CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • French days 2022
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Magic : Legends
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview Magic Legends : une vraie bêta un peu trop payante

Contributeur

Profil de scie-le-vin,  Jeuxvideo.com
scie-le-vin - Administrateur jeuxvideo.com

Après Neverwinter, le studio Cryptic, à qui l'on doit aussi City of Heroes/Vilains et Star Trek Online, s'attaque à une autre franchise culte, celle de Magic : The Gathering, et le résultat donne une bêta ouverte particulièrement inquiétante pour la suite.

Magic Legends : une vraie bêta un peu trop payante

Présenté d'abord sous la forme d'un MMO avant de muer vers un genre plus conventionnel, celui du Hack'n'Slash online coopératif, Magic Legends est finalement l'un des très rares jeux Magic dont la base n'est pas uniquement un plateau sur lequel on doit y poser des cartes pour combattre d'autres joueurs.

Parlons avant tout histoire, l'univers de Magic Legends n'est pas celui que les fans du jeu de Wizards of the Coast ont entre les mains actuellement. Choix a été fait par Cryptic de démarrer avec L'Âge de la Destruction, extension initiée à l'été 2017, laissant donc à leur titre un temps suffisamment important pour le faire évoluer, et donc à du nouveau contenu de débarquer dans les mois à année à venir.

Un univers vaste mais bien vide

Magic Legends : une vraie bêta un peu trop payante

En l'état, le Multivers de Magic Legends possède cinq continents, chacun disposant de son propre univers visuel. Une trame principale vient néanmoins changer vos habitudes, et celle-ci devrait vous tenir en haleine - à l'heure où nous écrivons ces lignes - une trentaine d'heures environ. Toutes les aventures démarrent à Tazeem, un lieu rempli de mana, et à la jungle luxuriante, mais on peut aussi compter sur Shiv, et ses paysages volcaniques, sur Tolaria, et sa campagne à perte de vue, Bénalia, et ses sombres marécages, et enfin Gavonie, et ses villages perdus dans la mort et les loups-garous.

Le problème, c'est qu'il n'y a rien à faire. Enfin, si, il y a quelques activités, mais on a constamment cette impression que Cryptic avait conçu son jeu autrement - comme un MMO donc - et qu'une fois "simple" Hack'n'Slash coopératif, ils ont supprimés tout ce qui fait l'intérêt de l'exploration. Pas de coffres cachés à trouver, pas de grottes à explorer... Il y a bien des activités aléatoires de temps à autre, quelques PNJ qui nous donnent une quête, mais c'est tout. Le plus gros de vos aventures consiste en fait à réaliser les missions instanciées que l'on vous donne tout au long des trois actes du jeu, et de les refaire ensuite - puisque désormais accessibles depuis la carte - en modifiant la difficulté, et les enchantements en cours. Ces derniers fonctionnent comme des modificateurs de gameplay : ils peuvent aussi bien vous apporter un malus qu'un bonus, et des récompenses plus intéressantes sont alors au rendez-vous.

Magic Legends : une vraie bêta un peu trop payante

Lorsque vous arrivez à bout d'une mission, le jeu vous récompense avec d'éventuels nouveaux sorts, mais aussi des pages de sorts, servant à améliorer ceux que vous possédez déjà, mais également de l'argent, de l'équipement, de l'XP, et enfin, de l'Ether. L'Ether est l'une des monnaies principales du jeu, mais elle est aussi au coeur du modèle économique de Magic Legends.

Un modèle économique problématique

Lorsque vous terminez un objectif, l'Ether gagnée et distillée dans votre inventaire, et avec elle, vous allez pouvoir réaliser diverses actions. Le hic, c'est que le nombre d'Ether gagné chaque jour est limité. Vous ne pouvez en stocker que 50 000 par jour. Si au début de vos aventures, ce niveau maximum peut paraître élevé, il est très vite atteignable arrivé dans les derniers niveaux. Si bien qu'il limite considérablement la progression, à l'image d'un système d'énergie que l'on peut retrouver dans pas mal de jeux free-to-play sur mobile.

Magic Legends : une vraie bêta un peu trop payante

Pourquoi le niveau est-il aussi bas ? Excellente question. Les développeurs semblent à l'écoute des joueurs, et ce point pourrait être modifié d'ici la sortie de la version finale, mais en attendant, il faut bien admettre que l'on fait face à un choix peu judicieux. D'autant plus que l'Ether dispose d'une place centrale dans l'économie du titre. Magic Legends nous en demande constamment pour tout et n'importe quoi, mais aussi et surtout pour les ZEN, la monnaie premium du jeu. Avec l'aide d'un "marché aux monnaies", on peut en effet échanger de l'Ether contre des ZEN, et donc éviter de dépenser de l'argent réel pour en récupérer. Le problème, c'est que l'économie est complètement cassée par les plus gros joueurs. Pour acheter l'équivalent du Passe de Combat (1000 ZEN), il faut farmer plusieurs centaines de milliers d'Ether, faire une offre à un joueur, et récupérer les ZEN correspondants si elle est acceptée. La limite de 50 000 Ethers par jour empêche donc logiquement d'avoir des ZEN - à l'heure actuelle - gratuitement et dans un temps relativement court.

