CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News jeu WoW : Blizzard revient sur la fermeture du serveur vanilla Nostalrius
Profil de [87],  Jeuxvideo.com
[87] - Journaliste jeuxvideo.com

WoW : Blizzard revient sur la fermeture du serveur vanilla Nostalrius

Certains plus que d'autres n'ont pas spécialement apprécié les multiples évolutions du mastodonte World of Warcraft, qui n'a cessé de muter au fil de la sortie de ses extensions. C'est pourquoi depuis presque toujours, il existe des serveurs non-officiels permettant aux plus nostalgiques de jouer à la version de WoW telle qu'elle était avant la commercialisation de The Burning Crusade.

La fin de la nostalgie

Qui dit non-officiel dit "pirate" et "illégal", vous vous en doutez. Par conséquent, rien de spécialement étonnant à ce que le mois dernier, les avocats de Blizzard aient menacé d'intenter un procès à l'encontre de Nostalrius, un groupe qui entretenait des serveurs permettant de jouer à la version 1.12 de World of Warcraft, soit la version équivalente à la sacro-sainte ère Vanilla du MMO indétrônable.

800.000 inscrits et pas moins de 150.000 joueurs actifs pouvaient s'adonner à WoW dans sa version brute, au détriment des règles élémentaires de propriété intellectuelle. La menace d'un procès a donc créé deux camps, chacun faisant valoir ses droits. D'un côté, Blizzard rappelle son droit d'exploitation exclusif de sa licence phare, tandis que les joueurs estiment qu'ils ne rentraient clairement pas en concurrence avec l'entreprise.

WoW : Blizzard revient sur la fermeture du serveur vanilla Nostalrius

Les raisons de la fermeture effleurées

Quoi qu'il en soit, difficile, en tant que joueur passionné de lutter face à la pression juridique d'un tel mastodonte. Muré dans son silence depuis le début de l'affaire, Blizzard est sorti de son mutisme et s'est exprimé à ce sujet par l'intermédiaire d'un sujet sur le site officiel traitant de cette affaire qui divise.

Nous voulions vous faire savoir que nous avons suivi attentivement les discussions à propos de Nostalrius et que nous apprécions vos pensées et suggestions constructives.

Notre silence à ce sujet ne reflète résolument pas notre niveau d'engagement ni notre passion à l'égard de ce débat. Nous vous entendons. Beaucoup d'entre nous chez Blizzard ou dans l'équipe de développement de WoW avont été des joueurs passionés depuis le WoW classique. En réalité, je travaille chez Blizzard en raison de mon amour pour WoW Vanilla.

Nous avons évoqué les serveurs « classiques » pendant des années, c'est un thème qui revient à chaque Blizzcon, et essentiellement ces dernières semaines. Des discussions en interne aux débats après les heures de travail avec les dirigeants, le sujet a été hautement débattu.

Si nous n'esquivons pas quelques déclarations un brin consensuelles, il semblerait que l'affaire ait remis au goût du jour l'ouverture de serveurs « Vanilla » cette fois-ci bien officiels, le message se voulant (presque) transparent sur les raisons ayant empêché la mise en place de tels dispositifs depuis des années.

Pourquoi ne pas laisser Nostalrius tel qu'il a toujours été ? Pour être honnête, la réponse réside dans l'échec à nous protéger contre l'infraction de propriété intellectuelle qui endommagerait les droits de Blizzard. Cela touche à tout ce qui concerne la propriété intellectuelle de WoW, incluant les serveurs non-officiels. Et même si nous étudions cette possibilité, nous avons constaté qu'il n'y a pas de mesures légales claires permettant à la fois de protéger l'IP de Blizzard tout en garantissant une licence d'exploitation à un serveur pirate.

Nous avons envisagé le développement de serveurs « classiques » et aucun d'entre eux ne pouvait être créé sans de grandes difficultés. Si nous pouvions appuyer sur un bouton pour que tout cela soit créé, nous le ferions. Toutefois, il existe d'énormes challenges opérationnels pour intégrer des serveurs classiques, sans évoquer le support continu des versions live de chacun des aspects de WoW.

Vers des serveurs Vanilla officiels ?

Si jamais le manque à gagner ayant conduit à la fermeture de Nostalrius n'est évoqué, le doigt est mis sur les problèmes juridiques et logistiques qu'impliquerait l'ouverture de serveurs proposant de jouer au titre façon old-school.

