Menu
Outer Wilds : Echoes of the Eye
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Aventure / Derniers tests jeux vidéo / Outer Wilds : Echoes of the Eye /

Test du jeu Outer Wilds DLC : Un adieu digne de ce nom pour le jeu culte de 2019 ?

Outer Wilds : Echoes of the Eye
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Indee
L'avis de Indee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 octobre 2021 à 08:00:01
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (5)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
18.6/20
Test Outer Wilds DLC : Un adieu digne de ce nom pour le jeu culte de 2019 ?

Outer Wilds : le DLC Echoes of the Eye donne un premier aperçu de son ambiance

39 328 vues

Deux ans après avoir bouleversé, désorienté, effrayé mais surtout totalement emballé la presse et les joueurs, le jeu d’exploration spatiale Outer Wilds fait son grand retour avec un premier et sans doute dernier DLC, Echoes of the Eye. Un ajout de contenu que l’on accueille avec grand plaisir, et qui comprend une toute nouvelle zone à explorer pour 7h à 10h de durée de vie. Alors, est-ce que le titre décroche encore une fois les étoiles ? On vous répond dans ce test. Voici notre avis sur ce DLC.

Test garanti sans spoiler :
Le plaisir d’Outer Wilds résidant surtout dans la découverte des planètes et des secrets qu’elles renferment, nous resterons volontairement vagues sur le réel contenu d’Echoes of the Eye. Toutes les images de ce test viennent de différents trailers. Pour en savoir plus, vous pouvez voir les vidéos de gameplay ci-dessous.
Outer Wilds DLC : Un adieu digne de ce nom pour le jeu culte de 2019 ?

Outer Wilds, c’est l’exemple parfait du projet étudiant développé pendant des années et qui débarque du jour au lendemain pour mettre tout le monde d’accord. C’est bien simple, jamais un jeu d’exploration spatiale nous avait offert une telle richesse et liberté, avec un système solaire qui fonctionne en temps réel et une boucle temporelle introduisant des événements fixes susceptibles de changer totalement l’apparence des planètes. En prenant ces règles en compte, il fallait démarrer son vaisseau puis se lancer. Se montrer plus fort que les écosystèmes parfois très intimidants de certaines zones pour comprendre pourquoi le temps reste coincé sur “reset” ainsi que le rôle des Nomais, race extraterrestre précédant la vôtre, à la poursuite de l’oeil de l’univers. En résumé, une aventure absolument exceptionnelle.

Étoiles plein les yeux

C’est donc avec un certain enthousiasme que nous avons lancé Outer Wilds : Echoes of the Eye. Notez d’ailleurs qu’il est possible d’accéder au contenu du DLC avec une nouvelle partie. Après avoir lancé le jeu, il suffit de se rendre dans l’observatoire d’Atrebois, la planète où vous commencez l’aventure. Une nouvelle exposition est alors présente, vous permettant de suivre les premiers indices pour trouver “l’entrée” du DLC. Eh oui, connaissant le titre de base et les gars de Mobius Digital, pas possible d’avoir un bouton sur l’écran-titre. Une première énigme aux allures de formalité pour les fans d’Outer Wilds, mais pas d’inquiétude, Echoes of the Eye réserve d’autres surprises pour se creuser les méninges (on en parle un peu plus bas). Dans tous les cas, Mobius Digital parvient à intégrer une nouvelle zone en parfaite cohérence avec le système solaire déjà en place. C’est comme si l’endroit avait toujours été là, dans l’attente d’être découvert. Un frisson supplémentaire qui met d’aplomb pour partir explorer. Et c'est un moment d'exception qui attend.

Outer Wilds : Echoes of the Eye - Premiers pas sur une planète inconnue (Gameplay)

Car ce n’est rien face à la claque que l’on se prend au moment d’entrer dans cette nouvelle “planète”. Sans trop en dire, Outer Wilds réussit l’exploit d’émerveiller encore et de prendre le joueur de court, avec un environnement à la configuration inédite. C’est à la fois beau, impressionnant et inspiré, malgré une technique toujours assez simple. Un vrai bijou de game design et level design, qui se révèle toutefois pas forcément très pratique pour ce qui nous est demandé de faire. Contrairement à une planète classique, il n’est cette fois pas possible d'atterrir depuis n’importe quel angle. L’exploration n’en souffre pas dans un premier temps, Mobius Digital ayant mis en place un moyen de transport d’ailleurs parfaitement intégré à l’ensemble. Mais c’est une autre histoire pour la seconde partie du DLC, qui vous fera entrer dans une sorte de monde parallèle grâce à un artefact. Artefact que l’on ne trouve pas à tous les coins de rue et qu’il faut récupérer avant de retourner dans cet autre monde. Surtout que la boucle temporelle continue de défiler en parallèle. Sur ce point, le concept d’Outer Wilds pourra parfois être une épine dans le pied.

