Menu
The Sinking City
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • Switch
  • PS4
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News jeu /

The Sinking City : Frogwares accuse Nacon d'avoir piraté et modifié le code source du jeu

News jeu The Sinking City : Frogwares accuse Nacon d'avoir piraté et modifié le code source du jeu

Le conflit entre Frogwares et Nacon autour de The Sinking City, sorti en juin 2019, prend une nouvelle tournure. Le studio ukrainien accuse l'éditeur français d'avoir volé, piraté et modifié le code source du jeu afin de le remettre en vente à son nom sur Steam, le 26 février dernier, à l'insu des développeurs.

132 276 vues
The Sinking City : Frogwares accuse Nacon d'avoir piraté et modifié le code source du jeu

Retour aux origines de l'affaire : en août 2020, le studio Frogwares expliquait dans une longue lettre pourquoi il avait décidé de mettre un terme à son contrat avec Nacon et de déposer plainte. Il est reproché à l'éditeur d'importants retards de paiements, puis une absence pure et simple de paiements, un manque de transparence sur les objectifs de ventes, ou encore d'avoir voulu récupérer le code source du jeu alors que les termes du contrat stipulent que la propriété intellectuelle revient entièrement à Frogwares.

Frogwares a alors fait son possible pour empêcher que Nacon profite des ventes de The Sinking City sur les versions qui sont sous contrat chez l'éditeur français (Steam, Epic Games Store, PS4, Xbox One). Toutefois, la première décision exécutoire rendue par la Cour d'appel de Paris le 28 octobre dernier a tourné en faveur de Nacon, jugeant que Frogwares a "résilié le contrat de manière manifestement illicite", ce qui a entraîné le retour progressif du jeu sur le Microsoft Store et le PlayStation Store... mais pas sur Steam.

Selon Frogwares, "la décision finale concernant l'obligation de livrer la version Steam que Nacon réclame doit encore être jugée en première instance dans les prochains mois, voire les prochaines années". Mais le 26 février dernier, le studio a eu la surprise de voir The Sinking City apparaître sur Steam, alors qu'il n'a fourni aucune version Steam du jeu à Nacon.

Dans un long communiqué accompagné d'une vidéo, Frogwares accuse Nacon d'avoir acheté une version sans DRM du jeu chez le revendeur agréé Gamesplanet, puis de l'avoir piraté en modifiant certains fichiers du jeu pour remplacer notamment le logo Gamesplanet par celui de Nacon et supprimer la publicité Sherlock Holmes : Chapter One (développé et publié par Frogwares) affichée sur le menu principal. Par ailleurs, Frogwares note que la version "piratée" est une version "Deluxe", incluant du contenu additionnel sur lequel Nacon n'a aucun droit.

À gauche, le menu principal du jeu en version Gamesplanet. À droite, la version Steam modifiée

The Sinking City : Frogwares accuse Nacon d'avoir piraté et modifié le code source du jeuThe Sinking City : Frogwares accuse Nacon d'avoir piraté et modifié le code source du jeu

Pour faire ces changements, Nacon n'avait qu'un seul moyen : décompiler ou pirater le jeu en utilisant une clé secrète conçue par Frogwares, étant donné que la totalité du contenu du jeu est archivé dans le système de chiffrement de l'Unreal Engine. Pour être clair, il s'agit d'un hack et lorsqu'un hack a pour but de voler un produit et de générer de l'argent, on parle de piratage ou de contrefaçon. Pour faire cela, il faut faire appel à des programmeurs ayant de solides compétences. Il ne s'agit pas d'un bricolage réalisé par des personnes inexpérimentées, mais par des programmeurs qui connaissent bien le moteur d'Unreal. Communiqué de Frogwares.

Frogwares indique être au courant de la manière dont Nacon a récupéré cette clé de chiffrement, et que cette information sera présentée devant la justice. En outre, Frogwares affirme avoir identifié la personne ayant réalisé les modifications pour Nacon en examinant l'historique des builds du jeu sur Steam : il s'agirait de Filip Hautekeete, directeur technique du studio Neopica (Hunting Simulator, FIA Euro Truck Racing Championship), racheté par Nacon en octobre 2020.

