Menu
Cyber Shadow
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Switch
  • PS4
  • ONE
  • Mac
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Cyber Shadow /

Test du jeu Cyber Shadow : Le ninja old school à la sauce cyberpunk frappe fort !

Cyber Shadow
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
26 janvier 2021 à 15:10:23
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.7/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Voir toutes les offres
Aussi disponible sur :Xbox Game Pass
Test Cyber Shadow : Le ninja old school à la sauce cyberpunk frappe fort !

Cyber Shadow : Le nouveau jeu de Yatch Club Games (Shovel Knight) !

57 483 vues

C’est dans le rétro que l’on fait la meilleure soupe. Si tout le monde ne se raccroche pas à cet adage créé sur le pouce, il faut bien avouer que le plaisir simple d’un gameplay instinctif comme on en faisait dans les années 80 n’a jamais pris une ride. La scène du jeu indépendant l’a bien compris et Cyber Shadow débarque pour jouer la carte nostalgique à 200 %… pour notre plus grand plaisir !

Ninja Gaiden, version 2021

Cyber Shadow : Le ninja old school à la sauce cyberpunk frappe fort !

Au premier coup d’oeil, Cyber Shadow semble vouloir être pour Ninja Gaiden ce que Shovel Knight fut pour Mega Man. Un hommage puissant qui fait « tout comme à l’époque », en ne se permettant comme seule concession que de faire fi des limitations techniques. Comprenez par là que si l’esthétique reste « 8bits », le nombre de couleurs et de sprites affichés à l’écran profitent tout de même des performances actuelles des machines. Ainsi, Cyber Shadow s’offre tous les bons côtés du old school sans pour autant se perdre dans une nostalgie aveugle. Ce travail titanesque de pixel art a été réalisé par une petite équipe appelée Mechanical Head Studios, initialement composée d’une seule personne qui officie sous le pseudo de MekaSkull. Notons qu’il a toutefois été aidé pour Cyber Shadow par une poignée de passionés, sans compter l’apport loitain de l’éditeur Yacht Club Games, les développeurs de… Shovel Knight. Tiens, comme le monde est petit !

Cyber Shadow : Les 20 premières minutes de l'action/platformer cyberpunk 80's

Rapide comme une ombre

Cyber Shadow : Le ninja old school à la sauce cyberpunk frappe fort !

Maintenant que vous avez compris le projet Cyber Shadow, attelons-nous à son contenu. Vous contrôlez un ninja nommé Shadow, rare survivant d’une situation apocalyptique qui voit des robots dominer les restes de MekaCity. Dans une ambiance cyberpunk aux musiques rétrofuturistes typées eighties, il faut se frayer un chemin jusqu’au Dr Progen, scientifique devenu fou à la tête de ces boîtes de conserve. Ô joie, un bon prétexte pour casser du robot, on ne demande que ça. Dès les premiers instants, Cyber Shadow propose un gameplay fluide grâce à l’agilité de son protagoniste principal. Coups de katanas rapides, vélocité acrobatique, il suffit de seulement quelques secondes pour prendre la pleine mesure du personnage. Toutefois, ne pensez pas que Cyber Shadow soit un jeu facile. Il est avant tout destiné aux amoureux de jeux d’action/plates-formes à l’ancienne et propose un challenge plus qu’appréciable. Bien que les ennemis meurent en quelques slashs, ce qui permet un gameplay dynamique, éviter tous les projectiles demande un mélange complexe entre réflexes et mémoire. C’est de ce mélange que Cyber Shadow tire toute sa force : un passage semble insurmontable à première vue, mais à force de persévérance, on finit par le réussir avec l’agilité d’un faucon et c’est enthousiaste et revigoré que l’on s’attaque aux prochaines embûches. Vies infinies, système de checkpoints plutôt généreux (la plupart du temps), le titre de Mechanical Head Studios comprend comment offrir une opposition sans pour autant décourager le joueur en étant injuste. Une difficulté bien dosée, en somme.

Cyber Shadow : Le ninja old school à la sauce cyberpunk frappe fort !Cyber Shadow : Le ninja old school à la sauce cyberpunk frappe fort !Cyber Shadow : Le ninja old school à la sauce cyberpunk frappe fort !

Un numéro d'équilibriste

Cyber Shadow : Le ninja old school à la sauce cyberpunk frappe fort !