Outer Wilds DLC : Un adieu digne de ce nom pour le jeu culte de 2019 ?Outer Wilds DLC : Un adieu digne de ce nom pour le jeu culte de 2019 ?

Pas froid aux yeux

De plus, les séquences de ce monde parallèle ne sont pas forcément réussies. Avec ce DLC, Outer Wilds accueille des phases d'horreur où il fait noir complet et où des créatures peuvent vous repérer. Lors de ces phases, le joueur ne peut utiliser aucun des outils qu’il a normalement à sa disposition (jetpack, caméra, détecteur sonore, lampe torche) ici remplacés par le fameux artefact évoqué plus haut, dont la lumière peut être concentrée pour éclairer un point précis du décor ou dissimulée pour se faire discret. Même avec la luminosité poussée au maximum - notez qu’il existe une option “réduction de la peur” pour atténuer le sound design au moment de se faire attraper - on ne voit pas à deux mètres. L’un dans l’autre, l’exploration de ces zones est particulièrement déroutante, voire frustrante quand on ne sait pas ce qu’il faut faire. Il est en effet possible d’y accéder très tôt dans l’aventure, et ceux qui n’ont pas les bonnes infos perdront sans doute quelques heures à chercher une trouvaille qui demande quoi qu’il en soit une astuce pour être révélée, comme ce fut le cas de notre côté. Selon les cas, ces errances pourront faire retomber le soufflé.

Outer Wilds : Echoes of the Eye - Plongée dans l'horreur (Gameplay)

Fort heureusement, les fans d’Outer Wilds savent que si une zone donne du fil à retordre, c’est sans doute qu’il reste des informations cruciales à découvrir. Sur le sujet, l’ordinateur de bord du vaisseau fait toujours un aussi bon boulot pour suggérer la prochaine étape à suivre, sans jamais trop en dévoiler. Comme d’habitude, il faudra donc être un explorateur minutieux pour espérer percer ce nouveau secret (certaines énigmes demandent d’être très observateur) qui se raconte bien plus par l’image que par des lignes de dialogue. Jusqu’au bout, nous nous sommes demandés quelle direction ce dernier chapitre d’Outer Wilds allait prendre, pour enfin être agréablement surpris. Vous l’aurez compris, un adieu certes perfectible pour l’un des jeux marquants de l’année 2019, mais au demeurant passionnant. Bref, un très bon DLC.

Outer Wilds DLC : Un adieu digne de ce nom pour le jeu culte de 2019 ?Outer Wilds DLC : Un adieu digne de ce nom pour le jeu culte de 2019 ?

Conclusion

Points forts

  • Une nouvelle zone somptueuse
  • Beau, mystérieux et impressionnant
  • Un parfum d’énigme toujours intact
  • Très bon récit raconté par l’image
  • Bande-son parfaitement dans le ton
  • Belle durée de vie (entre 7h et 10h)

Points faibles

  • Aller-retours plus pesants qu'à la base
  • Phases d'horreur pas vraiment réussies

Note de la rédaction

16

Malgré quelques défauts, Echoes of the Eye reproduit avec brio ce qui a fait la magie d’Outer Wilds, avec une nouvelle zone à la fois déroutante et impressionnante, aussi bien somptueuse que mystérieuse. C’est simple, les premières heures de l’aventure sont absolument passionnantes, lorsque le joueur s'approprie doucement le fonctionnement et les secrets d’un environnement qui semble être là depuis le début. Un excellent départ toutefois un peu gâché par des nouvelles phases axées horreur, où vous ferez les cent pas dans le noir si vous ne disposez pas des bonnes informations, au risque de vous faire repérer par d’effrayantes créatures et d’enchaîner les aller-retours frustrants pour retenter votre chance. Comme d’habitude, vous pourrez aussi être frustré si un indice capital vous passe sous le nez, Echoes of the Eye demandant plus que jamais d’être observateur. Sinon, c’est une réussite totale. Un adieu digne de ce nom au grand Outer Wilds.

18.6

L'avis des lecteurs (5)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Indee,  Jeuxvideo.com
Par Indee, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC PS4 ONE Mobius Digital Mobius Digital Annapurna Interactive Aventure
Dernières Preview
PreviewPokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante : Nous l'avons vu en action, voici notre avis 13 oct., 15:00
PreviewFF 14 Endwalker : Une conclusion épique pour le MMO de Square Enix ? 13 oct., 14:00
PreviewForza Horizon 5 : Notre premier avis sur l'open world motorisé que rien n’arrête 11 oct., 15:00
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
Battlefield 2042
19 nov. 2021
3
God of War : Ragnarok
2022