Menu
eFootball 2022
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • ONE
  • iOS
  • Android
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview eFootball 2022 : nos impressions sur le concurrent free-to-play de FIFA 22

Adieu Pro Evolution Soccer, bonjour eFootball ! Le successeur de la simulation de football phare signée Konami sera free-to-play, et sort dans une petite semaine sur PS5, Xbox Series, PS4, Xbox One et PC. Nous avons pu essayer le titre dans les locaux londoniens de Konami, notre ressenti.

eFootball 2022 : nos impressions sur le concurrent free-to-play de FIFA 22

Le trailer d'annonce d'eFootball 2022

Conditions d'aperçu
Nous avons été invités à découvrir les premiers détails d'eFootball 2022 dans les locaux de Konami, à Londres. Après avoir assisté à une présentation vidéo du titre d'environ 30 minutes, nous avons pu jouer au jeu sur Playstation 5 pendant un peu moins d'une heure et demie. Après avoir affronté l'IA dans un match Argentine-Portugal, nous avons joué contre plusieurs adversaires humains (journalistes ou membres du studio).

La nouvelle avait fait grand bruit au début du mois : Pro Evolution Soccer disparaît, et laisse sa place à eFootball. Il ne s'agit malheureusement pas pour les fans seulement d'un changement de titre, mais bien la refonte d'un concept en profondeur. Le jeu sera désormais free-to-play, et basé sur un modèle de mises à jour quotidiennes sur presque toutes les plateformes, à savoir PS5, PS4, Xbox One, Xbox Series, PC et mobiles (iOS et Android). Explications et aperçu du jeu qui sortira le 30 septembre.

eFootball, description d'un concept évolutif

eFootball 2022 : nos impressions sur le concurrent free-to-play de FIFA 22

Avant d'aborder les sensations en jeu sur la version preview proposée, explication de la nouvelle formule pour la simulation de Konami. Le jeu de football sera donc à partir de cette saison gratuit, disponible dans une semaine sur consoles et PC, avant d'apparaître sur mobile plus tardivement cet automne. Le titre, en plus d'être cross-gen sera partiellement cross-platform et un joueur PlayStation pourra défier des adversaires jouant sur mobiles (oui). Partiellement, car on nous a assuré que les écosystèmes Sony (PlayStation) et Microsoft (Xbox) risquent de ne pas pouvoir se confronter. Si la cross-save (pouvoir conserver sa progression sur différentes plateformes) ne sera pas disponible à la sortie, il s'agit d'une volonté du studio de développement à l'avenir. Une sélection de 9 équipes seulement sera disponible au lancement (Barcelone, Bayern Munich, Juventus, Manchester United, Arsenal, Corinthians, Flamengo, River Plate, São Paulo).

eFootball 2022 : nos impressions sur le concurrent free-to-play de FIFA 22

Le jeu sera donc très léger niveau contenu à la sortie, avec simplement le mode match rapide contre l'IA ou des adversaires humains en local, du match rapide en ligne en 1 contre 1 et des événements en ligne hebdomadaires (sans plus de précision) pour gagner de la monnaie virtuelle (GP). Une grosse mise à jour sortira cet automne en parallèle de la sortie sur mobile et du cross-platform, comprenant de nouveaux modes pour la série. Parmi eux, le Tour Event (un challenge basé sur un enchaînement de match contre l'IA), le Challenge Event (matchs en ligne avec des objectifs), le Lobby de match en ligne et le très attendu Creative League. Une ligue en ligne à priori similaire au FUT de FIFA, avec la possibilité de signer différents types de joueurs. Pour les fans de PES de la première heure, Konami nous a confirmé que la Ligue des Masters sera de retour en cours d'année, et la première fois sur mobile. Enfin, de nouvelles équipes seront disponibles (jusqu'à 600).

De bonnes idées sur la forme

eFootball 2022 : nos impressions sur le concurrent free-to-play de FIFA 22

Une fois ce nouveau plan digéré, place au premier contact ! Déjà, il faut savoir que la licence passe sur le moteur Unreal Engine 4, afin d'unifier les versions consoles et mobiles pour la première grosse mise à jour. L'inquiétude graphique est donc légitime, mais directement balayée par notre session preview : eFootball est beau sur consoles nouvelle génération, et n'a clairement pas à rougir du dernier eFootball PES 2021. Quelques petites réserves sur le rendu de la pelouse, mais pour le reste, c'est dans les standards avec certains joueurs parfaitement modélisés comme Ruben Dias, Cristiano Ronaldo, Paul Pogba, Cuadrado... Les animations de course et de duels aériens aussi, inédites pour la plupart dans la licence, sont bien retranscrites.

eFootball 2022 : nos impressions sur le concurrent free-to-play de FIFA 22

De bon augure donc quand l'on sait que le titre sera gratuit, en sachant que la qualité graphique ne sera pas vraiment altérée. Un effort a été aussi consenti sur la mise en scène des matchs, avec un habillage visuel sympathique. Avant chaque partie, on voit les joueurs arriver en civil dans le stade, ou bien ces derniers se préparer dans les vestiaires, sans oublier la traditionnelle entrée sur la pelouse stylisée, marque de fabrique de Pro Evolution Soccer. Du détail jusque dans la sélection d'équipe, où l'on se déplace sur un planisphère pour voir où le club incarné se situe, ou alors le choix du maillot accroché dans le vestiaire.

