Menu
Call of Duty : Warzone
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

Call of Duty Warzone : Un an après sa sortie, où en est le battle royale d'Activision ?

News jeu Call of Duty Warzone : Un an après sa sortie, où en est le battle royale d'Activision ?
,

Il y a tout juste un an, un petit jeu du nom de Call of Duty : Warzone faisait son entrée dans le milieu très concurrentiel du battle royale. Et comme chaque milieu concurrentiel, on est toujours étonné de voir des nouvelles têtes sortir du lot, alors que les cadors du genre sont déjà bien installés. Spoiler : c’est le cas pour Warzone. Trois cent soixante-cinq jours plus tard, il est temps de faire un bilan.

108 869 vues
Call of Duty Warzone : Un an après sa sortie, où en est le battle royale d'Activision ?
Call of Duty Warzone : Un an après sa sortie, où en est le battle royale d'Activision ?

Ce n’est dorénavant plus une surprise, mais ça fait jamais de mal de le rappeler : une fois encore, Call of Duty fait partie des plus gros cartons commerciaux de l’année avec Modern Warfare, jeu premium le plus rentable de 2020 avec 1,9 milliard de dollars générés selon un rapport de l’organisme SuperData, publié en janvier. Presque la routine pour l’une des licences les plus puissantes de l’industrie. Pourtant, un autre COD a donné un sacré coup de pouce au cours des derniers mois, décuplant encore davantage cette réussite. Un titre aujourd’hui au cœur de la stratégie de son éditeur, Activision, et qui a tout récemment soufflé sa première bougie : il s’agit de Call of Duty : Warzone, sorti le 10 mars 2020.

Pour l’occasion, James Mattone, rédacteur en chef éditorial chez Activision, a consacré un article sur le blog officiel de la série, notamment pour dire merci aux joueurs. “Alors que les tensions continuent dans tout Verdansk (la principale carte de Warzone, ndlr), nous voulons vous remercier pour les moments auxquels vous avez contribué au cours de l'année écoulée” écrit l’homme, avant de poursuivre : “pendant cette période, vous avez joué un rôle déterminant dans certains des moments les plus passionnants de l'histoire de Call of Duty”.

Mattone déroule ainsi les événements majeurs du titre sur cette première année : l’explosion du toit du stade de Verdansk, l’arrivée du train, celle de la nouvelle carte, Rebirth Island. Et en profite aussi pour teaser les changements à venir, évoquant une “menace inédite” et le rôle que devra jouer la communauté avant qu’il ne soit trop tard. De quoi alimenter les nombreuses rumeurs qui circulent à propos d’un cataclysme nucléaire qui pourrait raser l’air de jeu principale de Warzone. Mais pour l’instant, rien d’officiel.

Call of Duty : Black Ops Cold War et Warzone lancent la Season One

Màj en retrait

La rétrospective de James Mattone permet de prendre du recul sur les ajouts de contenu dans Call of Duty : Warzone au cours de cette année. Et autant dire que sur ce terrain, Activision ne fait pas le poids face à Epic Games et Fortnite, qui reste malgré son âge un exemple en termes de “véritables mises à jour” (même si ces dernières sont arrachées au gré de conditions de travail sans doute toujours très dures). Il faut dire que les studios à l'œuvre sur le battle royale ont eu du pain sur la planche, avec un Infinity Ward qui assurait tout le suivi de Call of Duty : Modern Warfare, alors que Raven Software partageait son temps entre cet opus et le dernier en date, Black Ops Cold War. Epic Games de son côté alloue une grande partie de ses ressources à Fortnite, en plus de bénéficier de nombreux studios à travers le monde. Un plus non-négligeable.

Avoir moins de màj que la concurrence, c'est grave docteur ? Pas vraiment, dans la mesure où les sensations de jeu de Warzone sont si réussies qu’elles poussent naturellement à revenir sur le jeu. Il faut dire que Modern Warfare, épisode qui précède l’arrivée du battle royale, fut une excellente base, que ce soit au niveau de la technique que des mécaniques. Dans les deux titres, il est possible de déclencher un tactical sprint pour aller encore plus vite et de s'appuyer contre une paroi pour gagner en stabilité. Sans oublier les très bonnes phases de shoot - une habitude pour la série - ainsi que des idées rafraîchissantes pour le genre du battle royale, entre autres le fameux Goulag et les boutiques d’équipement dispersées un peu partout sur la carte.