Magic Legends : une vraie bêta un peu trop payante

On peut ranger Magic Legends dans la catégorie des pay-to-fast, plus que dans celui des pay-to-win. Le jeu est un peu plus généreux que Neverwinter de ce côté, mais si vous mettez la main au porte-monnaie, vous serez en mesure de disposer beaucoup plus rapidement des meilleures cartes, de les améliorer beaucoup plus vite, et plus globalement d'accéder à des bonus importants par rapport à un joueur lambda.

Cela se comprend une fois que la version finale est sortie, mais dans le cas d'une "vraie" bêta comme celle de Magic Legends, la présence de nombreuses microtransactions et même d'un Passe de Combat laissent un sentiment étrange.

Une vraie bêta

Si les personnages ne seront pas supprimés entre la bêta ouverte et la version finale - qui se fera en compagnie d'un nouveau continent, on fait pourtant face à une véritable bêta. Cela se voit à chaque minute passées sur le jeu. Traductions absentes, bugs en pagaille, nombreux plantages, serveurs aux fraises et uniquement US, interface décousue, contenu scénarisé assez chiche... les problèmes sont particulièrement nombreux, et sans doute pas étranger à la mue opérée par Magic Legends lorsqu'il est passé de MMO à Hack'n'Slash coopératif.

A cela s'ajoutent surtout des soucis d'optimisation assez dramatiques. Sur notre config, dotée notamment d'une RTX 3070, d'un Ryzen 5 3600, de 16 Go de RAM, le tout installé sur un SSD NVME, le jeu peine régulièrement à dépasser les 50 FPS en ULTRA, quand il ne tombe pas sous les 30 FPS. La faute à un moteur qui vient pomper avant tout votre processeur, et pas la carte graphique. Il faut donc jouer avec les tweaks possibles depuis les fichiers de préférences dans le dossier du jeu (ou dans le chat, à condition de connaître les commandes), puisque les développeurs n'ont pas cru bon de proposer des options graphiques avancées directement dans le jeu.

Quand on est prêt à proposer des éléments payants dans un jeu, même en bêta ouverte, on essaye d'abord de proposer une base correcte. Et si les graphismes du jeu n'accusent pas trop leur age, il faut néanmoins admettre que Magic Legends n'est pas de toute première fraîcheur.

Un système de deck très accessible

Magic Legends : une vraie bêta un peu trop payante

Mais malgré tous ses problèmes, s'aventurer dans Magic Legends n'est pas pour autant un déplaisir : voir des personnages iconiques de la franchise en chair et en os, partager des moments glorieux avec d'autres joueurs en mission (que vous les connaissiez ou non), mais aussi découvrir quelles animations se cachent derrière chaque carte, autant d'éléments qui donnent forcément envie de réellement prêter un peu d'attention au titre.

Les animations sont d'ailleurs particulièrement réussies. Dans l'ensemble, chaque classe et chaque carte disposent de ses propres effets. Certes, il y a petit côté "Anthem" puisque lors des affrontements les plus denses, la profusion d'effets et de chiffres empêchent une bonne visibilité, mais le soin apporté par les développeurs à l'ensemble n'est pas désagréable. On pourrait toutefois trouver à redire sur les icônes de chaque sort, qui manquent parfois de petits détails évident si on est pas au fait de l'ensemble des cartes de son deck.

Magic Legends : une vraie bêta un peu trop payante

Le système de deck de cartes est toutefois l'une des grandes qualités de Magic Legends. Chaque deck peut contenir 12 cartes, pour un maximum de 12 points (certaines cartes en valent plus que d'autres), et jusqu'à deux couleurs de mana différentes. Dans le jeu, il est en effet possible de jouer n'importe quelle couleur de mana, qu'importe votre classe, et tout comme il est possible de jouer toutes les classes disponibles - à condition de farmer intensément - sur un même personnage. De fait, il faut jouer avec les cartes que vous allez gagner et améliorer, afin de maximiser les dégâts, les effets, et les combos. De fait, Magic Legends déploie tout son intérêt à ce stade, et le tout est qui plus est particulièrement accessible, même si vous n'êtes pas un joueur aguerris de Magic : The Gathering. On regrette donc forcément que le PvP soit si anecdotique (un simple mode 1v1 en arène), mais on appréciera la possibilité offerte par le housing (appelé "Royaume"), qui permet de créer et d'améliorer ses sorts/cartes en fonction du terrain dont vous disposez.

Nos impressions

Malgré ses quelques qualités, dont le système de deck, et à ce stade de la bêta ouverte, Magic Legends est loin, très loin, de ce que l'on pouvait attendre d'un jeu de ce genre, d'autant plus quand il est porté par Cryptic. Avec son système économique parfois plus que problématique, ses performances catastrophiques et ses immensités vides, le studio a encore beaucoup de travail à accomplir pour espérer voir son jeu devenir un jour ce qu'il a promis d'être..

L'avis de la rédaction
Inquiétant
PC Cryptic Studios Perfect World Action RPG Jeu de cartes Hack'n slash Fantasy
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
___Ultima___
___Ultima___
MP
le 20 avr. 2021 à 10:48

Un jeu à ce stade de développement ne devrait jamais penser à sa boutique avant son contenu.

Résultat : Un jeu répétitif, bordélique, pas du tout fluide : des défauts qui ne compensent pas ses qualités.

Lire la suite...
Derniers tests
16
TestV RisingSur PC
15
TestSongs of ConquestSur PC
14
TestEvil Dead : The Game
PS5 Xbox Series PS4
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
4ème trimestre 2022
2
Starfield
1er semestre 2023
3
Diablo Immortal
02 juin 2022
La vidéo du moment