Menu
Knockout City
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS4
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Knockout City : La période gratuite comme garantie de déclencher les ventes ?

News jeu Knockout City : La période gratuite comme garantie de déclencher les ventes ?

Sorti sans vraiment crier gare, Knock Out City est devenu le petit phénomène du moment dans l'industrie du jeu vidéo. Il faut reconnaître que ses graphismes colorés et son gameplay nerveux qui revisite avec beaucoup de panache le jeu de la balle au prisonnier ont eu de quoi séduire un public large en mal d'expériences légères ou rafraîchissantes. Mais au-delà de ses qualités, c'est aussi surtout le pari pris par Electronic Arts qui a permis au jeu de prendre beaucoup de lumière ces derniers temps car le jeu est proposé gratuitement et dans son intégralité pour une période de 10 jours. Une manière imparable de s'assurer des ventes solides lors du passage au modèle payant ?

74 256 vues

Tout pour être accessible

Après une phase de bêta plutôt bien accueillie par celles et ceux qui s'y étaient essayés, Knockout City, développé par les studios Velan, est sorti en version finale sur PC, PS4, Xbox One et Nintendo Switch. Vous proposant de prendre part à des affrontements en ligne opposant deux équipes de trois joueurs, Knockout City décline une version bien particulière de la balle au prisonnier tout en conservant ce qui en fait l'essence : toucher les adversaires en leur lançant un ballon, obtenir ainsi dix points et au final gagner deux manches pour être déclaré vainqueur. Récompensé par la note de 15/20 dans nos colonnes, ce nouveau jeu multijoueur remporte un vrai succès critique et public. Il faut reconnaître que le jeu est taillé pour séduire : immédiatement accessible, fun, coloré pour séduire un public large, mais un gameplay basé sur l'esquive et sur la coopération pour faire de l'oeil aux amateurs d'expériences un peu plus pointues.

Knockout City : La période gratuite comme garantie de déclencher les ventes ?Knockout City : La période gratuite comme garantie de déclencher les ventes ?

Immédiatement proposé en cross-plateforme et favorisant très largement la création de clans pour jouer facilement avec vos amis, Knockout City semble avoir pensé à tout pour rendre la plongée en jeu immédiate et peu contraignante. Mais au-delà de ça, Electronic Arts a fait un pari plutôt rare dans le milieu : celui de proposer gratuitement le jeu dans son intégralité à toutes et tous, pour une durée limitée à 10 jours, jusqu'au 30 mai à l'heure où vous lirez ces lignes. À toutes fins utiles, rappelons que, dans le vivier grouillant des abonnements divers et des différentes offres permettant d'obtenir un vaste catalogue à moindre coût, que non, Knockout City n'a pas vocation à être free to play dans l'immédiat. Cependant, le titre de Velan faisant partie du programme EA Play, il est disponible dans le Gamepass si toutefois vous y avez souscrit. En outre, vous n'aurez pas à vous acquitter de la somme de 19,99€ au terme de la période d'essai gratuite si vous êtes membres premium d'EA Play.

Knockout City : La période gratuite comme garantie de déclencher les ventes ?

Ce n'est en tout les cas pas la première fois qu'Electronic Arts chasse sur le terrain du multijoueur compétitif et cherche à appâter le public en mettant en avant la gratuité. Son principal coup d'éclat était sans aucun doute Apex Legends. Toujours aussi populaire, le Battle Royale avait marqué son époque autant pour le vent de fraîcheur qu'il apportait à un genre de plus en plus en mal d'innovation, mais aussi et surtout grâce à son modèle free-to-play permanent. Si l'on pouvait voir à l'époque une opportunité pour EA de remettre la lumière sur son catalogue, de faire installer Origin aux joueurs PC avant la sortie d'Anthem, force est de constater que la technique a fonctionné et largement contribué au succès du jeu. Apex Legends est un jeu aux qualités multiples, gratuit et au modèle économique équitable, qui est parvenu à se trouver une place de choix dans le monde sans pitié du Battle Royale. Mais cet exploit pourrait-il être reproduit par Knockout City qui lui, deviendra prochainement payant ? Pas nécessairement.

Un environnement favorable à l'achat

Knockout City : La période gratuite comme garantie de déclencher les ventes ?

Si vous jetez un bref coup d'oeil sans trop vous y intéresser à ce nouveau jeu compétitif, vous pourriez légitimement y voir une filiation avec l'indéboulonnable Fornite. Direction artistique criarde et cartoon, commandes en un certain sens similaires... la poule aux œufs d'or d'Epic Games est passée par là et son influence se fait sentir dans la proposition au moins visuelle de Knockout City. Par ailleurs, c'est un pari sur le long terme qu'entend évidemment faire Electronic Arts. En mettant un place un système de saison, comme c'est désormais la coutume dans les jeux compétitifs, Knockout City va chercher à rester sur le devant de l'actualité, essayer de concurrencer les mastodontes du genre et pourquoi pas jeter un œil du côté de l'e-sport.

