Menu
HearthStone
  • Tout support
  • PC
  • Mac
  • iOS
  • Android
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Hearthstone : est-il plus accessible que jamais ?

News jeu Hearthstone : est-il plus accessible que jamais ?
,

Depuis la sortie de sa version 1.0 en 2014, Hearthstone a fait du chemin. La preuve avec l'arrivée du patch 20.0. Comme à son habitude, cette mise à jour majeure est arrivée avec une nouvelle extension. Mais elle apporte aussi une révolution, rendant le jeu bien plus accessible qu'auparavant.

87 885 vues

Paru en 2014, Hearthstone n'a fait que prospérer depuis. 17 extensions, plus de 3000 cartes éditées... Des chiffres vertigineux qui pourraient dissuader n'importe qui de s'essayer au jeu de cartes de Blizzard. Pourtant, il n'a jamais été aussi facile de s'y (re)mettre grâce à la mise à jour 20.0, parue le 25 mars dernier. Grâce à elle, Hearthstone accueille désormais n'importe quel type de joueurs dans son auberge. On vous explique pourquoi dans cette rapide analyse du jeu disponible sur PC, Mac, iOS et Android.

Une introduction exemplaire au genre et au jeu

Hearthstone : est-il plus accessible que jamais ?
L'aventure d'Aranna est écrite en rimes.

Hearthstone est un ticket d'entrée formidable à quiconque s'intéresse au Jeu de Cartes à Collectionner (JCC) ou au monde de Warcraft. Le titre de Blizzard est accessible pour son genre : les cartes sont légères en texte et offrent une prise en main immédiate. Hearthstone, c'est l'incarnation parfaite du "facile à comprendre, difficile à maîtriser". Une accessibilité que l'on retrouve dans son approche du lore de la saga. L'histoire de Warcraft est connue pour être très dense, très riche et Hearthstone arrive à la synthétiser de bien belle manière. Certaines aventures retracent des éléments importants de l'histoire du MMORPG (Rochenoire, Naxxramas ou la Citadelle de la Couronne de Glace) tandis que Le Livre des Héros et Livre des Mercenaires se concentrent sur une partie des personnages principaux aperçus dans la saga. Introduit en septembre dernier, ce mode de jeu est une parfaite introduction à l'univers de Warcraft tout en étant une excellente manière de saisir les différentes mécaniques du jeu.

Comment récupérer toutes les cartes ?

Hearthstone : est-il plus accessible que jamais ?
Deux légendaires sont à récupérer sur le parcours.

Reprenons d'abord les bases. Pour jouer en mode partie à Hearthstone, il faut que le joueur crée un deck parmi 10 classes, toutes ayant des cartes spécifiques. Un deck, c'est un paquet de 30 cartes limitées à 2 exemplaires chacune... sauf pour les légendaires, puisqu'elles sont dotées de pouvoir unique en leur genre. Il existe en tout quatre types, divisés par leur rareté : commune, rare, épique et donc légendaire. La manière principale de les récupérer est d'ouvrir des paquets ou boosters, en échange d'or ou d'argent réel. Ils contiennent chacun cinq cartes, dont une de type rare minimum. La méthode principale pour récupérer de l'or et des paquets restent la réalisation des quêtes hebdomadaires et quotidiennes. Elles donnent de l'expérience qui permettent de monter sur le parcours de récompenses, où chaque niveau offre quelque chose. Ajouté en novembre 2020, ce parcours de récompenses donne plus d'or que le système précédent : en considérant que le joueur réalise ses quêtes de manière quotidienne, il va pouvoir gagner en moyenne 12 000 pièces d'or avant la prochaine extension, contre un maximum de 8000 sur l'ancien système. Un gain d'argent qui permet d'acheter plus de paquets et donc d'avoir plus de cartes, d'autant plus que ce parcours d'entraînement offre aussi des cartes, des paquets et des portraits de héros.

À ce système d'or et de boosters s'ajoute une mécanique de poussière arcanique. C'est la ressource utilisée pour créér/crafter des cartes. Elle s'obtient en récupérant des exemplaires excédents d'une carte, mais aussi en désenchantant/décraftant une carte. À noter, une carte demande quatre fois plus de poussières arcaniques pour sa création qu'elle n'en donne lors de sa destruction. C'est un système qui est présent dans le jeu depuis sa sortie, et n'a pas évolué depuis.

