Menu
Microsoft Flight Simulator
  • Tout support
  • PC
  • Xbox Series
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Flight Simulator : Un tour de force, comment ont-ils fait ? - 5 choses à savoir

News jeu Flight Simulator : Un tour de force, comment ont-ils fait ? - 5 choses à savoir

Microsoft Flight Simulator est le dernier opus de la franchise de simulation de vol. Pilotez des avions légers ou des gros-porteurs au travers de toute la planète. Développez votre plan de vol en prenant garde aux conditions météorologiques.

32 999 vues

Script de la vidéo

Qui n'a jamais rêvé un jour de pouvoir survoler le monde entier ? Considéré comme l'un des plus beaux jeux de sa génération, Flight Simulator pourrait certainement réaliser ce voeu. Si vous êtes un néophyte de la série, voilà quelques petits trucs à savoir que nous allons vous expliquer dans cette vidéo.

Que donne la version Xbox ?
Disponible depuis peu sur Xbox Series X / S et sur Xbox One en cloud gaming, le titre d'Asobo brille par sa performance technique sur les consoles de Microsoft. Le titre tourne dans sa meilleure version (Series X) en 4K reconstruite à partir d'un rendu 1440p. Sur Series S, les premières analyses de nos confrères de Digital Foundry tendent à penser qu'il s'agit d'un 1080p natif. Chacune vise un 30FPS plus ou moins stable, le titre passant légèrement en dessous de son cap en zone très chargée. Notez que si vous disposez d'une télé compatible VRR, le framerate peut grimper. Quoi qu'il en soit, le tour de force opéré par Asobo, au vu des exigences techniques du jeu, témoigne du savoir-faire du studio en matière d'optimisation. Les concessions sont faibles et le plaisir des yeux est là.

Allez où bon vous semble

La promesse de la franchise a toujours été la même : prenez un avion, et laissez-vous porter par le vent... La particularité de cet épisode est qu'absolument tout a été modélisé, du Stade de France, à Buckingham Palace, en passant par le Fort Boyard. Ce n'était pas tout à fait au point à la sortie du jeu sur PC en août 2020, mais depuis le jeu a pas mal évolué, et survoler Paris est maintenant très convaincant, comme vous pouvez le voir dans notre chronique. Le studio n'a pas chômé afin d'améliorer le jeu : les packs de texture et de bâtiments s'enchaînent et ont déjà sublimé le Japon, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l'Irlande, les pays nordiques, la France, la Belgique ou encore les Pays-Bas. Une question se pose alors tout naturellement : comment une équipe de 110 personnes arrive à produire un jeu aussi gigantesque et aussi détaillé ?

Une vraie prouesse technique

A l'heure où les jeux de type open world (en monde ouvert) font loi, les projets se veulent de plus en plus ambitieux et gourmands aussi bien en ressources qu'en temps de travail. Ici, nous parlons d'un open world qui fait pas moins de 510 millions de km² étant donné que le monde est littéralement.. le nôtre, la Terre. Comment générer fidèlement 2 millions de villes, 37 000 aéroports, et des centaines de millions d'habitations ?

Pour faire simple, la technique se base sur 3 technologies, dont nous allons synthétiser les fonctions tout au long de cette partie de la vidéo. La première est Bing Maps, l'équivalent Microsoft de Google Maps et de Plan (Apple). Bing Maps est utilisé pour cartographier le sol, savoir où sont les routes, zones industrielles, zones résidentielles, zones commerciales, où se trouve la flore et sous quelle forme, bref, la vue satellite de notre planète. Grâce à ceci, nous obtenons une base de travail toute plate.

Ensuite, c'est un programme de l'entreprise autrichienne spécialisée dans les intelligences artificielles Blackshark.ai qui va venir mettre sa pierre à l'édifice en rajoutant du volume à ce plan. En partant des données récoltées par Bing Maps, la taille et le type de bâtiments va être déduit, et le fruit de la modélisation automatisée placée et ajustée sur la carte satellite. On rajoute à cela quelques technologies supplémentaires, un peu de photogrammétrie pour plusieurs centaines de villes, et voilà le travail. Le résultat est quelque chose de vraiment fidèle à la réalité, mais qui possède un désavantage majeur : c'est lourd, très très lourd. Pour vous donner un ordre d'idée, si nous devions inclure toute la carte avec tous les bâtiments dans votre version, il faudrait pouvoir stocker chez vous plus de 2 petabytes de données... Et 2 petabytes, en gigas, ça en fait pas moins de 2 millions...

C'est là qu'intervient le troisième élément clé : Azure, l'infrastructure de serveurs dédiés au Cloud de Microsoft. Ce service va faire de nombreux petits paquets avec toutes ces informations, et vous livrer les paquets nécessaires au moment propice. Ainsi, le jeu nécessite beaucoup moins de ressources et prend beaucoup moins de place sur les disques durs.

