Menu
League of Legends : Wild Rift
  • Tout support
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux MOBA / Derniers tests jeux vidéo / League of Legends : Wild Rift /

Test du jeu League of Legends : Wild Rift - La Faille dans la poche

League of Legends : Wild Rift
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Aubin_Gregoire
L'avis de Aubin_Gregoire
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 décembre 2020 à 17:08:14
18/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (15)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
16/20
Test League of Legends : Wild Rift - La Faille dans la poche

League of Legends : Wild Rift se lance bientôt sur le territoire français

58 699 vues

Annoncé lors des 10 ans de League of Legends, Wild Rift promettait de restituer le plus fidèlement possible l'expérience LoL sur mobile. Après un déploiement progressif à travers le monde, la beta de cette Faille à emporter partout est enfin disponible dans nos contrées. Wild Rift parvient-il à capter et à retranscrire l’essence de League of Legends ?

League of Legends : Wild Rift - La Faille dans la poche

Il est évident qu’il était impossible pour les équipes de Riot Games de porter purement et simplement un moba de la densité de LoL sur mobile. Pensé pour le combo clavier-souris, ce jeu en arène dont les parties atteignent régulièrement les 45 minutes se devait d’être remanié de A à Z pour être pertinent sur nos téléphones. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le défi a été relevé haut la main. Les fondations de ce jeu compétitif restent inchangées. Deux équipes de 5 joueurs s’affrontent sur une carte composée de 3 voies et d’une jungle. Les participants doivent détruire les tours défensives adverses, ouvrant la voie vers le nexus qui une fois détruit, offre la victoire. Ils peuvent également contrôler différents objectifs neutres conférant des bonus non négligeables à l’équipe parvenant à les revendiquer. Dans l’ensemble, l’expérience est donc très proche. On se rend toutefois vite compte que la plupart des temps d’attente ont été réduits. Les retours sur les voies sont bien plus rapides, le gain d’or est grandement accéléré pendant que le temps de rappel est réduit de moitié. La montée en puissance de nos champions est donc bien plus rapide et les temps morts beaucoup moins fréquents. On note également un allongement bien plus rapide des temps de mort. La durée des parties en est donc affectée et avoisine la quinzaine de minutes ce qui est idéal pour une session sur mobile. On regrettera peut-être qu’en contrepartie, l’effet boule de neige semble particulièrement marqué et les joutes perdent forcément un peu en profondeur. D’autant que ce dernier n’est pas évident à contrer du fait de la communication plus compliquée sur mobile. Les joueurs ont donc plus de mal à s’organiser face à un adversaire devenu difficile à gérer.

Des choix ergonomiques probants

League of Legends : Wild Rift - La Faille dans la poche

Le plus grand challenge de cette version résidait sans aucun doute dans l’adaptation des contrôles à un support tactile. C’est probablement l’aspect qui impressionne le plus lorsqu’on prend en main Wild Rift. Si de nombreux mobas existent sur mobile, rares sont ceux à proposer des affrontements aussi dynamiques et des sorts non ciblés à placer. Une grande partie du gameplay de League of Legends repose sur les Skillshots, ces sorts demandant de viser précisément un adversaire en anticipant sa trajectoire. Si ces projectiles sont forcément un peu plus difficiles à utiliser que sur LoL PC, il n’en sont pas moins satisfaisant à utiliser. Grâce à un intelligent système de prévisualisation et de visée demandant au joueur de faire glisser son doigt sur ses compétences, Wild Rift parvient à restituer efficacement la sensation grisante d’achever un ennemi avec un tir mystique d’Ezreal ou de décimer toute une équipe à l’aide du laser de Lux. Un système de priorité très bien vu permet de toujours cibler la bonne cible et si certains personnages sont plus compliqués à prendre en main, l’ensemble est assez impressionnant.

League of Legends : Wild Rift - La Faille dans la poche

Les attaques de base sur un sbire ou une tour disposent de leur bouton dédié, laissant le bouton d’attaque principale au champion proche disposant du plus faible nombre de points de vie. Les déplacements de leur côté s’opèrent à l’aide d’un stick virtuel, ce qui tranche radicalement avec la méthode de déplacement traditionnelle de LoL se reposant sur le clic droit et le pathfinding. Cette nouvelle manière de se mouvoir créera potentiellement une meta bien différente, car les tireurs deviennent encore plus puissants. En effet, leurs dégâts importants et la facilité à « hit & run » découlant du stick virtuel les rendent redoutables dans de nombreuses situations. Il faudra attendre quelques semaines que les joueurs prennent en main le jeu pour attester de déséquilibres réels, mais force est de constater que Wild Rift est très agréable à prendre en main et fait preuve de nombreuses bonnes idées ergonomiques pour créer des affrontements prenants. De plus, on peut complètement personnaliser l’agencement et la taille des boutons virtuels pour rendre le tout le plus plaisant possible. Il est donc tout à fait possible de jouer sur tablette, par exemple.

