Menu
Aeon Must Die !
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • Switch
  • ONE
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

[MàJ] Aeon Must Die ! : La direction du studio accusée de "crunch, harcèlement, abus et corruption" par d'anciens employés

News business
[MàJ] Aeon Must Die ! : La direction du studio accusée de "crunch, harcèlement, abus et corruption" par d'anciens employés
[MàJ] Aeon Must Die ! : La direction du studio accusée de "crunch, harcèlement, abus et corruption" par d'anciens employés
PC PS4 Switch ONE
Partager sur :

Les développeurs d'Aeon Must Die ! ainsi que le co-fondateur de Limestone Games déclarent avoir quitté le studio, pointant du doigt, entre autres, une culture du crunch, des retards de paiements et un travail "volé". Un grand nombre de documents accusateurs a été partagé et mis à la disposition du public.

Hier soir, le beat'em all Aeon Must Die ! s'est dévoilé dans un nouveau trailer à l'occasion du State of Play de Sony. Un titre signé Limestone Games voué à atterrir sur PC et consoles courant 2021. Mais si l'annonce du titre fut appréciée par les joueurs, l'ambiance dans les coulisses du jeu était bien différente. Quelques instants après la diffusion de la bande-annonce, le compte Twitter du studio a diffusé un message empli d'accusations à l'encontre de la direction de Limestone.

Ce trailer a été créé avec abus, manipulation, vol. Découvrez la vérité sur le développement de ce jeu ici (lien Dropbox). Les gens qui ont travaillé sur tous les plans ne font plus partie de la société détenant les droits de propriété intellectuelle. Certains n’étaient même pas payés pour leur travail. Ce trailer a un conflit d’IP. La vraie IP pour le jeu a été volée aux créateurs par un acte de tromperie. La réaction finale de l’éditeur concernant cette information reste attendue.

Le studio estonien Limestone Games est ainsi sous le feu des accusations tandis que huit de ses employés - incluant l’ancien CCO Aleksei Nehoroshkin, co-fondateur du studio - déclarent avoir quitté le navire en juin dernier. De mauvaises conditions de travail au studio et le comportement du directeur général sont alors mis en cause, avec, à l'appui, un lot massif de documents partagés sur Dropbox, et étalés en plusieurs chapitres. Parmi les allégations, celles de retards de paiement, du refus de compenser les heures supplémentaires, d'accorder des congés maladie, ou encore des menaces de licenciement.

Intro : Le State of Play de Sony a lieu le 6 août. L'une des annonces prévues est "Aeon Must Die !" (AMD), un jeu créé par des personnes qui, en juin 2020, ont été forcées de quitter leur ancien studio Limestone Games avec son fondateur/directeur de création. Leurs raisons étaient des conditions de travail insupportables avec du crunch sans fin, du harcèlement, des abus, de la corruption et de la manipulation. Lorsque l'équipe a fait appel à un avocat pour découvrir la vérité derrière toutes les informations contradictoires et les pressions, on a également découvert que la société et l'ensemble de la propriété intellectuelle avaient été secrètement retirés au fondateur. Les multiples tentatives pour établir un dialogue et remédier à la situation en interne ont été stoppées par la direction et des actionnaires majoritaires.

[MàJ] Aeon Must Die ! : La direction du studio accusée de "crunch, harcèlement, abus et corruption" par d'anciens employés

"Quelle que soit la procédure judiciaire à suivre, l'équipe n'a pas d'autre choix que de partager ces informations avec le public", est-il indiqué en fin d'introduction. Le dossier, d'une taille colossale, inclut de nombreux échanges personnels, mails, SMS, lettres de "menace", ou encore "violations de contrats". Au centre de l'affaire, l’actuel PDG, Yaroslav Lyssenko. Ce dernier est également accusé de collaborer avec un investisseur majeur afin de devenir l'unique membre du conseil d’administration du studio et de s'accaparer à lui seul la propriété intellectuelle du studio.