Hearthstone : est-il plus accessible que jamais ?
Plus le joueur est allé haut dans le classement, plus le coffre se grossit.

Sans source sûre ni chiffres officiels, difficile d'affirmer quoi que ce soit concernant les raisons qui poussent les joueurs à arrêter Hearthstone. Néanmoins, il est légitime de penser que la principale explication réside dans la difficulté à acquérir les cartes nécessaires à la création d'un deck fort, voire "professionnel". Aujourd'hui, il n'a jamais été aussi facile de les obtenir. Tout d'abord, il existe depuis 2020 une protection anti-doublons garantissant l'ouverture de cartes jamais obtenues : avec 60 paquets, les joueurs récupèrent toutes les cartes communes et toutes les cartes rares d'une extension. De plus, les cartes légendaires sont de plus en plus offertes à travers des événements et il est même assuré d'en avoir une lors de l'ouverture des dix premiers boosters d'une extension. Sans mentionner les récompenses liées aux parties classées : à chaque palier atteint sur le ladder (Bronze 10, Bronze 5, Argent 10...) des récompenses sont concentrées dans un coffre, qui s'ouvre à la fin du mois.

Hearthstone : est-il plus accessible que jamais ?
Il existe quatre formats en mode Partie.

Mais la véritable révolution réside dans la mise à jour 20.0 (datant du 25 mars dernier) avec le set fondamental. De quoi parle-t-on ? C'est un ensemble de 235 cartes gratuites données à tous les joueurs ayant toutes leurs classes au niveau 10. Aujourd'hui, il représente 30% des 775 cartes jouables en Standard, le principal format des parties classées, où l'on peut jouer seulement les extensions des deux dernières années. Un vrai coup de pouce pour les nouveaux arrivants car la montée en niveau se fait très rapidement. De fait, il faut une grosse dizaine d'heures pour récupérer les cartes du set fondamental et donc bénéficier d'une collection déjà bien remplie. On peut garder nos ressources pour les extensions du Standard !

Débuter ou revenir sur le jeu, comment ça marche ?

Hearthstone : est-il plus accessible que jamais ?
Le contenu du deck est caché...Il va falloir choisir sa classe de cœur !

Si l'ensemble fondamental est, sans discussion possible, la clé de voûte d'une démocratisation du jeu, d'autres fonctionnalités intégrées auparavant ont participé à sa construction. La première d'entre elles est la refonte des rangs en parties classées. Pour éviter que les joueurs débutants ne rencontrent des adversaires aux collections plus grandes, Blizzard décide de changer les choses en divisant son ladder en deux parties. À leur arrivée sur le jeu, les débutants sont placés sur le parcours d'apprentissage, un ladder alternatif où ils ne rencontrent que d'autres débutants. Pas de frustration, tout le monde est sur un pied d'égalité. Une fois arrivé au bout des 40 paliers de ce parcours d'apprentissage, un deck "de pro" est donné aux joueurs, au choix parmi les 10 classes du jeu. Ce cadeau permet donc de rivaliser avec les meilleurs joueurs, mais aussi d'acquérir toujours plus de cartes rares et fortes puisqu'elles rejoignent la bibliothèque du joueur.

Une initiative qui bénéficie aussi aux joueurs qui ont arrêté Hearthstone et qui veulent s'y remettre : tous les joueurs ne s'étant pas connecté au JCC depuis au moins quatre mois bénéficient aussi de ce cadeau. Par ailleurs, ils auront aussi accès aux cartes du set fondamental, tandis qu'ils pourront désenchanter les cartes ayant transi du format standard au mode libre.

Tout est bien qui finit mieux ?

S'il est indéniable qu'Hearthstone ait été chéri par Blizzard ces dernières années (plus qu'un Overwatch ou qu'Heroes of the Storm en tout cas), il existe encore quelques ajustements à apporter. Si la protection anti-doublons lisse l'obtention des cartes et permet aux joueurs d'agrandir plus rapidement leur collection, elle porte préjudice au système d'enchantement/désenchantement des cartes. De fait, il devient très difficile d'obtenir de la poussière arcanique "bonus" liés aux exemplaires surnuméraires. La seule alternative est donc de décrafter des cartes de notre collection, à nos risques et périls... Par conséquent, les decks des joueurs sont limités aux cartes qu'ils ouvrent dans leurs paquets. Pire, il devient presque impossible de crafter des cartes suite à une belle découverte en ladder. Et c'est bien dommage. Il aurait été préférable d'introduire un système de jetons à la Legends of Runeterra, à échanger contre les cartes de notre choix.