Un gameplay vraiment free-to-play ?

eFootball 2022 : nos impressions sur le concurrent free-to-play de FIFA 22

Lien entre la forme et le fond, le plan de jeu a été retravaillé en profondeur, et est désormais simplifié, moins fouilli que les derniers PES. C'est désormais plus rapide et facile de changer un joueur par un autre, et l'aspect "forme du jour" fait preuve de plus de transparence. Désormais, si un joueur est en forme olympique dans le plan de jeu ou en méforme, on peut voir quels attributs sont impactés avant de l'aligner. Sur le terrain, la prise en main est très rapide malgré de nouvelles combinaisons ou touches à assimiler pour une simulation de football. Terminé le Carré-Croix pour feinter, bonjour le simple R1. Un moyen de faire non seulement des feintes de tir, mais aussi des feintes de passe sans doute. En défense, la gâchette gauche "défense physique" est quant à elle ravageuse, puisqu'elle permet de mettre de sacrés coups de pression pour récupérer le ballon lorsqu'elle est combinée avec le bouton de pressing. Un nouvel indispensable de la licence, même si cette feature a donné lieu à plusieurs bugs de collision dans notre essai.

eFootball 2022 : nos impressions sur le concurrent free-to-play de FIFA 22

Si la communication de Konami est basée sur le 1 contre 1 pour ce eFootball, nous avons plutôt constaté le devoir de redoubler les passes et prendre son temps pour trouver la faille. Les duels sont plutôt utilisables en contre-attaque ou sur les côtés avec un avantage à la défense, et les scores fleuves seront assez rares pour ce eFootball. Ce qui n'est pas vraiment un problème en soit, puisque le contrôle du jeu et l'intelligence tactiques seront mis au premier plan pour gagner des matchs. D'ailleurs, les contre-attaques nous ont permis d'observer la nouvelle caméra dynamique, qui zoome sur le duel en live. Perturbant mais peut-être plaisant à terme. Petit bémol concernant l'attitude de l'IA sous pression, capable d'énormes bourdes et au comportement assez peu réaliste. Concernant les coups de pied arrêtés, ça ne bouge pas par rapport aux dernières simulations estampillées Konami : une cible est présente pour viser avec le stick comme sur FIFA pour les penaltys, et seul la jauge et l'orientation du stick droit sont nécessaires pour les corners et coups francs. Finalement, la session a été plus qu'agréable et pour ainsi dire addictive alors qu'elle ne reposait que sur du gameplay, et il faudra sans doute surfer sur cette dynamique avec la sortie d'une version allégée à la fin du mois.

Quelques séquences de gameplay dévoilées par Konami

Nos impressions
Si les premiers trailers, images et le concept un peu foufou de ce nouveau eFootball ne nous ont pas vraiment conquis, le premier contact manette en main nous a grandement rassuré. Konami se repose sur un gameplay certes retravaillé sur le moteur Unreal Engine 4, mais assez efficace. Nous avons pris du plaisir à construire les actions, réapprendre à défendre avec de nouvelles mécaniques et touches, et savouré les animations détaillées de cette version preview. Quelques bugs de contacts subsistent forcément, mais il faut l'avouer : pour une simulation de football qui sera gratuite, c'est plus que prometteur. L'inquiétude réside désormais dans le contenu, avec des risques que ce dernier soit bien trop léger à la sortie du jeu même si des mises à jour sont prévues, ainsi que la stabilité des serveurs en ligne. Un brouillard qu'on a vite envie de voir dissipé pour observer le nouveau terrain de jeu "free-to-play" de Konami.
Profil de izokay
L'avis de izokay
MP
Rédaction jeuxvideo.com
23 septembre 2021 à 15:00:02

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
kyoshiro3000
kyoshiro3000
MP
le 14 oct. à 10:58

Je reviens voir la Preview après coup... et ils ont osé mettre "Prometteur". Sérieux, ça sentait le sapin (même carrément la pinède), mais non... "prometteur" bien sur, comme 95 pour 100 des jeux (le reste étant "excellent").

Lire la suite...
Amaune
Amaune
MP
le 01 oct. à 19:39

Attention ils ont testé une version à Londres qui était sans bugs et tout, et graphiquement propre, pas comme la version daubesque que nous venons d'avoir. Pour cela que son "test" est conclué par un avis prometteur.

