Menu
The Sinking City
  • Tout support
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • Switch
  • PS4
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

The Sinking City : Nacon réagit officiellement aux accusations de Frogwares

News business The Sinking City : Nacon réagit officiellement aux accusations de Frogwares

Depuis lundi soir, le torchon brûle à nouveau entre Nacon et Frogwares, le studio ayant accusé l'éditeur d'avoir piraté The Sinking City afin de le publier sur Steam.

132 601 vues

Le conflit ne date pas d'hier, puisque les deux sociétés sont impliquées dans une bataille juridique sur la détention des droits de publication sur PC, et sur le versement de sommes dues. Le studio accuse Nacon d'avoir voulu récupérer la propriété intellectuelle de The Sinking City, et de ne pas avoir payé l'intégralité des prestations. Le contrat a donc été résilié, et la suite s'est déroulée au tribunal.

Cependant, une première décision exécutoire de la Cour d'Appel de Paris, rendue en octobre 2020, a donné raison à Nacon, estimant que Frogwares "avait résilié le contrat de façon illicite". Cependant, ce lundi 1er mars, Frogwares a publié une vidéo expliquant comment, selon eux, Nacon a piraté le jeu, modifié certains éléments, puis publié le titre sur Steam le 26 février dernier. Après s'être brièvement exprimé sur Steam dans un message qui a ensuite été retiré, Nacon revient sur le sujet en utilisant son droit de réponse :

Frogwares a publié le 1er mars 2021 un article reprochant à Nacon d’avoir « piraté » le jeu The Sinking City ; Nacon souhaite, par la présente, rétablir quelques vérités sur ces accusations injustifiées. Nacon est contractuellement le seul distributeur exclusif du jeu The Sinking City sur Steam. Nacon a contribué au financement de son développement et au paiement des royautés à Frogwares à hauteur 8.9 millions d’euros à ce jour (comprenant le complet paiement de la version du jeu pour Steam), soit un investissement total largement supérieur à 10 millions d’euros en intégrant les frais marketing. Contrairement aux allégations de Frogwares, Nacon s’est acquittée de toutes les sommes dues. Aujourd’hui, sauf à être de mauvaise foi, Frogwares n’a aucune raison de ne pas mettre à la disposition de Nacon le jeu sur Steam.

Par le passé, Frogwares s’était indument fondée sur l’absence de paiement pour refuser la livraison du jeu sur Steam puis a tenté en vain de résilier le contrat, ce que la Cour d’appel de Paris a jugé « manifestement illicite » en ordonnant la poursuite du contrat et en enjoignant à Frogwares de s’abstenir « de tout agissement faisant obstacle à cette poursuite ». Bien que cette décision soit exécutoire, Nacon a sollicité de manière répétée et en vain que Frogwares mette à disposition le jeu sur Steam, sans quoi elle appliquerait la clause du contrat lui permettant dans un tel cas de faire adapter le jeu par un tiers afin de pouvoir l’exploiter.

Frogwares a alors tenté à l’insu de Nacon et en violation de nos droits de mettre le jeu sur Steam sans mentionner Nacon en sa qualité d’éditeur. C’est donc la preuve manifeste qu’aucune impossibilité technique ne fait obstacle à la remise du jeu sur Steam. Face à cette situation de blocage créée exclusivement par Frogwares, Nacon a décidé de permettre aux joueurs d’accéder au jeu sur Steam en indiquant expressément la titularité des droits de Frogwares sur le jeu. Frogwares percevra d’ailleurs les royalties générées par les ventes Steam.

Nacon est ensuite revenu sur les récentes déclarations de Frogwares, qui incitaient les joueurs à ne pas acheter le jeu sur Steam, et regrette le retrait du jeu sur la plateforme, opéré aujourd'hui par Valve suite à une réclamation de type DMCA.