À chacun son Hearthstone !

Hearthstone : est-il plus accessible que jamais ?
Les hauts faits aussi rafraîchissent Hearthstone.

Évoquée plus haut, la réalisation régulière des quêtes reste la clé pour agrandir sa collection. Dans Hearthstone, c'est un système efficace et qui fait ses preuves pour deux raisons. Tout d'abord, la réalisation de quêtes quotidiennes n'est pas chronophage : il faut au maximum trente minutes pour en réaliser une. Deuxièmement, elles peuvent se faire en Champs de Bataille, Duels ou en arène. Une polyvalence bienvenue qui permet à chacun de composer son Hearthstone comme il le souhaite, sans être frappé par une lassitude précoce :

  • L’arène est un mode de jeu de type où le joueur choisit une carte parmi trois pour construire son deck. Le parcours du joueur s'arrête au bout de défaites ou de 12 victoires.
  • Le Bras de fer est un format assez anecdotique mais plaisant de temps à autre. Toutes les semaines, les joueurs doivent respecter des règles différentes pour créer leur deck. Par exemple, celui de cette semaine impose de jouer avec un deck de 3 cartes en 10 exemplaires chacune.
  • Le mode Duels! est un mélange entre le Construit (le mode Partie) et l'arène. Ici, le joueur choisit un trésor (une carte très forte) et construit un deck de 16 cartes de son choix. À la fin de chaque partie, il choisit un ensemble de trois cartes parmi trois propositions. Comme pour l'arène, la tentative s'arrête à 12 victoires ou trois défaites atteintes.
  • Champs de Bataille est un auto-battler, comme TeamFight Tactics. Le joueur recrute des serviteurs et doit les placer sur le plateau de manière stratégique pour vaincre ceux des adversaires. Les combats s'alternent entre les huit joueurs, mais c'est le dernier debout qui gagne la partie.
  • Les aventures symbolisent, comme le livre des héros, une manière de s'accrocher aux personnages de l'univers. Certaines d'entre elles sont gratuites et proposent une alternative de jeu à Hearthstone : le Projet Armageboum se distingue par ses nombreux casse-têtes et puzzles, tandis que Kobolds et Catacombes offre une aventure centrée sur la création de decks.
Hearthstone : est-il plus accessible que jamais ?Hearthstone : est-il plus accessible que jamais ?Hearthstone : est-il plus accessible que jamais ?Hearthstone : est-il plus accessible que jamais ?Hearthstone : est-il plus accessible que jamais ?

Bref, les expériences sont nombreuses et variées dans Hearthstone. Une flexibilité qui sera d'autant plus justifiée à la sortie de Mercenaires dans le courant de l'année : annoncé à la BlizzConline, le mode s'inspire "des jeux de rôle stratégiques, ses missions de styles roguelike proposant un nouveau défi à chaque partie".

Avec sa mise à jour 20.0, Hearthstone n'a jamais été autant accessible et il ne faut pas avoir joué au jeu pour prétendre le contraire. Les débutants ont accès, plus rapidement, à beaucoup plus de cartes qu'auparavant. Les joueurs voulant revenir ne sont pas oubliés puisqu'ils bénéficient d'un retour facilité, et même les plus assidus sont davantage récompensés par leur régularité. Il est donc clair que le temps exigé pour prendre du plaisir sur Hearthstone est moindre, et il est d'autant plus rentabilisé par la diversité des modes de jeu introduits depuis 2019 : le Livres des Héros, Duels!, Champs de bataille, les Hauts Faits, sans oublier le mode Mercenaires à venir... Au fur et à mesure des années, Blizzard a donc opéré une belle revitalisation de son jeu de cartes qui n'est pas prête de s'arrêter. Si vous voulez vous y mettre, c'est maintenant. Ou plus tard.

