CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • French days
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • French days
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
The Witcher : Monster Slayer
  • Tout support
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
The Witcher : Monster Slayer
Appréciations du jeu
14
L'avis de la rédaction
5.4
L'avis des lecteurs (9)
Test The Witcher Monster Slayer : Le Sorceleur chasse sur les terres de Pokémon GO

The Witcher : Monster Slayer - Notre avis en quelques minutes sur le Pokémon GO-like

30 827 vues
Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com
Silent_Jay - Journaliste jeuxvideo.com

La franchise The Witcher s’étend bien au-delà des frontières de la littérature et du jeu vidéo qui l’ont vu naître et s’épanouir. La saga initiée par Andrzej Sapkowski et popularisée par les studios CD Projekt RED est désormais connue du grand public grâce à la série Netflix. Le Sorceleur revient en 2021 sur les terre du jeu vidéo sur mobiles, après une première tentative en 2017 nommée Gwent, avec le jeu d’aventure en réalité augmentée The Witcher : Monster Slayer. La chasse aux monstres grandeur nature est ouverte.

Une histoire de Sorceleur à écrire

The Witcher : Monster Slayer se contente sans surprise d’une introduction rapide, pour ne pas dire expéditive. Cette approche, qui n'est pas sans rappeler celle de son modèle Pokémon GO, se destine en priorité au grand public. L’histoire débute avec le test final d’un nouveau Sorceleur supposé validé sa formation à l'École du Loup. Suite à une confrontation avec une première créature hostile, ce dernier incarné par le joueur reçoit un médaillon - le même que celui de Geralt de Riv - ainsi qu’un bestiaire, et part battre villes et campagnes en quête de gloire et d’argent.

Spokko Games mise avant tout sur une narration minimaliste faite de dialogues à choix multiples réalisés en 3D, des choix sans réelles conséquences sur l’aventure, et des cinématiques 2D typées comics animés de bonne facture. L’univers imaginé par Andrzej Sapkowski est ici effleuré, sert majoritairement de contexte, et se découvre une quête après l’autre. Le récit n’atteint jamais, le contraire aurait été fort étonnant, la maestria des productions de CD Projekt RED, et il n’en a jamais eu l’intention. The Witcher : Monster Slayer conte simplement les débuts prometteurs d’un jeune Sorceleur qui de rencontres en rencontres forge sa destinée.

Gameplay : Première quête, premier obstacle

Une aventure grandeur nature

Il faut bien reconnaître que l’aventure se résume souvent à une suite de quêtes “coursier” aux objectifs similaires et donc redondants après plusieurs heures à crapahuter, mais... le véritable intérêt de cet Action-RPG se trouve ailleurs. Il se trouve dans la fusion du monde réel, le nôtre en l'occurrence, et celui fantastique de The Witcher. Monster Slayer vous invite à le parcourir à pied, à redécouvrir votre ville natale et/ou de résidence, à explorer vos lieux de vacances sous un nouveau prisme fort plaisant… celui de l’Heroic-Fantasy. La réalité augmentée joue un rôle capital dans l’expérience proposée par les développeurs, à condition de posséder un appareil (iOS ou Android) suffisamment puissant bien évidemment et une batterie décente. Le bougre a tendance à être gourmand en énergie.

Rien de neuf à l’horizon me direz-vous. The Witcher : Monster Slayer est, il faut bien l’avouer, répétitif. La faute incombe à une structure ludique qui laisse peu de place à la surprise, et à des missions qui se ressemblent beaucoup trop. Toutefois, ces quêtes s’intègrent parfaitement dans l’environnement qui nous entoure, et donnent vie à des rues, des allées et des parcs traversés mille et une fois, mais jamais de la sorte. Telle est la principale force de cette aventure vécue dans la peau d’un Sorceleur à la durée de vie colossale. Malheureusement, ce voyage s'effectue seul 99,99% du temps, pour ne pas dire 100% du temps.

En effet, Spokko Games se focalise au lancement du jeu sur l’expérience solo, et uniquement le solo, au détriment des fonctionnalités multijoueurs. Ces dernières se résument pour le moment (août 2021) à de simples échanges de ressources entre amis, voilà tout. Les aventuriers désireux de partager leur destin et autres amateurs de combats en arènes seront désappointés, mais cette épopée recèle de mystères susceptibles d’intéresser, voire même d’intriguer, les fans de cet univers ainsi que les non-initiés. De par son respect du lore et son accessibilité, The Witcher : Monster Slayer est une initiation grandeur nature à la vie de Sorceleur, et pourrait bien être la porte d’entrée toute trouvée pour se lancer dans l'exploration de la saga.

