Menu
Wasteland 3
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
  • Mac
  • Linux
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux RPG / Derniers tests jeux vidéo / Wasteland 3 /

Test du jeu Wasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apo

Test : Wasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apo
PC PS4 ONE Mac Linux
Wasteland 3
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
27 août 2020 à 17:17:59
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (37)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store
Rakuten PS4 55.71€ Amazon PS4 58.90€ Fnac PC 59.99€ Amazon PC 59.99€ Amazon ONE 59.99€ Cdiscount ONE 59.99€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Aussi disponible sur :Xbox Game Pass
Partager sur :

En 1988 sortait le premier Wasteland, et avec lui, les contours de ce qu'allaient devenir les premiers Fallout. En 2014, Wasteland 2 rappelait la franchise au bon souvenir des anciens et se dévoilait aux plus jeunes. Ce deuxième épisode tentait de marier esprit old school et modernité, et avait pour mérite de remettre presque au goût du jour le fameux C-RPG trop longtemps délaissé, ouvrant la brèche à des Obsidian, notamment, qui ont alors compris que le RPG PC à l'ancienne pouvait retrouver sa place dans la ludothèque des joueurs. Entre temps, d'autres outsiders se sont lancés dans ce registre, sont parvenus à réinventer son approche alors que dans le même temps, Wasteland 3 était bien fixé sur ses rails, pour donner aux fans ce qu'ils attendent, au risque de rester un peu trop campé sur ses acquis.

Notre vidéo-test de Wasteland 3

Chargement de la vidéo Test Wasteland 3 en vidéo

Bienvenue au Colorado

Wasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apo

Exit les terres dévastées et désertiques de l'Arizona. Ces dernières se meurent après les événements de Wasteland 2 et il est malheureusement temps pour les Rangers, groupe armé tentant de faire respecter un semblant de justice dans la zone, d'aller quémander de l'aide auprès des états voisins, et surtout auprès de l'un d'entre eux : le Colorado. Buchanan, patriarche autoproclamé de l'état, vous promet de fournir suffisamment de provisions pour alimenter et faire survivre les habitants de votre fief en l'échange de quelques faveurs. L'arrivée sur les lieux est cependant plus tumultueuse que prévu. Un gang local tend une embuscade au convoi des Rangers, laissant la plupart d'entre eux pour morts. Votre arrivée vers Buchanan se fait donc dans la douleur et l'homme, inflexible, vous confie toutefois les clefs d'un complexe abandonné afin que vous puissiez y établir votre base et constituer une nouvelle équipe. Mais avant de profiter de la générosité du patriarche, ce dernier vous confie une mission délicate : capturer vifs ses trois enfants, qui se sont rebellés contre lui et entendent, chacun à leur manière, mettre la main sur le Colorado, au sein de factions pas spécialement amicales.

Une qualité d'écriture de tout instant

Wasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apo

C'est donc ainsi que lance son intrigue qui devrait vous emmener dans une aventure d'un peu plus de 40h. Au terme de notre session de jeu, nous avons affiché 42h au compteur, tout en ayant pris soin de faire la quasi-totalité des quêtes secondaires et en excluant celles naturellement annulées ou échouées suite à certains de nos choix. Si l'on a bien perçu le vrai potentiel de rejouablité du jeu, une seule et même partie ne devrait pas vous conduire au delà des 45 heures, maximum. Heureusement, et à l'image de ses prédécesseurs, Wasteland 3 se reposera énormément sur les décisions que le joueur prendra. Sans doute moins bavard que le deuxième épisode de la franchise, ce troisième volet n'en reste pas moins impeccablement écrit la plupart du temps. S'il aurait pu être facile de verser dans le cliché dans un monde post-apo dont on pourrait croire avoir déjà maintes fois fait le tour, InXile a de nouveau su bien capter le ton approprié et joue sans cesse les équilibristes entre humour noir et ton dramatique. Les différentes factions, même les plus déjantées (comme ces illuminées vouant un culte à une intelligence artificielle de Ronald Reagan) ont toutes bénéficié d'un traitement sérieux, faisant de l'univers, Wasteland 3 un tout cohérent, qui tient la route et dont les enjeux sont souvent captivants sinon très intéressants à suivre. C'est d'ailleurs son histoire qui retiendra le joueur dans son univers, car dans l'ensemble, nous y reviendrons, Wasteland 3 reste assez classique et ne prend pas beaucoup de risques par rapport à son prédécesseur.

Wasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apoWasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apo

Quoi qu'il en soit, si vous aimez les jeux à base de choix et de conséquences, vous serez servis. Il sera très régulièrement possible d'esquiver un bain de sang si vous avez optimisé les compétences de caractère appropriées et c'est aussi souvent que vous parviendrez, si vous cochez tous les prérequis, de parvenir à ménager la chèvre et le chou même lorsque vous prenez le parti inverse de la faction que vous servez. Ce ne sera certes pas toujours le cas, et parfois, certains conflits ne seront tout simplement pas évitables, même lorsque vous réussissez un test de compétences supposé intimider vos opposants. Mais dans l'ensemble, vous aurez l'occasion de régler les choses à votre manière, et aurez souvent à subir les conséquences de vos actes à plus ou moins long terme. Certes, il arrivera bien des situations qui se régleront d'elles-mêmes si vous choisissez de ne pas y prendre part (c'est souvent le cas lors des missions récupérées sur votre radio qui doivent être résolues dans un temps limité), mais là encore, les répercussions de votre inaction, si elles peuvent paraître parfois un peu faciles, sont globalement cohérentes.

Wasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apo

Vous vous en doutez, c'est sur le long terme que vous verrez les répercussions plus importantes de vos choix, en fonction de la réputation générale que vous vous forgerez en servant telle ou telle faction au détriment d'une autre ou de votre alignement général sur la jauge de saint / ordure. Quoi qu'il en soit, si l'on peut parfois déplorer quelques facilités dans cette gestion des embranchements qui manque parfois un peu de nuances, que l'on sent que la dernière portion du jeu est plus binaire que ce que l'on pourrait croire et que le titre vous remet sur des rails moins tentaculaires que le reste du titre laissait paraître (inévitable dans ce type de jeux), le joueur reste parfaitement impliqué dans l'aventure et a la sensation d'être maître de son histoire, résumée avec force détails dans l'écran de fin, qui ne semble rien oublier de vos actions.

Un rapide point sur la coop

Dans le cadre de notre test, nous n'avons pas pu tester le mode coopératif de Wasteland 3, qui vous permettra de jouer l'intégralité du jeu avec un partenaire de votre choix.

Trailer Coop de Wasteland 3

Chargement de la vidéo Wasteland 3 trailer

RPG pur jus

Wasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apo

En plus de sa narration maîtrisée, Wasteland 3 sait aussi montrer qu'il est enraciné dans la tradition du C-RPG en vous permettant de prendre la tête d'une escouade de 6 personnes. Si vous pouvez choisir des duos d'archétypes avant de plonger dans le grand bain, vous pourrez aussi créer votre premier tandem de toute pièce puis recruter des personnages aux compétences variées et même des compagnons qui, eux, bénéficieront d'une série de quêtes qui leur est propre. Il sera, comme c'était le cas auparavant, très important de bien prendre le temps d'étudier chacune des nombreuses compétences et attributs qui leur sont liés pour constituer l'escouade la plus équilibrée possible. Effectivement, n'espérez pas pouvoir faire une équipe uniquement composée d'équipiers ultra polyvalents. Il faudra faire vos choix. Quel personnage maniera quelle arme, qui sera expert en crochetage, en soin, en explosif ou en charisme sont autant de questions qu'il faudra se poser pour espérer vivre une aventure à peu près fluide et ainsi profiter du panel d'approches offert par le jeu. Cependant, ce large éventail de statistique ne manquera pas de rebuter les moins habitués au genre, qui pourront, s'ils n'y prennent pas garde, faire de mauvais choix dans l'attribution des points de talent, risquant au passage de compliquer grandement leur progression. De son côté, l'amateur de RPG y trouvera largement son compte et prendra sans aucun doute plaisir à optimiser au maximum la prise d'expérience de son escouade, même s'il sera parfois un peu fatigué par une gestion de l'inventaire un rien fastidieuse.

Wasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apo

Heureusement le titre a l'intelligence de faire valoir certaines compétences à l'ensemble du groupe. Par exemple, si votre escouade a maximisé la compétence « gros dur » qui favorise l'intimidation sur l'un des membres de l'équipe, il ne sera pas nécessaire que ce soit lui précisément qui parle avec la personne à intimider pour que l'atout soit pris en compte. Dans l'environnement, le principe est sensiblement similaire et si vous sélectionnez l'intégralité de votre équipe puis cliquez sur un coffre à déverrouiller, l'expert en crochetage s'y rendra automatiquement. En revanche, n'espérez pas que ce soit le cas en combat. Si vous êtes amenés à désactiver un générateur qui alimente des tourelles automatiques, il faudra que le spécialiste en mécanique s'y rendre lui-même, vous contraignant ainsi à modifier le positionnement global de vos troupes lors des affrontements.

Wasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apoWasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apoWasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apo

Des combats classiques pour des approches trop frontales

Et des combats, il y en aura beaucoup dans Wasteland 3, qui se veut tout de même assez agressif dans son approche du déroulement des événements. Dans l'ensemble, les rixes, toujours au tour par tour, s'avèrent un peu trop classiques et ne réinventent pas vraiment la formule du tactical. Si l'on appréciera les combos qui peuvent être effectués grâce à la complémentarité de certaines compétences et que le reste s'avère suffisamment tactique pour qu'il soit nécessaire de bien prendre avantage du terrain, de jouer la vigilance et le report de points d'action pour triompher de situations tendues, le joueur sera en terrain connu. Si les combats se jouent sans déplaisir (nous vous invitions d'ailleurs à activer le tir allié pour un challenge un peu plus relevé), ils ne jouissent pas pour autant d'une grande profondeur tactique, là où d'autres tactical (Gears Tactics, DOS II) avaient su faire preuve de plus d'originalité ou d'une plus grande liberté d'approche.

Un peu de combat et tour d'horizon des statistiques

Chargement de la vidéo Wasteland 3 Gameplay

Effectivement, Wasteland 3 est un peu trop timide dans les possibilités qu'il offre au joueur d'approcher un combat comme il l'entend. Certes, il y a toujours ce principe de premier tir qui vous permet de prendre l'initiative, ces options de piratage qui peuvent retourner les tourelles contre leur propriétaire ou quelques barils explosifs pour pimenter un peu les choses, mais globalement, il n'est pas souvent possible de préparer le terrain avant de se lancer dans la bataille. Le titre manque d'une portion infiltration plus conséquente qui aurait permis d'esquiver certains combats et dans l'ensemble, Wasteland 3 est trop compartimenté pour laisser la place à d'autres options que celles de foncer tête baissée dans la mêlée, ce qui peut parfois provoquer des erreurs en cas de clic raté, vous contraignant notamment à recharger votre sauvegarde, ce que, croyez-nous sur parole, vous redouterez plus souvent qu'à votre tour en raison des performances assez discutables du jeu.