Tout ceci permet d'automatiser la construction de la quasi-totalité du globe en 3D. Il y a quand même quelques exceptions : les architectures très particulières, que l'intelligence artificielle reconnaît difficilement, doivent être retravaillées à la main, ce qui demande pas mal de boulot. C'est pour cela que le studio diffuse petit à petit des mises à jour rectifiant les petits ratés. Nous avons donc un jeu bluffant sur le plan technique, une carte immense à explorer, mais dans quel but ?

Un simulateur à la portée de tous

Il y a quelque temps, les simulateurs de vol étaient plutôt destinés à une sorte d'élite. Il fallait se farcir un énorme manuel en papier, et chaque manoeuvre prenait une éternité. Depuis, les choses ont heureusement changé : les simulations aériennes ou spatiales essayent de se démocratiser, pour le plus grand bonheur de tous. 14 ans après la sortie de son dernier numéro, Microsoft Flight Simulator fait le choix de l'accessibilité. Cela ne concerne pas seulement le pilotage, mais aussi ce qu'il est possible de faire dans le jeu : si vous n'avez pas le temps ou bien pas l'envie d'apprendre à jouer, vous pouvez directement voler au-dessus de Bora Bora, Rio, New York ou encore les pyramides de Gizeh histoire d'en prendre plein la vue.

Concernant les contrôles, le simple fait que le jeu soit jouable à la manette est une prouesse en soi. Evidemment cela n'est pas toujours pratique, mais un effort est fait. Il est aussi possible de brancher un HOTAS (Hands On Throttle And Stick) , les fameuses manettes composées d'un joystick et d'une manette des gaz afin de se la jouer vrai pilote.

Le studio a voulu diversifier au maximum son offre, mettant en avant le côté safari et en communiquant sur l'ajout futur de la réalité virtuelle, par exemple. Bref, c'est autre chose que l'habituel Paris-New York long courrier en temps réel, avec soupe à l'oignon à 7h du matin pour fêter l'atterrissage. Désormais, c'est un jeu conçu pour tous les goûts, et pour tous les types de session.

Un jeu français

Un petit fait étonnant est que Flight Simulator, issu d'une licence américaine jusqu'à l'os, est développé par un studio bordelais : Asobo, connu pour Fuel ou encore A Plague Tale : Innocence, élu Pégase du meilleur jeu français en 2019. Asobo travaille avec Microsoft depuis une dizaine d'années et le géant américain a très vite repéré le potentiel du studio pour son savoir-faire technique et sa maîtrise des technologies émergentes. C'est notamment à eux que Microsoft confie la tâche de créer des jeux pour les HoloLens, les lunettes de réalité augmentée de Microsoft. Pour avoir essayé leurs prototypes de jeux, il y a 5 ans, c'est du très bon boulot (avis personnel du chroniqueur de la vidéo). C'est cette même année que le studio a hérité du projet Flight Simulator, dont le but était d'innover pour réussir. Challenge relevé avec brio, lorsque l'on voit les notes du jeu et le respect total qu'impose sa technique.

Sur PC, des mods, encore et toujours des mods

Si par hasard, vous êtes abonnés au Xbox Game Pass, vous avez accès à Flight Simulator sans surcoût sur console et sur PC. Sur console, c'est pratique, on profite de sa télé et du support manette, mais la version PC permet beaucoup plus de choses, et notamment combiner les périphériques : manette, clavier, souris, HOTAS, le tout sublimé si l'on possède un écran ultra-large.

Un des autres avantages de cette plateforme est évidemment le modding. Qui n'a jamais voulu voir Godzilla lors de ses petites sessions de vol, ou encore voir un destroyer de Star Wars en plein Sydney, comme le montrent les petits extraits de la vidéo ? Plus sérieusement, beaucoup de mods viennent rajouter du contenu, des avions, des skins et des bâtiments dans certaines villes. D'autres créations communautaires sont là pour pousser le réalisme du jeu à son paroxysme : ajouter de l'ambiance en cabine passager lorsque l'on pilote des avions de ligne, ou encore simuler du fret aérien. Comme d'habitude, le PC est le paradis du modding, qui vient rajouter une sorte d'endgame à un jeu déjà gigantesque.

À lire également :

> REVOIR TOUTES LES CHRONIQUES 5 CHOSES A SAVOIR

Profil de Tanabata,  Jeuxvideo.com
Par Tanabata, Rédaction jeuxvideo.com
MP
5 choses à savoir PC Xbox Series ONE Simulation de vol Xbox Game Studios Asobo Studio
Commander Microsoft Flight Simulator
PC
Fnac Marketplace
69.49 €
Xbox Series
Cdiscount
69.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
HondaHrc
HondaHrc
MP
le 09 août à 15:51

Je viens de faire la mise a jour sur PC, je n'ai pu tester sur une heure, mais effectivement, il y a un bon gain de fps, je suis passé de 25/30 FPS , a 45/50 FPS, en 1080p et tout en Ultra.
je n'ai pu y jouer qu une heure, a tester plus longuement, car j'ai vu pas mal de joueur qui se plaignent maintenant de pop UP.
point info je joue sur un pc portable avec un Ryzen 9 3900, rtx 2070 laptop 115w, 32go de RAM, SSD 980 pro.

le p'tit bémol, c'est que la mise à jour a effacer toute leçons de pilotage, défi de atterrissage, et voyage en avion de brousse que j'avais fait.

