Menu
Guilty Gear : Strive
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • PS4
  • Arcade
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Jeux Combat / Derniers tests jeux vidéo / Guilty Gear : Strive / Tests Guilty Gear Strive /

Test du jeu Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ?

Guilty Gear : Strive
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Tridash
L'avis de Tridash
MP
Rédaction jeuxvideo.com
20 juin 2021 à 10:50:45
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (14)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.4/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Voir toutes les offres
Test Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ?

Guilty Gear : Strive - Anji Mito et I-no se montrent en gameplay

65 058 vues

Habitué aux commandes d’autres studios depuis maintenant quelques temps (Dragon Ball FighterZ, Granblue Fantasy : Versus et prochainement Dungeon Fighter Duel), Arc System Works n’oublie pas pour autant sa série phare qui commencée en 1998. Aujourd’hui, Guilty Gear -STRIVE- a pour ambition d’ouvrir le genre du jeu de combat au plus grand nombre. Alors, pari réussi ?

Officialisé pendant l’EVO 2019, le célèbre tournoi mondial de jeux de combat, Guilty Gear -STRIVE- en a mis plein les yeux dès son premier trailer. Encore un tour de force de la part d'Arc System Works car autant être clair le jeu est tout simplement magnifique. Les sprites sont grands, joliment détaillés et les animations sont excellentes. Ce titre est la preuve qu’une belle direction artistique, même avec "un aspect 2D", peut procurer un vrai sentiment next-gen. Bien sûr, le travail est titanesque car chaque frame de ces modèles 3D est retravaillée pour avoir cet effet 2D. D'ailleurs, -STRIVE- donne presque un coup de vieux aux derniers jeux sortis par Arc System Works…

Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ? Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ?

… Mais tout n’est pas rose pour autant. Le jeu perd beaucoup en lisibilité lors des combats, notamment sur certains stages où les ombres sont beaucoup trop sombres. Et ce n’est pas l’interface qui vous aidera, cette dernière flirtant entre le passable et la faute de goût. Entre le compteur de combos qui prend un tiers de l’écran et certaines informations difficiles à lire dans le feu de l’action, on aurait apprécié un peu plus de sobriété.

Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ?
Mais Guilty Gear, qu’est-ce que c’est ? C’est un jeu de la catégorie des “airdashers”, ces titres dans lesquels les combats se déroulent autant au sol que dans les airs, à la manière d’un Marvel vs Capcom ou d’un Dragon Ball FighterZ, ce qui donne lieu à des rixes explosives qui bougent parfois très vite, contrairement à un Street Fighter 4 par exemple, beaucoup plus "terre à terre". Bien sûr, que serait cette saga sans son ambiance hard rock de papa et ses personnages charismatiques au possible ? Il y en a pour tous les goûts, de Sol en passant par Millia et Zato, les quinze lutteurs qui sont proposés dans le jeu de base sont excellents et s'ajoutent à cela deux nouvelles têtes : Nagoriyuki est un samuraï vampire qui possède une excellente portée et une jauge de sang qui lorsqu’elle se remplit améliore ses coups normaux. Et que dire de Giovanna, qui pourrait sortir tout droit d’un arc du manga Jojo’s Bizarre Adventures avec son loup qui accompagne la plupart de ses coups. Les “anciens” combattants ne sont cependant pas en reste, à l'image du redesign de Faust qui le rend encore plus troublant qu’auparavant, sans pour autant sacrifier l'aspect décalé de son gameplay.

Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ?
Côté contenu, le jeu s'avère un peu décevant. Un mode histoire est présent, mais on est très loin des cadors du genre. Vous trouverez des cinématiques, certes jolies, qui ne proposent cependant aucune réelle interactivité. Ajoutez à ça un mode arcade tout ce qu’il y a de plus classique et un mode survie... et vous avez là l’intégralité des options hors-ligne pour ceux qui veulent juste se taper contre une intelligence artificielle. Un mode versus est bien évidemment de la partie si vous avez un / des ami(e)s. A noter également qu'il n'y a pas de mode M.O.M. comme dans les précédents opus. Il s'adressait aux aficionados de modes pseudo-RPG dans le genre.

Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ? Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ? Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ?

Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ?
Le véritable contenu solo est donc le mode Dojo. Celui-ci est découpé en 3 parties distinctes : Le “Training”, mode d’entraînement classique, le “Tutoriel”, censé vous apprendre les bases, mais qui est bien trop court et ne vous apprend au final pas grand chose. Reste donc le gros morceau : le mode “Mission”. Celui-ci propose près de 120 missions vous expliquant à chaque fois quelque chose que vous allez devoir reproduire 5 fois de suite. Sur le papier, on peut trouver ça excellent, car cela explique comment utiliser les “Roman Cancel”, comment faire un dragon (façon Ryu de Street Fighter) à la relevée, comment réagir contre une séquence d’un personnage en particulier… Mais au final on a plutôt l’impression d’être noyé par les missions qui s’enchaînent et qui parfois sont beaucoup trop basiques ou, pire encore, parfois mal expliquées. Le jeu nous apprend beaucoup de choses et à moins de tout apprendre par coeur, il est très difficile de tout retenir.… Il manque quelque chose qui permettrait d’intégrer tout ça, en proposant plusieurs de ces leçons à la suite par exemple, ceci pour vaincre l’adversaire et valider l’ensemble ensuite. Et, très étonnant, le mode “Challenge” manque à l’appel : celui-ci permettait dans les épisodes précédents de choisir un personnage et de devoir répéter une série de plusieurs combos, du plus simple au plus complexe. Ce mode là est vital pour comprendre comment fonctionne un personnage et avoir une bonne base pour maximiser ses dégâts.

Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ?
Mais alors, qu’est-ce que ça donne manette / stick en main ? Avant tout, il est important de replacer les choses dans leur contexte. Guilty Gear a toujours eu une réputation de jeu très difficile, même chez les joueurs chevronnés de Versus Fighting, ce qui est un peu exagéré, dans le sens où la plupart des jeux du genre restent difficiles à maîtriser. Mais les clichés ont la vie dure et c’est peut-être pour cela que Daisuke Ishiwatari, le directeur général, affirme que celui-ci sera accessible à tous dans toutes les interviews qu’il donne depuis presque 2 ans. Ce Guilty Gear est de ce fait beaucoup moins axé sur les longs combos. En effet, la plupart d'entre eux ne font que quelques hits, tout au plus, ce qui change grandement le rythme habituel des parties. Les personnages répondent bien, l’impact des coups est très bien retranscrit dans les animations. C'est un véritable défouloir et ceci quel que soit votre niveau de jeu.

Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ? Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ? Guilty Gear -STRIVE- : Un jeu de baston pour tous ?

Mais c’est en creusant un peu qu’on comprend que le titre à un léger problème. A trop vouloir être accessible, le jeu devient assez compliqué à comprendre sur certains points... ce qui n'arrange pas les choses pour le joueur débutant. Mais Guilty Gear -STRIVE- reste cependant très agréable à jouer et est parfait pour s'amuser. Les Overdrives (grosses attaques spéciales) sont magnifiques, même si on regrette la disparition des Instant Kills''', ces attaques avec des jolies cinématiques qui tuaient l'adversaire en un coup.

La grande surprise pour ce jeu de combat vient finalement du mode en ligne. Ces dernières années, les développeurs américains ont compris à quel point le jeu sur internet était important et ils ont commencé à utiliser un système qui existe déjà depuis un certain temps : Le Rollback Netcode. Ce qui change, c’est qu’en jouant au jeu, plutôt que de subir des ralentissements, le Rollback va plutôt prédire toutes les possibilités de mouvements et discrètement rembobiner en cas de lag pour afficher l'action choisie par le joueur. Ce système fonctionne parfaitement bien et il fait de Guilty Gear -STRIVE- l’un des meilleurs jeux sur le marché en termes de jeu de baston en ligne. Jouer contre des américains ou même des joueurs japonais dans de bonnes conditions devient alors possible, sans ressentir le moindre délai entre l’appui sur une touche et ce qui s’affiche à l’écran. Il est également possible de suivre des joueurs et de regarder leurs replays, ce qui est vital pour voir comment les meilleurs jouent votre personnage. Le système de jeu en mode classé est découpé en catégories, qu’il faut atteindre au fur et à mesure de votre progression pour jouer contre des gens de votre niveau. Mais on se demande comment Arc System Works a pu aussi bien soigner son jeu en ligne et sortir des lobbies aussi peu pratiques avec un design si peu convainquant.

Mais même si on ne comprend pas certains changements dans ce Guilty Gear -Strive-, force est de constater que les sensations en combat sont excellentes. Il faudra bien évidemment voir le contenu des patchs à venir, les réequilibrages et autres nouveaux modes promis par Arc System. Mais si vous aimez la bagarre, jouer contre des joueurs en local ou en ligne, il n'y a pas de raison que vous ne passiez pas un bon moment avec Guilty Gear -Strive-.

Points forts

  • Graphiquement magnifique
  • Un netcode pour jouer en ligne au top
  • L'impact des coups et le plaisir manette en mains
  • Un gameplay explosif
  • Un mode “Missions” qui explique toutes les mécaniques du jeu…

Points faibles

  • … mais qui n’est pas toujours clair
  • Une interface à revoir
  • Des lobbies d’un autre temps
  • Très peu de contenu
  • Musicalement en déça des autres épisodes

Guilty Gear -STRIVE- est un bon jeu de combat, qui est un plaisir en ligne grâce à son excellent netcode. On retrouve l’ambiance propre à la série, avec des nouveaux personnages très réussis. Cependant, il est difficile de comprendre la vision de l’accessibilité pour Arc System Works, qui rend les choses à la fois plus simples et d'autres fois plus complexes en fonction des situations. Le manque de contenu peut également être un frein si vous n’aimez pas jouer en ligne, sachez le, même si des patchs et des nouveaux modes de jeux sont normalement attendus dans un futur proche. Quoiqu'il en soit, le titre reste un bon défouloir, sublimé par une direction artistique du tonnerre.

Note de la rédaction

16
14.4

L'avis des lecteurs (14)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Tridash,  Jeuxvideo.com
Par Tridash, Rédaction jeuxvideo.com
MP
Dernières Preview
PreviewWeird West : Un jeu de rôle action à la sauce western surprenant par les créateurs de Dishonored 28 juil., 15:00
PreviewDice Legacy : un étonnant mélange de gestion, de survie et de dés 23 juil., 09:01
PreviewBattlefield 2042 : Le mode Portal est la promesse enivrante d'un contenu communautaire gigantesque 22 juil., 20:00
Les jeux attendus
1
Battlefield 2042
22 oct. 2021
2
The Legend of Zelda : Breath of the Wild 2
2022
3
Elden Ring
21 janv. 2022