CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test Expeditions Rome : quand l'épopée romaine rencontre le jeu de rôle

Expeditions : Rome - la franchise de RPG tactique s'attaque aux Romains

77 185 vues
Profil de [87],  Jeuxvideo.com
[87] - Journaliste jeuxvideo.com

Après mené sa barque chez les Vikings et les Conquistadors, la saga Expeditions pose cette année ses valises au cœur de l'Empire romain. Puisant ses racines dans le CRPG, Expeditions Rome reste toujours cette sorte d'hybride qui cherche à marier les genres en proposant combats au tour par tour, conquêtes, stratégie et gestion. Et si le mariage n'est pas toujours des plus heureux, la recette fonctionne dans l'ensemble plutôt bien.

Un volet tactical réussi

Expeditions Rome : quand l'épopée romaine rencontre le jeu de rôle

L'histoire de base d'Expeditions : Rome est assez simple. Vous incarnez un jeune légat dont le père a été assassiné par un opposant politique dont vous ignorez l'identité. Contraint de fuir Rome pour vous mettre en sécurité, vous embarquez immédiatement pour la Grèce, sous la tutelle de quelques vétérans militaires, afin de vous former en tant que légat et de participer à la répression d'une rébellion de la population locale. Mais avant de partir au combat et d'accomplir votre destinée, qui sera, vous vous en doutez, assez édifiante, vous devrez créer votre personnage. Passé quelques ajustements cosmétiques, vous pourrez choisir votre classe de départ, parmi les 4 proposées. Derrière les termes Princeps, Sagittarus, Veles et Triarus se cachent les classes de tank, d'archer, de DPS corps à corps et de soutien. Malheureusement, le degré de personnalisation de votre classe s'arrêtera là, mais au fil du jeu, vous aurez l'opportunité d'affiner vos compétences grâce aux armes que vous avez équipées. Par la suite, vous pourrez opter pour l'un des trois traits de caractère proposés, qui sont auront un impact sur la résolution de certaines quêtes en déverrouillant des lignes de dialogue supplémentaires.

Expeditions Rome : quand l'épopée romaine rencontre le jeu de rôleExpeditions Rome : quand l'épopée romaine rencontre le jeu de rôle

Une fois lancé dans le jeu, vous serez rapidement parachuté dans ce qui constituera le cœur du gameplay d'Expeditions : Rome : ses combats. Et il faut reconnaître que le jeu connaît plutôt bien sa leçon lorsqu'il s'agit de réciter les codes du tactical RPG. L'amorce du combat est assez variable et ne répond pas à un score d'initiative. Chaque camp joue l'intégralité de son tour avant de laisser la place à l'adversaire et tous les membres de votre escouade (pouvant accueillir jusqu'à 6 personnages) disposent de points de déplacements et d'un point d'action uniquement. Un point d'action, cela pourrait paraître peu, mais de nombreuses mécaniques permettent d'activer plus d'une compétence dans le même tour, à l'image de celle qui régénère vos actions si vous parvenez à tuer une cible dite « non entraînée », comprenez, les unités les plus fragiles. Pour le reste, le jeu regorge de perspectives tactiques qui, sans révolutionner le genre, permettent de multiplier les approches pour dompter les ennemis qui seront souvent en surnombre. Attaques par le flan, complémentarité des compétences, bris de boucliers ou avantages de dégâts pour les archers placés en hauteur sont autant d'atouts qu'il vous faudra exploiter si vous désirez sortir victorieux d'un affrontement. Car Expeditions : Rome n'est pas un jeu avare en challenge, et ce dès le mode de difficulté standard activé. Les morts de vos compagnons peuvent être définitives (si vous choisissez d'activer cette option) et croyez bien que perdre un membre de votre escouade ayant progressivement gagné en puissance peut s'avérer assez catastrophique pour le reste de votre aventure.

Expeditions Rome : quand l'épopée romaine rencontre le jeu de rôleExpeditions Rome : quand l'épopée romaine rencontre le jeu de rôleExpeditions Rome : quand l'épopée romaine rencontre le jeu de rôleExpeditions Rome : quand l'épopée romaine rencontre le jeu de rôleExpeditions Rome : quand l'épopée romaine rencontre le jeu de rôle

Naturellement, vous pourrez engranger de l'expérience que vous pourrez répartir dans un arbre de talent spécifique à votre classe et à celle de vos frères et sœurs d'armes. Mais les compétences en combat ne sont pas limitées à cet arbre de talents puisque chaque arme embarque avec elle ses propres compétences. Ainsi, une lance n'aura pas les mêmes skills qu'un glaive ou qu'un bouclier. À vous de voir lesquelles vous conviennent le mieux et qui vous permettent surtout d'assurer la complémentarité de votre escouade, qui est sans aucun doute la clef la plus essentielle pour mener à bien des combats.

Gameplay d'Expeditions : Rome

Veni, vidi, expectavi, vici

La structure du jeu repose donc grandement sur les affrontements, que vous mènerez en naviguant sur une carte du monde, qui regorge de nombreux points d'intérêts, ce qui multipliera les allers-retours entre votre avant-poste et les différents lieux du jeu, pour la plupart assez petits, que vous aurez l'occasion de visiter. Ces séquences d'exploration brisent un peu le rythme du jeu et peuvent, sur le long terme, s'avérer un rien répétitives. Si le jeu s'efforce de faire survenir des événements aléatoires, qui vous proposent des lignes de texte plutôt inspirées et des choix à prendre, certains d'entre eux se répètent un peu trop et sont parfois plus un fardeau qu'une bénédiction lorsqu'ils viennent interrompre votre progression ou le simple passage du temps. Car le jeu dispose effectivement de sa propre chronologie, qui sera par exemple prise en considération lorsque vous mettrez certains de vos compagnons blessés dans l'hôpital de fortune de l'un de vos campements. Lorsque, par exemple, votre tank principal est blessé, il ne pourra plus partir avec vous en expédition avant qu'il ne soit pleinement remis. Lorsque le temps de soin dure une centaine d'heures en jeu, il est nécessaire, si vous désirez récupérer votre partenaire, de vous rendre sur la carte principale, et d'activer le passage du temps. Et même si vous restez immobiles, des événements aléatoires apparaîtront tout de même, ce qui nuit rapidement au rythme das votre campagne.

