Test Power Quest- Gameboy

Gameboy

Après Mortal Kombat 4, un nouveau jeu de combat arrive sur Gameboy Color, dans un genre plus manga, avec un soupçon de RPG.

Power Quest

Dans POWER QUEST, ce ne sont pas des humains qui s'affrontent dans des combats mais des petits robots télécommandés (cela dit, sur l'écran de la Gameboy, on ne voit pas trop la différence!!). Vous avez le choix entre 6 personnages différents, tous dessinés dans le plus pur style manga. Trois modes de jeux sont proposés au joueur. D'abord un mode contre la console, très classique dans le plus pur style des jeux de combats : vous affrontez des personnages gérés par la console en 3 rounds gagnants. Le mode VS vous permettra de vous opposer à un joueur humain, pour peu que vous disposiez d'une seconde console, d'un second exemplaire de Power Quest et d'un câble Link. Enfin, le mode "Histoire", le plus intéressant, propose un scénario autour des combats. Vous parcourez une ville à la recherche de personnes dont vous devrez combattre les robots télécommandés. Au fur et à mesure que vous remportez des combats, vous gagnez des crédits, lesquels vous permettront d'acheter des équipements pour votre personnage. L'objectif final étant de remporter un tournoi.

Test Power Quest Gameboy - Screenshot 1L'écran titre

Ceci dit, l'histoire autour des combats est très mince. Vous devrez gagner des dizaines de combats afin de gagner des crédits pour acheter de nouveaux équipements, qui vous permettront à nouveau de combattre La panoplie de coups des personnages est intéressante sans être révolutionnaire. Les coups spéciaux sont indiqués dans la documentation. Mais, au fil des parties, les combats s'avèrent assez répétitifs. Techniquement, la réalisation est correcte sans atteindre des sommets. Une bonne note pour la musique, les graphismes sont plus communs. POWER QUEST est donc un jeu de combat qui ne séduira que les irréductibles de ce genre de jeux. Les autres se rabattront sur les superbes jeux qui sortent actuellement sur la Gameboy Color.

Lightman, le 18 mars 1999

Les notes

  • Graphismes 12/20

    Des graphismes moyens servis par une bonne animation des personnages pour compenser. Les décors sont par ailleurs corrects, bien que peu variés. Sunsoft annonce s'être servi de 56 couleurs à l'écran simultanément (sur Gameboy Color) : ce n'est guère visible.

  • Jouabilité 11/20

    La prise en main est facile. Néanmoins, on regrettera une trop grande abondance de dialogues sans aucun intérêt en mode "histoire" (bref, typique de ce qu'on voit dans la plupart des jeux japonais-mangas)

  • Durée de vie 9/20

    Des combats répétitifs, sans grand enjeu. Le fil conducteur du mode histoire (gagner des combats pour obtenir de nouveaux équipements afin de battre de nouveaux adversaires) est trop mince pour intéresser le joueur à long terme.

  • Bande son 12/20

    Une bande son plutôt de bonne facture, avec une musique assez réussie.

  • Scénario

    -

  • Note Générale12/20

    Power Quest n'est pas un jeu révolutionnaire et n'apporte rien au genre. Les fans des purs jeux de combat préféreront certainement Mortal Kombat 4 Les fans de RPG resteront sur Zelda.

    La note de la rédaction est une appréciation de la qualité générale du jeu, mais n'est pas une moyenne arithmétique des différents critères.

  • Note Lecteurs 14/20

Retour haut de page

Infos jeu

  • Power Quest
  • Afficher recto jaquette
  • Editeur : Infogrames
  • Développeur : Sunsoft
  • Type : Action
  • Sortie France : Février 1999
  • Version : Française intégrale