CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
The Dark Pictures : Little Hope
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
The Dark Pictures : Little Hope
Appréciations du jeu
11
L'avis de la rédaction
12.7
L'avis des lecteurs (29)
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Amazon ONE 13.95€ Cdiscount PS4 14.90€ Amazon PS4 17.49€ Micromania ONE 17.99€ Cdiscount PS4 18.00€ Cdiscount ONE 19.10€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Test The Dark Pictures Little Hope : Une bourgade inquisitrice trop peu accueillante

The Dark Pictures Little Hope : Une histoire de famille

12 266 vues
Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com
Silent_Jay - Journaliste jeuxvideo.com

L’horreur est devenue une spécialité de Supermassive Games qui prend un malin plaisir à nous voir frissonner de peur depuis Until Dawn sorti en 2015. L’anthologie The Dark Pictures est l’occasion pour le studio britannique de s’immerger pleinement dans le genre horrifique et d’en étudier toutes les facettes. Après un premier épisode “Man of Medan” qui n’a pas fait l’unanimité, l’aventure se poursuit dans Little Hope. Nouveau contexte, nouveau scénario pour une expérience ludique similaire, The Dark Pictures Anthology : Little Hope va tenter de faire oublier les errements de son prédécesseur. Est-il en mesure d’y parvenir ?

Une Histoire de Famille

The Dark Pictures Little Hope : Une bourgade inquisitrice trop peu accueillante

L'anthologie est une excellente idée sur le papier qui libère Supermassive Games de l’emprise des unités de lieu et de temps entre les épisodes, mais l’autorise surtout à revisiter à sa guise différents sous-genres de l’horreur. Ce second volet troque ainsi les eaux chaudes et troublées du Pacifique pour les plaines brumeuses d’une bourgade de Nouvelle-Angleterre sur fond de sorcellerie et de paranoïa collective… ce qui n’est pas sans rappeler la tristement célèbre Silent Hill. Les scénaristes se sont inspirés de certains classiques du Survival-Horror, le brouillard surnaturel en est le parfait exemple, ainsi que des incidents des villes de Salem et d’Andover pour mettre sur pied l’histoire de cette ville fantôme... autrefois la victime d’une chasse aux sorcières à la fin du XVIIe siècle.

The Dark Pictures Little Hope : Une bourgade inquisitrice trop peu accueillante

Le voyage d’un groupe d’étudiants accompagnés de leur professeur de littérature va vite tourner au cauchemar. Little Hope est l’endroit rêvé pour tourmenter ce nouveau casting, composé une fois encore de 5 personnages, tous façonnés dans les grands archétypes du genre - l’autorité, la figure maternelle, l’athlète, l’optimiste, la femme forte - sans tomber dans la caricature à outrance. Des acteurs de renom à commencer par Will Poulter (Black Mirror : Bandersnatch, Le Monde de Narnia : L'Odyssée du Passeur d'Aurore, The Revenant) interprètent une nouvelle fois les rôles principaux. Leurs prestations restent toutefois inégales.

The Dark Pictures Little Hope : Une bourgade inquisitrice trop peu accueillante

Les intentions cinématographiques de Supermassive Games sont ici une évidence qui va bien au-delà de la simple référence. Le cinéma, la littérature et bien entendu le jeu vidéo sont autant de sources d’inspiration et d’outils placés entre les mains des scénaristes et des réalisateurs. La mise en scène puise ouvertement dans ces oeuvres horrifiques cultes et joue avec les codes du genre pour instaurer un climat de tension. Hors champs, plans débullés, jump scares, apparitions au premier et/ou dernier plan… le 7e Art est à l’honneur, tout du moins durant un premier acte maîtrisé sachant varier les points de vue et les situations pour mieux surprendre les joueurs.

The Dark Pictures Little Hope : Une bourgade inquisitrice trop peu accueillante

Malheureusement, toutes ces bonnes intentions s'érodent à l’image des bâtisses de Little Hope, tout au long des 4 à 5 heures nécessaires pour finir une première fois l’aventure. Supermassive Games abuse des jump scares (et des screamers), et finit par balbutier sa mise en scène pour ne se contenter que de plans iconiques… clins d’oeil appuyés aux maîtres de l’horreur… sans se les réapproprier. “Un sursaut toutes les 20 minutes sinon rien” semble être le mantra du studio sur ce second épisode qui après avoir montré patte blanche retombe dans les travers de l’anthologie. Néanmoins, la virée nocturne ne tourne jamais au désastre complet. Les dialogues bien moins clichés que dans Man of Medan et les réactions bien plus plausibles des personnages y sont pour beaucoup. Sans être un élève modèle, The Dark Pictures travaille sa copie, et dégrossit son style sans véritablement toucher au but.

Gameplay : Bienvenue en Nouvelle-Angleterre

L’illusion du libre arbitre

The Dark Pictures Little Hope : Une bourgade inquisitrice trop peu accueillante

L’anthologie The Dark Pictures ne cherche pas à réinventer le genre, celui du jeu d’aventure narratif. Little Hope reprend pour ainsi dire l’intégralité des mécaniques de gameplay de Man of Medan, le contraire aurait été étonnant. Dialogues à choix multiples, actions contextuelles, exploration limitée, relations en perpétuelle évolution entre les personnages pour au final déterminer une fin parmis plusieurs disponibles, les amateurs d’aventure interactive et les survivants du premier épisode devraient retrouver rapidement leurs bonnes vieilles habitudes. Cependant, Supermassive Games apporte plusieurs améliorations à sa formule à commencer par les QTE (Quick Time Event) et les phases d’exploration.

