Menu
Marvel's Iron Man VR
  • PS4
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Tests de jeux sur PS4 / Marvel's Iron Man VR sur PS4 /

Test du jeu Marvel's Iron Man VR : Gameplay solide mais progression trop répétitive sur PS4

Test : Marvel's Iron Man VR : Gameplay solide mais progression trop répétitive
PS4
Marvel's Iron Man VR
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Indee
L'avis de Indee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 juillet 2020 à 14:10:02
13/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store
Fnac Marketplace PS4 30.99€ Amazon PS4 34.99€ Fnac PS4 34.99€ Amazon PS4 35.99€ Rakuten PS4 37.99€
Marchand
Supports
Prix
Voir toutes les offres
Partager sur :

Avant que le titre dédié à l’ensemble des Avengers ne débarque en septembre, le studio Camouflaj, qui nous avait offert le jeu d’infiltration République ainsi que son adaptation en réalité virtuelle, débarque avec Iron Man VR, aventure casque vissé sur le nez dans la peau du super-héros, exclusif au PSVR de Sony. Et il ne s’agit pas d’une courte expérience d’une heure. Non. La campagne de l’homme de fer dure une bonne dizaine d’heures. Mais parvient-elle à tenir tout ce temps sans s'essouffler ?

Marvel's Iron Man VR - Notre avis en trois minutes

Chargement de la vidéo Test Marvel's Iron Man VR en vidéo

Surprise, surprise. Dans Iron Man VR vous incarnez Tony Stark, homme d’affaires richissime le jour et super-héros la nuit (ou l’inverse). Mais le bon Tony est à la croisée des chemins. Quand on enfile ses bottes en tout début d’aventure, il prend la décision d’arrêter la fabrication d’armes pour se concentrer sur des objectifs plus philanthropiques. Un choix vivement soutenu par Pepper Potts, compagne de l’homme de fer, mais qui laisse Gunsmith, l’IA qui assiste Iron Man en temps normal, pantois. L’intelligence artificielle prendra d’ailleurs une retraite bien méritée au moment du nouveau cap de Stark Industries.

Marvel's Iron Man VR : Gameplay solide mais progression trop répétitive

Les années passent et tout va bien pour Tony. Mais son passé le rattrape finalement. Lors d’une jolie balade en avion (celle disponible dans la démo du jeu d’ailleurs), un certain Fantôme vient demander des comptes à Iron Man, qui aurait commis des crimes impardonnables lorsqu’il vendait des armes. Cerise sur le gâteau, le fameux Fantôme a bâti des milliers de drones de combat pour faire plier l'homme de fer. Pas trop le choix pour Tony Stark. Il doit enfiler de nouveau son costume de super-héros pour comprendre ce qu’il se passe et empêcher son adversaire de faire des dégâts un peu partout sur la planète.

Récit et rythme en dents-de-scie

Les premiers instants en compagnie de Tony fonctionnent bien. Même si la narration et le scénario ne sont pas vraiment les priorités d’Iron Man VR - nous parlerons plus tard du vol et des combats - Camouflaj a souvent soigné sa mise en scène pour nous faire ressentir le quotidien du super-héros. Réalité virtuelle oblige, l’aventure compte plusieurs passages à pied où l’on peut se balader dans le manoir de Tony pour observer / ouvrir / balancer tout un tas d’objets. Et les autres scènes du genre, notamment en compagnie de Fantôme, sont généralement bien vues, et offrent de la diversité voire des changements de ton surprenants.