Knockout City : La période gratuite comme garantie de déclencher les ventes ?

Alors, proposer un jeu avec ce type d'ambition totalement gratuitement pendant 10 jours, délai largement suffisant pour que le public puisse s'en faire une idée, est assurément un bon moyen de se garantir des ventes lorsque la période gratuite arrivera à expiration. Si le constat est moins valable pour les jeux solos, qui, comme nous vous en parlions dans cet article, sont plus difficiles à vendre au plus grand nombre dans le cadre d'une version d'essai, le jeu multijoueur est un excellent candidat à la gratuité sur de courtes périodes. Comme nous l'évoquions un peu plus haut, entrer dans l'univers de Knockout City n'est en aucun cas compliqué. Inviter des amis dans son clan ne prend que quelques clics et les joueurs n'auront pas à se préoccuper de la plate-forme sur laquelle leurs partenaires de jeu ont installé le titre de Velan, puisque le cross-plateforme est directement proposé. Pour peu que l'expérience donne satisfaction aux joueurs, et qu'ils progressent suffisamment pour obtenir des récompenses en jeu, récompenses qui créent de l'engagement et qui seront conservées une fois la période de gratuité finie, la vente du jeu est quasiment garantie. Difficile effectivement si les moyens le permettent, de refuser de poursuivre une expérience collective fun et immédiate, proposée à 19,99€ et que l'on commence tout juste à maîtriser.

Car au-delà de ces considérations, la performance dans un jeu compétitif en multijoueur ne vient qu'avec la pratique, et une dizaine de jours laisse le temps au joueur de devenir suffisamment performant dans la pratique du jeu pour apprécier ses aspects les plus techniques et donc, vouloir perfectionner la leur sur le long terme.

Des signaux free-to-play dissuasifs ?

Mais malgré tout, le boost des ventes suite à cette période gratuite n'est pas pour autant gravé dans le marbre. Bien entendu, le public qui ne s'amusera que peu au cours de ces 10 jours ne sera évidemment pas converti en clients, mais la difficulté ne réside pas forcément là, elle se niche plutôt dans les signaux qu’envoi Knockout City dans l'écosystème du jeu multijoueur compétitif. Presque tous les codes du jeu gratuit y sont présents. Nous les avons évoqués un peu plus haut : univers familial fortement inspiré de Fortnite, système de saison, boutique intégrée pour personnaliser son avatar, parties rapides et principe simple... autant de références que l'on trouve naturellement dans pléthore de free-to-play. Une fois la période d'essai arrivée à son terme, à la lumière de ces codes, il est tout à fait probable que les personnes ayant raté les 10 jours gratuits n'aient pas nécessairement l'envie de dépenser une vingtaine d'euros dans un jeu dont ils pourraient penser trouver l'équivalent gratuitement ailleurs.

Knockout City : La période gratuite comme garantie de déclencher les ventes ?Knockout City : La période gratuite comme garantie de déclencher les ventes ?

En outre, Apex Legends qui, en apparence du moins, avait une présence plus « premium » aux yeux des joueurs, est resté gratuit depuis son lancement. Le fait de lancer en version définitive un jeu comme Knockout City, qui renvoie une fois encore aux codes du free to play, pour par la suite le passer en payant peut rester assez déceptif et finalement dissuader les joueurs de même s'y essayer.

Pour contrer cet effet pervers susceptible de se produire, il faudra à Knockout City une vraie capacité de renouvellement, un engouement populaire important (la présence dans le Xbox Game Pass devrait aider à cela) et une proposition forte autant pour persister dans le monde impitoyable du jeu multijoueur compétitif que pour convaincre le plus grand nombre de passer à l'achat en dépit des signaux laissant à penser qu'il s'agit d'un jeu gratuit. Quoi qu'il arrive, l'issue de cette période gratuite déclenchera sans doute de nombreuses ventes, mais seront-elles à la hauteur des espoirs placés en Knockout City ? L'avenir nous le dira.

