CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business The Witcher 4 avance, mais Unity et Embracer licencient encore... Les actualités business de la semaine
Profil de MalloDelic,  Jeuxvideo.com
MalloDelic - Journaliste jeuxvideo.com

La saison des licenciements n'est pas encore terminée dans le jeu vidéo, et elle risque de durer encore un moment. Cette semaine, nous allons voir ce qu'il s'est passé du côté de chez Unity et Embracer. Mais il y a aussi de bonnes nouvelles, et elles nous viennent directement de Pologne et du studio derrière The Witcher et Cyberpunk 2077.

221 561 vues

Sommaire

  • Après le scandale, Unity licencie et se sépare d'une de ses propriétés
  • CD Projekt fait affiche ses bons résultats et bascule sur la suite
  • Embracer poursuit sa massive restructuration et laisse le studio de TimSplitter sur le carreau
  • En bref dans l'actualité business de la semaine

Après le scandale, Unity licencie et se sépare d'une de ses propriétés

En un an et demi, ce sont plus de 1 100 personnes qui ont perdu leurs emplois chez Unity. Un bilan peu aidé par la récente affaire de la taxe à l'installation, sur laquelle l'entreprise est vite revenue après avoir déchaîné contre elle de nombreux studios de développement. Suite à cela, le groupe a cherché à apaiser les tensions et s'est séparé de son PDG John Riccitiello, dont l'image était fortement écornée. Mais les mauvaises nouvelles s'accumulent pour Unity, qui va se séparer de 265 personnes supplémentaires, soit 3,8% de son effectif actuel. Derrière cette nouvelle vague de licenciement, on retrouve l'accord liant Unity et la WETA Digital.

La société d'effets visuels à laquelle on doit en partie Le Seigneur des Anneaux, avait vendu ses technologies, ingénieurs et outils à Unity contre la somme d'1,6 milliard d'euros. En parallèle, la société de Peter Jackson s'était renommée WETA FX, afin de continuer à travailler sur d'autres projets audiovisuels. Unity souhaite se séparer de tout cela tout en gardant les outils 3D WETA Tools, ce qui va conduire à la disparition des emplois. Une annonce qui a poussé WETA FX, qui a toujours le droit d'utiliser les outils, a déclaré qu'elle allait essayer de réembaucher le plus de monde possible. On a également appris que 14 antennes allaient fermer à traverfs le monde. Pour Unity, l'idée est clairement de "'réduire le nombre choses (qui sont faites) dans l'ensemble".

The Witcher 4 avance, mais Unity et Embracer licencient encore... Les actualités business de la semaine

CD Projekt fait affiche ses bons résultats et bascule sur la suite

Tout va bien pour CD Projekt Red après la sortie de Cyberpunk 2077. Le jeu principal s'est vendu à plus de 25 millions d'unités au total et jouit désormais de très bons avis, et l'extension a convaincu pas moins de 4,3 millions de joueurs en deux mois. Le studio a récemment dévoilé le bilan économique de son troisième trimestre civil, avec des résultats allant du simple au double par rapport à l'an dernier. Entre juillet et septembre, l'entreprise a réalisé un chiffre d'affaires de 102,3 millions d'euros, pour un bénéfice opérationnel de 43 millions et un bénéfice net de 46,9 millions d'euros.

Cela signifie qu'une personne sur cinq possédant une copie du jeu de base sur PC ou consoles de nouvelle génération a également acheté l'extension, a déclaré Piotr Nielubowicz, directeur financier, à propos des ventes de Phantom Liberty.

Malgré le licenciement d'une trentaine de salariés du côté de The Molasses Flood il y a quelques mois, tous les voyants sont au vert pour le studio, désormais présent dans plusieurs pays. Comme toujours, CD Projekt Red a publié un graphique présentant la répartition des effectifs sur divers projets, ce qui nous permet d'apprendre que désormais, plus de 330 personnes travaillent sur The Witcher : Polaris (titre provisoire), nom de code donné au premier jeu de la prochaine trilogie dans l'univers des sorceleurs.

Cet effectif ne cessera de grandir que dans de nombreux mois, une partie des personnes travaillant actuellement sur Cyberpunk 2077 étant en train de faire les derniers ajustements ou en attente de transfert. Fait intéressant, il semblerait que les premières pierres du projet Orion, suite de Cyberpunk 2077, soient prêtes à être posées. Une équipe réduite de 40 à 50 personne s'occupera de donner le coup d'envoi de la pré-production en temps voulu. Quant au projet Sirius, lui aussi lié à The Witcher, son développement reprend de l'ampleur avoir été recadré au moment des licenciements opérés.

