Menu
Nickelodeon All-Star Brawl
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • Switch
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Plate-Forme / Derniers tests jeux vidéo / Nickelodeon All-Star Brawl /

Test du jeu Nickelodeon All-Star Brawl : Super Smash Bros. Ultimate a-t-il trouvé un concurrent sérieux ?

Nickelodeon All-Star Brawl
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Aubin_Gregoire
L'avis de Aubin_Gregoire
MP
Journaliste jeuxvideo.com
09 octobre 2021 à 20:20:02
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
12.7/20
Amazon PS5 44.99€ Amazon Xbox Series 44.99€ Amazon PS4 44.99€ Fnac PS4 49.99€ Fnac PS5 49.99€ Fnac Switch 49.99€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test Nickelodeon All-Star Brawl : Super Smash Bros. Ultimate a-t-il trouvé un concurrent sérieux ?

Nickelodeon All-Star Brawl : Le cousin de Smash Bros. débarque avec un trailer de lancement

53 517 vues

Il a fait l’effet d’une petite bombe dans la communauté du jeu de combat. Pour cause, Nickelodeon All-Star Brawl veut marcher sur les plates-bandes de Super Smash Bros et se lance sur toutes les machines. Porté par de nombreuses licences issues de la chaine de télé américaine, ce jeu de combat a-t-il de quoi détrôner le hit de Nintendo ? (Spoiler, pas vraiment)

Wavedasher jusqu’au bout de la nuit

Nickelodeon All-Star Brawl : Super Smash Bros. Ultimate a-t-il trouvé un concurrent sérieux ?

Rappelons donc brièvement le concept de ce Nickelodeon All-Star Brawl. Jusqu’à 4 joueurs s’affrontent aux commandes de protagonistes de différentes licences Nickelodeon. Comme dans Smash Bros, chaque attaque fera grimper les pourcentages du joueur touché. Plus ce pourcentage est élevé, plus le prochain coup reçu l’éjectera loin. Sortir de la zone de jeu est synonyme de mort. Chaque personnage dispose d’une panoplie de coups uniques. Les coups faibles sont dédiés à faire grimper les pourcentages. Les puissants servent à éjecter les adversaires le plus loin possible tandis que les attaques spéciales ont un rôle utilitaire. L’attaque spéciale Haut sert généralement à revenir sur le terrain, par exemple. Chacun des 20 personnages dispose de ses attaques uniques qui font généralement référence à sa personnalité ou au dessin animé dont il est tirée. À ce cœur de gameplay viennent se greffer quelques subtilités pour le moins intéressantes pour qui a joué à un jeu du genre. Par exemple, presser la gâchette de gauche permet de se déplacer sans se retourner. Il est donc très aisé d’orienter sa prochaine attaque afin de l’adapter au mieux à la situation. Les joueurs ont également accès à un dash aérien bien pratique qui offre un peu plus de technicité au titre. Tout comme dans le cultissime Smash Bros. Melee, les joueurs peuvent dasher en direction du sol pour glisser et ainsi effectuer un Wavedash. Dans All-Star Brawl, cette manipulation permet de gagner en vitesse et de rapidement combler les distances. En utilisant cette option conjointement avec la précédente, les joueurs ont un degré de contrôle très élevé sur leur avatar et peuvent effectuer des enchainements franchement impressionnants. Une fois cette technique intégrée, se mouvoir et se battre devient réellement fun dans Nickelodeon All-Star Brawl. Dommage qu'à l'heure actuelle, on regrette que certaines commandes soient imprécises. Il est fréquent qu’une Attaque Spéciale sur le côté soit reconnue comme une Attaque Spéciale vers le bas quand le stick n’est pas parfaitement incliné à 90°. Il en va de même pour les déplacements aux flèches, qui ne prennent simplement pas les diagonales en compte. Ces imperfections sont parfois pénalisantes, espérons que l'équipe de développement réagira rapidement. Toutefois, il est évident que cette équipe a sa propre vision du Platform Fighter et que le résultat est probant.

Nickelodeon All-Star Brawl : Super Smash Bros. Ultimate a-t-il trouvé un concurrent sérieux ?

Si d’un point de vue technique, Nickelodeon All-Star Brawl n’est pas scandaleux et que les décors s’en sortent avec les honneurs, on peut difficilement nier que certains modèles manquent de finesse. Si des Bob l’Éponge et autres Leonardo des Tortues Ninja ont bénéficié d’un traitement satisfaisant, d’autres font un peu peine à voir. Danny Fantôme et Aang ne sont pas vraiment convaincants et on sent que le studio Fair Play Labs a plus de mal à donner vie à des personnages aux proportions réalistes qu'aux silhouettes élancées et exagérées. Les animations, elles, manquent globalement de lisibilité et d’impact. Les héros semblent glisser sur le sol et certains mouvements ne correspondent pas du tout à leur boite de collision. C’est dommage, car ces animations imparfaites rendent les joutes plus molles et imprécises qu’elles ne le sont réellement et que le cœur de l’expérience, lui, est tout à fait réussi. On regrettera également l’absence totale de doublages et musiques licenciées. Nickelodeon ne semble pas avoir suffisamment cru dans le projet pour s’investir pleinement. Cela aurait permis à NASB de gagner en personnalité et en crédibilité.

