CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Soldes
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • Soldes
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Soldes
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • Smartphone et Tablette
  • Mobilité urbaine
  • Hardware
  • Image et son
  • WEB 3.0
  • Bons Plans
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News JVTech « De graves conséquences pour la vie privée » : la future identité numérique en Europe inquiète les experts en cybersécurité
Profil de Arnaud FOLLIN-ARBELET aka « NilloF » ,  Jeuxvideo.com
Responsable du pôle mobilité et actu générale pour JVTECH, j’essaie de vous proposer mon expertise, nourrie d'une veille rigoureuse et d'une analyse approfondie des tendances du secteur. Mon objectif : vous offrir un éclairage précis et pertinent sur le monde de la Tech, grâce à ma (modeste) formation de journaliste.

Le projet eIDAS 2 qui a fait l'objet d'une fuite a suscité une vive controverse en raison de son article 45. Principale préoccupation : les autorités de certification que les États pourront mettre en place.

52 167 vues

L’identité numérique du futur fait débat

L'accord entre le Parlement européen et le Conseil de l'UE sur le futur règlement qui jettera les bases techniques de l'identité numérique européenne (eIDAS 2) est l'une des grandes nouvelles technologiques européennes de l'automne. Mais il est précédé de turbulences.

Nous sommes extrêmement préoccupés par le fait que, telle qu'elle est proposée dans la version actuelle, la législation n'aboutira pas à des garanties technologiques adéquates pour les citoyens et les entreprises, comme cela était prévu. En réalité, elle aboutira très probablement à moins de sécurité pour tous.

Des membres de la communauté de la cybersécurité ont publié une lettre ouverte qui a déjà recueilli plus de 500 signatures de chercheurs contre le texte tel qu'il se présente. L'inquiétude des chercheurs et des associations provient de la fuite de l'article 45 du futur règlement, qui a été rédigé sans recueillir l'avis d'une partie représentative de la communauté de la sécurité informatique. En l'absence du texte final, les signataires se méfient de la conception de cette identité numérique, des failles potentielles dans la protection de la vie privée et de la capacité de cybersurveillance qu'il offrirait aux États membres de l'UE.

Un portefeuille numérique

Le futur règlement vise à fournir à chaque citoyen européen une identité numérique interopérable, à la fois pour accéder aux services publics et pour interagir avec les plateformes du secteur privé. L'outil de stockage de cette identité sera un portefeuille doté d'un niveau élevé de cryptage, dans lequel pourront être stockées des données et des références telles que des informations de paiement, des permis de conduire, des diplômes, des dossiers médicaux et même des passeports. L'idée est que tout ce contenu sera légalement valide et opérationnel dans n'importe quel État de l'UE. On parle d’un projet qui concerne 450 millions de personnes.

« De graves conséquences pour la vie privée » : la future identité numérique en Europe inquiète les experts en cybersécurité

Mais l'impact de la règle pourrait aller au-delà. La lettre signée par les chercheurs avertit que le texte actuel de l'article 45 pourrait avoir « de graves conséquences pour la vie privée des citoyens européens, la sécurité du commerce européen et Internet dans son ensemble ». Les doutes exprimés dans cette lettre ont été rejoints par d'autres organisations, telles que la Fondation Mozilla et la Fondation Linux, qui ont publié leur propre document de protestation. « La formulation de l'article 45 soulève de sérieuses inquiétudes quant à l'avenir de la sécurité sur le web et exposerait les individus à la cybersurveillance en affaiblissant les normes de sécurité », déclare un porte-parole de la Fondation Mozilla, concepteur du navigateur web Firefox.

Malgré l'accord conclu entre le Parlement européen et le Conseil de l'UE, l'approbation formelle de chacun de ces organes est encore nécessaire pour que la législation entre en vigueur. Comme le pense la Fondation Mozilla, cette version finale aurait pu être ajustée pour répondre à certaines des demandes qui ont été exprimées ces derniers jours. Mais cela ne sera pas connu tant que le texte convenu ne sera pas publié.

Commentaires
Tous les commentaires (0)
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
4
DRAGON BALL : Sparking! ZERO
11 oct. 2024
5
The Legend of Zelda : Echoes of Wisdom
26 sept. 2024
La vidéo du moment