Alors que pouvons-nous faire pour capturer la nostalgie de l'époque du lancement de WoW ? Nous avons évoqué depuis des années des « Pristine Realms » (royaumes immaculés -ndlr). En substance, ils annuleraient toute accélération de leveling, incluant le transfert de personnage, le stuff héritage, le boost de persos, les bonus de recrutement d'ami, les Tokens, les groupes inter-serveurs et la recherche automatique de groupe. Nous ne sommes pas certains qu'il s'agisse d'une table-rase qui attire la communauté et c'est un sujet toujours ouvert à discussion.

WoW : Blizzard revient sur la fermeture du serveur vanilla Nostalrius

Si nous comprenons bien la difficulté pour une entreprise qui peine parfois à maintenir son nombre d'abonnés à flot - toutes proportions gardées - à investir dans des serveurs pour contenter les nostalgiques, il semblerait que oui, un retour à Vanilla soit demandé par les joueurs. Mais Blizzard déclare enfin ne pas être fermé au dialogue.

D'autre part, nous avons été en contact avec certaines personnes ayant géré Nostalrius. Il se soucient évidemment profondément du jeu, et nous voulons poursuivre nos échanges dans les semaines à venir.

Vous, la communauté Blizzard, êtes les joueurs les plus passionnés et les plus dévoués. Nous vous remercions pour vos retours et suggestions positifs. Nous écoutons.

Si nous ne pouvons pas parier sur l'ouverture de serveurs Vanilla adoubés par Blizzard, il n'est toutefois pas interdit de penser que la porte est entrouverte. Notez que pour les moins nostalgiques, l'ami Deriv et votre serviteur vous donnent leurs attentes à propos de Legion, la prochaine extension du MMO, à paraître le 30 août prochain.

L'avis de daFrans

D'un côté, Blizzard est dans son droit. Le fait que des fans puissent jouer gratuitement à un jeu à abonnement fait potentiellement perdre quelques deniers à la compagnie. De l'autre, ces joueurs sont obligés de passer par des serveurs privés pour profiter de l'ambiance si particulière de Wow Vanilla. C'est donc un match nul puisque la seule solution viable serait d'ouvrir un serveur Vanilla officiel, mais il est évident que Blibli ne fera pas une chose pareille. Cela reviendrait à dire "On a fait 150 add-ons, mais on sait que vous ne les aimez pas, donc on abandonne tout ce qu'on a fait." Nous avons donc affaire à un dialogue de sourds et il est bien dommage que l'histoire de Nostalrius se finisse de cette manière.

L'avis de mrderiv

Position difficile pour Blizzard quant à la question de la fermeture du serveur Nostalrius. D’un côté perçu par une partie des joueurs nostalgiques comme un démon capitaliste trop accroché à la loi, de l’autre simple protecteur vertueux de son droit de propriété intellectuelle, la décision du géant californien fera quoi qu’il arrive couler beaucoup d’encre. Mais comme le dit si bien l’adage : « La loi, c’est la loi ». Malgré une approche non mercantile de son rôle et au-delà des considérations nostalgiques, le serveur Nostalrius enfreignait bel et bien la charte de Blizzard. La fermeture prononcée, reste maintenant au studio d'Irvine de clarifier ses ambitions en matière d’ouverture ou non d’éventuels serveurs vanilla. Un souhait réel de la part de la communauté, mais dans le même temps aussi un simili aveux d’échec de la part de Blizzard vis-à-vis de toutes les mises à jours et modifications apportées au jeu depuis son lancement. Ouvrir un serveur vanilla nécessiterait une équipe dédiée, des maintenances supplémentaires et conduirait à un WoW à deux vitesses. Entre faire plaisir aux fans et conduire la vision de son projet, il y a parfois un monde...

Ce que l'on attend de World of Warcraft Legion

PC Mac Vivendi Universal Games Activision Blizzard Blizzard Entertainment MMORPG Multi en ligne Dragons Heroic Fantasy
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
jokervip jokervip
MP
Niveau 1
le 24 déc. 2018 à 11:38

Bonjour, une pétition à était lancer contre un des serveurs world of warcraft illégales, nous contons sur vous pour signer la pétition aux plus vites ainsi faire fermer ce serveur rapidement, le serveur en question s'appelle Warmane.com 5 serveurs à sont actifs.

https://www.change.org/p/illegal-servers-among-world-of-warcraft-community

Lire la suite...
Meilleures offres
Mac 14.90€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
SAND LAND
26 avr. 2024
4
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
5
Star Wars : Outlaws
30 août 2024
La vidéo du moment