The Witcher Monster Slayer : Le Sorceleur chasse sur les terres de Pokémon GOThe Witcher Monster Slayer : Le Sorceleur chasse sur les terres de Pokémon GOThe Witcher Monster Slayer : Le Sorceleur chasse sur les terres de Pokémon GO

Jette un monstre au Sorceleur

The Witcher : Monster Slayer n’est pas qu’un simple simulateur de marche. Nous sommes en présence d’un jeu d’aventure, et plus précisément d’un Action-RPG. Cela implique des combats face à un bestiaire riche d’un centaine de créatures hostiles (128 pour être précis), toutes issues de la franchise. Les affrontements sont à l’image du reste du jeu, accessibles, mais aucunement dénués d’intérêt. Ils reposent principalement sur des séries d’attaques rapides et puissantes ainsi qu’une parade permettant de réduire les dégâts subis. A cela se greffent un système de coups critiques ainsi que l’utilisation de bombes et de pouvoirs surnaturels, dans le cas présent des signes (Igni, Quen, etc.). Il en résulte des combats simples de prime abord, parfois âpres, mais toujours dynamiques. Néanmoins, aussi intenses puissent-ils être, ils finissent par devenir eux aussi répétitifs.

Avec pour modèle la trilogie de CD Projekt RED, The Witcher : Monster Slayer se doit d’intégrer des mécaniques inhérentes au RPG, et c’est chose faite. Le Sorceleur que vous incarnez gagne en expérience en remplissant ses objectifs et en éliminant les monstres rencontrés chemin faisant, et débloque, puis améliore diverses compétences. Il peut même selon l'état financier de ses bourses s’offrir de nouveaux équipements moyennant quelques deniers durement gagnés. Le titre de Spokko Games peut être qualifié de Light-RPG, ce qui n’a rien de péjoratif. La montée en puissance de l’avatar, et donc sa capacité à occire du monstre, sont bien réelles. Il est aidé tout au long de son périple par le loot récolté, souvent des ressources, permettant de fabriquer diverses potions, bombes et huiles, toutes essentielles pour venir à bout des créatures les plus coriaces.

Compléter à 100% le bestiaire, tel est l’objectif ultime du Sorceleur, et vous aurez besoin de toute l’aide disponible pour entrer dans la cour des grands… quitte à passer à la caisse le cas échéant. The Witcher : Monster Slayer est un Free to Play. Son modèle économique s’appuie donc sur la présence d’une boutique, ce qui va de pair avec des microtransactions en argent bien réel. La progression en jeu se fait naturellement, et ne nécessite jamais de mettre la main à la poche, même si l’achat de pièces d’or, d’items de confort (Atelier de fabrication, Sac, etc.) ou encore du pack de démarrage, facilite grandement l’aventure. Ce dernier contient pour information une épée en argent de Sorceleur, des parchemins d’invocation et diverses potions/huiles. Toutefois, l’expérience étant 100% solo (ou presque), l’impact s’avère minime, pour ne pas dire inexistant, sur les autres joueurs.

Gameplay : Un combat face à un Rarasha

Conclusion

Points forts

  • La fusion en réalité augmentée de notre monde et celui de The Witcher
  • Le respect de l'univers d'Andrzej Sapkowski
  • Les cinématiques 2D style "comics animés"
  • Les combats acessibles et dynamiques
  • Le bestiaire varié
  • La dimension Light-RPG (XP, équipements, ressouces, etc.)
  • La durée de vie colossale

Points faibles

  • Le scénario en retrait
  • Le manque de variété des quêtes
  • Le sentiment de répétitivité après plusieurs heures
  • Un jeu gourmand en batterie et exigeant en performance

Note de la rédaction

14

La bonne surprise de l’été nous vient de Pologne. Spokko Games reprend la formule du Pokémon GO-like, et la fait sienne. The Witcher : Monster Slayer propose une expérience solo respectueuse de l’univers imaginé par Andrzej Sapkowski tout en restant accessible au grand public. Nous lui reprochons à raison une certaine répétitivité et un scénario en retrait, mais la fusion de notre monde et celui des Sorceleurs parvient à nous enchanter le temps d’une aventure fantastique grandeur nature. Les combats, accessibles et dynamiques, la montée en puissance du héros, le bestiaire varié et le concept même sur lequel repose le jeu, à savoir la réalité augmentée, suffisent à convaincre. Même le modèle économique Free to Play n'est pas un véritable problème. Si vous avez toujours rêvé de devenir un Sorceleur, The Witcher : Monster Slayer est une première étape toute indiquée.

5.4

L'avis des lecteurs (9)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
iOS Android CD Projekt RED Spokko Games Aventure
Dernières Preview
PreviewNintendo Switch : Mario + The Lapins Crétins Sparks of Hope, le jeu vidéo pensé pour tous les types de joueurs ? 22 sept., 18:00
PreviewValkyrie Elysium : l'action-RPG inattendu de la rentrée sur PS5 ? - TGS 2022 21 sept., 19:00
PreviewScorn : Une descente aux Enfers qui ne nous fait pas de cadeau, mais qui devrait plaire aux fans d'Alien 21 sept., 15:00
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
2
FIFA 23
30 sept. 2022
3
Call of Duty : Modern Warfare 2 (2022)
28 oct. 2022
La vidéo du moment