Menu
Fuga : Melodies of Steel
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Fuga : Melodies of Steel /

Test du jeu Fuga Melodies of Steel : CyberConnect2 (Demon Slayer, Naruto) revisite les combats d'Advance Wars

Fuga : Melodies of Steel
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de midnailah
L'avis de midnailah
MP
Twitter
Rédaction jeuxvideo.com
10 septembre 2021 à 18:00:02
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs
Donnez votre avis sur ce jeu !
Test Fuga Melodies of Steel : CyberConnect2 (Demon Slayer, Naruto) revisite les combats d'Advance Wars

Trilogy of Vengeance : Plus d'informations sur le projet !

14 296 vues

Issu des développeurs de CyberConnect2, le RPG Fuga : Melodies of Steel est de ces jeux qui se prêtent fort bien à la formule nous invitant à ne pas nous fier aux apparences : ses jeunes et mignons héros anthropomorphes y vivent une histoire sombre où se mêlent guerre et engins monstrueux.

Fuga Melodies of Steel : CyberConnect2 (Demon Slayer, Naruto) revisite les combats d'Advance Wars

Avec Fuga : Melodies of Steel, les développeurs de CyberConnect2 signent un nouvel épisode qui, bien que jouable totalement indépendamment des titres déjà parus, fait partie de l'univers de Little Tail Bronx. Cette série orientée vers les jeux de rôle est restée discrète sept années durant, le temps pour le studio de nous concocter cet opus qui s'inscrit dans une trilogie à venir.

Pour l'heure, nous voici aux commandes d'un groupe d'enfants âgés de 4 à 10 ans, propulsés au cœur d'un violent conflit, dont ils deviennent acteurs bien malgré eux.

Les 15 premières minutes de l'univers sombre de Fuga

Des personnages mignons, oui mais…

En matière de jeu vidéo comme ailleurs, les apparences peuvent être trompeuses. Sous ses airs de jeu rempli de mignonnerie, Fuga cache un véritable jeu de rôle tactique, sombre et perturbant. Rappelons que nous suivons des jeunes enfants, qui cherchent à sauver leurs familles en affrontant une armée d’adultes conscients qu’ils se battent contre des gamins innocents. L’empire Berman est l’ennemi à abattre, fort inspiré de l’Allemagne nazie, mais Melodies of Steel n’est pas un jeu de guerre à visée réaliste. En effet, une touche irréelle est apportée par la présence d’une mystérieuse voix qui souhaite aider les enfants, ainsi que par les caractéristiques qui composent l’immense char dans lequel le groupe se déplace et combat.

Faites parler la poudre

Nommée le Taranis, cette machine de guerre imposante est le centre névralgique des opérations. Initialement guidés vers elle par “la voix”, les enfants utilisent ce monstre de fer à la fois pour affronter les tanks ennemis et pour y vivre au quotidien. Le jeu propose ainsi deux grandes phases, complétées par des possibilités plus anecdotiques. La progression linéaire se présente sous la forme d’une ligne à suivre, où figurent des icônes représentant les différents points d’intérêt. Les phases de combats et de tranches de vie s'enchaînent ainsi dans un ordre imposé, ponctuées d’objets (soin, ressources…) et de visites de lieux dans lesquels il est possible de faire du troc et de récupérer de quoi améliorer le Taranis. La progression se fait exclusivement en défilement horizontal, que ce soit en combat ou à bord du char, tandis que les dialogues se déroulent dans des fenêtres qui s’ouvrent sur des plans fixes.

La cruauté de la guerre…

Fuga Melodies of Steel : CyberConnect2 (Demon Slayer, Naruto) revisite les combats d'Advance Wars

Les affrontements reposent sur un système de combat au tour par tour, dans lequel les enfants sélectionnés par nos soins disposent de leurs propres atouts et de leur arme de prédilection. Le tank possède trois postes de tir qui peuvent être tenus par un binôme d’enfants, chacun muni d’un arsenal différent : sont au programme canons, lance-grenades et mitrailleuses. Chaque arme détient des capacités qui vont exploiter les faiblesses des engins ennemis, notamment diminuer la résistance de certains chars afin de parvenir à les vaincre sans trop tarder : un combat qui s’éternise n’est jamais bon dans Melodies of Steel et agir rapidement peut permettre d’empêcher l’ennemi de riposter. Les enfants peuvent également joindre leurs forces lors d’Attaques Duo, qui se débloquent au sein du Taranis, lorsque l’affinité entre deux protagonistes augmente. Tout au long de leur périple, les enfants peuvent obtenir de nouvelles capacités qui viennent compléter celles existantes. Celles-ci consomment des PC, tandis que les points de vie disponibles sont représentés par une jauge de PV et toutes deux sont communes à tout le groupe. Nous en venons à un des points qui peut donner quelques problèmes de conscience au joueur. En effet, lorsque le niveau des points de vie du groupe atteint un seuil critique, nous avons la possibilité d’utiliser le “Canon des âmes”, une arme destructrice capable d’anéantir n’importe quel ennemi et donc de nous assurer la victoire. Cependant, son utilisation est lourde de conséquences puisqu’elle repose sur le sacrifice. Il y a fort à parier que bon nombre d’entre nous va tenter d’éviter coûte que coûte d’y avoir recours, quand bien même un combat de boss lui donne du fil à retordre - les ennemis de fin de zone assez coriaces sont légion ! Notez que plusieurs fins sont disponibles et dépendent de la fréquence d’utilisation dudit canon.

