Menu
Harold
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Harold
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Romendil
L'avis de Romendil
MP
Journaliste jeuxvideo.com
17 mars 2015 à 17:58:01
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (1)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Test Harold

Harold vous embauche comme ange gardien dans un runner déjanté

4 165 vues

Allier la frénésie diabolique d'un runner à la coordination millimétrée d'un Lemmings-like, c'est loin d'être une idée saugrenue et le jeu Harold se fait fort de nous en donner la preuve. Mais ici, pas question de mettre la pause pour préparer minutieusement le terrain de notre petit protégé. Car dans Harold, tout se déroule dans la panique la plus totale et ça se termine souvent mal, sauf quand on a les nerfs solides et une mémoire d'éléphant.

Harold

Si la catégorie runner abrite bon nombre de titres casual, ce n'est clairement pas ce terme que l'on choisira d'utiliser pour qualifier le titre diabolique de MoonSpider. A mi-chemin entre un Rayman Jungle Run et un Flockers, pour rester dans les sorties actuelles, Harold nous propose d'incarner l'ange gardien d'un mortel qui n'a vraiment rien pour lui... et qui doit pourtant gagner une course face à des concurrents beaucoup mieux entraînés. Chétif, trouillard et totalement dénué de confiance en lui, Harold n'aurait pas la moindre chance de l'emporter si l'ange gardien le plus doué de son école n'avait pas juré coûte que coûte de terminer premier de la compétition. Mais pour y parvenir, il lui faudra redoubler d'astuce en sabotant le terrain dans le but avoué de piéger les autres concurrents tout en guidant Harold telle une marionnette jusqu'à la ligne d'arrivée.

HaroldHaroldHaroldHaroldHarold

L'originalité du titre réside donc dans son gameplay à deux faces qui nous invite à assurer en même temps la réussite de la course d'Harold et le sabotage du parcours de ses adversaires. Dans les deux cas, l'essentiel de nos interventions divines se fera de manière indirecte en interagissant avec certains éléments du décor pour les rendre praticables par notre protégé qui se bornera à courir droit devant lui comme un dératé. Tout juste pourra-t-on lui demander de sauter au bon moment et lui envoyer une décharge dans le derrière si nécessaire pour accélérer la cadence. Mais se hisser dans le trio gagnant nécessite de connaître les parcours sur le bout des doigts ! Autant dire que notre tâche d'ange gardien ne sera pas de tout repos.

Bien que tout le sel de la compétition soit de faire en sorte que le sort s'acharne uniquement sur les autres concurrents, il ne faut pas pour autant perdre de vue son objectif principal, car la moindre seconde d'inattention et Harold finira dans les choux. Si l'échec n'est pas immédiatement synonyme de game over, les parcours sont suffisamment vicieux pour nous obliger à les recommencer x fois avant de franchir enfin la ligne d'arrivée... et encore pas forcément parmi les trois premiers. Autrement dit, la persévérance est de mise dans le titre de MoonSpider, et on se surprend parfois à réciter dans notre tête l'ordre des embûches pour tenter de gagner quelques secondes de plus au chrono. Mais l'avantage de pouvoir piéger ses adversaires, c'est qu'il ne faut pas forcément réaliser un temps record pour espérer finir dans le trio de tête. En effet, même si vous commettez des erreurs, tant que vous parvenez à ralentir la progression des autres coureurs, vous avez une chance de remonter dans le classement.

HaroldHaroldHarold

Concrètement, ces parcours du combattant font intervenir des obstacles qui ne pardonnent pas. Des poutres truffées de pics acérés aux lignes haute tension, en passant par des sauts à l'élastique improvisés et des baignades forcées chez les crocodiles, on ne plaisante pas et la mort est vite arrivée. Mais à moins d'enchaîner trop de bévues d'affilée, on a généralement l'occasion de se rattraper en collectant des auréoles et surtout en piégeant les autres concurrents pour recharger notre quota de foudre. Car c'est bel et bien dans la gestion de ce pouvoir que réside la clef de la victoire, un bon ange gardien se reconnaissant surtout à sa capacité d'invoquer la foudre au bon moment pour propulser son poulain à la vitesse de l'éclair sur plusieurs mètres. Un sprint qui vaut de l'or et que l'on prendra donc soin d'économiser et d'entretenir en commettant un maximum de méfaits à l'encontre des autres coureurs. Démolir un mur alors qu'ils sont en train de l'escalader, déplacer un pont et couper une corde pour les faire tomber dans le vide, ou énerver un crocodile juste avant leur passage, autant de réflexes sournois qu'il vous faudra vite assimiler.

