CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
The DioField Chronicle
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • Switch
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview Un mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle
Profil de TheXsable,  Jeuxvideo.com
TheXsable - Journaliste jeuxvideo.com

Alors que la fin d'année s'annonce chargée pour Square Enix, un titre dénote parmi les sorties de l'éditeur. Ni une suite, ni un remaster, The DioField Chronicle est une toute nouvelle licence d'un genre assez étonnant puisqu'il s'agit d'un jeu de stratégie. On a pu jouer en avance à la démo et on vous livre nos impressions.

Un mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle

Sommaire

  • Un conflit aux enjeux politiques forts
  • Un mélange entre stratégie et jeu de rôle
  • Une technique conciliante pour tous les supports

Annoncé lors d'un State of Play en mars, The DioField Chronicle est le jeu le plus étonnant du catalogue Square Enix de cette fin d'année, avec Harvestella présentée au cours d'un Nintendo Direct. En plus d'être une toute nouvelle licence, chose rare à une époque où les suites, spin-off, remasters et remakes sont légion, il s'agit en plus d'un jeu de stratégie en temps réel, soit un genre qui avait quelque peu disparu depuis que les MOBA ont pris le dessus avec un certain League of Legends. Développé par Lancarse, studio qui avait notamment travaillé sur Shin Megami Tensei : Strange Journey, le titre se rapproche tout de même de certaines autres franchises de Square Enix comme Final Fantasy Tactics, Tactics Ogre ou encore TRIANGLE STRATEGY et vous explique pourquoi.

Un conflit aux enjeux politiques forts

Un mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle

Pour cette première prise en main de The DioField Chronicle, nous avons pu jouer en avance à une démo qui sera disponible pour tous à partir du 10 août sur tous les supports actuels. Une démo d'ailleurs assez généreuse puisqu'elle comporte six missions pour une durée de deux heures et demie, soit au-dessus de la moyenne. Ainsi, on a pu découvrir pendant notre session de jeu l'univers du titre qui met en scène un conflit sur le continent de Rowetale dans lequel l'Empire tente d'envahir ses voisins. Pour contrer ses offensives, les différentes nations se rassemblent au sein d'une alliance pour tenir tête à l'envahisseur. La guerre prend un tournant majeur lorsque la République de Vherman décide de rejoindre l'Alliance pour affronter l'Empire.

Un mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle

Au large du continent se trouve l'île de Diofield où prospère le Royaume d'Alletain. Alors que cette dernière est pour le moment épargnée par le conflit, l'île est convoitée aussi bien par l'Empire que par l'Alliance car elle dispose de grandes réserves de Jade, une ressource indispensable pour utiliser la magie moderne. Ainsi, la paix semble de courte durée. Dans ce contexte, on incarne un groupe de trois mercenaires, Andrias, Fredret et Izelair, qui intègrent l'armée privée d'un Lord, qui siège au conseil du Royaume, après avoir sauvé son assistante. Rapidement, nos trois héros font se forger une solide réputation et devenir indispensable au sein de ce petit groupe appelé les Renards Bleus au point d'en prendre la tête, et c'est là que s'arrête la démo.

Un mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle

Si les forces qui composent le monde de The DioField Chronicle sont assez classiques, avec un Royaume, un Empire et une Alliance qui rappelle Fire Emblem : Three Houses par exemple, c'est par son esthétique que le titre se démarque. En effet, on retrouve d'un côté des chevaliers en armures, des combats à l'épée et de la magie qui donne un côté fantasy à l'ensemble, mais de l'autre, les bâtiments, les habits et même l'industrie rappellent le XIXème siècle européen. Par cette rencontre étonnante, on obtient un univers assez unique qui rend encore mieux grâce aux portraits des personnages de toute beauté qui sont signés Taiki, un artiste habitué aux illustrations de jeu vidéo. Malheureusement, c'est plus par ses graphismes in-game que le tout pèche un peu, mais on y reviendra un peu plus tard.

Un mélange entre stratégie et jeu de rôle

Un mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle

Au-delà de cette originalité visuelle, c'est surtout par son gameplay que The DioField Chronicle est étonnant. Comme dit précédemment, il s'agit d'un jeu de stratégie en temps réel (STR) dans lequel on déplace ses unités sur le champ de bataille pour vaincre les troupes adversaires. Puisque le STR est avant tout un genre de jeu lié au PC, les contrôles ont ici été pensés pour la manette, avec la possibilité de sélectionner toutes ses unités en même temps à l'aide d'une touche ou juste un groupe dans une zone, le tout avec une pause active pour ne pas être dans la précipitation. Étonnamment, le positionnement joue un rôle plus important que jamais car si vous attaquez derrière l'ennemi, alors votre personnage sera considéré comme étant en embuscade et infligera ainsi plus de dégâts. Sans trop de surprises, chaque unité a une classe qui lui est propre (guerrier, cavalier, voleur, archer, mage...) mais on ne retrouve pas un triangle des armes à la Fire Emblem, simplement certains rôles se prêtent plus à certaines situations comme attirer l'attention des ennemis pour que ceux qui fassent le plus de dégâts attaquent par derrière.