Lire la suite...
Fabdou
Fabdou
MP
le 01 oct. à 19:00

Izokay est soit payé par Konami, soit anti-FIFA (15 pour FIFA 22 sur PS5 ? Sérieux ?) et je me pose la question sur son honnêteté sur ce coup-là. Je suis fan des PES et des FIFA à des degrés différents au fil des années mais autant les derniers PES étaient plaisants mais manquaient de contenu, autant là c'est un scandale absolu tellement le jeu est mauvais graphiquement (cette pelouse digne de la PS3 sur PS5 ??!!) et en terme de sensations, le ballon est en plomb et les joueurs pèsent plus lourd que des vétérans en fin de carrière. Sur PS5, mouillez-vous la nuque avant de jouer à FIFA 22 tellement les sensations et les graphismes sont aux antipodes. Le seul point positif est que Konami ne peut faire que (beaucoup) mieux...

Lire la suite...
Jack-Bauer-76
Jack-Bauer-76
MP
le 30 sept. à 23:34

C'est possible d'avoir une explication sur le décalage entre votre preview et le résultat final ? Konami vous aurait pas fait tester FIFA plutôt ?

Lire la suite...
ANGE2laMORT-1
ANGE2laMORT-1
MP
le 28 sept. à 06:16

Pour ma part je l'achèterai avec le pass season payant des que le patch de CYPES ser sorti pour avoir le championnat allemand avec touts les maillots de toutes les équipes... La patch cypes v2 qui était sorti était tout juste énorme avec des graphisme de maillot plus réaliste que ceux de base du jeu. Je me suis déjà amuser à chercher et installer les maillots de 2022 pour les installer sur le 21 et suis passé par pes master pour créer ceux que j'avais pas encore trouver... J'attend la sortie avec impatience.... J'ai installer fifa 22 avec les 10h de jeux mais vraiment trop déçu des 6 équipes manquantes en Italie et surtout des équipes internationales au nombre de 3 équipes hors de la zone euro... En plus ils ont supprimé les maillots third de 90% des équipes c est triste sans compter que 50% des équipes n'ont plus de sponsor maillot sur fifa 22 à cause des droits... Plus aucun intérêt de jouer fifa sans éditeur... Merci pes pour ça...

Lire la suite...
Waterlac
Waterlac
MP
le 26 sept. à 16:23

Ayant repris PES 2021 il y a un mois (j'ai arrêté de jouer à la console pendant 5 ans), je m'amuse avec la difficulté pour trouver la faille. Comme tous les PES j'ai envie de dire.
Je pense en effet que le public "Footix" et "fast food pour gagner" sera content.
Les plus assidus comme moi qui ont connu le jeu depuis ISS PRO prendront leur temps.

Personnellement, ça ne me dérange pas de payer les mises à jour. Certes "Free To Play" mais si on veut tout le contenu, on paie. C'est comme si on a achetait le jeu au magasin, rien ne change en fait. Donc je ne boude pas sur cela.

Tout ce que je veux, c'est la Ligue des Masters et me tuer les nerfs dessus et l'IA ^^
On risque d'être déçu pour ce premier opus comme lorsque PES n'était pas terrible en PS3 dans ces débuts.
Les vrais passionnés vont juste attendre le bon moment et c'est ce que je ferai.
Les GP et les MyClub, cela ne m'a jamais attiré. C'est trop simple et irréaliste.

Lire la suite...
]mike76[
]mike76[
MP
le 26 sept. à 06:31

Moi perso, pour attendre, je vais mettre Virtuared V3 sur pc avec pes 2021, il parait que ça transforme le jeu :-)))

Lire la suite...
Arno67240
Arno67240
MP
le 25 sept. à 22:10

"De bon augure donc quand l'on sait que le titre sera gratuit"

Expliquez moi alors pourquoi il est affiché a 39,99€ sur le store ? Ou alors j'ai pas toutes les infos...🤔

Lire la suite...
lotus1895
lotus1895
MP
le 24 sept. à 10:50

Les jeux de foot sont devenu des fast food pour les jeunes footix a faire l’équipe la plus cheaté sans aucun sens quitte a sortir la CB.
C’est quand qu’on aura droit a un jeu de simulation?

Lire la suite...
lotus1895
lotus1895
MP
le 24 sept. à 10:43

A boycotter

Lire la suite...
Top commentaires
thal02
thal02
MP
le 23 sept. à 15:09

Étrange de ne pas d'avantage critiquer ce nouveau modèle économique .Alors que les joueurs "hors ligne" sont justes balayés de la main pour laisser place à l'argent. ( avec ce super pack à 39,99 euros pour du contenu disponible en Novembre).

Ce nouveau PES est 'un crachat en plein visage je n'en démords pas...et un véritable crève coeur pour le fan de PES que je suis .

Une si belle licence foutu à la poubelle ... j'espère que ce modèle économique plongera rapidement...

Lire la suite...
Jack-Bauer-76
Jack-Bauer-76
MP
le 30 sept. à 23:34

C'est possible d'avoir une explication sur le décalage entre votre preview et le résultat final ? Konami vous aurait pas fait tester FIFA plutôt ?

Lire la suite...
Derniers tests
15
TestRogue LordsSur PC
19
TestDisco Elysium : The Final CutSur Switch
15
TestBack 4 Blood
PS5 Xbox Series
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
Battlefield 2042
19 nov. 2021
3
God of War : Ragnarok
2022