Nickelodeon All-Star Brawl : Super Smash Bros. Ultimate a-t-il trouvé un concurrent sérieux ?

Nickelodoes what Nintendon’t

Nickelodeon All-Star Brawl : Super Smash Bros. Ultimate a-t-il trouvé un concurrent sérieux ?

Finalement on comprend très vite que NASB décide de se concentrer sur l’essentiel. C’est tout à son honneur et c’est une excellente décision d'un point de vue du gameplay, mais on pourra tout de même regretter un contenu un peu chiche. Si la vingtaine de personnages jouables est largement suffisante pour s’amuser, les stages adaptés à la compétition sont trop peu nombreux. Seulement 4 sont sélectionnables en file “Compétitive” ce qui est assez peu compte tenu du public visé, sur lequel nous reviendrons plus tard. Les 16 stages fun dédiés aux matchs à 4, comme cette cuisine où l’on peut rebondir sur le grille-pain et se bruler les fesses sur une poêle, sont sympathiques. Cependant, trop peu d'éléments délirants viennent perturber l’action et il en resulte un sentiment de vie. Et si on peut toujours se lancer en mode “Sports” pour s’envoyer un ballon de football à la poire, le tout manque peut-être de folie pour le grand public. Aucun objet à se lancer au visage ne fait son apparition sur le terrain tandis que les aléas sont plutôt sages.

Nickelodeon All-Star Brawl : Super Smash Bros. Ultimate a-t-il trouvé un concurrent sérieux ?

Toutefois, ces défauts ne devraient pas perturber les joueurs que Nickelodeon All-Star Brawl entend atteindre, car ce jeu de baston à une cible démographique bien précise. En implantant un rollback netcode, un moyen de connexion réseau qui a fait ses preuves dans le petit monde des jeux de combat, et en taillant l’essentiel du contenu et du gameplay autour du 1v1, NASB drague les joueurs hardcores de Smash Bros. Ces joueurs, lassés de leur jeu de chevet et de sa connexion loin d’être parfaite, prêteront moins d’importance à la qualité technique qu’aux mécaniques de jeu et s’habitueront très vite aux animations parfois hasardeuses. Ce jeu estampillé Nickelodeon s’intéresse également aux joueurs ne possédant pas de Switch qui n'auraient pas trouvé en Rivals of Aether et Brawlhalla leur jeu fétiche. Espérons que les équipes de Fair Play Labs seront à l'écoute de ces joueurs passionnés, car ce sont eux qui feront vivre Nickelodeon All-Star Brawl.

Conclusion

Points forts

  • Un gameplay solide
  • Oui, il y a un wavedash (voir paragraphe concerné)
  • Vingt personnages ayant chacun leur style de jeu
  • Un jeu étonnamment bien pensé pour la compétition
  • Voir Bob l’éponge fracasser Helga Pataki, ça n’a pas de prix
  • Un netcode efficace

Points faibles

  • L’absence de doublages et de musiques licenciées
  • Des modèles qui manquent de finesse et des animations imparfaites
  • Trop peu de contenu pour un joueur occasionnel
  • Injouable aux flèches (les diagonales ne sont tout simplement pas reconnues)
  • Un peu trop sage (pas d'objets, les aléas de stage manquent de folie...)
  • Seulement 4 stages compétitifs (mais vingt en tout)

Note de la rédaction

14
Nickelodeon All-Star Brawl est bourré de défauts. Pas bien joli, pas toujours très précis, un peu chiche en contenu, les doublages des dessins animés originaux sont absents... Toutefois, le jeu de combat de Fair Play Labs transpire la passion. Nous ne le recommandons pas à tout le monde, car NASB cible une niche très particulière. En singeant la physique de Super Smash Bros Melee et en implantant une de ses techniques avancées, ce brawler atypique parvient à séduire les nostalgiques du début des années 2000. Ceux-là y verront un bon moyen de se replonger dans les licences de leur enfance tout en retrouvant des sensations familières et un environnement compétitif solide. Espérons que le suivi du studio sera de qualité, car Nickelodeon All-Star Brawl tient quelque chose.
12.7

L'avis des lecteurs (3)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Aubin_Gregoire,  Jeuxvideo.com
Par Aubin_Gregoire, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC PS5 Xbox Series Switch ONE Fair Play Labs Ludosity Game Mill Entertainment Plate-Forme Combat Party-Game
Dernières Preview
PreviewPokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante : Nous l'avons vu en action, voici notre avis 13 oct., 15:00
PreviewFF 14 Endwalker : Une conclusion épique pour le MMO de Square Enix ? 13 oct., 14:00
PreviewForza Horizon 5 : Notre premier avis sur l'open world motorisé que rien n’arrête 11 oct., 15:00
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
Battlefield 2042
19 nov. 2021
3
God of War : Ragnarok
2022