CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview E3 2017 : Star Wars Battlefront 2 - Un nouvel espoir ?
Profil de Epyon,  Jeuxvideo.com
Epyon - Journaliste jeuxvideo.com

Paru le 19 novembre 2015, le premier épisode du reboot de Star Wars : Battlefront n'avait pas convaincu tous les joueurs. À commencer par nous, même si nous lui avions reconnu plusieurs qualités. Ce qui ne l'avait pas empêché de se vendre comme des petits pains, à une époque où la saga de George Lucas faisait son grand retour dans les salles sombres. Ni même de générer moult commentaires négatifs à son sujet. Pour sa suite, le studio DICE et ses partenaires avaient donc fort à faire pour convaincre les joueurs. Ont-ils réussi ? Premiers éléments de réponse lors de cet E3 2017.

E3 2017 : Star Wars Battlefront 2 - Un nouvel espoir ?

E3 2017 : Nos impressions sur le multi de Star Wars Battlefront 2 en vidéo

Le premier Star Wars : Battlefront était un bon jeu. Techniquement, le titre en mettait plein les yeux, mais aussi plein les oreilles. Difficile pour un fan de Star Wars de résister à ses charmes. Mais au fil des parties, on découvrait un FPS multijoueur finalement assez mou, aux modes de jeux peu originaux, et surtout frappé par un vrai problème d'équilibrage. Les pistes de réflexion ne manquaient donc pas, pour Electronic Arts. Si certain ont avancé à l'époque que le développement du jeu avait été un peu baclé pour coller avec la sortie de l'épisode VII, il faut croire que cette fois-ci et malgré la venue prochaine de l'épisode VIII, DICE, Motive et Criterion ont eu autrement plus de temps pour bosser sur Star Wars Battlefront II, qui semble vouloir corriger la plupart des défauts de son grand frère.

Back to the front !

La présentation de Star Wars : Battlefront 2, lors de cet EA Play 2017, s'est principalement tournée vers la section multijoueur du titre. Clavier et souris en main, c'est aussi là que nous avons pu mettre le jeu à l'épreuve, le temps de quelques parties. Un premier contact plutôt agréable.

E3 2017 : Star Wars Battlefront 2 - Un nouvel espoir ?
Chaque classe dispose d'un armement qui lui est propre.

C'est donc ainsi qu'avant même de commencer la partie, on découvre avec le sourire que l'un des principaux retours des joueurs a bel et bien été entendu : on le savait puisque DICE l'avait annoncé lors de la Star Wars Celebration 2017, mais un véritable système de classes fait son apparition dans Battlefront 2. Très inspiré de la série Battlefield, du même développeur, ce système met en avant quatre classes différentes : Assaut, Lourd, Officier et Spécialiste. L'Assaut correspond au troufion lambda, plutôt polyvalent ; le Lourd est une unité moins mobile, chargée de défendre les positions stratégiques, notamment grâce à un système de bouclier et une énorme mitrailleuse laser ; l'Officier est la classe de support ; tandis que le Spécialiste est un sniper, un éclaireur capable de contourner les lignes adverses et de poser ici et là des mines laser. Ce système de classes a un premier impact positif sur le jeu : en sélectionnant tel ou tel personnage, Battlefront 2 donne au joueur un but, le guide vers une certaine façon de jouer. À l'inverse du premier opus, dans lequel les joueurs et surtout les nouveaux venus pouvaient vite se perdre dans l'immensité des champs de bataille, Battlefront 2 se fait lui plus pédagoguge, et facilite le teamplay en même temps qu'il le met en valeur. Il sera donc très important de choisir correctement sa classe, et d'agir aussi en fonction de ce qui se passe sur la carte... Et en fonction du choix des autres joueurs. En ce sens, on aurait aimé que le jeu nous fasse clairement connaître le choix des autres joueurs, notamment en affichant une liste à chaque respawn, pour pouvoir sélectionner une unité plutôt qu'une autre, en fonction de ce qui se passe sur le terrain.

Nous avons eu la possibilité de discuter du système de classe avec deux développeurs, qui nous ont appris que pour le moment, l'équipe n'envisageait pas d'en ajouter de nouvelles, pas même dans les prochains DLC (gratuits) annoncés lors de l'événement. Le studio s'est dit satisfait du résultat actuel, mais n'est pas fermé à la discussion ; cela dépendra donc énormément des retours des joueurs, une fois le titre paru. Comme on nous l'a indiqué, il s'agit avant tout d'une question d'équilibrage et seule l'expérience nous dira si le système n'a pas de failles.

E3 2017 : Star Wars Battlefront 2 - Un nouvel espoir ?
Les très élégants Naboo Fighters sont jouables dans Battlefront 2.