Une jolie bande-annonce de lancement

Un contenu de qualité, à défaut d'être conséquent

League of Legends : Wild Rift - La Faille dans la poche

Cette relecture fait tout de même une concession de contenu. À l’heure actuelle, une cinquantaine de champions sont jouables contre plus de 150 sur ordinateur. Bien que Wild Rift mette à disposition de nombreux champions populaires, il souffre de la comparaison avec son modèle. Il est cependant évident que l’adaptation d’un gameplay d’une plateforme à l’autre prend du temps et est parfois impossible. La sélection proposée reste très plaisante et il y a fort à parier pour que chaque joueur trouve chaussure à son pied, mais de nombreux joueurs regretteront l’absence de leur champion préféré, c’est certain. Du point de vue des modes de jeu, c’est bien simple, Wild Rift se cantonne à sa version remaniée de la Faille de l’Invocateur et au mode classé. Cette dernière se voit adaptée à la dynamique des parties et certains murs disparaissent pour permettre des rotations plus rapides. Le mot d’ordre de ce redesign est : dynamisme. Et force est de constater que le résultat est probant. Pas d’ARAM ou de modes secondaires à l’heure actuelle. On apprécie cependant que Wild Rift s’inscrive comme le prolongement de LoL en proposant la même liste d’amis et les mêmes fonctionnalités de communication. Les champions et skins acquis sur LoL ne sont malheureusement pas débloqués dans son homologue mobile, mais quelques héros et apparences seront offertes aux joueurs fidèles à leur première connexion.

League of Legends : Wild Rift - La Faille dans la poche

D’un point de vue technique, Wild Rift est un pur bonheur. Tout aussi beau que son homologue sur PC, il propose quelques options graphiques comme le verrouillage du framerate à 30 ou 60 FPS. La direction artistique fonctionne toujours à merveille et le titre ne fait aucun sacrifice plastique. L’interface de son côté s’en voit adaptée et si elle s’avère fonctionnelle, on aurait apprécié plus de customisation sur cet aspect. Impossible d’ajuster la taille de la mini-map ou des messages de l’annonceur. Hormis ce petit écueil, Wild Rift tient toutes ses promesses techniques et tourne parfaitement sur un téléphone milieu de gamme datant d’il y a déjà deux ans. On joue à League of Legends, sur téléphone, et finalement c’est tout ce qui compte.

League of Legends : Wild Rift - La Faille dans la poche

On aurait bien du mal à vous décrire davantage cette version mobile tant la plupart des qualités faisant la profondeur du jeu original sont encore présentes. Le système de runes est pratiquement identique, celui des achats d’objets et d’équipements également tandis qu’il repose sur le même modèle économique. Nous vous renvoyons donc au test de League of Legends pour de plus amples informations sur le sujet. Toujours est-il qu’en offrant des joutes plus courtes, LoL Wild Rift se démarque et gagne en accessibilité. Moins tendue, moins exigeante, mais aussi moins contraignante, cette version pourra convenir à de nombreux profils de joueurs sans dénaturer l’expérience. Là où les longues parties haletantes obligeant à communiquer du jeu sur PC peuvent générer de la frustration et des échanges toxiques, celles de Wild Rift se veulent bien plus détendues. Un excellent point.

Points forts

  • Ni plus ni moins que LoL dans la poche
  • Une ergonomie excellente qui parvient à retranscrire les sensations du jeu d'origine
  • Techniquement irréprochable
  • La direction artistique fait toujours mouche
  • Une Faille de l’Invocateur intelligemment remaniée
  • Presque toutes les qualités du jeu de base sont présentes
  • Pas de chat toxique
  • Des parties courtes et rythmées qui gagnent en accessibilité…

Points faibles

  • ...mais qui perdent forcément en profondeur
  • Contenu en retrait (un tiers des champions disponibles, un seul mode de jeu)

Loin du portage fainéant, Wild Rift fait complètement sens sur mobile. Son ergonomie intelligente crée des affrontements prenants et parvient à restituer ce qui fait le sel de League of Legends. Plus accessibles, plus courtes et moins frustrantes, les joutes de cette version mobile pourront représenter un parfait compromis pour les joueurs ayant décroché de LoL et de ses parties éreintantes, ou pour ceux laissés sur la touche par ses prérequis exigeants. Pour les autres, cette expérience est le prolongement logique de la Faille de l'Invocateur et a tout à fait sa place sur leur téléphone. Si l’on regrette un contenu en retrait ou quelques options manquantes par-ci par-là, Wild Rift n’en est pas moins une expérience mobile d’exception qui réussit à superbement retranscrire les sensations d’un des plus grands jeux compétitifs du marché.

Note de la rédaction

18
16

L'avis des lecteurs (15)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Aubin_Gregoire,  Jeuxvideo.com
Par Aubin_Gregoire, Journaliste jeuxvideo.com
MP
iOS Android MOBA Riot Games Heroic Fantasy Cyberpunk Steampunk
Dernières Preview
PreviewWeird West : Un jeu de rôle action à la sauce western surprenant par les créateurs de Dishonored 28 juil., 15:00
PreviewDice Legacy : un étonnant mélange de gestion, de survie et de dés 23 juil., 09:01
PreviewBattlefield 2042 : Le mode Portal est la promesse enivrante d'un contenu communautaire gigantesque 22 juil., 20:00
Les jeux attendus
1
Battlefield 2042
22 oct. 2021
2
The Legend of Zelda : Breath of the Wild 2
2022
3
Elden Ring
21 janv. 2022