Un mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle

Là où le titre se rapproche d'un jeu de rôle, c'est aussi parce que chacune de vos unités dispose de compétences qu'elle peut activer à l'aide de points prévus à cet effet et une fois leur temps de rechargement terminé. C'est principalement grâce à ces dernières que l'on inflige de gros dégâts puisque la plupart d'entre elles ont des effets de zone. Cependant, elles n'ont pas qu'un but offensif car elles permettent aussi de soigner en fonction du personnage. Enfin, la dernière feature importante de The DioField Chronicle ce sont les orbes Magilumic. À chaque fois que vous venez au bout d'un ennemi, la jauge consacrée à cette fonctionnalité se remplit et une fois pleine, vous pouvez invoquer une puissante créature, exactement comme dans un Final Fantasy. Ces invocations sont souvent impressionnantes comme celle qu'on a pu voir dans la démo qui n'est autre que Bahamut, le célèbre dragon, qui lance une énorme boule d'énergie sur le champ de bataille.

Un mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle

Par son mélange entre stratégie et jeu de rôle, The DioField Chronicle propose donc un équilibre intéressant entre gestion de ses troupes à grande échelle et réactivité pour infliger le plus de dégâts possible et esquiver les assauts ennemis. De plus, grâce à des contrôles adaptés, le titre reste parfaitement jouable à la manette, ce qui est toujours agréable pour un STR sur console. Finalement, on fait beaucoup plus de micro que de macro-gestions puisqu'on ne retrouve pas de bâtiments ni de ressources à gérer, simplement des unités. Le résultat est donc assez satisfaisant manette en main et on se doit toujours d'être attentif pour maximiser son efficacité en combat. Reste à voir si la formule se renouvelle sur la durée pour ne pas être trop répétitive à la longue à utiliser tout le temps les mêmes capacités en boucle.

Un mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField ChronicleUn mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField ChronicleUn mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle

Une technique conciliante pour tous les supports

Un mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle

En tant que jeu qui sort sur toutes les plateformes disponibles actuellement, The DioField Chronicle est un titre qui doit forcément faire des concessions techniques pour tourner aussi bien sur PC, PS5 et Xbox Series que sur Switch. Ainsi, c'est pour cette raison qu'on a à faire à des graphismes quelque peu datés. Si lors des missions on n'y prête pas forcément attention à cause de la vue du dessus, c'est entre les batailles que l'on s'en rend compte car nos héros retournent au camp d'Elm qui leur sert de base d'opérations. C'est ici qu'on peut acheter de l'équipement, débloquer de nouvelles capacités dans l'arbre de compétence ou des invocations, mais aussi discuter avec ses alliés.

Un mélange de Game of Thrones et Fire Emblem signé Square Enix ? Premières impressions sur The DioField Chronicle

Une fois au QG, on se rend compte que l'animation de course d'Andrias est assez rigide et que cela ne s'arrange pas lors des dialogues au cours desquelles les animations faciales sont très basiques. Avec cette esthétique particulière, on a même parfois l'impression que les personnages ressemblent à des poupées de cire par leur manque d'expresson. Finalement, on est en face d'une technique assez simple dans l'optique de tourner correctement sur tous les supports, ce qui entraîne forcément des concessions pour les plateformes plus puissantes.

Nos impressions

The DioField Chronicle s'annonce comme un projet intéressant par sa proposition originale. Avec une esthétique entre médiéval et ère industrielle, le titre repose sur un système à mi-chemin entre le jeu de stratégie et le jeu de rôle pour une expérience qui demande de la réactivité au joueur. C'est d'autant plus le cas par l'importance donnée au placement, aux compétences ainsi qu'aux invocations. Enfin, avec son ton sérieux, on peut aussi s'attendre à de nombreuses intrigues politiques comme les jeux tactiques de Square Enix savent si bien le faire. Finalement, c'est plus par l'aspect graphique que le titre pèche un peu, avec des visuels assez simples pour tenir sur tous les supports. Dans tous les cas, en attendant la sortie le 22 septembre, vous pouvez toujours essayer la démo disponible sur toutes les plateformes à partir du 10 août.

L'avis de la rédaction
Prometteur
Commander The DioField Chronicle
PS4
Cdiscount
44.99 €
PS5
Amazon
49.99 €
Xbox Series
Amazon
49.99 €
Toutes les offres
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Chevalier-DOR
Chevalier-DOR
MP
le 10 août à 18:03

Mec androgyne coupe à la DBZ
Meuf nunuche en jupe et gros lolo
Un jeu japonais
Complètement naze
FF Xéno tales
Tous les mêmes DA inssuportable

Lire la suite...
Meilleures offres
Amazon PS5 49.99€ Cdiscount PS5 49.99€ Cdiscount Xbox Series 49.99€ Amazon Xbox Series 49.99€ Amazon Switch 49.99€ Cdiscount Switch 49.99€
Marchand
Supports
Prix
Derniers tests
16
TestFIFA 23
PS5 Xbox Series
14
TestSoulstice
PC PS5 Xbox Series
15
TestYu-Gi-Oh! Cross Duel
iOS Android
Les jeux attendus
1
Call of Duty : Modern Warfare 2 (2022)
28 oct. 2022
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
10 févr. 2023
3
FIFA 23
30 sept. 2022
La vidéo du moment