Cette difficulté, contrairement à ce que l’on pourrait penser de prime abord, vient plus des phases de plates-formes que des ennemis à proprement parler. En effet, si la lame de votre katana est intraitable, les pics sur les murs le sont tout autant, dans la plus pure tradition de la "mort instantanée". Quand votre vie se joue au pixel, chaque micro victoire n’en est que plus intense. Ces passages de plates-formes sont d’autant plus excitants que votre personnage évolue au fil de l’aventure, gagnant le double saut, les sauts muraux et surtout les dash aériens. Grâce et ses derniers, qui ciblent automatiquement les ennemis tout en vous rendant votre double-saut, vous pouvez traverser des zones entières sans ne jamais toucher le sol dans des phases particulièrement grisantes ! Même si on regrettera ne pas avoir accès à cette compétence plus tôt, on apprécie forcément la deuxième partie du jeu qui se fait à vive allure. D’ailleurs, le rythme soutenu de Cyber Shadow reste un de ses atouts principaux, notamment grâce aux nombreux boss qui viennent vous titiller le masque. Seul point noir au tableau, lesdits boss ne sont pas bien compliqués à gérer une fois leur pattern compris et on ne peut pas dire qu’ils vous obligent à totalement maîtriser votre arsenal.

Cyber Shadow : Le ninja old school à la sauce cyberpunk frappe fort !Cyber Shadow : Le ninja old school à la sauce cyberpunk frappe fort !

Cyber Shadow : Boss Spiderail

Un hommage qui ne s'éloigne jamais du nid

Cyber Shadow : Le ninja old school à la sauce cyberpunk frappe fort !

Votre arsenal de techniques, voilà bien un point qui au final, s’avère un poil décevant. Une attaque piquée, une autre vers le haut et le dash expliqué plus haut, les choix ne sont pas éclectiques pour ce cher Shadow. C’est d’autant plus remarquable quand l’attaque normale (qui peut être chargée) suffit à occire 90 % des ennemis rencontrés, boss compris. Il faut dire que l’utilisation de points d’énergie pour chacune de ses attaques "spéciales" ne pousse pas vraiment le joueur à faire dans la diversité, ce qui nous ramène à un certain classicisme de l’oeuvre. Soyons clair, ce que Cyber Shadow le fait, il le fait fort bien, mais on aurait sans doute aimé un peu plus de folie dans les possibilités offertes. Si on apprécie reconnaître des phases de gameplay inspirées de Ninja Gaiden, mais aussi de Mega Man, il manque la petite pirouette, le grain de génie qui différencie les bons jeux "hommage" des Shovel Knight ou des The Messenger. Toutefois, Cyber Shadow surprend parfois avec quelques zones secrètes (et chapitres) qui étendent la durée de vie pour les plus fouineurs d’entre nous.

Finissons avec la petite note artistique, qui n’est sans doute pas le point fort de Cyber Shadow. Certes, l’intention est louable et dans le style, il n’aurait sans aucun doute pas dépareillé sur NES en 1990. Toutefois, les fonds de décor sonnent souvent creux et les animations sont correctes, sans être tops. Les avis diffèrent sur la musique qui oscillent entre synthwave et indus. L’ensemble est de bonne qualité, mais seules deux ou trois thèmes sortent vraiment du lot.

Cyber Shadow : Le ninja old school à la sauce cyberpunk frappe fort !Cyber Shadow : Le ninja old school à la sauce cyberpunk frappe fort !
Les notes
+Points positifs
  • Un action/platformer très efficace
  • L’agilité de Shadow
  • Un challenge bien jaugé
  • Une expérience finement rythmée
  • Une durée de vie adéquat compte tenu du genre (7 à 10h)
  • Quelques surprises cachées
-Points négatifs
  • La direction artistique reste trop simple
  • Petit manque de folie
  • Pas assez de points de téléportation

Cyber Shadow tient sa promesse sans contestation possible. Cet hommage à Ninja Gaiden pioche dans les jeux de l’époque pour nous offrir un jeu d’action/plates-formes fun et grisant. Des boss dans tous les sens, un héros agile et un challenge plutôt corsé, c’est au final exactement ce qu’on espérait. S’il surprendra moins les joueurs qu’un Shovel Knight ou un The Messenger, qui allaient plus loin dans leurs ambitions, il reste une bonne expérience pour les fans du genre.

Profil de Anagund
L'avis de Anagund
MP
Journaliste jeuxvideo.com
26 janvier 2021 à 15:10:23
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17.7/20
PC Switch PS4 ONE Action Aarne "MekaSkull" Hunziker Yacht Club Games Post-apocalyptique Ninjas
Dernières Preview
PreviewStranger of Paradise Final Fantasy Origin : Un copier-coller de Nioh dans l'univers FF ? Il y a 18 heures
PreviewSable : Un air de Zelda Breath of the Wild dans l’univers de Mœbius ? Hier, 12:09
PreviewTwo Point Campus : Les spécialistes de la gestion retournent sur les bancs de l'école 14 juin, 17:00
Les jeux attendus
1
Horizon : Forbidden West
4ème trimestre 2021
2
Far Cry 6
07 oct. 2021
3
Battlefield 2042
22 oct. 2021