Menu
Demolition Racer
  • Tout support
  • PC
  • PS1
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Demolition Racer / Demolition Racer sur PS1 /

Test Demolition Racer sur PS1 du 26/11/1999

Test : Demolition Racer
PS1
Demolition Racer
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
26 novembre 1999 à 18:00:00
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (30)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Partager sur :

Demolition Racer est de la même veine que Destruction Derby, qui fut l'un des tout premier jeux de caisse sur Playstation ; à l'époque, le jeu avait fait sensation de par sa qualité graphique et d'animation. Aujourd'hui, on s'émerveille déjà beaucoup moins pour ce qui est de la technique sur PSX, mais on s'amuse toujours autant !

Demolition Racer

Sortez la bière, les guitares, le blouson en cuir noir et les chaînes, et démarrer Demolition Racer : 3, 2, 1... GO ! c'est parti mon kiki pour du gros bourrinage de première... Et vas-y que je te rentre dans la cuirasse à 150 km/h, et vas-y que je te fume ton moteur, et vas-y que je te jarte ton capot !!! Ah ! quel bonheur, pas de réflexion, mais juste le bonheur de casser et de rouler vite... Vite ! c'est le mot, car l'impression de rapidité est balèse, au détriment de la qualité graphique, certes, mais on ne peut pas tout avoir. C'est ici le gros point noir de Demolition Racer : c'est laid, d'où la nécessité de ne pas s'arrêter à ce niveau et de prendre le jeu pour ce qu'il représente, dans le furieux délire de la casse bête et méchante.

Demolition Racer
Okay, la couleur de ma caisse est moche.
Plusieurs types de course vraiment sympa sont possibles. Le mode Demolition tout d'abord, dont l'objectif est de terminer la course en ayant pris soin de marquer un max de points. Comment les marquer rétorquez-vous ? En jouant de la ferraille, pardi ! Curieusement, c'est d'ailleurs dans ce mode qu'intervient la seule subtilité du jeu. En effet, ce n'est pas parce que vous terminerez premier de la course que vous gagnerez. Le vainqueur est celui qui marque le plus de point, donc qui casse le plus de bagnoles. Ceci dit, il faut aussi se soucier de la place sur la ligne d'arrivée, car celle-ci délivre un coefficient multiplicateur de votre score, qui sera d'autant plus élevé que vous terminerez près de la première place...

Demolition Racer
Un mode Arène tout en finesse.
Le mode poursuite est en fait une course simple, où il vaut mieux éviter les collisions. En "Poule mouillée", vous conduirez sur un circuit où les adversaires ne tournent pas forcément dans le même sens ! Essayer donc de terminer sur quatre roues. Le mode "Dernier homme dans la course" vous place dans une arène, comme cela se faisait à Destruction Derby, où vous devez castagner tout ce qui roule en essayant d'être le seul rescapé de la purée métallique qui en découle... Chaud les marrons, mais quel panard ! :) a l'inverse, en "Suicide", vous devez viander votre caisse en un minimum de temps. Un truc de dingue, là encore.

Demolition Racer
C'est gris et c'est moche, mais au moins ça va vite.
Quelques circuits sont au choix : un porte-avions, une piste rurale, une autoroute, une voie express, une zone industrielle, un parking, un stade etc. tous ces endroits plus ou moins chaotiques sont idéaux pour de telles courses, et collent tout à fait à l'esprit décalé du jeu. Idem pour les voitures, grosses américaines bien ringardes, où l'on peut changer les couleurs et le logo. Avec ça, les musiques bien "hardos" sont excellentes, avec un son bien lourd comme on les aime... et les bruitages sont eux aussi à la hauteur, le son des moteurs et du fracas de tôle réalistes. La variété de Demolition Racer en fait un jeu intéressant pour un joli bout de temps, surtout avec les nombreux niveaux de difficulté. Alors oubliez les graphismes et amusez-vous bien ! :)

Les notes
  • Graphismes 11 /20

    Franchement, c'est plutôt laid côté graphisme, mais ça a sans doute eu le mérite d'offrir une animation fluide et très rapide... Dès que l'on prend un peu de vitesse, on s'accroche comme un bon à sa manette, qui n'arrête d'ailleurs jamais de vibrer.

  • Jouabilité 18 /20

    Le contrôle de la voiture est un régal, et paraît assez réaliste sous certains aspects. Les dérapages sont bien rendus et on prend la voiture en main après seulement quelques tours de piste !

  • Durée de vie 17 /20

    Le jeu est assez difficile, mais ce qui donne une bonne durée de vie à l'ensemble, c'est le nombre de modes de jeu, de circuits, de caisses et de niveaux de difficulté.

  • Bande son 17 /20

    Les musiques sont parfois décapantes et les bruitages grisants au possible ! Wahouuu !!! :o)

  • Scénario /

    -

Ok, le jeu est moche visuellement, mais à côté de ça, qu'est-ce qu'on s'amuse ! Tout plein de modes de jeu différents permettent d'aborder pas mal d'aspects de la course automobile, les circuits et les caisses sont variées, l'impression de vitesse est excellent, l'animation fluide, les collisions bien réussies (à part un peu de clipping de temps en temps, c'est vrai)... bref ! le gameplay est carrément génial, et c'est le principal !

Profil de Pseudo supprimé
L'avis de Pseudo supprimé
26 novembre 1999 à 18:00:00
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (30)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16.1/20
Mis à jour le 26/11/1999
PlayStation Action Course Infogrames Pitbull Syndicate Rétrogaming
DERNIÈRES PREVIEWS
  • Preview : Resident Evil 2 : 4 heures passées à Raccoon City, et des S.T.A.R.S plein les yeux
    PC - PS4 - ONE
  • Preview : Super Smash Bros. Ultimate : On a joué au mode Aventure, au Tableau des Esprits et au mode Classique !
    SWITCH
Dernières previews
Jeuxvideo.com
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Anthem
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Resident Evil 2 (2019)
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live