Il faut dire que dans l'état actuel des choses, Battlefront 2 fonctionne extrêmement bien. Le système de classes ajoute en clarté, comme nous vous le disions plus haut, et permet donc de mettre en valeur le travail accompli en équipe. Globalement, le titre donne l'impression d'être plus stratégique et technique que son aîné, principalement grâce à ce changement... Mais pas uniquement. Toujours en écoutant les joueurs, DICE a revu son système de héros. Auparavant, il suffisait de trouver les Jetons Héros ou Véhicules pour prendre le contrôle de Dark Vador, Luke Skywalker et les autres, ou de monter dans un X-Wing ou le Faucun Millenium. Comme ces jetons apparaissaient toujours aux mêmes endroits, certains joueurs s'étaient faits une spécialité de rester tout le temps au même endroit, pour camper ces jetons. Ce qui créait des situations détestables et avait tendance à multiplier les mini-zones d'affrontements, souvent à l'écart de ce qui aurait du être le front, le vrai. La situation est aujourd'hui bien différente.DICE a supprimé les fameux jetons, et opté pour un pseudo-système de killstreaks. C'est-à-dire qu'en cours de partie, et en fonction de vos actions, vous engrangerez des points. Vous aurez ensuite la possibilité d'utiliser ces points pour embarquer dans un véhicule ou d'incarner un héros. Ce changement a donc deux avantages : le camping de jetons est terminé, ce qui permet de concentrer plus d'unités sur les zones de combat les plus importantes ; et le fait de pouvoir jouer un héros, ou de prendre les commandes d'un vaisseau, est désormais plus une question de skill que de chance. Ce système est donc plus valorisant, en même temps qu'il est moins frustrant. Sans être particulièrement original, il améliore grandement l'expérience de jeu. On pourra simplement regretter, comme pour tous les jeux l'utilisant, qu'il serve surtout à rendre plus forts ceux qui sont déjà clairement au dessus du lot.

E3 2017 : Star Wars Battlefront 2 - Un nouvel espoir ?
Dark Maul est extrêmement puissant.Trop ?

Ce qui pose donc la question de l'équilibrage. C'était un véritable problème dans le premier titre, nous avions peur que ce soit encore le cas dans le second jeu. Nous avons pu essayer et/ou affronter deux des nouveaux héros de Battlefront 2, à savoir Dark Maul et Rey, l'héroïne de la nouvelle trilogie de films. Si cette dernière rappelle un peu Luke Skywalker, le guerrier Sith dispose lui de pouvoirs absolument stupéfiants, comme la possiblité d'effectuer une attaque en vrille aussi puissante que rapide. Pratique pour nettoyer une pièce ou prendre la fuite, cette attaque fait de Dark Maul un adversaire particulièrement détestable, mais aussi un allier de poids. D'ici la sortie du jeu, DICE a encore le temps de modifier les choses et cela pourrait passer par un nerf de cette fameuse attaque. Sur certaines de nos parties, nous avons vu des joueurs effectuer plus d'une trentaine de kills avant de finalement céder sous les coups de boutoir de l'équipe adverse.

E3 2017 : Star Wars Battlefront 2 - Un nouvel espoir ?
Theed est reproduit avec beaucoup de soin. Elle est aussi belle que dans La Menace Fantôme, ce qui n'est pas peu dire.

Dernier détail également : nous n'avons pu jouer que sur la carte Theed, absolument splendide soit dit en passant. Nous avons toutefois constaté un léger problème au niveau de la skybox de la carte : elle est affreusement petite ! Difficile de manoeuvrer son Naboo Fighter dans de telles conditions : on est très vite "hors zone" et remis automatiquement dans le droit chemin. Ce qui a toutefois un impact positif sur le jeu : les chasseurs ne peuvent pas effectuer de longs rase-mottes pour mitrailler à l'aveugle les avenues de la capitale naboo. On verra avec la pratique...

L'Empereur est mort, vive l'Empereur

E3 2017 : Star Wars Battlefront 2 - Un nouvel espoir ?
Iden Verso est un membre des Forces Spéciales. Ces Troopers d'élite ont été créés pour les besoins du jeu.

Vous avez été nombreux à vous indigner sur l'absence du solo de Battlefront 2 durant cet EA Play. Rassurez-vous, la presse a eu le droit à une présentation en behind-closed-doors et a donc pu voir tourner la bête, mais également s'y essayer. Nous avons pu jouer à l'une des toutes premières missions du jeu, et ainsi prendre le contrôle d'Iden Verso, l'héroïne de ce mode tant réclamé par les joueurs. Il faut dire que ces derniers n'ont pas manqué de faire connaître leur mécontentement quant à l'absence d'un véritable solo dans le Battlefront de 2015, et Electronic Arts les a entendu. C'est donc le studio Motive, fondé par Jade Raymond (Assassin's Creed) il y a maintenant deux ans, qui s'est vu confier la tâche de créer cette campagne. Lors de la présentation par les développeurs, autant vous le dire : la mission ne nous a pas vraiment convaincus. Le jeu donnait l'impression d'être à la fois mou et finalement assez lambda, avec une progression hyper linéaire qui aurait fait passer n'importe quel Call of Duty pour un shooter en mode ouvert. Manette en mains, les choses se sont montrées, heureusement, assez différentes.

