Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News culture /

Matrix Resurrections : Les scènes les plus marquantes du film de Lana Wachowski

News culture Matrix Resurrections : Les scènes les plus marquantes du film de Lana Wachowski

La saga Matrix renaît de ses cendres 18 ans après la sortie de l'épisode Revolutions au cinéma. Pour célébrer ce retour en fanfare, voici les scènes les plus marquantes de Matrix Resurrections selon la rédaction de JV.

15 308 vues

Sommaire

  • Une dégustation de fraise
  • Une impression de déjà-vu
  • Le réveil de Neo
  • Smith vs Neo
  • Le Dojo

Une dégustation de fraise

La paix promise par les machines, aussi relative soit-elle, est une réalité. Dans la nouvelle cité de Io, l’harmonie entre les Hommes et les Synthients donne naissance à un petit miracle d’un rouge vif éclatant... une fraise. Lors d’une visite des installations de ce bourg aux allures de “paradis” souterrain, Niobe fait découvrir à Neo les laboratoires, mais surtout les jardins botaniques.

Une scientifique collabore avec une intelligence artificielle qui de son côté a rétro-analysé le code informatique dudit fruit afin de le recréer dans le monde réel. Neo, fort surpris, porte à ses lèvres le fruit autrefois défendu, et croque à pleine dents dedans. Ce qui était depuis des décennies l’apanage du virtuel retourne au réel. La nature reprend ainsi peu à peu ses droits.


Une impression de déjà-vu

La séquence d’introduction de Matrix Resurrections se veut le reflet de celle du premier Matrix sorti au printemps 1999 et qui a redessiné à elle seule les contours du cinéma d’action à jamais. Des inconnus observent un semblant de Trinity le temps d’une scène déjà-vu, mais qui contre toute attente va prendre une tournure inattendue.

La simulation que vous observez n’est pas celle que vous croyez, c’est une simulation de simulation appelée un Modal, soit un simulateur-programmateur. La réalisatrice Lana Wachowski se joue de nous, avec nous, et avec le concept de redondance cyclique. Le spectateur pense connaître le dénouement… et pourtant… rien n’est ce qui semble être.

Matrix Resurrections : Une impression de déjà-vu


Le réveil de Neo

Neo est vivant, mais enfermé dans la Matrice. Le dormeur doit une nouvelle fois se réveiller. Bugs, le lapin blanc jouée par Jessica Henwick, et Morpheus, ou ce qui s’apparente à Morpheus - se démènent pour libérer l’esprit de Neo. Après une première tentative avortée, Thomas Anderson finit par accepter, mais l’Analyste veille au grain.

Afin de faciliter la libération de l'Élu, les humains recréent un décor mythique, celui de la pilule bleue / pilule rouge tiré de Matrix (1999). La nouvelle séquence devient littéralement une scène de théâtre supposée servir d'électrochoc à Neo, de facilitateur pour briser sa dépendance au système. S’ensuit un hack de la Matrice, l’intervention des forces de l’ordre et une course-poursuite sur plusieurs plans, entre un vieux théâtre et un train à grande vitesse avant d’enfin assister à la renaissance du mythe.


Smith vs Neo

Neo et l’agent Smith sont pour la Matrice le yin et le yang, l’alpha et l’oméga. L’un ne peut réellement exister sans l’autre tant leurs existences entrent en résonance. Neo vs Smith… une confrontation passée à la postérité. Le réveil de l'Élu brise également les chaînes de celui qui fut autrefois un rouage du système. Désormais libres, leur face à face est inévitable, et la scène d’action qui les oppose est à la hauteur de l'événement.

Cette dernière se fait l’écho de leurs duels passés, mais innove, surprend le spectateur en altérant ce qui fut, en modifiant volontairement des séquences devenues cultes avec le temps. Ce Neo vs Smith a un goût de déjà-vu sans vraiment en être un. Puis le combat est commenté par les injures à la française d’un Mérovingien exilé et incarné par un Lambert Wilson méconnaissable.


Le Dojo

La scène du dojo dans le premier Matrix symbolisait la relation entre Neo et Morpheus. Il ne pouvait en être autrement dans Resurrections. Cette nouvelle séquence à l’esthétique irréprochable est une véritable boîte à souvenirs que Lana Wachowski manipule avec soin. Les plans “déjà-vu” s'imbriquent dans une nouvelle chorégraphie qui se veut à la fois un écho du passé et un rappel mémoriel destiné à Neo afin qu'il se libère lui-même de sa prison virtuelle.

Entre deux rappels de ce qui fut et de ce qui pourrait être, Neo et Morpheus s’affrontent verbalement et physiquement. Les punchlines, les tirades ainsi que les coups pleuvent. Les règles élémentaires de la physique plient sous leur volonté. Sous la pression de Morpheus, Neo craque et fait tout voler en éclat via une impulsion télékinésique… l'Élu est de retour.

Matrix Resurrections sort au cinéma en France le 22 décembre 2021.

Bande-annonce de Matrix Tesurrections


Profil de Silent_Jay,  Jeuxvideo.com
Par Silent_Jay, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
Cyberpunk Science-Fiction

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Ju2Tomate
Ju2Tomate
MP
le 28 déc. 2021 à 17:07

Ce film est une fausse a purin.
moralité: Lara fesait de meilleur film quand elle s'appelait Larry...