Call of Duty : Warzone

Call of Duty Warzone : Un an après sa sortie, où en est le battle royale d'Activision ?Call of Duty Warzone : Un an après sa sortie, où en est le battle royale d'Activision ?Call of Duty Warzone : Un an après sa sortie, où en est le battle royale d'Activision ?

Au bon moment

Et toutes ces jolies choses - proposées gratuitement, on le rappelle - sont arrivées au bon moment. Début 2020, toute une partie du monde se confine pour se prémunir du Covid-19. Activision publie ainsi un free-to-play très réussi, à la fois cross-play et très loin du pay-to-win, en plus tiré d’un genre populaire, alors que de nombreuses personnes se tournent vers les jeux vidéo pour se changer les idées. La sauce prend donc immédiatement : Warzone, c’est 6 millions de joueurs la première journée, 5 fois plus en dix jours et 50 millions un mois après son lancement. Fin 2020, on apprenait que la barre des 85 millions avait été franchie.

Call of Duty : Warzone - Trailer de lancement

Le même document permet d’en apprendre davantage sur les recettes générées au global par Call of Duty en 2020, année comprenant le lancement de Warzone mais aussi de Black Ops Cold War, qui a d’ailleurs battu le record de vente digitale day one de toute l’histoire de la franchise. D’une année à l’autre, les recettes nettes de COD ont ainsi grimpé de 80% en 2020, pour atteindre la somme de 3 milliards de dollars. À noter aussi le nombre de joueurs, de 200 millions sur les douze derniers mois. Du jamais vu pour Call of Duty.

Vases communicants

Et Warzone a joué un rôle déterminant dans ces résultats. Car plus que d’être un très bon battle royale, c’est surtout un passe-plat de premier ordre pour encourager les joueurs à s’offrir les autres titres de la licence, voire un battle pass. Il suffit d’allumer le jeu pour apercevoir, dès le premier écran, les noms de Modern Warfare et Black Ops Cold War. Encore récemment, l’essai gratuit pour le dernier épisode en date occupait une jolie place dans les menus, sans oublier l’arrivée récente des zombies dans un coin de Verdansk, qui dresse une passerelle entre Warzone et Black Ops. De quoi rappeler des déclarations de juin dernier :

Il existe différentes branches dans l'arbre Call of Duty, mais elles sont toutes connectées d'une certaine manière. Warzone sera le "fil rouge" qui connectera toutes les différentes sous-franchises de Call of Duty - Taylor Kurosaki, directeur narratif chez Infinity Ward (chez GamerGen)

Call of Duty Warzone : Un an après sa sortie, où en est le battle royale d'Activision ?

Une intégration qui devra d’ailleurs se faire prudemment : début 2021, Raven Software s’est vu obligé de rééquilibrer quatre armes tirées de Black Ops Cold War dans Warzone, trop puissantes par rapport au reste de l’artillerie du titre. Mais un autre gros enjeu, c’est celui de la taille des jeux, qui ne tiendront bientôt plus sur une PS4 standard de 500 Go dans leur version complète. Fin d’année dernière, Activision introduisait une mise à jour pour désinstaller à la carte certaines parties du jeu, comme les textures très haute définition. Sans oublier d’autres chantiers, comme celui des tricheurs ou d’une vraie version next-gen. Il reste donc pas mal de travail à accomplir. Mais dans l'immédiat, une chose est sûre : Warzone fait déjà partie des grands.

Profil de Indee,  Jeuxvideo.com
Par Indee, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC PS4 ONE FPS Shooter Infinity Ward Sledgehammer Games Activision

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
tryclo999
tryclo999
MP
le 15 mars à 04:22

J'aime pas trop le battle royal, mais ya un truc qui est sur, c'est que Call of Dutty, c'est bon pour le moral du jeux vidéo, le dernier est pas terrible mais avec Modern Warfare ils ont régalé !