The Witcher 4 avance, mais Unity et Embracer licencient encore... Les actualités business de la semaine

Embracer poursuit sa massive restructuration et laisse le studio de TimSplitter sur le carreau

La restructuration se poursuit chez Embracer Group avec l'annonce d'un plan social concernant deux filiales de Plaion (ex-Koch Media). On a en effet appris que des licenciements vont avoir lieu au sein du studio Fishlabs (Chorus), mais pas seulement. Il a en effet été étrangement indiqué que Free Radical Design, studio derrière TimeSplitters relancé tel quel en 2021, pourrait très prochainement être fermé. Commençons donc avec Fishlabs, studio allemand qui va devoir dire au revoir à 50 personnes et donc à une bonne partie de ses effectifs.

Nous traversons ensemble une période difficile. Chacun des membres de notre studio Fishlabs a été plus qu'un simple membre de l'équipe. Ils ont été une partie vitale de notre parcours créatif, apportant non seulement leurs compétences, mais aussi leur passion et leur dévouement à chaque projet. Nous sommes vraiment reconnaissants de l'énergie et du cœur qu'ils ont investis dans nos efforts collectifs. Cette décision douloureuse est le reflet des défis plus larges de l'industrie du jeu, et non des talents ou des efforts incroyables de notre équipe, a indiqué Lars Janssen, vice-président responsable du département Worldwide Studios & Talent chez Plaion.

Du côté de Free Radical Design, l'histoire pourrait devenir particulièrement triste. Connu pour TimeSplitters, le studio était devenu un studio Crytek avant d'entrer dans un tunnel de problèmes, résolus (pensait-on) par son arrivée au sein de Deep Silver. En 2021, Embracer décide de rendre son identité au studio, qui retrouvait alors son nom et qui commençait les préparatifs menant à la relance de la franchise TimeSplitters. Deux ans plus tard rien ne va plus, et c'est probablement la fin d'un parcours particulièrement tortueux pour Free Radical Design et sa grosse centaine de salariés. La fermeture serait prévue pour le 11 décembre si aucun repreneur n'est trouvé selon un mail interne étrangement démenti.

The Witcher 4 avance, mais Unity et Embracer licencient encore... Les actualités business de la semaine

En bref dans l'actualité business de la semaine

  • Vous connaissez la gamescom à Cologne en Allemagne, vous connaîtrez bientôt la gamescom au Brésil. L'organisation du salon a annoncé la création de la gamescom LATAM, qui se déroulera du côté de Sao Paulo en juin 2024 et qui intègrera le BIG Festival, absorbé. L'idée est évidemment dynamiser l'industrie sud-américaine en créant un événement de portée internationale.
  • Level-5 a repoussé la quasi-totalité de ses jeux en développement pour raisons stratégiques, dont le prochain Professeur Layton (2025).
  • Naraka : Bladepoint, battle royale de son état, a dépassé les 40 millions de joueurs inscrits.
  • La franchise Life is Strange (Don't Nod), c'est 20 millions de joueurs !
  • Les Worlds 2023 de League of Legends ont rassemblé plus de 6,4 millions de spectateurs en direct, un record absolu pour l'esport.
  • Sony et NCSoft ont annoncé un partenariat stratégique permettant aux sociétés "de créer ensemble diverses synergies, en utilisant les compétences de base, les capacités technologiques et l'expertise des deux entreprises."
  • Call of Duty : Modern Warfare 3 (PS5) domine les ventes en valeur et en physique en France selon le SELL. Il est suivi par la version Nintendo Switch de Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard, Super Mario Bros. Wonder, Marvel's Spider-Man 2 et EA Sports FC 24 (PS5).
Business
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
nohiro nohiro
MP
Niveau 7
le 03 déc. 2023 à 23:11

Embracer... la dernière boite pour qui j'avais commencé à bossé c'est faite racheté par Embracer... Du coup j'y suis resté une semaine parce que je voyais déjà les problèmes et le futur fail... Je pense que j'ai bien fait.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto VI
2025
2
Stellar Blade
26 avr. 2024
3
Rise of the Ronin
22 mars 2024
4
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
5
Dragon's Dogma II
22 mars 2024
La vidéo du moment