Expeditions Rome : quand l'épopée romaine rencontre le jeu de rôle

Mais heureusement, votre campagne se laisse très agréablement suivre. Vous aurez l'occasion de croiser le chemin de personnages emblématiques de l'époque et prendrez part à des événements historiques en plus de gérer votre quête de vengeance personnelle. Si l'écriture est inégale, l'ensemble est cependant plutôt réussi et l'envie de voir où notre ascension nous mènera est omniprésente. Vos compagnons ont tous des personnalités bien brossées et de nombreuses quêtes vous laissent opter pour des stratégies différentes avec certains choix qui comptent vraiment et qui vous faciliteront, ou non, vos perspectives de domination. Car la conquête est aussi au cœur du jeu et il faudra gérer votre légion pour attaquer des avant-postes en Asie Mineure ou encore en Gaule afin de pacifier de nombreuses régions. Cela passera par un autre pan du jeu, qui vous permet de choisir un commandant en fonction de sa spécialité pour mener l'assaut. Chances de réussite de la bataille, possibilité de mort du général ou encore plage de butin sont estimées avant le déclenchement de l'assaut. Une fois celui-ci lancé, vous pourrez choisir parmi 3 stratégies en fonction des événements. Ces dernières sont toujours les mêmes et vous permettront de choisir le repli pour gagner en défense ou la charge pour trancher les rangs ennemis au péril de vos effectifs. Une fois ceci fait, vous pourrez observer la bataille matérialisée par des petites icônes qui se déplacent sur une carte et votre contrôle des événements s'arrête malheureusement là. Vous aurez vite fait de passer à la résolution automatique et cliquerez simplement sur les stratégies aux probabilités qui vous sont favorables sans trop réfléchir au déroulement de la bataille. C'est un peu dommage, car l'idée était assez excitante sur le papier.

Expeditions Rome : quand l'épopée romaine rencontre le jeu de rôleExpeditions Rome : quand l'épopée romaine rencontre le jeu de rôleExpeditions Rome : quand l'épopée romaine rencontre le jeu de rôle

Une fois un avant-poste capturé, vous devrez régulièrement effectuer des petites missions variées pour pacifier la zone, qui peut parfois être attaquée. Dans ce cas, une petite icône apparaît sur votre avant-poste et si vous n'y envoyez pas votre légion, vous perdrez le contrôle de la région. Cela aurait été plutôt une bonne idée si la carte du monde profitait d'un meilleur niveau de dézoom ou tout simplement d'une mini carte, puisqu'il ne sera pas rare, compte tenue de la densité des icônes en présence, de rater ce petit cercle rouge qui vous indique que vous êtes attaqués. Frustrant.

Pour le reste, un petit volet gestion vous permettra de développer vos avant-postes, de renforcer leurs défenses, d'y ajouter des termes pour le soin ou encore d'obtenir une forge pour vous constituer un meilleur équipement. Cela passera par la capture de points stratégiques sur la carte du monde, capture heureusement assez rapide, et qui s'intègre bien dans votre boucle de gameplay. En somme, Expeditions Rome ne manque pas de générosité et il vous faudra tabler sur une grosse quarantaine d'heures pour voir le bout de votre épopée, qui bénéficie d'environnements variés, de combats agréables à mener (quoi qu'un peu long pour le tour ennemi, activez l'accélération des combats dans les options).

Conclusion

Points forts

  • Des combats tactiques et plaisants
  • Un jeu généreux en contenu (environ 40h)
  • Une trame principale agréable à suivre
  • Un certain sens du détail historique
  • Le volet gestion, plutôt sympa

Points faibles

  • Batailles de conquêtes répétitives
  • Techniquement assez pauvre
  • Exploration parfois laborieuse

Note de la rédaction

15

Expeditions : Rome touche un peu à tout et, s'il ne réussit pas à rendre une copie parfaite sur son volet conquête et exploration, il s'en sort plutôt bien sur ses combats tactiques et son histoire très plaisante à suivre. Si vous n'êtes pas trop sensibles à la technique et à quelques lourdeurs dans le rythme du jeu, vous devriez passer un bon moment au cœur de l'Empire romain, à bâtir votre propre légende et à assouvir votre quête de vengeance.

15.4

L'avis des lecteurs (11)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PC Logic Artists THQ Nordic Stratégie RPG
Meilleures offres
Achetez vos jeux au meilleur prix :
- Dispo sur PC - 40.49€
Dernières Preview
PreviewJ'ai joué à Dragon Quest III HD-2D Remake... et si c'était la version ultime d'un des meilleurs RPG de tous les temps ? 22 juin, 06:30
PreviewLe Seigneur des Anneaux fait du Animal Crossing avec un jeu vidéo qui sort des sentiers battus pour la licence. J'ai joué à Tales of the Shire et c'est vraiment cool ! 19 juin, 15:00
PreviewCe jeu vidéo est une des plus grosses claques visuelles jamais vues et on a pu y jouer après 3 ans d'attente. Notre preview de REPLACED 17 juin, 12:00
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
La vidéo du moment