Menu
Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition
  • Tout support
  • PS4
  • Switch
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Tous les jeux / Jeux Action / Derniers tests jeux vidéo / Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition /

Test du jeu Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?

Test : Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?
PS4 Switch
Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de C1R14
L'avis de C1R14
MP
Rédaction jeuxvideo.com
26 août 2020 à 17:35:39
16/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (20)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
8.9/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Voir toutes les offres
Partager sur :

Seize ans plus tard Square Enix nous propose le remaster d’un épisode audacieux pour son époque : Final Fantasy Crystal Chronicles. Le titre disponible sur différents supports est une aubaine pour l’éditeur afin de faire découvrir ou redécouvrir l’univers onirique et enchanteur de ce dernier. Outre un lifting graphique et sonore réussi, le jeu dispose d’un panel de nouveautés des plus appréciées.

Tout savoir de Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition en trois minutes

Que vaut la version Remastered du RPG de Square Enix ? :

Bien que certains aient déjà goûté au plaisir que peut procurer l’original, une remise en contexte s'impose.

Un miasme mortel s'est répandu sur le monde et c'est à vous, jeunes caravaniers, de tenter de le tenir à distance en incarnant l’une des quatre races de personnages, parmi lesquelles figurent : Calvat, Selkie, Lilty et Yuke, et ainsi récolter la myrrhe, un liquide nécessaire à la purification du cristal. Bien entendu, nombre de dangers vont se présenter à vous lors de votre périple pouvant se vivre seul ou entre amis, le titre permettant la coopération.'''

UN PÉRIPLE REMIS AU GOÛT DU JOUR

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?

La cinématique d’introduction suffit pour nous convaincre des qualités visuelles de ce remaster. Les textures sont affinées, lissées, on note peu d'aliasing (du moins sur PS4, la version Switch en ayant quelque peu en "Docké".) et le tout s'accompagne d’effets spéciaux plus convaincants. L’interface a également été revu, ce qui ajoute une touche de modernité et une ergonomie qui faisaient défaut à l’original. En effet, vous disposez à présent d’une mini-map en haut à droite de l’écran ainsi que d’un sous-menu plus épuré et agréable à naviguer. La création de personnage se veut aussi plus généreuse en terme de variantes.

Square Enix ne s’est cependant pas contenté d’un simple lifting graphique, le remaster profitant aussi d’une bande sonore remasterisée, complétée par de nouvelles musiques du compositeur original du jeu, Kumi Tamioka. Les titres emblématiques comme “Sound of the Wind” et “Starry moonlight Night” s’en trouvent revisités. De plus, le titre dispose à présent de doublages pour certaines cinématiques. Bref, l’éditeur n’a pas fait les choses à moitié.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ? Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ? Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ? Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?

UN GAMEPLAY QUI FAIT TOUJOURS SON EFFET

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?

Bien que le scénario du jeu reste quelque peu anecdotique, c’est par son gameplay que Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition brille. Les animations ont certes pris un coup de vieux mais les donjons ainsi que le système de combat sont toujours aussi plaisants. Ce dernier faisant la part belle à l'action, le gameplay permet de frapper les ennemis au corps-à-corps en réalisant de petits enchaînements et de lancer des sorts tout en les canalisant, le tout en temps réel. Bien que les ennemis de base ne représentent que peu de challenge, certains boss nécessiteront davantage de préparation et de stratégie. A chaque début de niveau, vos sorts disparaitront et il faudra alors ouvrir des coffres ou vaincre des ennemis pour mettre la main sur les précieuses sphères de magie : Soin, Esuna, Vie, Brasier, Blizzard, Foudre. Les combinaisons de magies via le sous-menu pour en obtenir de nouvelles font toujours leur effet.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?

A noter que l’ajout de l’horloge magique permet des “fusions de sorts” avec vos compagnons en mode Multijoueur, ce qui les rend plus puissants. Les sorts lancés dépendent également de l’heure affichée sur l’horloge. Ainsi, selon l’heure à laquelle vous les ferez correspondre, il vous sera possible de lancer une variante “+” ou “X”. Le système peut s'avérer difficile à prendre en mains au départ mais il sera un atout de taille face aux différents boss. Tout repose donc sur un système de timing et d'anticipation.

En multijoueur, il faut que chacun lance son sort au même endroit et au même moment pour les combiner

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?

NOUVEAUTÉS ET BONUS

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?

Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition n’est pas en reste et s’offre des atouts supplémentaires dont de nouveaux équipements et objets d’amélioration. Un mode Mimic permettant de prendre l'apparence de personnages secondaires disponible par le biais de l’obtention de timbres chez les Mogs que vous croiserez le long de votre cheminement. Le mode discussion, lui, s'avère pratique pour échanger rapidement en Multijoueur et vous avez désormais plus de choix lors de la création de personnage. Vous pouvez également choisir la voix de votre caravanier. '''Vous aurez enfin la possibilité de rejouer les scènes de l’histoire via le journal et vous disposerez de nouveaux donjons de difficulté supérieur une fois le jeu de base terminé.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?
'A noter que le jeu est jouable en multi-plateforme, ce qui le rend plus accessible notamment grâce à la version Lite qui vous permet de rejoindre l’aventure d’un ami détenant la version complète du jeu afin d’en venir à bout en co-op. Le crossplay fonctionne parfaitement, il est très simple de rejoindre un ami ou plusieurs sur un système différent, le support sur lequel joue l'autre étant affiché au-dessous du pseudo du joueur concerné. Ce remaster n’a donc rien à envier à l’original. Néanmoins, malgré tous ces ajouts, le jeu reste encore perfectible sur certains points, le scénario reste toujours aussi fantomatique et l’IA des ennemis de base aurait mérrité d'^étre revu dans la mesure où certains d’entre eux ne se sentent pas menacés en cas d’attaque.

Lire le test original de Romendil (10/03/2004)

Attendu avec fébrilité par presque tous les possesseurs de GameCube, FFCC est un titre tellement particulier qu'il reste encore obscur à nombre de lecteurs. Parce que vous vous interrogez sûrement sur le véritable potentiel du jeu en solo et en multijoueur, nous allons partir sans plus attendre dans l'explication du système de jeu en commençant par indiquer quels sont les atouts de FFCC pour finir en soulignant les éléments qui risquent de vous gêner.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?
Certains niveaux comportent des interactions, comme ces chariots à pousser dans la mine.

La première chose qui séduit immanquablement dans FFCC c'est son atmosphère onirique. Avec une scène d'introduction qui incite à la rêverie et nous envoûte par sa mélodie inoubliable, sa réalisation somptueuse et ses personnages irrésistibles, l'univers de FFCC compte parmi les plus séduisants imaginés pour un jeu. Chaque nouvel environnement est présenté avec poésie par l'intermédiaire d'une voix mystérieuse qui évoque les dangers que l'on risque de trouver sur sa route. Quant aux adversaires, ils feront verser une larme à tous les fans de Square Enix qui connaissent par coeur le bestiaire de Final Fantasy. Second point à prouver son efficacité, mais davantage sur le long terme : le système de jeu.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?
On ne peut passer cette barrière de miasme que si le cristal possède l'élémental approprié.

Novateur par bien des aspects mais néanmoins perfectible, le gameplay se rapproche assez du hack'n slash et de l'action/RPG et constitue l'un des premiers RPG conçu avant tout pour le multijoueur. Limité à quatre joueurs simultanément, le jeu met en avant les avantages de la connectivité GameCube/GBA et prône la convivialité en poussant les joueurs à communiquer entre eux. Ainsi, tandis que l'un des joueurs verra s'afficher la carte du niveau sur l'écran de sa GBA, un autre pourra révéler à ses compagnons la position des ennemis, des coffres ou encore les faiblesses des monstres. Même en solo, on peut décider de jouer avec une GBA pour profiter de ces informations supplémentaires, même s'il est possible de jouer avec la manette GameCube pour ce qui est du jeu en solo uniquement.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?
Les boss requièrent une entente parfaite entre les joueurs et une vigilance de tous les instants.

Si le scénario est assez fantomatique dans FFCC, c'est aussi pour permettre à chacun de construire sa propre histoire. Seul ou accompagné de trois autres personnages, vous devez guider votre caravane d'un niveau à l'autre pour récupérer la précieuse sève des arbres à myrrhe pour remplir votre cristal. Une fois rempli, la journée s'achève et vous avez accès à de nouvelles destinations. Chacun a la possibilité de créer un personnage parmi quatre races différentes (Clavat, Selkie, Lilty, Yuke), et de choisir un métier parmi huit, ce qui influera sur les objets qu'on recevra en fin de niveau. On peut ainsi, sur un même fichier de sauvegarde, créer jusqu'à 8 personnages et en changer quand on le désire entre les niveaux.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?
Même la carte est superbe.