E3 2017 : Star Wars Battlefront 2 - Un nouvel espoir ?
En collaboration avec Lucasfilm, les équipes de Motive ont créé plusieurs nouvelles planètes, pour les besoins du scénario du jeu.

La mission se divisait en deux phases. La première nous permettait de tester les batailles spatiales, en nous mettant dans le cockpit d'un TIE Fighter. Alors que Verso vient d'apprendre de la bouche de son Amiral de Père que l'Empereur est mort, les Rebelles attaquent la base spatiale dans laquelle ils se trouvent tous les deux. Il va donc falloir les repousser. Il est assez amusant, en tant que fan de Star Wars, de voir comment les choses ont ici été inversées : les méchants, maintenant, ce sont les rebelles ! Une fois cet état de fait bien intégré, on découvre un shooteur spatiale qui n'est pas sans rappeler la série Rogue Squadron, avec des combats spatiaux extrêmement bien mis en scène. Ce n'est pas bien original, mais ça va vite, très vite, et l'écran est rempli de détails, d'unités ennemies, de lasers et d'explosion. Oui, c'est Star Wars, pas d'erreur.

E3 2017 : Star Wars Battlefront 2 - Un nouvel espoir ?
On espère que Battlefront 2 nous fera vivre des batailles inoubliables. Pour l'instant, le constat est plutôt mitigé, mais il reste encore beaucoup à découvrir.

La seconde partie de la mission se faisait à pieds, à bord d'un croiseur rebelle, et le jeu s'est alors muté en un shooter assez banal. À la première ou à la troisième personne, il fallait donc traverser une succession de couloirs pour arriver dans une salle et désactiver les armes et boucliers de l'appareil ennemi. Pas de quoi s'emballer, en fait. Ici, Battlefront 2 est beaucoup plus banal, quand bien même le skin Star Wars est sublime. Le dynamisme des affrontements dépend surtout de votre capacité à bouger intelligement dans les zones un peu plus ouvertes, de viser les têtes de vos ennemis pour ne pas passer trop de temps à leur tirer dessus... et d'interagir avec le décor. On a d'ailleurs apprécié le fait de pouvoir fermer des portes et donc de bloquer certains Rebelles en tirant, comme dans les films, sur les panneaux de contrôle de celles-ci. Autre petite subtilité, la mission nous a permis à un moment de faire un choix : soit continuer à progresser à travers les couloirs du vaisseau, en mitraillant sur tout ce qui bouge ; soit de passer par une autre pièce, et de débloquer un accès vers la zone finale de la mission, grâce au droïde d'Iden. Sans se transformer pour autant en jeu d'infiltration, Battlefront 2 se fait ici plus fin, en permettant notamment d'assommer des ennemis inattentifs. On espère que le reste du jeu offrira la meme variété de gameplay.

Il faudra encore attendre un moment avant de pouvoir se faire un véritable avis sur cette campagne solo. L'axe scénaristique choisi par Motive nous plaît, la réalisation est largement au niveau du reste du jeu, et il y a quelques bonnes idées, comme la possibilité d'améliorer ses armes et son compagnon droïde. Mais la structure de cette mission nous a passablement refroidi. On espère que les prochaines que l'on pourra découvrir seront moins linéaires et plus dynamiques. Auquel cas ce solo aura du mal à convaincre les joueurs qui ne sont pas de gros fans de Star Wars.

Nos impressions

Il reste encore beaucoup de choses à découvrir à propos de Star Wars : Battlefront 2. Tout ce que l'on a vu jusqu'à présent est plutôt enthousiasmant : DICE et Electronic Arts ont appris de leurs erreurs et semblent en bonne voie pour les corriger. Toutes. Le multijoueur est plus complet, plus tactique et plus technique, et devrait s'éviter les soucis de DLC payants puisque EA a déjà annoncé qu'ils seraient gratuits cette fois-ci. L'ajout d'un mode Story prêche aussi en faveurs du titre, puisque c'était clairement l'un des grands absents du premier Battlefront ; d'autant qu'il a le bon goût d'opter pour un scénario plutôt original. Mais plusieurs questions demeurent, et notamment sur ce mode Story, que l'on espère un peu moins basique que ce qui nous a été montré durant cet EA Play. Ce sera crucial, si Battlefront 2 souhaite passer un cap.

L'avis de la rédaction
Bon

Retrouvez toutes les infos de l'E3 2017

E3 PC PS4 ONE Dice Electronic Arts FPS Jouable en solo Multi en ligne Espace Science-Fiction
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
action17 action17
MP
Niveau 7
le 19 oct. 2017 à 17:29

S'il y a une histoire SOLO alors oui j'achète sinon adieu. Le multi m'a passé depuis longtemps. :desole:

Lire la suite...
Meilleures offres
PS4 39.90€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
17
TestSplatoon 3 : Tour de l'OrdreSur Switch
19
TestFinal Fantasy VII RebirthSur PS5
15
TestPacific Drive
PC PS5
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Rebirth
29 févr. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Stellar Blade
26 avr. 2024
La vidéo du moment