Dans les documents publiés, d'autres déclarations mentionnent les tentatives des anciens développeurs de contacter Focus Home Interactive pour obtenir un quelconque soutien, selon eux en vain. Après réception des nombreux documents publiés, l'éditeur aurait déclaré ne pas envisager de report de la sortie de la bande-annonce, pour des questions de marketing.

A l'heure actuelle, les personnes accusées ne se sont pas encore exprimées sur l'affaire.

Note :
Nous avons essayé de contacter l'éditeur du jeu, Focus Home Interactive, sans succès.
Mise à jour par Tiraxa, le 07 août 2020 à 18:32:11

Face à une polémique qui enfle, l'éditeur Focus Home Interactive a décidé de sortir de sa réserve par l'intermédiaire d'un communiqué. Publié sur Twitter, ce message prend le soin d'expliquer le contexte : Focus n'est pas visé directement par ces plaintes, c'est le studio Limestone dont il est question. Cependant, en tant qu'éditeur, la société va devoir mener l'enquête et prendre une décision adéquate. Une situation délicate qui pourrait bien avoir un impact déterminant sur l'avenir de ce titre présenté pour la première fois hier soir...

[MàJ] Aeon Must Die ! : La direction du studio accusée de "crunch, harcèlement, abus et corruption" par d'anciens employés

« Focus Home Interactive a toujours fait l'éloge et soutenu ses studios partenaires et les développeurs qui composent ses équipes créatives. Nous sommes fiers de traiter nos employés et nos développeurs tiers de manière juste, respectueuse et ça ne changera pas.

Focus Home Interactive a été informé de sérieuses accusations émanant de certains développeurs de chez Limestone ayant travaillé sur la création du jeu vidéo Aeon Must Die!.

Ces doléances sont dirigées vers Limestone, leur employeur direct.

En tant qu'éditeur de ce jeu vidéo, Focus analyse avec attention ces accusations, tirera les conclusions nécessaires si elles s'avèrent fondées et prendra alors les mesures appropriées.

Aucun autre commentaire ne sera émis tant que nous n'aurons pas une vue d'ensemble complète et claire à ce sujet. »

Le beat'em all Aeon Must Die ! se dévoile lors du State of Play

Chargement de la vidéo Aeon Must Die ! trailer
Profil de Tiraxa,  Jeuxvideo.com
Par Tiraxa, Rédaction jeuxvideo.com
MP
PC PlayStation 4 Nintendo Switch Xbox One Beat'em All Focus Home Interactive Limestone Games

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Beufaledef
Beufaledef
MP
le 09 août à 17:48

Le problème c'est qu'à force on ne va plus y croire. Il y a tellement de pseudos scandales de tout types ces derniers temps qu'à force on peu se permettre de penser que certains petits malins pourraient en profiter pour faire parler d'eux à moindre frais tout simplement. C'est le soucis d'internet, adieu la présomption d'innocence par contre pour la réputation des "accusés" c'est déjà réglé.

Lire la suite...
Avarayr
Avarayr
MP
le 09 août à 14:35

01:13 Ils ont même volé la musique de l'adagio d'Albinoni :sarcastic:

Lire la suite...
DucDeBourbon
DucDeBourbon
MP
le 09 août à 11:41

Focus devrait se séparer de ce développeur histoire de montré l'exemple . Il faut que ce soit aux joueurs de réagir et de boycotter ce genre de studios .

Lire la suite...
SenechalKhey
SenechalKhey
MP
le 09 août à 10:51

En 2020 si on te casse pas les couilles pour des histoires de sexisme /crunch t'es pas un vrai jeu vidéo.

Lire la suite...
Saerine
Saerine
MP
le 09 août à 09:53

Pour les idiots qui ne comprennent pas et qui se demandent "Pourquoi les personnes se laissent faire ?", la raison est évidente : Perdre ton job.
Le milieu du jeu vidéo est super fermé et on rentre là-bas souvent par chance.
Une amie a été harcelée dans une boite française dont je ne citerai pas le nom, quelqu'un lui mettait des mains au cul et sur les cuisses quand elle était en jupe, cette personne lui faisait des avances à coup de "Je gagne très bien ma vie, je pourrai te payer pour aller plus loin", sans compter les remarques déplacées auprès des collègues en mode "Je suis sûr que c'est une tigresse au lit", être lourd à longueur de journée et j'en passe.