Le système de jeu fait alors la part belle à l'action, avec un gameplay qui permet de frapper les ennemis au corps à corps en réalisant de petits enchaînements et de lancer des sorts en canalisant ses magies. A chaque début de niveau, on perd toutes les magies précédemment obtenues, et il faut alors ouvrir des coffres ou vaincre des ennemis pour mettre la main sur les précieuses sphères de magie : Soin, Esuna, Vie, Brasier, Blizzard, Foudre. L'idée consiste alors à combiner ses magies pour en obtenir de nouvelles, comme Brasier +, Brasier X, Gravité ou encore Holy. En multijoueur, il faut que chacun lance son sort au même endroit et au même moment pour les combiner, sachant qu'un joueur solo n'a pas la possibilité d'accéder aux sorts ultimes de niveau 4. Tout repose donc sur le timing et l'anticipation des attaques des monstres, ce qui donne des confrontations souvent intenses contre les boss les plus forts.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?
Revoilà ce cher Xylomid.

Si l'on rentre dans les subtilités du système de jeu, on s'aperçoit que les niveaux comportent des socles élémentaires qui permettent de changer l'élément du cristal pour bénéficier d'une meilleure résistance à tel type d'élément. C'est aussi l'élément du cristal, eau, feu, vent, terre et holy à la fin du jeu, qui permet de passer les barrières de miasme qui séparent les niveaux sur la carte du monde. Les environnements comportent par ailleurs des tonneaux remplis d'huile ou d'eau que l'on peut enflammer avec ses sorts pour rendre un zone temporairement dangereuse. Les objets que l'on récupère comme les queues de phénix, la nourriture ou les fragments de métaux, sont également d'une grande utilité puisqu'on peut s'en servir pour ressusciter, se régénérer ou forger des armes pour renforcer son équipement. Dans chaque niveau, les joueurs peuvent lire un objectif différent sur l'écran de leur GBA qui ajoute un peu de piment à l'aspect coopératif en incitant un joueur à subir volontairement des dommages magiques, à n'utiliser que des attaques physiques ou encore à récupérer un maximum de Gils. Les mini-jeux sont aussi de la partie et l'on peut s'amuser à dénicher les tanières des Mogs pour collectionner des timbres ou peindre la fourrure du Mog qui nous accompagne et transporte le cristal en solo afin de choisir les infos qui vont s'afficher sur la GBA. Les fans de FF9 seront aussi ravis de retrouver Steelskin qui transmet les lettres et les dons de la famille au joueur en fin de niveau.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?
On peut briser les jarres d'huile pour les enflammer avec un Brasier.

Puisqu'il me semble avoir fait le point sur les particularités les plus intéressantes de FFCC, il est temps de passer aux éléments les plus problématiques, ceux-là mêmes qui justifient la note de 15/20 attribuée au jeu. Je ne vais pas m'attarder sur le caractère lacunaire du scénario car nous avons vu que c'était une orientation volontaire du titre, mais on reste tout de même sur sa faim en constatant que les journées se terminent toujours de la même façon, avec la même cinématique, et qu'il n'y a que les rencontres avec d'autres caravanes qui viennent briser cette monotonie. L'univers si attachant de FFCC aurait gagné à être mieux exploité de ce côté-là. Dans le même ordre d'idées, les niveaux sont tous assez linéaires et comportent très peu d'énigmes, laissant la part belle à l'action. En solo, on profite du fait que c'est le Mog qui transporte le cristal, mais il s'avère qu'il a parfois du mal à nous suivre et s'essouffle rapidement, ce qui est gênant dans la mesure où l'on ne doit pas sortir de la zone d'effet du cristal sous peine de perdre de la vie.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?
En déclenchant le même sort simultannément, on peut lancer des sorts de niveaux 3 et 4.

L'aspect qui demeure sans doute le plus critiquable dans FFCC, c'est le choix fait par Nintendo et Square Enix de rendre l'utilisation de la GBA obligatoire en multijoueur. Histoire de mettre les points sur les 'i' et dans l'espoir de ne plus recevoir de mails à ce sujet, rappelons qu'il n'y a qu'en mode solo que l'on peut jouer avec la manette GameCube, la GBA étant alors optionnelle. En revanche, il faut impérativement disposer d'autant de GBA et de câbles de connexion qu'il y a de joueurs pour les parties à 2, 3 ou 4. Autant dire que seule une élite aura la chance de s'adonner à FFCC à quatre joueurs, les autres passeront à côté de ce qui fait tout le charme de ce jeu.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?
Chaque niveau se conclut par l'obtention de la sève de l'arbre à myrrhe.

