CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
News jeu Ils ont sorti une des pépites de ce début d'année, mais ce studio est quand même dans la tourmente et doit évincer des employés
Profil de meakaya,  Jeuxvideo.com
meakaya - Journaliste jeuxvideo.com

Malgré une belle proposition en début d’année, ce studio est obligé de licencier en masse… Et cela n’annonce rien de bon pour l’industrie du jeu vidéo…

137 624 vues

Le studio de Season licencie en masse

Vous souvenez-vous de Season : A letter to the future ? Cette petite exclusivité PC/PS5/PS4 est sortie en début d’année. Véritable bouffée d’air frais et de calme, le titre avait su nous séduire, nous poussant à lui donner la note de 17 sur 20. Mais visiblement, ce succès critique n’a pas mené à un succès commercial. Selon les infos de Gauthier Andres (dit gautoz), ancien journaliste de chez Gamekult et à l'affiche du média à venir Origami, Season n’aurait même pas atteint les 60 000 exemplaires vendus. Coup dur pour le studio qui n’a donc pas pu amortir les sommes dépensées pour le développement du jeu. Et malheureusement, qui dit pertes, dit conséquences...

Ils ont sorti une des pépites de ce début d'année, mais ce studio est quand même dans la tourmente et doit évincer des employés

Mercredi dernier, un employé de Scavengers Studio, Mathieu Sauve Leroux, a annoncé avoir été remercié après quatre ans de bons et loyaux services. Et il n’est pas le seul. Le studio a en effet lancé une importante vague de licenciement. Toujours selon gautoz, on parle du licenciement de plus de la moitié (voir même les ⅔) des employés. Et on ne parle pas là d’un studio immense avec des centaines de développeurs à payer. Lors du développement de Season, Scavengers Studio, c’était un peu moins d’une cinquantaine d’employés. Mais pouvoir payer un salaire à chacun d’entre eux est visiblement devenu impossible. Une telle situation pour un studio soutenu par PlayStation et qui a sorti une pépite indé comme Season, ça ne peut que nous inquiéter. Qu’est-ce que cela dit pour l’avenir des studios indépendants ?


Mauvais présage pour les indés ?

“60K, c’est si peu, faire un jeu vidéo ça devient de plus en plus un pari perdant. J’imagine que c’est un genre de procédure de sauvegarde pour que la boîte ne ferme pas, mais c’est terrible à lire” s’est attristé Mickaël Newton (notamment co-fondateur de l'association Loisirs Numériques et de la Bourse JV) sur Twitter. Cette situation rappelle d’ailleurs un autre jeu indépendant récemment plébiscité : The Wreck. Malgré les critiques assez unanimes, le titre s’était vendu à seulement quelques milliers d’exemplaires, poussant le “papa” du titre, Florent, à partager son ressenti et répondre d’une certaine façon à la question ''“à quoi bon développer des jeux indés aujourd’hui ?”'' Un ressenti plein de tristesse mais teinté d’un certain espoir qui laissait penser que les choses n’étaient pas totalement perdues. En revanche, il est clair que ces échecs commerciaux ne vont pas pousser l’industrie à favoriser les projets indé de ce genre, aussi qualitatifs et nécessaires soient-ils…

Ils ont sorti une des pépites de ce début d'année, mais ce studio est quand même dans la tourmente et doit évincer des employés

Mais il est nécesssaire de rappeler un peu le contexte... La situation de Scavengers Studio était un peu particulière. Si Season était un excellent jeu, son développement n’a pas été des plus exemplaires. Le directeur créatif et patron de Scavengers Studio Simon Darveau a en effet été pointé du doigt à cause de méthodes de management toxiques, sombrant parfois dans le harcèlement moral pur et simple. La co-fondatrice du studio et compagne de Darveau, Amélie Lamarche, avait visiblement fermé les yeux sur ces agissements. Si les deux co-fondateurs avaient décidé de se mettre en retrait pendant un temps, Lamarche a rapidement repris son poste, tandis que Darveau a été envoyé dans un autre petit studio en attendant que les choses se tassent. Lors de sa matinale JV, gautoz a d’ailleurs soulevé que cette vague de licenciement pourrait bien avoir un double objectif : réduire les dépenses et se débarrasser des employés réticents à l’idée de réintégrer Scavengers Studio. Mais selon son LinkedIn, Darveau a bien quitté Scavengers et chercherait à monter un nouveau studio. Vous l’aurez compris, si cette situation est bien triste, elle est donc peut-être liée aux déboires passés du studio. Pas de quoi y voir un mauvais présage pour le monde de l’indépendant donc… du moins, on l’espère.


Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Grosbeu Grosbeu
MP
Niveau 7
le 27 juin 2023 à 13:54

Dead Cells se vend toujours comme des ptis pains...si ton jeu est bon tas pas de soucis a te faire, je me fais aucun souci pour le marché du jeu indé. Season, jeu calme et sympa (et nul), créé par un studio d'énervés toxiques ca fait bien rire en tout cas.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Final Fantasy VII Rebirth
29 févr. 2024
2
Grand Theft Auto VI
2025
3
Rise of the Ronin
22 mars 2024
4
Stellar Blade
26 avr. 2024
5
Senua's Saga : Hellblade II
21 mai 2024
La vidéo du moment