Menu
Might and Magic VIII : Day of the Destroyer
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PC / Might and Magic VIII : Day of the Destroyer sur PC /

Test du jeu Might And Magic 8 : Day Of The Destroyer sur PC

Test : Might And Magic 8 : Day Of The Destroyer
PC
Might and Magic VIII : Day of the Destroyer
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 octobre 2000 à 18:00:00
9/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (62)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.9/20
Partager sur :

Seule l'heroic-fantasy est capable de donner autant de ressources pour des épisodes aussi nombreux. A l'instar de séries comme Ultima ou King's Quest, voilà le tout dernier épisode de la grande saga des Might And Magic. Le numéro 8 qui achève espérons-le, l'effritement progressif de cette grande épopée.

Might And Magic 8 : Day Of The Destroyer

Achever dans le mauvais sens du terme hélas car après des épisodes 6 et 7 aussi répétitifs que laids, il faut croire que 3DO aime à faire des suites qui se ressemblent... C'est en tout cas dans un scénario très banal que vous allez commencer l'aventure mais reprenons l'affaire depuis le début. Vous débarquez dans le continent de Jadame où vous êtes rapidement embauché comme garde du corps d'une caravane d'elfes noirs. Alors que tout se passe pour le mieux, les événements vont rapidement s'accélérer avec l'arrivée d'un mystérieux magicien qui ouvre des portails sur tous les continents d'Enroth vers les plans élémentaires. Ces ouvertures magiques vont déverser mort et destruction partout sur les territoires du monde et vous serez le seul héros capable d'endiguer le cataclysme. Habituel et classique.

Might And Magic 8 : Day Of The Destroyer
Admirez les graphismes seyants et fabuleux de Might And Magic 8...
Dans l'interface, on reprend les mêmes et on recommence puisqu'après la sempiternelle création de votre personnage principal, vous vous retrouverez dans le monde avec l'interface maintenant bien rodée en vue à la première personne. Vos personnages qui peuvent aller jusqu'à 5 sont placés bien sagement en bas de l'écran et les différents inventaires, livres de sorts, livres de quête etc. sont eux placés en haut. Les commandes pour les déplacements ressemblent à peu près à un quake-like avec une souplesse toute relative et heureusement, la plupart des commandes sont reconfigurables. A voir les commandes par défaut, 3DO doit faire tester ses jeux par des pingouins. Vous allez donc en tout cas avancer dans les décors en 3D d'Enroth et visiter villages, châteaux, donjons et autres plans dimensionnels. Les créatures qui peuplent ces lieux pourront être agressives ou neutres et vous rencontrerez marchands, ennemis, passants ou bien encore des personnages importants pour les quêtes qui fourmillent dans le jeu. En parlant de ces quêtes, je ne peux que déplorer l'intérêt lamentable qu'elles apportent au jeu. Vraiment simplistes, elles ne donnent aucun regain d'intérêt et vous vous lasserez sûrement de les faire avant la fin du jeu.

Might And Magic 8 : Day Of The Destroyer
Le plan en bas à droite se révélera un précieux allié lors des explorations
Répétitif, tout le gameplay de Might And Magic 8 le transpire. L'aventure en elle-même est une suite de combats sans saveur avec des vagues d'ennemis qui se succèdent bêtement. Les forces ennemies ne feront que vous foncer dessus, sans aucune surprise. Etant donné en plus le nombre très élevé de combats dans M&M 8, je peux vous affirmer que le jeu devient rapidement aussi lassant que ces prédécesseurs. Si on prend en fait un par un chaque élément du jeu, combats, sorts, dialogues, quêtes etc. on se rend compte qu'aucun des aspects de Might And Magic 8 ne vaut l'achat du jeu. Sans parler de l'aspect graphique... Un des plus vieux moteurs de jeu qui soit encore vendu, on retrouve avec une boule dans la gorge des graphismes dignes du début des années 90. Les sprites misérables avec des monstres trop ressemblants et à l'animation toujours identique et succincte. Les décors semblent aussi pauvres que Job avec un aspect cubique partout, des textures à 3 couleurs baveuses sur tous les éléments, c'est une hérésie surtout quand on lit le discours élogieux fait sur la boîte du jeu...

Encore une fois, 3DO nous ressort une énième mouture décrépie de leur fameux jeu de rôle en vue à la première personne. L'action est répétitive à souhait et le moteur 3D commence à faiblir sous le poids des ans... Un jeu qui aurait fait fureur il y a quelques années mais qui fera aujourd'hui pâlir de honte votre PC flambant neuf.

Les notes
  • Graphismes 7 /20

    Un moteur de jeu qui est fluide mais qui est d'une laideur affligeante. Textures, sprites et animations sont baveuses et vraiment répétitives.

  • Jouabilité 10 /20

    Commandes pas vraiment intuitives et si le jeu ne demande heureusement pas de très bons réflexes, vous aurez du mal à vous immerger dans l'action.

  • Durée de vie 10 /20

    Ultra répétitif, on se retrouve rapidement à faire de l'expérience et monter les niveaux sans regain de tension dans le gameplay.

  • Bande son 15 /20

    Le seul aspect positif du jeu car les musiques collent parfaitement à l'ambiance et les bruitages sont honnêtes.

  • Scénario 10 /20

    Aussi linéaire et classique qu'à l'accoutumée, des gentils, un grand méchant et des myriades d'ennemis... Beurk.

Les accros de la série retrouveront peut-être les mêmes qualités que dans les précédents épisodes mais Might And Magic 8 reste un produit préhistorique et sans saveur.

Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
06 octobre 2000 à 18:00:00
9/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (62)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.9/20
Mis à jour le 06/10/2000
PC RPG 3DO Infogrames Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewNeed for Speed Heat : Courses et customisation enragées sous le soleil de Floride Il y a 6 heures
PreviewDisco Elysium : un RPG particulièrement ambitieux 07 oct., 15:53
PreviewOverwatch sur Switch : le fun à 30 fps ? 03 oct., 18:18
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare
25 oct. 2019
2
The Last of Us Part II
21 févr. 2020
3
Death Stranding
08 nov. 2019