Surtout qu'à force de lui dire "non" dans la tête de ce gars, c'était "Tu dis non mais ça veut dire oui, je sais que tu veux juste jouer avec moi". C'est à peine tu rentres chez toi et t'as peur de te faire suivre.
Et vous savez quoi ? Au moment où elle a craqué, le studio a préféré se séparer d'elle que de la personne qui a mené à tout ça car il était plus haut dans la hiérarchie de la boite.

Au final, malgré sa galère, elle travaille désormais pour une entreprise qui pèse bien plus que celle où elle a été harcelée. Elle est très bien payée, vit correctement, avec une équipe adorable, pendant que ce pauvre type est tombé en dépression après son départ.

Je sais que mon message n'a rien à faire dans cet article, mais c'est pour dire que parfois quand la pression vient d'au-dessus, c'est dur de se révolter sans avoir peur des représailles dans un milieu où c'est dur d'avoir une place. Le monde du jeu vidéo, ce sont souvent des heures supplémentaires et un stress de dingue, une organisation au poil de fesse, avec des réunions tous les jours et où les gens sont déjà tendus de base, donc lorsque vous tentez de vous plaindre, on va souvent vous répondre que vous avez signé pour ça et que vous devez tout accepter, ou encore la direction qui va fermer les yeux (ou même encourager) des trucs graves. Malheureusement, les conditions inhumaines ne sont pas que dans les jeux vidéo, c'est partout.

Lire la suite...
Dhyanacorp
Dhyanacorp
MP
le 09 août à 08:25

Oh flûte alors, moi qui pensais vivre dans un monde gouverné par l'amour, la compassion et la fraternité, je tombe de haut.

Heureusement, ces pratiques ne concernent que l'industrie du JV, imaginez un peu si l'argent, la cupidité et le mensonge devaient être la règle dans notre société, quel enfer ça serait.

Lire la suite...
percifal
percifal
MP
le 09 août à 04:26

j'espère que SONY va régir a tout ces abus !

Lire la suite...
bibijamessensei
bibijamessensei
MP
le 08 août à 23:06

bon le jeux a l'aire d'avoir une pâte graphique hors normes, malgré que les action ne semble pas très fluide (peu être un effet de style)
Malheureusement , à boycott car sinon les employeur n'auront aucune putain de leçon de vie.
Donc ok je voie dans mon radar a commentaire que certain dise que les employé sont des lavettes, et je les rejoint un peu sur se point de vue. Malheureusement c'est un peu le cancer du monde capitaliste et le monde est bien construit pour faire en sorte que les gens aient peur.
J'appelle au boycottage.

Lire la suite...
Witchcraft73
Witchcraft73
MP
le 08 août à 23:03

Focus Home Interactif : tout est dit, cela fait très longtemps que j'ai commencé par boycotter leurs jeux (depuis leur pseudo Hack N Slash merdique devant soit-disant remplacer Diablo II mais avec au final un rendu d'amateur : merci au passage à JVC pour leur note TRES OBJECTIVE, à cette époque, encore une fois :))

Lire la suite...
Gardemousse
Gardemousse
MP
le 08 août à 18:14

mais qui va finir le jeu s'ils partent tous ?

Lire la suite...
Top commentaires
Silent_Jill
Silent_Jill
MP
le 07 août à 15:41

Dingue de voir des comportements de mafieux en 2020 et dans le jeu vidéo en plus. L'industrie du jeu-vidéo possède un syndicat ? Si ce n'est pas le cas, il faudrait peut-être y songer.

Lire la suite...
Commentaire édité 07 août, 15:42 par Silent_Jill
Bayonettos
Bayonettos
MP
le 07 août à 15:43

J'espère que les poursuites aboutiront...

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Gotham Knights
2021
2
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
3
Star Wars : Squadrons
02 oct. 2020
4
Halo Infinite
2021
5
FIFA 21
09 oct. 2020