Menu
Kingdom : New Lands
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS4
  • ONE
  • Mac
  • iOS
  • Android
  • Linux
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux Gestion / Derniers tests jeux vidéo / Kingdom : New Lands / Tests Kingdom : New Lands /

Test du jeu Kingdom: sans couronne, pas de roi.

Kingdom : New Lands
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de vandryel
L'avis de vandryel
MP
Utilisateur jeuxvideo.com
05 janvier 2016 à 14:00:00
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.1/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Voir toutes les offres
Aussi disponible sur :PS Now
Test Kingdom: sans couronne, pas de roi.

Contributeur

Kingdom : New Lands dévoile sa date de sortie

7 567 vues

Il est rare de voir de bons jeux de gestions simples car, souvent, ils s'adressent à un public bien spécifique dû à leur prise en main difficile et compliquée. Ici, Kingdom a voulu faire un jeu de gestion simplifié au maximum. Le gameplay sera-t-il au rendez-vous?

Kingdom: sans couronne, pas de roi.

Vous prenez le contrôle d'un roi (ou d'une reine) qui doit rebâtir son royaume à partir de pas-grand-chose et ceci malgré le fait que quasiment toutes les nuits des hordes de démons viendront pour voler votre argent et saisir les outils de vos gens. Quand il ne vous restera plus rien, ils prendront votre couronne tels des huissiers qui récoltent des impôts et saisissent vos biens ! Sans couronne, pas de royaume et donc il faudra faire tout ce qui est en votre pouvoir pour la protéger et en profiter pour détruire les portails d'où sortent ces percepteurs d'impôts !

Kingdom: sans couronne, pas de roi.
Ils ont même saisi ma couronne

Ma terre, mon royaume

Le monde est présenté en 2D 8bits bien oldschool, ça ne plaira pas à tout le monde bien entendu, mais c'est vraiment bien géré ici : les reflets dans l'eau, le mouvement des arbres, tout est vraiment poussé au détail prêt dans ces graphismes minimalistes. Le royaume est divisé en deux biomes bien distincts : votre terre, qui est la plaine, et la forêt. Dans la première, vous pourrez y installer vos constructions qui sont au nombre de... trois : des murailles, des tourelles et des fermes. Vous pourrez améliorer vos constructions plusieurs fois selon leur type pour vous protéger derrière vos défenses et récupérer l'or que produisent vos fermes. La forêt, quant à elle, est l'endroit où se cachent les pauvres roturiers que vous convertirez à votre cause pour la modique somme d'une pièce d'or symbolique. C'est aussi l'endroit où s'ébattent caribous et lapinous qui feront un très bon gibier afin de ramasser encore plus de délicieuses pièces d'or. Mais si vous voulez agrandir vos terres et vos défenses, il faudra raser ces arbres, car vous ne pourrez rien construire dans la forêt.

Kingdom: sans couronne, pas de roi.Kingdom: sans couronne, pas de roi.

Au travail manant !

L'or est la seule ressource présente dans le jeu, il se récupère auprès de la plèbe qui travaille pour vous dans les champs ou à la chasse qui, dans Kingdom, sont les deux seules façons de gagner des pièces d'or. Toute cette fortune vous permettra d'engager des hommes et d'améliorer vos constructions ainsi que votre base principale, mais elle est aussi utile pour équiper vos gens qui ne demandent qu'à travailler. Vous pourrez donc en faire des constructeurs, des archers ou des paysans. Les archers représenteront la plus grosse partie de votre population, car ils défendent vos murs la nuit et ramènent de l'argent dans la journée, vous allez donc en user et abuser jusqu'à ce qu'il ne reste plus un seul lapinou qui se promène.

Kingdom: sans couronne, pas de roi.
Ils en veulent à mon or les bougres!