À propos d'Hearthstone :

Profil de Charlanmhg,  Jeuxvideo.com
Par Charlanmhg, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
PC Mac iOS Android Jeu de cartes Blizzard Entertainment Heroic Fantasy

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
corinnevalou
corinnevalou
MP
le 19 avr. à 18:44

Oui le jeu est cher et pas donné du tout du tout. Mais il est tellement agréable. J'arrive même à y jouer sur mon téléphone à donf
https://www.neuf.tv/hot-prendre-sony-xperia-1-iii-xperia-5-iii-et-xperia-10-iii
même que l'xperia a un ecran trop petit. Je m'use les yeux sur ce truc mais le jeu est trop top

Lire la suite...
sunmetis
sunmetis
MP
le 19 avr. à 16:06

Il y a eu énormément de choses en plus en quelques mois. J'y joue très très souvent. Je prend une extension tous les 3 mois (oui ca fait 70 euros c'est cher). Mais j'y joue tous les jours. Le contenu est énorme. J'ai deja achete des jeux 70 euros pour ne faire que 2/3 parties. La l'avantage c'est que j'amortie ca largement sur 4 mois.

Lire la suite...
Nope1980
Nope1980
MP
le 19 avr. à 14:38

On va faire court, le jeu est toujours aussi cher. Sans compter les vieilles aventures (toujours payantes), si vous voulez profiter complétement du jeu, comptez au minimum 120 euros par extension, une extension tous les 3 mois.

Le jeu est très correct, mais il ne surpasse pas vraiment ses concurrents, donc à moins d'être un fan inconditionnel de WoW et de Blizzard, vous pouvez vous tourner sans regret vers le Gwent ou vers Runeterra. les deux étant réellement free to play. Vous n'aurez que des investissements minimaux à réaliser, essentiellement des cosmétiques extrémement sympas.

Les cosmétiques le HS sont bien entendu également payants, environ 20 fois plus chers que la concurrence, et beaucoup plus moches. Comptez HS 20 euros pour un portrait, contre 20 euros pour tout un parcours de récompense sur Gwent ou Runeterra incluant 20 à 30 récompenses portraits/cartes/cosmétiques divers.

Franchement à moins d'avoir les poches assez profondes pour vous ficher de l'investissement, passez votre chemin, et c'est un joueur payant qui vous le dit.

Lire la suite...
Veintus
Veintus
MP
le 19 avr. à 10:56

J'avais commencé Hearthstone à ses début et j'avais un peu de mal à accrocher. J'étais surtout sur Magic et Runeterra maintenant, mais malgré toutes les qualités de Runeterra, je trouve le deck building assez limité, et moins fun.

J'ai redonné une chance à Hearthstone avec la dernière extension et franchement je prends mon pied ! C'est beaucoup plus simple d'avoir des cartes maintenant, j'ai pu me faire un deck qui tiens la route face au deck meta assez rapidement sans sortir la carte bleue.

En revanche, pour se créer certains autres deck (notamment) il va falloir plus de temps à cause du prix exhorbitant (en poussière) des legendaire, ou sortir la carte bleue...

Mais Hearthstone est beaucoup plus plaisant maintenant car diversifié dans ses modes de jeux (notamment le mode Champs de bataille à la manière d'un Tft qui est assez raffraichissant entre quelques ranked). J'ai vraiment été agréablement surpris. On est encore loin du modèle F2P de runeterra qui fait sa force, mais on s'en approche doucement.

Après évidemment, comme tous les TCG, ce ne sont pas des jeux fait pour tout le monde, mais avantage c'est qu'ils sont free ton play, donc vous pouvez vous faire votre avis sur chacun d'eux !

Lire la suite...
imcrappy
imcrappy
MP
le 18 avr. à 17:41

le jour où ils auront un système à la runeterra, peut être que j'y retournerai mais là non merci

Lire la suite...
Akephalos88
Akephalos88
MP
le 18 avr. à 12:33

j'y joue quasiment depuis le début. C'était beaucoup plus simple à suivre avant. 3 (voir 4 si on compte les aventures) extensions par an c'est clairement pas tenable

Lire la suite...
Pinkboy
Pinkboy
MP
le 18 avr. à 11:28

Alors à toute les personnes qui vont râler sur le jeux, entre oui encore un super article pour un jeux Blizzard, ou c'est un pay to win... bref à ces personnes j'ai envie de dire zut à la fin.

Alors le jeux ne te pousse pas à l'achat, contrairement à beaucoup d'autres jeux, sauf si tu veut faire partie des pro, mais pour un joueur lambda qui veut juste s'amuser non.