Profil de [87],  Jeuxvideo.com
Par [87], Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
PC Switch PS4 ONE Velan Studios Electronic Arts Action Sport
Annonce

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Kuin_Zy
Kuin_Zy
MP
le 31 mai à 06:52

Une garanti de vente ? En tout cas pas pour moi. Après une semaine de boulot bien chargé, j'ai découvert la version d'essai plusieurs jours après son lancement et déjà des parties bondés de tryharder qui m'ont carrément gaché la phase d'apprentissage... Malheureusement, les teams sont mélangés avec les randoms -_-
Bref, vu l'expérience que j'en ai fait, savoir qu'il va falloir beaucoup de temps pour avoir du niveau... Et que j'en ai pas... et bien j'y mettrai pas 1 seul €. Merci les tryharders :)

Lire la suite...
Ivak87
Ivak87
MP
le 26 mai à 18:37

EA cette sale mafia

Lire la suite...
Astro456
Astro456
MP
le 26 mai à 16:22

Ils ont juste grassement payé les streamer pour faire des stream sponso, le jeu a rien de fou et va tomber dans l'oubli :rire:

Lire la suite...
-Cool-Spot-
-Cool-Spot-
MP
le 26 mai à 15:35

20e :rire:

Il va passé f2p dans pas longtemps cest casi-sure a 100%..

De plus, passer la découverte, bin ca retombe à plat assez vite..
Cest pas super intéressant comme gameplay deja , et cest amusant au début mais sur la longueur tu te fais chier assez vite..

Bref sympa mais vite chiant...
Ne payez pas ce truc , attendez que le jeu soit gratuit , EA NE mérite aucun rond..

Lire la suite...
Commentaire édité 26 mai, 15:35 par -Cool-Spot-
Akitio
Akitio
MP
le 26 mai à 14:17

Ce serait bien que tout le monde arrête de comparer à Fortnite / au BR.

Mais sa n'as tellement absolument rien à voir -.-... Y'avait du Cartoonesque bien avant Fortnite en terme de DA hein, le monde à pas commencé avec Fortnite les gars, c'est stupide de voir le nom de ce jeu pourri à chaque news SANS raison meme dans les coms.
Et puis, BR, BR, BR, encore un BR. => C'est un Versus game en 3c3. Je vois pas ou vous voyez du BR. Pas de drop, pas d'arme, pas de stuff, pas de grande map, pas de course au top 1.
Bref, 0 composants d'un BR, ré-ouvrez vos livres, sa peut en aider plus d'un

Sinon au delà de ça. Jeu très rafraichissant, la Demo m'as fait buy :) !
Sa change, sa fonctionne, c'est fun. Et on en redemande avec une bonne paire de teamplay !

Lire la suite...
Commentaire édité 26 mai, 14:19 par Akitio
Marumoto
Marumoto
MP
le 26 mai à 10:26

Le jeu passera f2p dans moins de deux ans, inutiles de se presser.

Lire la suite...
Hamtarodeluxe
Hamtarodeluxe
MP
le 26 mai à 10:00

Le design et le store in game peuvent faire peur effectivement. Mais le cœur du jeu est extrêmement bien pensé et vraiment original, on se laisse prendre très facilement. On sent le travail sur le gameplay.
Quand au modèle financier, je trouve l'achat à 20 euro moins prédateur que le full F2P. Ca serait plus facile à accepter avec 0 cash shop cela dit, mais sachez tous les cosmétiques sont accessibles avec l'argent gagné en partie.

Lire la suite...
WPecker
WPecker
MP
le 26 mai à 09:28

c'est vraiment fun et très nerveux par moment , pour l'instant je m'ennui pas , mais à voir sur la longueur , j'hésite toujours à l'acheter peur qu'ils fassent un peu comme fall guy mais bon c'est EA (plus gros budget) à voir , je me tâte de l'acheter , en soit 20€ ça reste assez cher (parlons pas des 30€ pour avoir juste quelque skins pas si ouf) , donc je sais pas je verrais vendredi ... :(

mais j'ai une grosse impression qu'il va passer F2P un moment vu la boutique IG exct ... à voir mais vraiment sympa pour l'instant :(

Lire la suite...
bibibomberman
bibibomberman
MP
le 26 mai à 07:02

Pas de version physique ? Bah gardez le

Lire la suite...
earth_quake
earth_quake
MP
le 26 mai à 07:01

Le jeu peut être très bien, mais ça sera un gouffre à mtx. On voit clairement la politique d’EA qui pense rentabilité avant de penser à faire de bons jeux. Ils préfèrent vendre le titre pour au moins se faire un peu en argent même s’il bide, pour au moins rentrer dans leur frais, plutôt que de faire confiance à leur jeu.

Lire la suite...
Top commentaires
ohok
ohok
MP
le 25 mai à 19:21

ça à l'air fun et pour une fois sans armes à feu!

Lire la suite...
saettadluffy
saettadluffy
MP
le 25 mai à 19:33

Au moins c'est pas un jeu à Top1, ce code qui pousse les jeunes à jouer et rejouer à fortnite juste pour un top1

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Grand Theft Auto : The Trilogy – The Definitive Edition
11 nov. 2021
2
Gran Turismo 7
04 mars 2022
3
Battlefield 2042
19 nov. 2021
4
God of War : Ragnarok
2022
5
Call of Duty : Vanguard
05 nov. 2021