Marvel's Iron Man VR : Gameplay solide mais progression trop répétitive

Si nous précisons “souvent soigné” et “généralement bien vues”, c’est parce que rapidement, l’écriture - et même le rythme du jeu tout entier - dégringole pour tout le milieu du jeu, avant de soudainement revenir en force dans la dernière partie. Pendant environ cinq heures, les missions ne sont que des prétextes qui peinent à impliquer le joueur, sans parler des innombrables jeux de mots vaseux que les personnages balancent pendant celles-ci (“Hey Iron Man, tu n’aurais pas besoin de prendre du fer ?” ; "Je devrais régler ça, sinon Nick va partir en furie !"). Pour dire, à deux reprises, Iron Man VR vous imposera de réussir des défis de vol ou de tir pour progresser, alors qu’ils sont initialement présentés comme optionnels. Difficile de ne pas ressentir un effet de remplissage à ce moment-là.

Marvel's Iron Man VR - Exploration du manoir et personnalisation de la combinaison

Chargement de la vidéo Marvel's Iron Man VR Gameplay

Surtout que Iron Man VR se paye des temps de chargement longs et très fréquents, qui interviennent parfois en pleine mission. Ces derniers sont évidemment compréhensibles, mais ils viennent alourdir un rythme déjà trop inégal. Et cette baisse de régime, elle vaut aussi bien pour le récit que pour les combats, où les ennemis arrivent par vagues, sont systématiquement les mêmes, et où le même schéma d’objectif (comme par exemple empêcher Fantôme de s’emparer d’une ressource) se déclinera bien trois fois avant que la mission ne s’achève - de nouveau, surtout pour le milieu du jeu. C’est dommage. Et on en aurait presque marre de voler et de tirer dans tous les sens, alors qu’il s’agit des deux plus grandes qualités du titre.

“I Believe I Can Fly ! (and shoot)”

Marvel's Iron Man VR : Gameplay solide mais progression trop répétitive

Car oui, vous incarnez quand même Iron Man. Et par définition, vous avez tout ce qu’il faut pour vous propulser dans les airs et détruire vos adversaires. La prise en main du jeu est d’ailleurs particulièrement instinctive, et il ne faudra que quelques minutes pour comprendre les subtilités des déplacements. Pour bouger, tout se fait via les gâchettes des PS Move (obligatoires pour jouer). Une pression avec les poignées face au sol permettra d’aller vers le haut, comme lorsque Iron Man oriente ses boosters vers le bas. Puis en fonction de l’inclinaison des mains, vous pourrez aller plus à gauche ou à droite, voire lever les bras avec les propulseurs vers le ciel pour descendre rapidement. L'inclinaison du PSVR a aussi son importance pour choisir sa trajectoire. Sans oublier qu’il est possible d’observer autour de soi à 360°, et qu’il suffira d’orienter son corps pour partir dans une autre direction.

Le maniement des armes, même s’il demande un peu plus d'entraînement, est aussi très naturel. En mission, Iron Man peut notamment porter deux armes principales, une dans la paume de chaque main et l’autre au niveau des poignets. Pour passer de l’une à l’autre en combat, il suffit d’incliner les PS Move plutôt vers le haut ou le bas pour davantage faire ressortir la paume ou les poignets. L’attirail est complété par un poing chargé, qui permet de foncer sur un ennemi que ce soit devant soi ou sur le sol. Un rayon dévastateur est aussi de la partie. Pour l’utiliser, il faudra emmagasiner suffisamment d’énergie en abattant des ennemis.

Problèmes de détection et de câbles :

Comme pour le vol, les combats se déroulent sur 360°. Et l’accessoire qui rend cela possible avec le PSVR, c’est la Playstation Caméra, qui vous scanne de face, souvent installée sur le haut de votre écran. Le problème, c’est que lorsque vous affrontez un ennemi dos à la caméra avec les bras tendus vers l’avant, votre corps empêche l'accessoire de détecter les PS Move. Ce qui fait généralement s’agiter les bras d’Iron Man un peu n’importe comment. Un problème qui est loin de ruiner les combats mais qui arrive souvent.