Nacon a prouvé qu'ils sont prêts à faire tout ce qui est possible pour servir leurs intérêts, y compris des actions illégales. Ils ont ignoré la décision de la justice en piratant The Sinking City afin de tromper leurs partenaires, Steam en premier lieu (...) Nous devons maintenant prendre la mesure de ce qui s'est passé et suivre la meilleure voie d'un point de vue juridique pour empêcher que cela ne se reproduise. Le propriétaire de Nacon, Alain Falc, devra faire face aux conséquences juridiques de la décision de pirater et de voler les biens appartenant à Frogwares. Par ailleurs, les lois sur la propriété intellectuelle en France sont plutôt lourdes et peuvent entraîner jusqu'à 7 ans de prison et 750 000 euros d'amendes plus des dommages et intérêts, comme l'indique l'article L335-4 du code de la propriété intellectuelle. Nous avons pleinement confiance dans la justice pour que ces actions soient jugées comme il se doit. Communiqué de Frogwares.

Nacon veut "que Frogwares respecte ses engagements"

Peu avant la prise de parole de Frogwares, Nacon a posté un message sur Steam, en réponse au tweet du studio qui demandait aux joueurs de ne pas acheter The Sinking City sur la plateforme de Valve. Pour l'éditeur, c'est Frogwares qui ne respecte pas ses engagements et qui "révise les termes du contrat à son seul avantage" :

Nous regrettons que Frogwares persiste à perturber la sortie de The Sinking City. C'est Frogwares qui est venu demander à Nacon de financer le développement du jeu, et à ce jour, plus de 10 millions d'euros ont été versés à Frogwares par Nacon. C'est Frogwares qui s'est appuyé sur nos équipes de marketing et de promotion, ce qui représente des milliers d'heures de travail et plusieurs millions d'euros d'investissement. Maintenant que le jeu a été entièrement développé, et publié, en grande partie grâce à l'argent et au travail de Nacon, Frogwares souhaite réviser les termes du contrat à son seul avantage. Il est facile de jouer la victime, mais tout ce que nous voulons, c'est que Frogwares respecte ses engagements liés au contrat et aux exigences des tribunaux.

Nacon note "qu'en raison du manque de coopération de Frogwares", certaines fonctionnalités comme les sauvegardes dans le cloud et les succès sont absentes de la version Steam de The Sinking City.

Ce n'est pour rappel pas la première fois que Frogwares est en conflit avec un éditeur : en 2019, un litige avec Focus Home Interactive avait entraîné la disparition de plusieurs jeux Sherlock Holmes sur les boutiques en ligne. Depuis, Frogwares s'est engagé dans l'autoédition.

Profil de Clementoss,  Jeuxvideo.com
Par Clementoss, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
PC PS5 Switch PS4 ONE Survival-Horror Réflexion Bigben Interactive Frogwares
Commander The Sinking City
PC
Amazon
10.20 €
PS4
Fnac Marketplace
22.99 €
ONE
Fnac Marketplace
19.86 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Solar_Warden
Solar_Warden
MP
le 02 mars à 22:13

Vu les pratiques douteuses de Nacon alias BigBen Interactive je suis 100% avec Frogwares

Lire la suite...
Pentaro
Pentaro
MP
le 02 mars à 13:47

Les deux semblent avoir des torts.
Laissons la justice trancher.

