux de votre santé comme nous le sommes, nous vous éviteront donc cette peine. Rampage : Through Time ne vaut pas le détour à moins de faire partie du public des nostalgiques de ce titre. Certains y verront un retour vers leurs vertes années et pourront donc y aller sans crainte, les autres, quant à eux, prendront soin de contourner ce titre catastrophique.

Les notes
  • Graphismes 8 /20

    Des graphismes à faire pâlir la PSX qui aura probablement honte de voir tourner un pareil soft sur son lecteur. Le scrolling différentiel qui aurait été une merveille il y a 10 ou 15 ans est bien loin d'être persuasif de nos jours.

  • Jouabilité 7 /20

    Une maniabilité discutable s'alliant à un gameplay des plus réduits, pour nous donner un jeu pénible à la longue

  • Durée de vie 7 /20

    La longévité, en dépit du nombre de niveaux et des possibilités à trois joueurs ne devrait pas dépasser la demi-jounée tant ce jeu se veut inintéressant et répétitif.

  • Bande son 8 /20

    Une bande-son à l'échelle de ce titre : insipide et sans relief.

  • Scénario /

    -

Un titre à éviter comme la peste à moins que ce ne soit après une phase de réflexion claire et avisée. Les accros de l'arcade y verront peut-être un retour aux sources, les autres quant à eux, n'y verront qu'une plaisanterie de mauvais goût.

Profil de pilou
L'avis de pilou
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 octobre 2000 à 18:00:00
5/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
20/20
Mis à jour le 09/10/2000
PlayStation Action Infogrames Midway Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Oninaki : Une ode sombre et moderne au J-RPG
    PC - PS4 - SWITCH
  • Preview : Astral Chain : le prochain gros coup de PlatinumGames ?
    SWITCH
  • Preview : Wolcen : Lords of Mayhem – Une alternative à Diablo III ?
    PC
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Cyberpunk 2077
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Final Fantasy VII Remake
    PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live
  • Pokémon Épée / Bouclier
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce