Menu
Imperium Galactica II : Alliances
  • Tout support
  • PC
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Test : Imperium Galactica 2
PC
Imperium Galactica II : Alliances
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 mai 2000 à 18:00:00
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (41)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Tous les prix
Prix Support
8.99€ PC
34.15€ PC
Voir toutes les offres
Partager sur :

Après un premier épisode assez limité techniquement, GT Interactive par l'intermédiaire de Digital Reality veut rattraper son premier échec. Voici donc un jeu qui garde l'esprit de l'original mais en ayant retravaillé la forme de toutes les manières possibles... Verdict.

Imperium Galactica 2

Voici donc le retour d'Imperium Galactica. Après le premier épisode qui était passé quasiment inaperçu à côté des ténors du genre. Les petits gars de Digital Reality ont décidé de revoir entièrement leur copie et se sont acharnés sur une nouvelle mouture techniquement plus aboutie mais respectant le thème original : Devenir le maître de l'UNIVERS !! Un jeu qui ne fera pas partie de la thérapie ludique pour tous les mégalomaniaques de la Terre :)

Imperium Galactica 2
De nombreux environnements couvrent les planètes : déserts, neige, roches basaltiques...
Tellement d'ailleurs que dès le début, vous n'avez même pas à lutter, vous ETES l'empereur de l'Univers. Bon d'accord, un empereur contesté mais bel et bien maître de la vie et du sort de milliards d'individus à travers toute la galaxie. En plein futur hyper technologique, les races les plus à même de dominer l'univers se mènent une lutte acharnée pour le contrôle politique, géographique, commercial et militaire. Ces trois races, qui ne seront pas les seules du jeu, mais qui seront les seules jouables en tout cas se composent le plus classiquement du monde en 3 catégories : Les Solariens, les Shinaris et les Kra'hens. Les Kra'hens sont en fait la race de gros débiles au cerveau atrophié par des siècles de musculation, les Shinari sont bien évidemment le contraire avec une force militaire faible mais des talents commerciaux ou diplomatiques colossaux tandis que bien sûr, les humains se placent entre les deux autres.

Imperium Galactica 2
Les villes peuvent devenir assez énormes et c'est sûrement la plus jolie des interfaces
Après un long tutorial qui vous mettra en présence de tous les écrans du jeu (très nombreux), vous aurez un aperçu de la myriade de genres que IG2 utilise. Car vous devrez gérer tous les aspects de vos colonies. L'interface principale, une vue en 3D de l'espace vous montrant les différentes planètes et flottes, permettant de les déplacer et de gérer légèrement vos colonies depuis celle ci. Mais pour vraiment accéder à la construction, gestion de celles-ci vous devrez utiliser une deuxième interface, celle-ci tout en 3D mais ressemblant nettement plus à un SimCity vous montrera vos bâtiments et vous permettra d'en construire d'autres etc. Enfin, de nombreuses autres interfaces sont aussi au rendez-vous afin de contrôler les aspects diplomatiques, militaires, recherche etc. Au total, c'est un nombre très important de paramètres dont il vous faudra tenir compte.

Imperium Galactica 2
Ici vous pourrez voir vos différents ennemis avec un résumé vital sur leurs activités respectives
Heureusement, une foule d'aides et d'automatisations ont été intégrées. Par exemple, vos colonies peuvent s'autogérer. Incapables d'anticiper ou de réagir, vous pourrez quand même leur donner des priorités qui définiront les orientations des constructions. Avec ces systèmes, le jeu gagne bien évidemment en souplesse. Autre exemple, votre conseiller qui vous tiendra sans cesse au courant par l'intermédiaire de messages des problèmes rencontrés ou encore des alliances et dissensions diplomatiques avec les autres races et des missions événementielles qui émaillent les campagnes comme l'escorte de vaisseaux ou encore la lutte contre le terrorisme interplanétaire. Bref, une quantité de petits détails qui nous font dire que le jeu a été pensé pour le joueur et que le béta-test a été effectué très correctement.

Imperium Galactica 2
Dans l'espace de recherche, la vue en 3D des vaisseaux reste un détail agréable
Le second gros volet d'Imperium Galactica 2 est sans conteste les conflits armés avec les autres races qui deviendront monnaie courante après un certain temps d'expansion. Ceux ci, dans l'espace ou dans les colonies se dérouleront de la même manière, une jeu en semi-temps réel et 3D.3D car les batailles dans l'espace seront assez sommaires avec des vaisseaux qui se tirent dessus dans le vide tandis que des chasseurs auto-contrôlés virevoltent en tiraillant. Semi-Temps réel car les combats au sol se dérouleront dans l'interface des colonies et feront quelque peu penser à des STR classiques même si comme tout au long du jeu, votre contrôle du temps sera total.

Imperium Galactica 2
En zoomant pendant les combats, vous serez parfois surpris de certains effets graphiques
Le commerce avec les autres races et entre les planètes, la guerre armée dans le ciel et sur la terre, l'espionnage militaire et politique seront tout autant d'aspects importants et concrets qui vous permettront de dominer et de faire prospérer votre civilisation. Chaque race possède ses propres défauts et avantages. Bien définis, ceux-ci influent réellement sur la façon de jouer et surtout de gagner et donneront des stratégies vraiment différentes. Graphiquement, Imperium Galactica 2 s'en sort moyennement au final mais impressionne sur quelques points suivant les interfaces étudiées. L'interface spatiale est par exemple bien trop sommaire et même s'il est possible de pivoter, se déplacer ou encore de zoomer avec la caméra, ça reste bien trop morne et pas joli. L'interface des colonies est quand à elle bien plus travaillée avec des textures fines et des bâtiments variés. En général, Imperium Galactica 2 s'en sort grâce à une interface bien travaillée, bien pensée et des menus pratiques. Techniquement, c'est encore un peu léger.

Les notes
  • Graphismes 14 /20

    Suivant les interfaces, IG2 s'en sort plus ou moins bien. Des cinématiques sympathiques mais un côté vieillot qui ne cesse de hanter le jeu.

  • Jouabilité 16 /20

    Menus clairs et totalement traduits, l'automatisation et 3 niveaux de difficulté aideront grandement. Digital Reality a bien retenu la leçon.

  • Durée de vie 17 /20

    3 grosses campagnes pleines de rebondissements et quelques missions originales qui se verront augmenter car Digital Reality en sort des nouvelles régulièrement. Le jeu multijoueur est un peu long.

  • Bande son 15 /20

    Des musiques qui ne se valent pas toutes dans la qualité. Les voix en français sont pourtant de bonne facture et les bruitages trop peu nombreux pour être véritablement notables.

  • Scénario /

    -

Imperium Galactica fait bien mieux que son prédécesseur. Plus clair et pourtant encore plus complet, les passionnés de gestion/stratégie vont prendre un malin plaisir à surtaxer, piller et coloniser. Il aurait fallu encore un peu plus d'action et d'intensité pour en faire un hit.

Profil de Kornifex
L'avis de Kornifex
MP
Journaliste jeuxvideo.com
30 mai 2000 à 18:00:00
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (41)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Mis à jour le 30/05/2000
PC Gestion Stratégie GT Interactive Digital Reality Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
  • Preview : Crackdown 3 : un multijoueur étonnament addictif
    PC - ONE
  • Preview : Just Cause 4 : Meilleur bac à sable que jeu d'action ?
    PC - PS4 - ONE
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live