En incitant via Twitter la communauté des joueurs à ne pas acheter le jeu sur Steam, Frogwares ruine une fois de plus nos investissements sur ce jeu. Nacon regrette évidemment ce conflit dont elle n’est pas responsable et qu’elle a tout fait pour éviter. Nacon déplore d’autant plus que Frogwares ait requis le retrait du jeu du Steam, privant ainsi la communauté des joueurs de l’expérience unique que procure le jeu The Sinking City. Nacon se réserve d’engager toutes poursuites à l’égard des propos agressifs et préjudiciables de Frogwares, qui se garde bien d’indiquer que toutes les décisions de justice relatives au différend opposant Nacon à Frogwares ont jusqu’à présent été favorables à Nacon.

A lire également

Profil de MalloDelic,  Jeuxvideo.com
Par MalloDelic, Journaliste jeuxvideo.com
MP
PC PS5 Switch PS4 ONE Survival-Horror Réflexion Bigben Interactive Frogwares
Commander The Sinking City
PC
Amazon
10.20 €
PS4
Fnac Marketplace
25.46 €
ONE
Fnac Marketplace
19.87 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Beyllionaire
Beyllionaire
MP
le 04 mars à 12:53

Sûrement une histoire entre les deux patrons l'un a couché avec la femme de l'autre. :ok:

Lire la suite...
Commentaire édité 04 mars, 12:53 par Beyllionaire
CDRGC
CDRGC
MP
le 04 mars à 12:06

Nacon déplore d’autant plus que Frogwares ait requis le retrait du jeu du Steam, privant ainsi la communauté des joueurs de l’expérience unique que procure le jeu The Sinking City.

OK, là ça sent la mauvaise foi de la part de nacon étant donné que la majorité des avis publiés sur steam à propos du jeu était négatifs à cause de la quantité faramineuse de bugs due à l'absence de patch et du DLC. :doute:

Lire la suite...
Commentaire édité 04 mars, 12:10 par CDRGC
finalman3
finalman3
MP
le 04 mars à 03:50

Oui donc on est d'accord, ils ont bien apporté eux-mêmes des modifications au titre malgré la propriété intellectuelle de Frogwares. Les mecs essayent de s'en tirer avec une pirouette de style sans pourtant réfuter le piratage de la version.

Ça fait pitié, dans un camp comme dans l'autre, de voir ce genre de message, on dirait des gamins à la garderie qui veulent montrer aux autres qu'ils ont raison. Les deux ont sûrement une part de raison, mais les deux essayent d'entuber l'autre. Comme dans les autres industries, quand trop d'argent est en jeu, la moisissure pousse tous azimuts.

"d’avoir « piraté » le jeu The Sinking City ; Nacon souhaite, par la présente, rétablir quelques vérités sur ces accusations injustifiées"

Pour ne rien contre-justifier concernant le premier point. Ramassez vos balles, votre image est ternie et j'espère que les joueurs sauront s'en souvenir. Même les politiciens véreux ont la décence d'écrire un discours qui se tient un minimum.

Même les industries deviennent des pleurnicheuses et lavent leur linge sale en public maintenant, cette maturité...

Lire la suite...
Commentaire édité 04 mars, 03:57 par finalman3
I_hate_myself
I_hate_myself
MP
le 04 mars à 03:48

En quoi leur querelle nous concerne nous, joueur?

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 04 mars à 01:33

Ouais qui a raison qui a tord , on le sera jamais....
Et prendre partie de untel ou autre est inutile car ,NOUS , on sais que dalle sur l'affaire...

Lire la suite...
Commentaire édité 04 mars, 01:34 par pseudo supprimé
MyNameIsBrutuss
MyNameIsBrutuss
MP
le 04 mars à 01:21

J ai longuement lû et decortiqué chaques articles et aspect de cette affaire sous tous les angles, et j avoue que je m en bat le bonbonnet :dehors:

Lire la suite...
komkomz
komkomz
MP
le 04 mars à 01:00

Ca montre surtout que les gens qui ne sont pas dans l'histoire devraient bien fermer leur mouille avant de commenter et d'accuser la partie A ou B.
Ce qui n'a pas été le cas ici.
Tout le monde y a été de son "May Nacon" ou "May Frogwares" à partir d'un seul son de cloche, et sans jugement des autorités.
Comme d'hab'.
Ca critique le "tribunal des réseaux sociaux", ça fait la même.
On sait pas. Point. Donc on la boucle et on voit.