Quelle route choisir ?

Fuga Melodies of Steel : CyberConnect2 (Demon Slayer, Naruto) revisite les combats d'Advance Wars

Le calme après la tempête

La ligne de progression du Taranis nous demande ponctuellement d’opter pour une route riche en combat, octroyant de meilleures récompenses, ou une autre plus tranquille mais moins gratifiante. Quel que soit le chemin choisi, l’aventure est ponctuée de moments de calme à bord du tank, qui apportent un peu de légèreté à un contexte chargé de noirceur. Sur un principe qui peut rappeler celui de l’académie dans Fire Emblem : Three Houses, nous disposons de 20 points d’action à dépenser lors de chacune de ces phases de pause. Nos choix sont variés et ils peuvent être déterminants pour remporter la victoire lors des combats suivants. Augmentation des affinités, nouvelles Attaques Duo débloquées, bonus passifs attribués, amélioration de l’arsenal du char, pêche à la ressource, cuisine, culture, augmentation du moral des troupes… Vaste programme dont l’importance ne doit pas être négligée, d’autant plus que certains combats difficiles agissent sur la motivation et le bien-être des enfants, les privant ainsi d’une partie de leurs compétences en plein affrontement.

Une virée à bord du Taranis

Des graphismes doux pour un scénario rugueux

Les dessins et illustrations qui composent Fuga : Melodies of Steel sont à l'opposé des thèmes abordés. Ils comportent des tons doux, un certain fondu aquarelle et l’aspect chaleureux du sépia qui ressemblent à ce que l'on peut voir dans l’excellent RPG tactique 13 Sentinels Aegis Rim des développeurs de Vanilliaware. Les déplacements à l’horizontale (en dehors d’un changement de zone au cœur du Taranis qui exploite la verticalité), en 2D, sont adaptés aux mécaniques du jeu et apportent une touche de rétro qui colle avec l’ambiance “guerre 39/45” du titre. Malgré l’absence de cinématiques et les plans fixes qui composent les phases de dialogue, l’ensemble reste particulièrement vivant grâce à la foule de séquences animées qui forment l’essentiel de l’expérience. Les combats tout d’abord, mouvementés à souhait, se déroulant sur des arrière-plans simples mais soignés et garnis d’effets visuels. Et dans une moindre mesure, les personnages, qui ne sont pas complètement statiques dans le tank, même lorsqu’ils sont provisoirement non jouables. L’équipe de développement est parvenue à rendre certaines limitations techniques quasi invisibles car elle apportent finalement un style unique à tous les aspects de son jeu.

Fuga Melodies of Steel : CyberConnect2 (Demon Slayer, Naruto) revisite les combats d'Advance WarsFuga Melodies of Steel : CyberConnect2 (Demon Slayer, Naruto) revisite les combats d'Advance Wars

En outre, les francophones ne sont pas oubliés puisque l’intégralité du jeu dispose de textes ainsi que de l’audio en français et que cette dernière option permet de profiter d’une voix-off assurée par la doubleuse du personnage de Zelda dans Breath of The Wild. Pour une production de ce type, c’est remarquable, même si là encore, on sent des limites budgétaires qui font que le reste du doublage français n’est clairement pas du même acabit. Ceci dit, l’audio japonais cher au cœur des amateurs du genre est d’excellente facture et fait presque oublier que les dialogues se limitent à quelques bribes de phrases, d’autant plus que l’ambiance musicale participe également à la qualité du ressenti.

CONCLUSION

Points forts

  • Un gameplay riche mais accessible
  • La profondeur de l'histoire
  • Des protagonistes particulièrement attachants
  • La difficulté, présente mais jamais bloquante
  • Les choix à faire qui enrichissent l'expérience
  • Graphismes, musiques, doublage en français, presque un sans faute...

Points faibles

  • ... car le doublage est de qualité inégale
  • Un tantinet répétitif
  • Quelques limites techniques, même si elles ne sont pas réellement gênantes

Note de la rédaction

15

Contre toute attente, Fuga : Melodies of Steel est bien plus sombre que ses visuels ne peuvent le suggérer et justifie son classement PEGI 16 par une histoire difficile, sans concession, portée par des mécaniques de jeu profondes et variées. Malgré la flagrance de ses restrictions techniques et budgétaires, le RPG tactique de CyberConnect2 tire son épingle du jeu et parvient à nous embarquer dans son expérience en nous faisant oublier quasiment tous ses défauts, au demeurant peu nombreux. Reste cependant une redondance des actions à réaliser difficilement compensée par l’introduction de nouveaux éléments, mais rien qui ne soit capable de rebuter les amateurs de jeux de rôle tactiques avec une belle profondeur, à la recherche d’un titre accessible qui va savoir ponctuellement leur résister.

--

L'avis des lecteurs

Donnez votre avis sur le jeu !
Profil de midnailah,  Jeuxvideo.com
Par midnailah, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
Dernières Preview
PreviewSIFU : Le jeu d'arts martiaux qui met KO ? 09 sept., 16:00
PreviewCall of Duty Vanguard : Après Cold War, est-ce que le multijoueur passe la Seconde ? 07 sept., 19:30
PreviewWorld War Z Aftermath : Une vue FPS pour jouer façon Left 4 Dead ? 07 sept., 16:00
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
God of War : Ragnarok
2022
3
Horizon : Forbidden West
18 févr. 2022