Lire la suite...
le_poulpe_noir
le_poulpe_noir
MP
le 08 août à 02:38

Comment ils ont fait?? c'est tres simple ils ont massacré le jeu pour que ça puisse tourner sur ces veaux de consoles et maintenant il n'y a plus qu'une version console porté sur pc... ah oui ça doit couter moins cher de n'avoir plus qu'une version à s'occupé mais le jeu est ruiné, à basse altitude c'est juste à vomir, les assets pop de partout c'est n'importe quoi, je veux pouvoir rejouer en ultra, pas en medium castré.

Lire la suite...
vraddict30
vraddict30
MP
le 06 août à 21:16

Ce qui me gêne un peu c'est que la version PC a été downgradée pour être fonctionnelle sur les consoles XBOX next gen d'après ce que j'ai compris. Content pour le portage console mais on monte pas un PC avec une bonne carte graphique pour ça. Mais bon ,si cela doit être ainsi !!!

Lire la suite...
-Maiden666-
-Maiden666-
MP
le 06 août à 12:17

Ca a etait quand meme le jeu qui ma le plus dessus en 2020, une beta d'enfer, et un jeu final optimiser le cul.
-Du coup vu le prix, je n'avait pas pris la peine d'attendre des patch, a ce prix la on doit viser le perfect.

PS : paris il non pas bosser dessus, la gueule du stade de france ^^

Lire la suite...
Commentaire édité 06 août, 12:18 par -Maiden666-
Pulp54fiction
Pulp54fiction
MP
le 05 août à 19:04

30 FPS stable avec ma fibre c' est très immersif on s' y croit c' est vraiment impressionnant, arrêtez votre désinformation les trolls vous êtes ridicule.

Lire la suite...
vraddict30
vraddict30
MP
le 05 août à 18:40

Je le prendrai quand j'aurai la fibre,vu ma co actuelle ,laisse tomber les majs !!! Je vois des comms dire qu'il est superbe (ce que je crois) et d'autres dire qu'il est pourri ,pas évident de se faire une idée.
En tous cas les vidéos montrent un sacré bond en avant comparé au X .Si en plus y a de la VR avec , champagne !!!!

Lire la suite...
R3alityy
R3alityy
MP
le 05 août à 17:23

Ce serait vraiment cool si la modération pouvaient ban tous les trolls et supprimer leurs messages inopportuns qui viennent pourrir systématiquement tous les espaces commentaires des actu/tests parce que là ça devient de pire en pire sérieusement, c'est pire qu'une cour de maternelle...

Lire la suite...
Commentaire édité 05 août, 17:24 par R3alityy
w7exnd4
w7exnd4
MP
le 05 août à 16:25

Je déteste les jeux de simulation pourtant je n'arrête pas de jouer à ce jeu (en mode super débutant)

Je découvre mes futurs lieux de vacances, j'explore le monde, certain endroit ne sont pas du tout comme je l'imaginais, c'est fascinant

Lire la suite...
HondaHrc
HondaHrc
MP
le 05 août à 16:08

bravo à assobo d'avoir pu porter ce titre très gourmand sur console. je n'ai pas de Xbox, j'y joue sur pc, mais aux vues des test le résultat est plus qu'honorable. Et 30 FPS, c'est très bien pour ce jeu.
Si le jeu vous plait, achetez vous un hotas, même le tflight hotas one de chez thrustmaster fait parfaitement le taf, et votre immersion n'en sera que décupler.

Lire la suite...
Malix66
Malix66
MP
le 05 août à 12:42

Çe jeu est vraiment pourrie

Lire la suite...
Top commentaires
Manuto59
Manuto59
MP
le 04 août à 16:22

Quelle belle réussite technique.
Abobo à realisé une belle performance en réalisant ce jeu, et encore plus belle en le pourtant sur Xbox Séries.

Lire la suite...
BumpOz33
BumpOz33
MP
le 04 août à 16:19

Il est prévu pour quand le test de Flight Simulator sur console ?
Parce que la Xbox Series S à 299€ qui fait tourner le jeu parfaitement en full HD sans ralentissements... c'est un portage exceptionnel :ok:

Lire la suite...
Meilleures offres
Fnac Marketplace PC 69.49€ Cdiscount PC 69.99€ Fnac PC 69.99€ Cdiscount Xbox Series 69.99€ Cdiscount Xbox Series 89.99€ Cdiscount Xbox Series 104.89€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
God of War : Ragnarok
2022
3
FIFA 22
01 oct. 2021
4
Call of Duty : Vanguard
05 nov. 2021
5
Horizon : Forbidden West
18 févr. 2022