Lire la suite...
Splinter-will
Splinter-will
MP
le 14 mars à 22:03

On attend toujours une nouvelle map...

Lire la suite...
jamcerise
jamcerise
MP
le 14 mars à 12:54

J'ai rarement vu un article aussi loin de ma vérité quasiment tous les points positifs sont a l'exact opposé de la réalité :malade:

Alors JVC on a besoin de financements ?

Lire la suite...
Suzakir0
Suzakir0
MP
le 14 mars à 09:02

Encore une fois, on nous livre un jeu qui peu être super amusant mais il suffit de démarrer l'application CoD Compagnon pour s'apercevoir que lancer une partie sans tomber sur moins de 5 cheaters est EXTREMENT rare, déjà que le cross-play est lourd avec les AIM lock "legit" et obvious sur console... Pour avoir essayé la manette sur PC et Ps5, on se rends vite compte a quel point la aussi il y a une différence... Cela montre a quel point les devs sont compétents... Sans parler des armes de la boutiques complètement abusés et des accessoires d'armes qui ne font pas vraiment ce qu'il est indiqué en jeu... Bref vous l'aurez compris jeu vraiment frustrant au final...

Lire la suite...
julienktl1983
julienktl1983
MP
le 14 mars à 08:40

J’ai essayé et je n’aime pas ce jeu, c’est beau mais c’est Call Of Duty, je prends pas de plaisir avec ces jeux. Aucun des nouveaux BR m’a fait décrocher de PUBG, c’est le seul que j’aime jouer et regarder en stream.

Lire la suite...
padbool
padbool
MP
le 13 mars à 20:22

jamais essaye et pas interesse. bravo a eux si ils ont reussi a faire un BR reussi et j espere moins toxic que fortnite ou Lol.

Lire la suite...
marc15
marc15
MP
le 13 mars à 17:35

j ai adoré ce free to play ,mais éspérons une nouvel map qui ravirais les fans

Lire la suite...
Mangeprout2
Mangeprout2
MP
le 13 mars à 15:22

Excellent moteur physique, super mécaniques de jeu, clairement le meilleur BR avec Apex pour moi. Succès amplement mérité.

Reste les problèmes suivants : meta parfois absurde (on se souvient du DMR), trop de triche, trop de campe en solo, trop de bugs, et surtout des mises à jour excessivement lourdes et pas assez impactantes (les zombies je m’en cogne, je voudrais une nouvelle map).

Mais globalement, ils ont très bien fait de capitaliser sur ce nouveau moteur physique. Par contre, incompréhensible que Treyarch soit retourné sur le vieux moteur qui date de Quake (1996 !!!) pour Cold War. Clairement c’est un supplice de devoir y monter ses armes et camouflages.

Ils ont sorti un jeu service, autant tabler dessus et arrêter de sortir un COD tous les ans.

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 13 mars à 13:38

Call of Duty, ce camouflet fait au jeu vidéo et soutenu à tout prix par les jean-kévin.

Lire la suite...
Tobaka
Tobaka
MP
le 13 mars à 12:33

Pas beaucoup de maj,mais trés fun et jouissif ,ya des combat des fois ces super nerveux , de jouer au chat et a la souris

Lire la suite...
Top commentaires
fenrir-shadow
fenrir-shadow
MP
le 12 mars à 19:31

Hormis la boutique qui est mis à jours toutes les semaines beh pas grand chose de plus par rapport au début. Toujours autant de bug dont certains qui sont corrigé et qui revienne à chaque nouvelle saison et aucun anti-cheat viable.

De plus même pas foutu de faire un évènement pour les 1 an c'est pour dire comment ils ont on rien à faire de ce BR hormis les $ que les pigeons balance dans la boutique.

Lire la suite...
lylawars
lylawars
MP
le 12 mars à 19:35

le jeu des youtubers, aucune place pour les nouveaux joueurs...
equilibrage à la ramasse

Lire la suite...
Commentaire édité 12 mars, 19:35 par lylawars
Les jeux attendus
1
Biomutant
25 mai 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
Diablo II : Resurrected
2021
4
Ratchet & Clank : Rift Apart
11 juin 2021
5
Battlefield (2021)
2021