Je joue au jeux depuis pratiquement la sortie, donc soit depuis bientôt 7 ans. Alors oui le jeux n'est pas parfait, mais aucun ne l'est. Par contre il a le mérite de se renouveler.

Aujourd'hui on a le mode de base, avec le choix entre le classique qui comme dit dans l'article permet de monter sans devoir mettre d'argent ou une fortune dans le jeux. Le mode libre avec tout les combos possible et enfin le mode actuel qui utilise les dernières extension, mode gratuit.

Ensuite toute les semaines vous avez le bras de fer, hop si le mode proposé pour la semaine vous n'aimez pas vous gagnez juste un match vous récupérez votre paquet de carte, et vous attendez la semaine suivante, mode gratuit.

Le mode arène, contre de l'argent du jeux vous êtes sur de gagner minimum un paquet de carte et pour le meilleur beaucoup plus, et encore une fois ce n'est pas une histoire d'argent, car même si tu met tout un SMIC dans ce mode, bah ça ne changera absolument rien vu que on part tous sur notre deck à créer à se moment, donc il va falloir jouer sur la connaissance du jeux, le talent et une partie de chance évidemment, mode payant.

Le mode duel, qui la encore ne repose pas uniquement sur les joueurs avec les meilleurs carte, et ou la aussi on fait notre deck au cour du jeux, mode gratuit.

Le mode champ de bataille, la encore on fait tout au fur et à mesure. Le mode que je fait le plus en ce moment, et la encore gratuit.

Ensuite les aventures, alors si je ne dis pas de bêtises les premières sont devenus uniquement accessible en payant malheureusement, mais pour les autres via de l'argent du jeux, au moment de la sortie. Et il y a eu pas mal de gratuite, qui nous font gagner des cartes, mode gratuit et payant ça dépend des fois.

Donc si on regarde bien pour un joueur régulier, 100% du jeux est totalement gratuit, en 7 ans je n'ai jamais mis 1 euros dans le jeux, je ne suis pas un bon joueur et ce n'est pas mon but, que ça soit en arène, ou autre mode je suis bof, mais par contre j'adore faire une partie ici et là, sur mon smartphone qui ce prête extrêmement bien pour ce type de jeux.

Donc maintenant vous pouvez mettre autant de dislike que vous souhaitez, mais en 7 ans je dois bien avoir plus de 3000 heures de jeux et je ne connais pas de jeux payant auquel j'ai passé autant d'heures.

Donc j'aime ce jeux, il a su proposer plein de nouveautés, et le tout quoi qu'on en dise gratuitement.

Lire la suite...
Holster_Rage
Holster_Rage
MP
le 18 avr. à 10:24

Article mensonger, c'est un pur pay to win, basé sur un algorithme pay to win, il est impossible de gagner sans payer, ceux qui ne paient pas perdent en boucle avec par miracle, 1 victoire toute les 30 défaites...

Lire la suite...
Net_
Net_
MP
le 18 avr. à 08:47

Le bon vieux tarot est bien plus passionnant que ce jeu PTW ..
Au bout de trois tour t'as compris que c'était pas la peine de réfléchir , seulement de sortir le portefeuille .

Lire la suite...
skwat42
skwat42
MP
le 18 avr. à 06:18

2 petites rectifications:
L'arène permet d'obtenir des récompenses plus intéressantes comme des paquets, des cartes dorées et de la poussière en cas de grosse série de victoires, mais son entrée est payante. C'est donc un mode à réserver aux connaisseurs de l'ensemble des cartes et ayant un fort côté random.
Pour les duels, ce n'est pas un mais jusqu'à 3 trésors que l'on peut choisir lors de sa virée. Comme pour l'arène il y a un plafond de victoire, et les duels se déclinent en mode standard et en mode classé dont l'accès est également payant.

Voilà sinon chouette article pour un jeu qui s'est vraiment bonifié avec le temps. Bon jeu !

Lire la suite...
Top commentaires
MisterSpoil
MisterSpoil
MP
le 17 avr. à 14:12

C'est moi où ça fait très contenu sponso .. ?

Lire la suite...
joueur_un
joueur_un
MP
le 17 avr. à 14:42

Encore un "jeu" pensé que pour faire passer à la caisse

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Mass Effect : Legendary Edition
14 mai 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
Biomutant
25 mai 2021
4
Diablo II : Resurrected
2021
5
Ratchet & Clank : Rift Apart
11 juin 2021