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 28 déc. 2021 à 12:02

La scène la plus marquante pour ma part est celle oû je suis sorti de la salle.

Lire la suite...
Rozanshoryu
Rozanshoryu
MP
le 28 déc. 2021 à 11:53

ajouter la mention "ATTENTION SPOILS" ne vous a pas traversé l'esprit j'imagine....

Normal

Lire la suite...
pleaskan
pleaskan
MP
le 28 déc. 2021 à 10:58

Ne pas oublier une règle importante ( commerce mais pouvant être appliquée partout ) un client content c'est 3 prospect en + et un client mécontent c'est 10 en moins.
Le film renvoie un aspect "paresseux" avec pas ou peu d'innovations par rapport à ce qui à été apporté avec la trilogie initiale, pas de nouveaux plans, des combats trop cut et donc moins lisibles.
pour autant le film dans son ensemble est un bon divertissement, parfois décevant, parfois satisfaisant.
PS : les femmes fortes, le genre du réal tout ça, ça dégage ! on parle d'un film et tout les sjw et les petits z s'écharpent comme des chiens qu'ils sont ....... usant

Lire la suite...
la_sedition
la_sedition
MP
le 28 déc. 2021 à 10:14

ce qui a de bien avec matrix c'est qu'à sa sortie beaucoup trouve ça nul et quelques annèes après les bouches se ferment..; j'étais retombé par hasard sur les avis du 1 sur allociné à sa sortie et les lire 20 ans après est trop drôle! ceux qui ont été déçus j'aimerai trop être dans leur tête pour savoir ce qu'ils attendaient d'une suite impossible à faire? car je n'en attendais rien et j'ai été agréablement surpris par le cassage de sa propre oeuvre, jusqu'à retourner le mythe bidon de l'élu qui me soulait dans la première trilogie.... et les multiples piques envoyés de ci de la je rigolais tout seul derrière mon masque (WARNER :rire: catrix histoire de dire on arrête la le massacre ? )
bon voilà petit bon moment bien sympathique mais je peux comprendre que les geeks pseudos virilistes (mais qui ont peur d'une femme forte comme on peut lire plus bas :rire: ) doivent préferer la matrice et leur petit confort virtuel, top film ! wake up !

Lire la suite...
Commentaire édité 28 déc. 2021, 10:17 par la_sedition
seiferghost
seiferghost
MP
le 28 déc. 2021 à 09:40

Je l'ai vu hier soir et je dois avouer que j'ai vraiment pas aimé, je dirais même que je me suis ennuyée. Dommage car j'avais vraiment adoré les trois premier.

Lire la suite...
foofighters2014
foofighters2014
MP
le 28 déc. 2021 à 07:40

je remercie tout ces sites de "journalisme" qui n'hésite pas a spoiler des films qui viennent de sortir ou qui ne sont pas encore sorti. C'est pas comme si on était sur un site de jeu vidéo (qui n'a plus vraiment l'air d'un site de jeu vidéo)

Lire la suite...
CONtradictoirOR
CONtradictoirOR
MP
le 28 déc. 2021 à 06:21

Toute une branlette intellectuelle complexifiée artificiellement dans le seul et unique but d'inverser les rôles et justifier que Larry avait raison de devenir Lana, car l'ascension de l'espace humaine est meilleure et noble quand la Femme en est le guide suprême. L'amour personnel égoïste véhiculé dans et par cette oeuvre est juste méprisant et toute la pensée y converge vers l'individualisme et l'aboutissement du soi personnel.

Les premiers Matrix étaient autant dangereux que pervers quant à l'idée de percevoir tout individu dans la matrice (la vraie réalité en fait) comme une menace potentielle (1ere Leçon de Morpheus). Le fait de tuer froidement les policiers, gardes et autres innocents est justifié par le fait qu'ils ne sont que des projections neuronales de la matrice, et par conséquent tuer leurs corps inconscients dans leurs capsules n'est pas dramatique.

"En fait c'est trop compliqué, c'est intellectuel", combien de fois cet argument pété est répété par les réflexionistes en chewing-gum , et en général les premiers à être des victimes volontaires du système qu'ils dénoncent.

Pathétique.

Lire la suite...
Commentaire édité 28 déc. 2021, 06:23 par CONtradictoirOR
Metasaucifion
Metasaucifion
MP
le 28 déc. 2021 à 03:37

Bouillie réchauffée indigeste à la sauce woke, tout y est mauvais du début à la fin, des hommes déconstruits et des femmes sûres d' elles-mêmes et dominatrices . Une inversion totale des genres sans aucun sens avec pour seul but de servir une idéologie politique grotesque, quitte à ruiner le mythe, l' (ex-)élu semble avoir subit une vasectomie et d' être sous perfusion permanente de xanax .

Lire la suite...
Commentaire édité 28 déc. 2021, 03:40 par Metasaucifion
Pierre2630
Pierre2630
MP
le 28 déc. 2021 à 01:52

Très déçus par ce film, uniquement base sur du fan service, a éviter vraiment.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022
2
Dying Light 2 : Stay Human
04 févr. 2022
3
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
4
Gran Turismo 7
04 mars 2022
5
Elden Ring
25 févr. 2022