Les percepteurs d'impôts qui en veulent au trésor

La nuit tombée, vos larbins rentrent derrière vos murs, car ils savent ce qui les attend. Dès qu'il fait noir, des vagues d'ennemis viennent cogner contre vos défenses pour réclamer vos richesses et votre couronne. Pour vous débarrasser de ces monstres, vous devrez compter sur vos archers, vos catapultes et vos chevaliers qui leur apprendront que les impôts, c'est vous qui les récoltez et personne d'autre. Malgré ça, au fil des jours, ils viendront de plus en plus nombreux, avec des protections, puis accompagnés de monstres plus gros ou qui volent. Et pire encore, tous les 5 jours, vous avez droit à une lune de sang, les quelques monstres se transforment en hordes qui se déversent sur vos murailles. Mais les dieux ne vous ont pas abandonné, vous trouverez autour de votre royaume deux statues qui permettront d'améliorer vos archers et vos bâtisseurs pendant un certain temps. Le seul moyen d'avoir la paix, de conserver vos richesses (que vous avez gagné à la sueur du front de vos larbins), et d'accessoirement remporter la partie, c'est de partir à l'assaut des portails d'où sortent ces monstres. Pour cela, il vous faudra engager des chevaliers et les envoyer les détruire, mais ça ne se fera pas facilement, car les portails se trouveront souvent loin de vos murailles, il vous faudra donc vous étendre pour que vos chevaliers aient le temps d'atteindre la zone ennemie avant la nuit tombée.

Kingdom: sans couronne, pas de roi.Kingdom: sans couronne, pas de roi.

Jouer avec une main dans la poche

Votre travail de roi sera assez facile finalement, les seules actions que vous pourrez faire, c'est : aller à droite, aller à gauche, et lâcher des pièces. Le gameplay est donc extrêmement simpliste, la difficulté sera de gérer votre argent et de placer les bons bâtiments avant la nuit. Rien de bien compliqué et mener de manière simple son royaume avec une musique très belle qui colle parfaitement à l'univers et au style de jeu est relaxant au possible, même s'il faut chaque jour calculer le temps qu'il reste jusqu'à la nuit tombée.

Une fois que vous saurez gérer votre royaume et que vous tiendrez vos larbins d'une main de fer, le jeu n'aura malheureusement plus vraiment d'intérêt à vos yeux, le peu de choses à faire n'aidant pas à la diversité du jeu, les différentes possibilités sont très minces, donc lorsque vous aurez fini le jeu une ou deux fois, vous n'y reviendrez plus.

Trailer de Kingdom

Points forts

  • Un gameplay simple d'accès
  • Style graphique pixel art bien maitrisé...
  • Très addictif

Points faibles

  • La durée de vie
  • ...Mais qui ne plaira pas à tout le monde

Kingdom arrivera au final à rendre un jeu de gestion extrêmement simple à prendre en main, intéressant et addictif pour quelque temps. Ce qui donne sa durée de vie à ce genre de jeu sont les différentes possibilités et difficultés existantes, dans Kingdom la seule difficulté est la vague de monstre qui arrive la nuit et il n'y a quasiment rien à gérer si ce n'est des constructions dont on ne peut même pas décider de l'emplacement. Il plaira quelques heures, le temps de le finir et c'est tout.

Note de la rédaction

13
14.1

L'avis des lecteurs (10)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de vandryel,  Jeuxvideo.com
Par vandryel, Utilisateur jeuxvideo.com
MP
PC Mac Linux Gestion Stratégie Heroic Fantasy Simulation Raw Fury Noio Moyen-Age
Dernières Preview
PreviewSIFU : Le jeu d'arts martiaux qui met KO ? 09 sept., 16:00
PreviewCall of Duty Vanguard : Après Cold War, est-ce que le multijoueur passe la Seconde ? 07 sept., 19:30
PreviewWorld War Z Aftermath : Une vue FPS pour jouer façon Left 4 Dead ? 07 sept., 16:00
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
Horizon : Forbidden West
18 févr. 2022
3
New World
28 sept. 2021