Une technique bancale

Wasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apo

Effectivement, Wasteland 3 n'est pas franchement au point techniquement parlant. Outre le fait que l'ensemble paraisse un rien daté en dépit de vraies qualités artistiques, et que de nombreux ralentissements interviennent en combat, c'est essentiellement pour ses temps de chargement particulièrement longs et surtout, particulièrement nombreux, que l'on pestera devant le titre d'inXile, d'autant plus que sa structure même implique de passer beaucoup de temps dans des loading qui paraissent de plus en plus interminables à mesure qu'on y est confronté. Effectivement, les différentes zones que vous traverserez seront elles-mêmes divisées en plusieurs sections, chacune entrecoupée d'un écran de chargement. Par ailleurs, pour vous rendre dans des zones plus reculées de la carte, il faudra vous servir de votre véhicule (dont l'exploitation est assez anecdotique pour des séquences d'exploration très dispensables) et vous serez confronté à des rencontres aléatoires. Si vous avez certaines compétences, vous pourrez les esquiver, mais vous le ferez non pas pour gagner du temps, un peu d'expérience et de loot n'étant jamais de trop dans le jeu, mais simplement pour vous épargner l'attente qui vous conduira au combat et celle qui vous en fera sortir. En outre, les allers-retours sont parfois nombreux, aussi nous recommandons-vous de bien prendre la peine de tout faire dans une zone donnée pour limiter le nombre de fois où vous devrez y revenir.

Wasteland 3 : une virée réussie mais classique dans le C-RPG post-apo

Cela ne vous interdira cependant pas d'apprécier Wasteland 3, pour toutes les raisons que nous avons citées plus haut. Ceci étant, il convient de rappeler que Wasteland 3 est un peu resté dans son jus depuis le deuxième opus et qu'il s'adresse avant tout aux amateurs de RPG touffus et un peu rétro. Si vous êtes friand de ce genre d'expérience au parfum à l'ancienne, vous trouverez votre compte dans l'expérience d'inXile, qui en dépit de ses défauts, reste agréable à parcourir.

Trailer de Wasteland 3

Chargement de la vidéo Wasteland 3 trailer
Les notes
+Points positifs
  • Un univers riche, sombre ou drôle, toujours cohérent
  • Un écriture au cordeau, crédible, qui tient debout même dans le burlesque
  • Grande flexibilité dans la gestion des statistiques de l'escouade
  • Des combats tactiques classiques, mais efficaces
  • Des choix, des conséquences
  • 40/45 heures de durée de vie (maximum, en faisant tout ou presque sur une première run)
-Points négatifs
  • Temps de chargement trop longs, trop nombreux pour une structure trop compartimentée
  • Phases d'exploration sur la carte très dispensables
  • Finalement trop classique, manque de profondeur tactique en combat
  • Quelques facilités dans la résolution des embranchements
  • Une approche des combats trop frontale
  • Techniquement pas vraiment au point (freeze réguliers lors des affrontements)
  • Gestion de l'inventaire qui peut être fastidieuse
Wasteland 3, dans le domaine du tactical en général et du tactical RPG en particulier, souffrira inévitablement la comparaison avec quelques titres sortis depuis Wasteland 2, qui ont prouvé qu'on pouvait rester fidèle à l'esprit du C-PRG sans pour autant en interdire une approche moderne et profonde. Cependant, le caractère old-school de Wasteland 3 saura ravir les amateurs du genre car le bébé d'inXile connaît sa leçon et la récite avec un certain enthousiasme. L'expérience est dense, la gestion de l'escouade profonde, les combats agréables à mener, même dans leur (trop grand) classicisme, et surtout, l'écriture globale du jeu invite en permanence le joueur à poursuivre l'aventure pour connaître le fin mot de l'histoire, percevoir les conséquences de ses choix, même si pour cela il devra faire fi d'une technique un peu bancale et de chargements trop nombreux et surtout trop longs.
Profil de [87]
L'avis de [87]
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
27 août 2020 à 17:17:59
15/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (37)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14/20
Mis à jour le 28/08/2020 à 13:15
PC PlayStation 4 Xbox One Mac Linux RPG inXile Entertainment Post-apocalyptique
Dernières Preview
PreviewRollerCoaster Tycoon 3 - Complete Edition : un portage Switch sur de bons rails 14 sept., 15:00
PreviewRide 4 : L'épisode de transition prometteur pour Milestone ? 11 sept., 14:00
PreviewImmortals Fenyx Rising : entre Zelda et Assassin's Creed, son coeur balance 10 sept., 21:45
Les jeux attendus
1
Gotham Knights
2021
2
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020