HaroldHarold

Sans pitié pourvu qu'ils soient drôles, les parcours multiplient les obstacles les plus inattendus pour vous ralentir à l'aide de mirages ou de terrains périlleux. La vitesse des courses est telle qu'on peut facilement passer à côté des rares embranchements prévus dans les niveaux, et pourtant il existe bien des raccourcis qui pourront vous faire gagner de précieuses secondes. Réparties en trois grandes zones dont les thèmes sont récurrents (jungle, désert, arctique, plage), les 12 courses proposées sont toutes précédées de stages d'entraînement. Des tutos utiles mais néanmoins lourdingues qui nous permettent de nous familiariser avec les nouveaux mécanismes qui surviennent au fil de la progression. Il faut tout de même attendre le cinquième niveau pour avoir la possibilité de recourir au pouvoir de l'anticipation qui consiste à préparer le terrain en avançant d'un écran avant qu'Harold n'arrive dessus. Loin de rendre les choses plus faciles, ce pouvoir donne surtout envie de se greffer un double cerveau tant les réflexes exigés pour tout maîtriser deviennent vite surhumains. C'est bien simple, pour réaliser un parcours parfait, il faut quasiment tout mémoriser : à quel moment on peut accélérer, quand sauter, quel mécanisme utiliser, et surtout comment appliquer tout cela avec les boutons du pad.

HaroldHaroldHaroldHaroldHarold

Car ce qui rend les choses inutilement difficiles au final, c'est le fait que les contrôles à la manette ne soient franchement pas intuitifs pour ce type de jeu que l'on imaginerait nettement plus à sa place sur un format tactile. Dommage car le pad est imposé, même dans les menus, et on galère plus à retenir de quelle façon interagir avec tel ou tel mécanisme qu'à anticiper les pièges du parcours. Les réflexes ne suffisent donc pas pour s'en sortir et c'est sans doute l'élément le plus frustrant du jeu. Pour les plus motivés, un mode Challenge permet de refaire les courses à pleine vitesse du début à la fin, avec comme contrainte supplémentaire la collecte de nombreux bonus disséminés aux endroits les plus difficiles d'accès. Viser les trois étoiles de chaque entraînement représente déjà un défi nettement plus abordable dans un premier temps, mais le fait de devoir apprendre les niveaux quasiment par cœur pour passer certaines zones abominables nuit tout de même beaucoup au plaisir de jeu.

Notre vidéo-test de Harold sur PC

Points forts

  • Visuellement très sympa via un rendu cartoon bienvenu
  • Ambiance sonore atypique avec des choeurs gospel
  • Jouer les anges gardiens tout en sabotant la course des autres coureurs
  • La chasse aux raccourcis, un jeu dans le jeu
  • Un mode Challenge redoutable pour les plus motivés

Points faibles

  • Le côté « par coeur » qui prend le pas sur les réflexes
  • Contrôles peu intuitifs à la manette, alors que le pad est imposé
  • Entraînements trop envahissants
  • Un difficulté qui peut rebuter d'entrée
  • Pas de multijoueur
  • Un peu cher (19,99 €)

Sous ses airs de runner gentillet et coloré, Harold est en réalité un titre impitoyable qui nous donne un avant-goût de l'enfer et que l'on réservera donc uniquement à ceux qui n'ont pas froid aux yeux. Son atmosphère débridée et son rendu cartoon le rendent d'ailleurs particulièrement attractif, d'autant que la bande-son sort elle aussi des sentiers battus. Dommage que les contrôles imposés au pad rendent le maniement aussi peu intuitif car on ne s'amuse pas autant qu'on l'aurait souhaité.

Note de la rédaction

13
14

L'avis des lecteurs (1)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Romendil,  Jeuxvideo.com
Par Romendil, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC Réflexion Plate-Forme Runner MoonSpider Studio
Dernières Preview
PreviewDice Legacy : un étonnant mélange de gestion, de survie et de dés Hier, 09:01
PreviewBattlefield 2042 : Le mode Portal est la promesse enivrante d'un contenu communautaire gigantesque 22 juil., 20:00
PreviewFIFA 22 : premières impressions, droit au but ? 20 juil., 19:12
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Far Cry 6
07 oct. 2021
3
Battlefield 2042
22 oct. 2021