CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
News business Xbox : le rachat d'Activision (Call of Duty) est plus que nécessaire et voici pourquoi, selon Bobby Kotick
Profil de Max_Cagnard,  Jeuxvideo.com
Max_Cagnard - Journaliste jeuxvideo.com

Toujours dans le but de séduire la commission européenne et de l'inciter à approuver le rachat d'Activision-Blizzard par Microsoft, Bobby Kotick, le patron de l'éditeur américain, a envoyé un mail à tous ses employés. Et celui-ci révèle clairement ses principaux arguments.

932 597 vues

Un rachat qui fera du bien au marché

Xbox : le rachat d'Activision (Call of Duty) est plus que nécessaire et voici pourquoi, selon Bobby Kotick

Avant que le rachat d'Activision-Blizzard par Microsoft soit effectif, les différentes autorités de régulation du monde doivent d'abord le valider afin d'éviter toute situation de monopole ou de concurrence déloyale. Ce qui occasionne un véritable bras de fer entre le géant américain et son concurrent de toujours, Sony : selon ce dernier, l'absorption de l'éditeur va le mettre à mal (notamment avec l'acquisition de Call of Duty) et ce ne serait tout simplement pas… fair-play.

De son côté, Microsoft joue toutes ses cartes pour séduire les gouvernements : Bobby Kotick, le PDG d'Activision-Blizzard, y va également de son plein gré. Tout fraîchement, il a notamment envoyé un long mail à tous ses employés, affirmant en quoi ce rachat ce rachat sera bénéfique à l'entreprise… mais aussi à tout le marché.

Xbox : le rachat d'Activision (Call of Duty) est plus que nécessaire et voici pourquoi, selon Bobby Kotick
Bobby Kotick

Dans un contexte de concurrence mondiale accrue de la part d’entreprises disposant d’énormes réserves de talents et de ressources, le fait de faire partie d’une entreprise ayant accès aux talents du monde entier nous aidera à créer des milliers de postes que nous aurons à pourvoir au cours des prochaines années.

Selon lui, donc, faire partie de Microsoft permettra tout simplement de créer de l'emploi. De plus, cela donnera également accès à une montée en compétences.

Nous avons été et serons en concurrence féroce pour attirer et retenir les talents dont nous avons besoin pour créer un contenu qui répondra aux exigences de notre public croissant. Faire partie de Microsoft nous aidera à mieux réaliser nos ambitions et à satisfaire les exigences élevées de nos audiences.

Xbox : le rachat d'Activision (Call of Duty) est plus que nécessaire et voici pourquoi, selon Bobby Kotick

Une fusion vivement souhaitée par Activision

Bobby Kotick continue et le rappelle : le Brésil a déjà approuvé l'acquisition et c'est évidemment un point important. Un point important qui pourrait bien montrer à la Commission Européenne, qui n'a pas encore donné son verdict, que la fusion est valide.

Nous avons déjà reçu les approbations de pays comme le Brésil. Après un examen approfondi de la transaction, l’autorité brésilienne est arrivée à la conclusion que nous évoluons dans un secteur hautement dynamique et concurrentiel et que la fusion ne nuira en aucune façon à la concurrence.

Evidemment, on se doute que ce mail envoyé en interne a une seconde cible : la Commission Européenne elle-même, probablement dans un but de séduction. Ainsi, le boss d'Activision poursuit et précise qu'il s'agit d'une dernière ligne droite, comme étant sûr que l'opération sera approuvée :

Cette semaine, la Commission Européenne a annoncé que nous étions entrés dans la deuxième phase de notre examen dans cette région du monde. Nous continuerons à coopérer avec la Commission européenne où, dans les pays qu’elle représente, nous avons de nombreux effectifs. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec Microsoft pour engager activement les régulateurs dans d’autres pays clés afin de répondre à leurs demandes et de leur fournir des informations pour les aider dans leur examen.

Des personnes de toutes nos unités commerciales et fonctions ont été impliquées dans ce travail de réglementation et je tiens à remercier chacun d’entre vous pour votre travail continu et votre engagement à mener à bien cette fusion, dont nous continuons de penser qu’elle sera effective au cours de l’exercice fiscal actuel de Microsoft, qui se terminera en juin 2023.

Bref, Bobby Kotick en est convaincu : le rachat par Microsoft est nécessaire et ne jouera en la défaveur de personne. Et d'ailleurs, Microsoft en a même besoin pour rester concurrentiel face à Sony. La bataille continue.


A propos du Xbox Game Pass
News jeu
Xbox Game Pass : 6 jeux vidéo incontournables débarquent prochainement. Et il y a du lourd
News jeu
C'est officiel, Microsoft augmente les tarifs du Xbox Game Pass et de sa Series X
News business
Xbox Game Pass : Bilan du service de Microsoft 4 ans après son lancement
News business
Game Pass : Entretien avec Ben Decker (Xbox) sur les ambitions du service
PC Xbox Series ONE Activision Publishing, Inc. Microsoft Activision Activision Blizzard Microsoft Studios
Commentaires
Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
[Media] [Media]
MP
Niveau 59
le 20 nov. 2022 à 09:05

LE problème c'est Kotic et ses cadres dirigeants. qu'il commence par démissionner... le mec attend un rachat pour se faire virer et toucher une bonne prime au passage alors que si il démissionne il gagne 0.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
4
DRAGON BALL : Sparking! ZERO
11 oct. 2024
5
Bodycam
2024
La vidéo du moment