Menu
Ground Control
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Ground Control
PC
Ground Control
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 juin 2000 à 18:00:00
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (76)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.7/20
Tous les prix
Prix Support
8.00€ PC
8.00€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Le croiseur de l'Inquisition, Carmina Dei, voguait lentement en orbite autour de Krig-7B. Le frère Malrik Kayn regardait la planète orange à travers la gigantesque baie vitrée de supraglas qui le séparait de l'espace. Bientôt, l'Ordre de la Nouvelle Aube illuminerait de sa clarté l'univers entier.

Ground Control

La petite équipe suédoise de Massive Entertainment, voilà une très bonne surprise européenne. Depuis un an quasiment, ils nous font baver avec leur STR tout en 3D : Ground Control. Edité par Sierra, la première démonstration faite à l'ECTS nous avait Lightman et moi littéralement abasourdis. Un plaisir tout à fait renouvelé lors de la preview du monstre même si toutes les fonctionnalités n'étaient pas encore véritablement bien implémentées. Bref, l'attente est maintenant terminée et le jeu arrive enfin sur nos plages normandes.

Ground Control
Le petit détail qui tue, l'effet de lumière du soleil quand la caméra s'oriente sous un certain angle
Dès le départ, Massive n'a pas voulu lésiner sur l'aspect background du jeu et on en a pour notre argent. Une preuve ? La multitude de détails que le monde de Ground Control comporte que ce soit au travers du manuel avec ses pages détaillées sur les parties en présence ou encore les détails qui s'amoncellent au cours des briefings au sein des missions. Dans Ground Control, deux grandes factions vont être contrôlables par le joueur : la Crayven Corporation, une multinationale militaro-industrielle aux mœurs idéologiques et l'Ordre de la Nouvelle Aube, une secte religieuse colossale qui sous prétexte de religion, asservit les populations. La découverte d'une nouvelle planète aux ressources incommensurables va précipiter les 2 rivaux dans une guerre sans merci.

Ground Control
Dommage qu'on ne puisse vraiment jouer avec le zoom au maximum car le détail est impressionnant
Ground Control n'innove pas non plus complètement dans le genre STR en 3D, d'autres avant lui s'étaient essayés mais avaient lamentablement échoués pour cause de moteur déficient, d'interface minable ou encore de gameplay trop proche d'un jeu en 2D. Le seul ayant réussi à vraiment combler le fossé et à apporter le renouveau tant attendu était en fait Homeworld. Maintenant, le pas est nettement franchi par Ground Control. Pour synthétiser en une seul mot ce jeu, il faudrait dire : simplicité. Pourtant loin d'être simpliste, ici il ne s'agira pas de collecter des montagnes de ressources et d'empiler les bataillons d'unités pour enfoncer les lignes ennemies. Dans GC, vous disposez d'unités définies avant la mission et déposable en temps voulu sur le champ de bataille. Composées de différents types (aviation, infanterie, blindés et artillerie), chaque camp dispose de groupes d'unités à peu près similaires dans leur mode de fonctionnement. Les terrains de Ground Control, au delà de leur diversité d'environnement utilisent nettement plus le relief que la végétation. Grâce à un système de visée, les escouades en hauteur bénéficieront d'un avantage ou encore sans utiliser de brouillard de guerre, les unités cachées par les éléments deviendront fort logiquement invisibles. Autre exemple, les unités passant dans les tirs ennemis ou alliés subiront des pertes. Simple mais très efficace.

Ground Control
Tous les blindés font des marques sur le sol qui s'estompent
Le contrôle des unités et l'interface générale du jeu est quant à elle un vrai bonheur de facilité et d'intuitivité. La souris et le clavier seront nécessaires mais le tout est encore une fois d'une simplicité détonante. Un clic par ici, une sélection par là, rien ne viendra entacher votre plaisir du jeu. Mais le fin du fin dans Ground Control c'est assurément ce bijou de caméra que nous a pondu Massive Entertainment. En plus d'être fluide, elle se permet le luxe de vous offrir d'un simple geste, une vue imprenable sur ce que vous souhaitez. Vous pourrez donc au final vous déplacer à l'endroit précis d'où vous voulez surveiller l'action. Le zoom surpuissant de cette caméra permettra des plans rapprochés parfaits ou bien une vue stratégique des plus maniables. Une interface quasi parfaite.

Ground Control
Les unités aériennes sont à la fois hyper maniables et possèdent des animations circulaires très graciles
L'autre atout phénoménal de Ground Control réside aussi dans son moteur de jeu. Clairement le mieux réussi de sa catégorie, il est capable d'afficher des détails hallucinants dans des décors somptueux. Le zoom effectué sur les unités vous donnera un aperçu bourré de détails croustillants lors des combats ou des déplacements de troupes. Les douilles des soldats sautent des fusils lorsqu'ils tirent., les canons tirent dans des gerbes de flammes sulfureuses... Splendide ! Rajoutez à cela des effets de lumières, de brouillards, les fumées ou les explosions qui s'échappent des machines en difficulté et vous obtiendrez un luxe de détails visuels rarement atteint et tout bonnement mirifique. Le tout sans offrir vraiment de ralentissement notable ou de bugs d'affichages flagrants. De près comme de loin, c'est jouissif.

Ground Control
Un peu comme dans Homeworld, les combats ressemblent à des ballets d'une rare beauté
Les deux campagnes du jeu sont complètes, bien étudiées au point de vue difficulté et l'avantage de Ground Control sera de proposer des scénarios assez complexes tout en évitant l'aspect collecte/construction/destruction. Certains n'aimeront peut-être pas mais ils manqueront tout ce qui fait de Ground Control un très bon jeu. Pareil pour le mode multijoueur particulièrement soigné avec une myriade de modes et de possibilités différentes. Jouable jusqu'à 8 et les unités n'étant pas remplaçables, la stratégie et la tactique deviennent bien plus primordiales que la rapidité technique dans le maniement de la souris.

Les notes
  • Graphismes 18 /20

    Le meilleur moteur de sa catégorie et un niveau de détail jamais atteint dans un stratégie/temps réel. Une vraie tuerie !

  • Jouabilité 18 /20

    Des contrôles intuitifs et une véritable interface usant d'ergonomie et de pratique. Le jeu est assez réaliste pour proposer une simulation incroyablement complexe tout en limitant l'action à l'essentiel.

  • Durée de vie 17 /20

    Le nombre de missions est largement honnête et la multitude de modes multijoueurs très conséquents. De longues parties à 8 en perspective !

  • Bande son 17 /20

    Musiques de bon aloi pour une saga futuriste et des voix en anglais (version testée) tout à fait crédibles. Les bruitages sont aussi détaillés que le reste.

  • Scénario 17 /20

    Un véritable travail de background qui s'acharne sur le moindre détail. Des missions aux briefings complets tout en englobant une trame très bien ficelée.

Un STR qui apporte un renouveau vivifiant et frais dans ce monde si stéréotypé. Une des simulations les plus réalistes avec un niveau de détail incroyable et le tout, emballé dans une conception simple et époustouflante.

Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 juin 2000 à 18:00:00
18/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (76)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.7/20
Mis à jour le 14/06/2000
PC Action Stratégie Massive Entertainment Sierra Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live