On a vu en quoi le système de jeu était intéressant et novateur, mais il faut aussi souligner ce qui aurait gagné à être amélioré. Par exemple, le fait que l'on dispose d'un nombre de slots très limité pour choisir toutes ses actions oblige à passer continuellement par le sous-menu pour changer ses sorts. Si ça demeure juste contraignant en solo, cela devient beaucoup plus problématique en multi où on reste totalement vulnérable lorsqu'on change sa liste de commandes via l'écran de sa GBA. Sachant qu'il suffit souvent de deux ou trois coups pour mourir, vous comprendrez facilement en quoi il peut être suicidaire de recourir à l'écran de sa GBA au coeur de l'action. Les niveaux sont ainsi conçus qu'ils nécessitent une attention de tous les instants pour trouver le moment idéal pour contre-attaquer. On dispose certes de magies illimitées mais le timing est tellement serré au niveau du temps de déclenchement des sorts que les combats contre les boss en deviennent parfois fastidieux tellement ils exigent une concentration maximale et ne pardonnent pas la moindre erreur. Tout ça implique une entente parfaite entre les joueurs, et donc un maximum de communication orale. Précisons d'ailleurs que les parties à deux sont sans doute les plus difficiles, dans la mesure où l'un des deux joueurs est forcé de transporter le cristal (c'est le Mog qui le transporte en solo) tandis que l'autre fait tout le reste, sachant qu'on est tout le temps forcément amené à déplacer le cristal.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?
En avant pour l'aventure !

Enfin, le dernier point contestable réside dans la durée de vie. Non pas qu'elle soit vraiment faible, mais il est dommage de constater que si l'on peut arriver quasiment au bout de l'aventure en moins de 20 heures, le niveau ultime s'avère d'une difficulté telle qu'on ne peut survivre qu'avec toutes ses stats au maximum et avec le meilleur équipement. Concrètement, ça veut dire qu'il faut refaire plusieurs fois les mêmes niveaux pour booster toutes ses aptitudes (nombre de coeurs, de slots, de sorts accessibles directement via un accessoire, des bonus d'attaque, de défense ou de magie), car il n'y a pas de véritable montée de niveau mais davantage une évolution des caractéristiques de son personnage. D'une vingtaine d'heures, la durée de vie est alors multipliée de façon exponentielle mais totalement factice et trompeuse.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remaster : toujours aussi prenant ?
Les décors sont pour très enchanteurs.

Si l'on fait le bilan des points positifs et négatifs de FFCC, on s'aperçoit finalement que le jeu mérite que l'on s'y investisse, même en solo, tout en restant conscient que le soft ne se révèle vraiment sympa qu'à partir de 3 ou 4 joueurs. On insistera sur le fait que Nintendo se moque délibérément des joueurs en imposant l'usage de quatre GBA pour bénéficier du multijoueur, alors qu'il aurait été parfaitement possible d'autoriser les parties à quatre avec les manettes GameCube. Résultat, les trois quarts des joueurs ne pourront jouer en multi faute de matériel, et ne saisiront pas toute la portée du jeu. En guise d'édition collector, il aurait mieux valu nous proposer carrément le jeu plus quatre câbles de connexion et une GBA à un prix abordable. Espérons que Nintendo ne réitèrera pas cette erreur avec Zelda Four Swords.

Les notes
+Points positifs
  • Un lifting graphique réussi.
  • Une bande sonore toujours aussi enchanteresse
  • Le mutiplateforme.
  • Plus agréable à prendre en main.
  • De nouveaux donjons.
-Points négatifs
  • Les animations ont pris un coup de vieux.
  • Un scénario fantomatique.
  • L'IA des ennemis.

Final Fantasy Crystal Chronicles Remastered Edition apporte donc suffisament de contenus inédits pour le rendre attrayant et ce, même si vous avez connu l’original. Bien qu'un peu marquées par le temps, les améliorations graphiques et sonores sont réussies. La magie du titre opère toujours autant même après seize années, sans oublier le côté multiplateforme rendant le titre davantage accessible. En Bref, que vous soyez passé à côté où non de l'original, ce remaster, certes nons sans défault, reste une aventure que nous vous invitons à (re)vivre seul ou accompagné !

Profil de C1R14
L'avis de C1R14
MP
Rédaction jeuxvideo.com
26 août 2020 à 17:35:39
16/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (20)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
8.9/20
Mis à jour le 26/08/2020 à 17:35
Dernières Preview
PreviewRollerCoaster Tycoon 3 - Complete Edition : un portage Switch sur de bons rails 14 sept., 15:00
PreviewRide 4 : L'épisode de transition prometteur pour Milestone ? 11 sept., 14:00
PreviewImmortals Fenyx Rising : entre Zelda et Assassin's Creed, son coeur balance 10 sept., 21:45
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Gotham Knights
2021
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020