Pour l’éviter, il faudra parfois utiliser les déplacements automatiques et progressifs par à-coups, grâce aux boutons de la manette. Mais les développeurs vous aideront aussi à vous recadrer. A chaque action contextuelle (réparer une partie précise d’un avion par exemple), des icônes vous indiqueront de vous placer face à la Playstation Camera pour effectuer le geste en question. A force de tourner comme ça, les légendaires câbles du PSVR pourront aussi représenter un problème. Il faudra donc souvent les enjamber à l’aveugle pour éviter un accident.

Marvel's Iron Man VR - Combat contre des drones et confrontation face au Fantôme

Chargement de la vidéo Marvel's Iron Man VR Gameplay

Personnalisation à gogo

Les armes auxiliaires sont d’ailleurs entièrement personnalisables dans le garage de Tony, sorte de hub où le joueur reviendra entre chaque mission. Vous pourrez ainsi opter pour des fusées autoguidées sur le poignet gauche et une mitraillette sur le bras droit, ou alors choisir une arme plus lourde à cadence de tir limitée. Le garage permettra aussi d’équiper des améliorations secondaires, pour par exemple booster la vitesse des déplacements ou le système de réparation de l’armure.

Dans tous les cas, ces nouveaux outils se débloqueront au fil de l’aventure. À l’issue de chaque mission, en fonction de votre score, un certain nombre de crédits vous sera attribué. Il est aussi possible de terminer des défis optionnels pour acheter plus d’améliorations. Ces défis intègrent d’ailleurs une composante en ligne, pour que les joueurs puissent comparer leurs scores. Une bonne idée pour rallonger la durée de vie d’Iron Man VR. En tout cas si la progression répétitive n’est pas venue à bout de votre vocation de super-héros.

Marvel's Iron Man VR : Gameplay solide mais progression trop répétitiveMarvel's Iron Man VR : Gameplay solide mais progression trop répétitiveMarvel's Iron Man VR : Gameplay solide mais progression trop répétitiveMarvel's Iron Man VR : Gameplay solide mais progression trop répétitiveMarvel's Iron Man VR : Gameplay solide mais progression trop répétitive
Les notes
+Points positifs
  • Être dans la peau d’Iron Man
  • La première et la dernière partie, variées et rythmées
  • Les phases de shoot et de vol
  • Les options de personnalisation
-Points négatifs
  • Un milieu d’aventure répétitif et poussif
  • Ecriture en dents-de-scie
  • Quelques problèmes de détection
  • Temps de chargement longs et fréquents

Avec Iron Man VR, le studio Camouflaj souhaitait offrir “un jeu complet” et pas seulement une expérience en réalité virtuelle. Et si la durée de vie est bien là (environ dix heures), elle s’obtient au prix d’une progression trop répétitive, surtout pour le milieu du jeu. Car le titre commence sous les meilleurs auspices : on découvre les systèmes de vol et de shoot (particulièrement intuitifs d’ailleurs) et on s’intéresse au quotidien de Tony Stark, dont l’écriture est parfois de qualité. “Parfois”, car après quelques heures, il ne reste plus que des jeux de mots vaseux et des phases de tir beaucoup trop longues pour ce qu’elles ont à offrir. Le tout n’est pas aidé par les nombreux temps de chargement ainsi que quelques problèmes de détection, en attendant une dernière partie qui vient raviver l’intérêt du joueur. Il en résulte un titre au rythme cabossé malgré un gameplay solide. Mais qui devrait tout de même plaire aux fans de VR et du célèbre super-héros.

Profil de Indee
L'avis de Indee
MP
Journaliste jeuxvideo.com
02 juillet 2020 à 14:10:02
13/20
Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
15.9/20
Mis à jour le 02/07/2020 à 14:10
PlayStation 4 Action Sony Camouflaj
Dernières Preview
PreviewTony Hawk's Pro Skater 1+2 : Tout roule pour la refonte des origines de la série 12 août, 18:00
PreviewPGA Tour 2K21 : cap en vue pour la simulation de golf ? 07 août, 09:00
PreviewMarvel’s Avengers : En route vers le Endgame ? 05 août, 15:00
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Microsoft Flight Simulator
18 août 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020