Lire la suite...
Commentaire édité 04 mars, 01:03 par komkomz
zirconboy
zirconboy
MP
le 04 mars à 00:31

Le mieux à faire serai, tout de même, qu'ils règlent leurs histoires avant de vouloir exploiter le jeu.

Lire la suite...
Gerboire
Gerboire
MP
le 04 mars à 00:14

Ah, l'époque magique ou tout le monde a une opinion sur tout, ou les gens changent d'avis en fonction de qui a parlé le dernier...
Évidemment que Nacon (Ex-Big Ben Interactive) allait contre-attaquer avec un baratin corporatiste standard et en renvoyant la balle à Frogwares, vous vous attendiez à quoi?

Nacon prétend avoir payé toutes les sommes dues à Frogwares, et Frogwares prétend que ces sommes n'ont jamais été versées, en réalité, c'est extrêmement facile pour la justice de vérifier ces allégations, d'un coté comme de l'autre.
De plus, il est également très facile de vérifier les contrats liant Frogwares et Nacon sur ce produit, et ainsi de déterminer si brèche de contrat il y a eu, et de la part de qui sur quoi, ça prend juste du temps.

Que Frogwares ait, supposément, eu des problèmes avec ses précédents éditeurs ne constitue en rien une preuve ou un élément permettant d'affirmer qu'ils sont de mauvaise foi, et la mauvaise réputation bien connue de Nacon (Qui a changé de nom, passant de Big Ben à Nacon précisément dans le but d'effacer cette mauvaise réputation) ne constitue également aucune preuve que ceux-ci soient de mauvaise foi non plus.

Enfin, la référence à la décision de la cour d'appel de Paris ne fait pas mention du fond de l'affaire, qui est bel et bien le versement des sommes contestées; ici, il est dit que la cour d'appel a jugé "manifestement illicite" les tentatives de Frogwares d'empêcher la sortie du jeu sur Steam en se basant sur l'absence de paiement; il n'est dit nulle part que la cour a effectivement statué sur les dits paiments.

Cette affaire n'est pas prête d'être terminée.

Lire la suite...
Commentaire édité 04 mars, 00:15 par Gerboire
VvVvVvV1VV
VvVvVvV1VV
MP
le 03 mars à 23:28

Dans le jeu la ville évolue progressivement vers le surnaturel ou est-elle "statique" ?

Lire la suite...
Top commentaires
Psychotrope67
Psychotrope67
MP
le 03 mars à 22:27

Frogware à été en conflit avec tous ses éditeurs jusqu'à maintenant, ils perçoivent le flouze pour développer leurs jeux et veulent en retirer 100% des bénéfices, ça ne marche pas comme ça dans notre monde, que ça leur plaise ou pas... Comme d'hab, la justice tranchera, mais j'aime vraiment pas la façon qu'a Frogware de faire intervenir le "tribunal du peuple" en ne livrant que leur version, certainement biaisée, des fait. C'est détestable...

Lire la suite...
Grumlyman
Grumlyman
MP
le 03 mars à 21:56

Quel twist ! On ne sait plus qui croire !
On aime à penser que les devs sont toujours les gentils, mais la réalité est aussi flou que dans une œuvre de Lovecraft.

Lire la suite...
Meilleures offres
Amazon PC 10.20€ Rakuten PC 13.18€ Fnac Marketplace ONE 19.87€ Rakuten ONE 21.99€ Fnac Marketplace PS4 25.46€ Amazon PS4 25.61€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Biomutant
25 mai 2021
2
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2022
3
Battlefield (2021)
2021
4
Ratchet & Clank : Rift Apart
11 juin 2021
5
Diablo II : Resurrected
2021