CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • JV Fan contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Cult of the Lamb
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • Switch
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Cult of the Lamb
Appréciations du jeu
17
L'avis de la rédaction
15.5
L'avis des lecteurs (14)
Test Dirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the Lamb

Cult of the Lamb : Notre avis sur la communauté de l'agneau

137 672 vues
Profil de Indee,  Jeuxvideo.com
Indee - Journaliste jeuxvideo.com

Depuis son annonce, à la Gamescom 2021, Cult of the Lamb est resté dans un coin de notre tête. Après tout, comment ne pas être séduit par un jeu d’action-gestion où il faut gérer un culte démon ? Le tout avec un agneau tout mignon en héros principal et des visuels aussi léchés que décalés. Pour le dernier Devolver Digital, c’est l’heure du verdict final. Voici donc tout de suite notre avis.

Retrouvez ci-dessus, en auto-play, notre test vidéo de Cult of the Lamb, qui sort le 11 août 2022.
  • Test réalisé sur PC. Cult of the Lamb est aussi dispo sur PS4, PS5, One, Xbox Series et Switch.

Il faut croire que l’adage “doux comme un agneau” ne s’applique pas en toute circonstance. Car dans Cult of the Lamb, l’agneau - petit héros qu’incarne le joueur - est sacrément remonté ! On le comprend après tout, lui qui s’est fait trancher la tête par quatre démons, dès la scène d’intro. Est-ce déjà la fin ? Mais non ! “Celui qui attend” veille, et vous propose un retour dans le monde des vivants à une condition, créer un culte en son honneur. Ni une ni deux, il vous affuble de la Couronne Rouge, un puissant artefact qui vous permettra de rallier des adeptes en un clin d'œil. Vous n’allez quand même pas rater l’occasion de vous venger ? Il est l’heure de devenir chèvre. Voici Cult of the Lamb, jeu d’action-gestion développé par Massive Monster et édité par Devolver.

Dirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the LambDirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the LambDirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the Lamb

La chèvre de “Monsieur Guedin”

Des concepts comme celui de Cult of the Lamb, on n’en voit pas tous les jours. Comme nous venons de le dire, c’est à la fois un jeu de gestion et d’action (rogue-lite d’ailleurs). D’un côté, vous allez créer puis gérer votre culte : construire les bâtiments nécessaires à son bon fonctionnement, récolter des ressources, accueillir de nouveaux fidèles, vous occuper de leur faim, leur hygiène. Et de l’autre, il y a les donjons générés aléatoirement où se cachent les fameux quatre démons.

Avant d’aborder chaque partie, il faut savoir une chose. Dans Cult of the Lamb, il y a une véritable inter-dépendance entre la partie gestion et action. Plus votre culte sera grand et fidèle, plus vous serez puissant et de taille à affronter les donjons. Dans le même temps, plus vous vous baladerez dans les donjons, plus vous trouverez d’objets pour diriger vos adeptes (schéma de construction, artefact pour débloquer de nouveaux rituels, ressources en tout genre). Précisons également que Cult of the Lamb mise sur un cycle jour / nuit qui défile en continu et même en combat. Autrement dit, la famine, la maladie, la mort de vos fidèles peuvent tout à fait frapper en votre absence. Avant de partir à l'assaut, vous devrez donc bien veiller à ce que vos membres ne manquent de rien.

Dirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the LambDirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the Lamb

On pouvait craindre que Cult of the Lamb marque un peu trop la distinction entre les parties action et gestion, mais il n’en est rien ! Ces deux aspects jouent de concert tout au long de l’expérience (comptez environ 10h, le double pour faire un 100%) et créent une progression particulièrement réussie. C’est simple, nous ne nous sommes jamais ennuyés. Mieux encore - le titre de Massive Monster colle à la peau et s’avère très addictif. Le contraste entre les phases d’action et de gestion marche diablement bien, parvenant toujours à relancer l’intérêt du joueur. À cela s'ajoutent tous les éléments qui débarquent au fur et à mesure - aussi bien pour les combats que pour le culte - sans oublier quelques bonus, comme des activités annexes ainsi qu’une petite carte du monde, qui viennent parapher l’ensemble. L’un dans l’autre, Cult of the Lamb est complet et bien pensé.

Cult of the Lamb : Craft, gestion, culte - Tour du camp (Gameplay)

Un agneau pour les gouverner tous

Cela étant dit, entrons dans les détails. Car en plus d’être intelligemment agencé, bien rythmé, Cult of the Lamb fait preuve d’une profondeur de jeu qui fait plaisir à voir - du moins pour ce qui est de sa partie gestion (nous aborderons l’action dans un second temps). Au moment de gérer votre culte, vous comprendrez rapidement que le nerf de la guerre, c’est la Foi, soit la confiance que les adeptes vous accordent. C’est la priorité numéro une ! Si cette ressource s’approche ou tombe à zéro, des membres pourraient se rebeller voire déserter votre base. Des situations pas tout à fait réjouissantes. Seuls vos fidèles peuvent vous donner de nouveaux pouvoirs et armes.

Pour éviter le pire : vous allez devoir bichonner votre culte. Construire des abris, veiller à ce que chacun mange à sa faim (ou ne tombe pas malade), satisfaire les requêtes de vos adeptes, etc. Mais bien sûr, vous ne pourrez pas toujours être là. Quand vous ferez un tour dans les donjons, votre troupeau sera à la merci du manque, de la mort et des malédictions des vilains démons (même en combat, des notifications vous informe des principaux événements qui agitent le culte). Il n’est donc pas rare de rentrer au bercail et d’avoir du pain sur la planche ! Fort heureusement, il existe plus d’un moyen pour générer de la Foi, à commencer par régler les ventres qui crient famine et les problèmes d’insalubrité, mais également - et surtout - le Sermon, cérémonie qui peut prendre une place une fois par jour et vous donne au passage l’énergie des adeptes, à dépenser dans un arbre de compétences.

Dirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the LambDirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the LambDirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the LambDirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the LambDirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the Lamb

Mais ce n’est que le début ! Après quelques heures de jeu, Cult of the Lamb introduit les Rituels et les Doctrines. Pour les premiers, ce sont des actes démoniaques pouvant déboucher sur tout un tas de conséquences, et pas seulement augmenter la Foi. Par exemple, obliger vos adeptes à travailler deux jours non-stop ou à ne pas manger sans se plaindre sur la même période. Pour les Doctrines, elles permettent souvent d’orienter les croyances de vos fidèles, notamment pour qu’ils développent automatiquement de la Foi dans certains cas (un cas possible : lorsque vous décorez votre camp). Selon les cérémonies et les superstitions, vous pourrez devenir un leader sadique, magnanime - voire les deux. Cult of the Lamb vous laisse une liberté totale sur ce point. Une très bonne chose. L’important, c’est que votre culte prospère, que votre pouvoir grandisse.

Et encore, vous n’avez pas tout vu. Cult of the Lamb embarque, par exemple, un système pour faire évoluer le niveau du culte et ainsi déverrouiller des bâtiments inédits de plus en plus utiles. Au final, tout votre culte ou presque sera automatisé. Chaque adepte finira par avoir son propre rôle et level d’expérience, ayant même la possibilité de s'en aller à l’aventure pour vous rapporter des ressources. D’ailleurs, plus le niveau d’un fidèle sera élevé, plus il donnera de l’expérience au cours des Sermons. Mais malheureusement, même les plus fervents croyants ne sont pas éternels, et quand viendra leur trépas, il sera l’heure d’embaucher une nouvelle recrue. Entre cycle de la vie, événements inattendus, nouveautés à débloquer régulièrement : Cult of the Lamb propose plein de possibilités. Encore un atout, qui est en plus servi par une interface facile à appréhender.

Cult of the Lamb - Dans les méandres d'un donjon aléatoire (Gameplay)

Dans les profondeurs démoniaques

Avec tout cela, nous n’avons même pas encore parlé des combats ! Vous allez le voir, face à la gestion, la partie action de Cult of the Lamb apparaît - presque logiquement - moins ambitieuse, voire un peu trop classique. On y remarque même quelques problèmes de lisibilité pour frapper l’adversaire (idem quand l’on reçoit un coup) causés par la néanmoins superbe direction artistique et le trop plein d’assets à l’écran. Les options de gameplay n’y sont pas non plus mirobolantes - dans la mesure où il est “seulement” possible d’attaquer, d’esquiver et de lancer une technique - mais offre pas mal d'armes et de pouvoirs démoniaques. Bien sûr, il y a aussi des bonus temporaires pour améliorer son personnage, comme dans tout bon rogue-lite, ici sous la forme de cartes de tarot.

Quand bien même, les phases d’action de Cult of the Lamb sont réussies et parviennent à délivrer de bonnes sensations, incarnant un sursaut vitaminé de premier choix aux côtés de la gestion. De plus, en marge de leur inhérente répétitivité, typique du rogue-lite (ici quatre démons dans quatre zones à recommencer quatre fois chacune pour passer à la suite) les combats réservent quelques bonnes idées. Notamment des embranchements à choisir régulièrement, pour plutôt s’offrir un nouvel affrontement, une rencontre avec un adepte ou des ressources à récolter. Une autre belle idée pour faire communiquer gestion et action. À saluer également, les événements aléatoires, qui rythmeront vos expéditions jusqu’à la fin. De quoi apprécier encore l’excellent boulot sur les visuels, les designs, l’ambiance, la bande-son. Allez, retour agneau moutons. On conclut.

Dirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the LambDirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the LambDirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the LambDirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the LambDirigez votre culte démon dans ce formidable jeu d’action / gestion ! Verdict sur Cult of the Lamb

Conclusion

Points forts

  • Le concept, ultra-accrocheur
  • Une bonne profondeur de jeu
  • Action-gestion : rythme béton
  • Leader sadique ou magnanime
  • Une super direction artistique
  • Durée de vie solide (10h-20h)
  • Des nouveautés tout du long
  • Un ton décalé très agréable

Points faibles

  • Des combats plutôt confus
  • Quelques bugs d’affichage
  • Aspect action trop timide ?

Note de la rédaction

17

Un coup de coeur ! Cult of the Lamb est un titre d’action-gestion qui fonctionne diablement bien, avec un concept fort - pour rappel : s’occuper d’un culte démoniaque - qu’il tient de bout en bout pendant la dizaine / vingtaine d’heures de jeu que propose l’aventure. C’est drôle, intelligemment pensé, suffisamment profond pour qu’on ait jamais envie de s’arrêter. Le studio Massive Monster et l’éditeur Devolver Digital signent un nouvel immanquable de la scène indépendante, à dévorer sans modération. Préparez vos plus beaux sermons !

15.5

L'avis des lecteurs (14)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Dernières Preview
PreviewGotham Knights : Le digne successeur de Batman et de la saga Arkham ? 05 oct., 17:00
PreviewNintendo Switch : Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope, le jeu vidéo pensé pour tous les types de joueurs ? 22 sept., 18:00
PreviewValkyrie Elysium : l'action-RPG inattendu de la rentrée sur PS5 ? - TGS 2022 21 sept., 19:00
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare 2 (2022)
28 oct. 2022
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
3
God of War : Ragnarok
09 nov. 2022
La vidéo du moment