Lire la suite...
CDRGC
CDRGC
MP
le 02 mars à 12:55

prévenez-moi quand il sortiront the sinking city : definitive édition. :sleep:

Lire la suite...
XerpuS
XerpuS
MP
le 02 mars à 12:22

L'un des fondateur de Frogwares, dans une interview, a prétendu qu'en 2002, Wanadoo, Dreamcatcher et Microids n'ont pas payé un seul centime au studio pour le jeu "Sherlock Holmes : le mystère de la momie". Dans cette même interview, il a également prétendu être en procès avec ces éditeurs, mais il est pourtant impossible de trouver la moindre trace de cette affaire ailleurs que dans cette fameuse interview. Il semble aussi incroyable qu'un studio n'aurait pas reçu le moindre centime pour son premier jeu, mais qu'il ait pu tenir assez longtemps pour sortir d'autres jeux et s'en sortir financièrement.

Lien de l'interview : https://www.planete-aventure.net/article.php?id=61

Lire la suite...
Commentaire édité 02 mars, 12:22 par XerpuS
CMD-Mandriva
CMD-Mandriva
MP
le 02 mars à 11:59

Que personne n'achète le jeu et que la boite coule. S'ils sont si peu respectueux du domaine dans lequel ils évoluent, je suis sur qu'il y a des usines qui les embaucheront volontiers.

Lire la suite...
Metis23
Metis23
MP
le 02 mars à 11:58

Qui a tort ou a raison, la justice tranchera au final
Mais si ces infos s'avèrent vraies, cela ressemblerait à de l'escroquerie organisée par les studios Nacon (filiale de BigBen Interactive) et Neopica.
https://corporate.nacongaming.com/nacon-en-bref/#equipe-direction
https://www.afjv.com/societe/1140-nacon.htm
Les dirigeants de Nacon sous la coupe de Bolloré ne sont pas allés chercher bien loin, Nacon est situé à Lesquin en banlieue de Lille et le studio Neopica est situé à Gand (Gent) au Nord-Ouest de Bruxelles.

Lire la suite...
Commentaire édité 02 mars, 11:59 par Metis23
SonyPourLaVIIII
SonyPourLaVIIII
MP
le 02 mars à 11:23

On s'en fout dès lors que le jeu est une daube.

Lire la suite...
sowsowsow
sowsowsow
MP
le 02 mars à 10:42

Difficile de savoir qui a raison ou tort dans cette affaire, mais je retiens quand même que Frogware qui se fait passer pour la victime, est pour l’instant celui qui a été condamné. Erreur judiciaire ou ils n’ont pas réellement pas respecté leur part du contrat avec Nacon? Chacun aura son avis sur la question.

Lire la suite...
Commentaire édité 02 mars, 10:42 par sowsowsow
Gardemousse
Gardemousse
MP
le 02 mars à 10:41

La réponse de Nacon/Bigben qui a payé 10 millions un jeu super moyen avec les problèmes qui vont avec
https://store.steampowered.com/news/app/750130/view/3058478454630446188

Lire la suite...
Gardemousse
Gardemousse
MP
le 02 mars à 10:39

Après Focus, c'est au tour de Nacon de subir les interpretations de contrat du patron français de Frogwares, Je sais que chez Focus, ça a été très douloureux.

Lire la suite...
Top commentaires
sltl-elnino
sltl-elnino
MP
le 02 mars à 09:38

Je viens d'apprendre que Nacon c'était BigBen Interactive ....

Bcp de chose s'explique maintenant.... On peut changer de nom mais ça change pas le fait d'être des enf**rés à l'origine hein.

Lire la suite...
baboush40
baboush40
MP
le 02 mars à 09:33

Sacrée histoire.
Un feuilleton qui va encore probablement durer des années (et entraîner des ventes catastrophiques).

Pas sûr qu'aucun des 2 studios n'ait vraiment intérêt à faire durer ce conflit.

Lire la suite...
Meilleures offres
Amazon PC 10.20€ Fnac Marketplace ONE 19.86€ Rakuten ONE 21.99€ Fnac Marketplace PS4 22.99€ Rakuten PC 23.48€ Amazon PS4 25.58€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Biomutant
25 mai 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
Battlefield (2021)
2021
4
Ratchet & Clank : Rift Apart
11 juin 2021
5
Diablo II : Resurrected
2021