The Dark Pictures Little Hope : Une bourgade inquisitrice trop peu accueillante

Les actions contextuelles ne sont que très rarement une cause de frustration dans Little Hope. Supermassive Games s’est assuré que ces séquences qui participent pleinement à intensifier l’aventure ne soient plus une source de mort par manque de compréhension, mais seulement par manque de réflexe. De plus, l’exploration considérée à raison comme trop dirigiste tente de donner de l’espace aux joueurs qui peuvent désormais se mouvoir librement… ou presque. Little Hope reste au final une aventure linéaire qui parfois se transforme en simulateur de marche, quitte à briser intentionnellement le rythme du récit. Tout est une question de dosage, ce que Little Hope semble parfois oublier.

The Dark Pictures Little Hope : Une bourgade inquisitrice trop peu accueillante

Les choix, les succès et les échecs sont supposés déterminer le destin du groupe et surtout la fin de l’histoire. Tout est pensé pour donner aux joueurs le sentiment d’influer sur le récit ce qui n’est que partiellement vrai. Nombreuses sont les décisions qui n’ont que peu voire aucun impact sur la destination finale. Les joueurs se retrouvent face à des non-choix. Les traits de caractères altèrent certes en surface le comportement de nos 5 personnages ce qui fait évoluer les dialogues, au contraire des situations qui en général finissent par se ressembler peu importe la manière de les appréhender. L’aventure va simplement d’un point A à un point B. Tout n’est alors que péripéties sans véritables conséquences sur le dénouement ce qui s’avère frustrant.

The Dark Pictures Little Hope : Une bourgade inquisitrice trop peu accueillante

Techniquement parlant, Little Hope suit les traces de Man of Medan. Le bon côtoie le correct, voire le passable, de très près. Si les efforts de Supermassive Games pour effacer au maximum les errements du premier épisode sont indéniables, le résultat n’est pas toujours à la hauteur de nos attentes. Les décors et plus particulièrement les jeux de lumières bénéficient d’un soin tout particulier. A contrario, les personnages errent encore dans la Vallée de l’Étrange (ou Uncanny Valley). La rigidité des expressions faciales et des animations ainsi que le manque de vie dans le regard restent d’actualité, et demeurent un frein à la transmission d’émotions chez les joueurs, pourtant essentielles pour vivre pleinement cette excursion à Little Hope.

A noter la présence de plusieurs modes multijoueur pour profiter entre amis de cette virée en Nouvelle-Angleterre. “Soirée télé” invite de 2 à 5 joueurs à découvrir les secrets de la bourgade sur un même canapé, tandis que “Histoire partagée” permet à 2 joueurs en ligne de vivre simultanément l’aventure avec des personnages différents, les actions de l’un ayant un impact sur la progression de l’autre.

Points forts

  • Le concept d’anthologie et le renouvellement que cela amène
  • La ville de Little Hope et son passé inquisiteur
  • Un premier acte à la mise en scène maîtrisée
  • La refonte des QTE
  • Plusieurs environnements et plans de caméra soignés
  • Les différents modes multijoueur (Soirée télé, Histoire partagée)

Points faibles

  • Un récit à l’écriture inégale
  • L’illusion du choix et le manque d'impact des joueurs sur l'histoire
  • La maniabilité lourde
  • L’effet “simulateur de marche” lors de séquences d’exploration trop nombreuses
  • Le syndrome de la Vallée de l'Étrange toujours aussi présent

The Dark Pictures : Little Hope a pris conscience des difficultés rencontrées par Man of Medan, et tente autant que faire se peut de les corriger avec plus ou moins de réussite. La nouvelle destination, les nouvelles thématiques et le sous-genre horrifique revisité soufflent un vent de fraîcheur sur cette anthologie ce qui n’est pas pour nous déplaire, bien au contraire. Refonte partielle de certaines mécaniques de gameplay et écriture affinée… Supermassive Games n'améliore que partiellement sa formule. L’illusion omniprésente de choix et les évidentes limitations techniques laissent un sentiment d’inachevé une fois l’aventure terminée.

Note de la rédaction

11
12.7

L'avis des lecteurs (29)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PS4 Supermassive Games Bandai Namco Aventure Jouable en solo Multi en ligne
Dernières Preview
PreviewUn mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle 09 août, 14:00
PreviewOn a essayé l'étonnant jeu vidéo de tir et rollers que personne n'a vu venir cet été 26 juil., 15:34
PreviewSaints Row : Le jeu d'action-aventure en monde ouvert à surveiller avant GTA 6 ? 21 juil., 16:00
Les jeux attendus
1
God of War : Ragnarok
09 nov. 2022
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
4ème trimestre 2022
3
FIFA 23
30 sept. 2022
La vidéo du moment