Menu
Watch Dogs Legion
  • Tout support
  • PC
  • PS4
  • PS5
  • ONE
  • Xbox Series
  • Stadia
Actus
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / E3 / News E3 /

E3 2019 : Watch Dogs Legion : la ville de Londres a été choisie avant le début du Brexit

News jeu
E3 2019 : Watch Dogs Legion : la ville de Londres a été choisie avant le début du Brexit
E3 2019 : Watch Dogs Legion : la ville de Londres a été choisie avant le début du Brexit
PC PS4 ONE
Partager sur :

Alors qu'Ubisoft assure se tenir à l'écart des sujets politiques, l'éditeur français s'est emparé d'un sujet d'actualité pour mettre en scène une version dystopique / post-Brexit de Londres dans Watch Dogs Legion. Mais l'éditeur français l'assure : le cadre de ce nouvel opus a été choisi il y a longtemps, avant même le début des discussions sur le Brexit.

La rédaction du site PCGamesN a pu s'entretenir avec Clint Hocking, Game Director de Watch Dogs Legion. Si le Brexit s'affiche comme un contexte idéal pour la vision dystopique qu'Ubisoft souhaite mettre en scène dans le jeu, le développeur assure que ce n'est pas la raison pour laquelle la licence traverse l'océan Atlantique pour s'inscrire dans la capitale britannique, aussi connue comme la capitale mondiale de la vidéosurveillance :

Nous avons choisi Londres comme cadre avant que le débat sur le Brexit débute (le projet de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne a été entamé après le référendum du 23 juin 2016, NDLR) et assurément avant le vote.

Dans une précédente interview, Clint Hocking expliquait que Londres a notamment été choisie pour sa diversité. "On y retrouve de nombreux quartiers avec leurs propres caractéristiques, il y a plus de 200 langues parlées là-bas (...) Pour un jeu où les profils des personnages sont vraiment différents, le choix de Londres est totalement justifié", a-t-il détaillé.

Yves Guillemot s'exprime sur la neutralité politique des jeux Ubisoft

Retrouvez toutes les infos de l'E3 2019

Watch Dogs Legion dévoile une longue séquence de gameplay - E3 2019

Chargement de la vidéo Watch Dogs Legion Gameplay
Profil de Clementoss,  Jeuxvideo.com
Par Clementoss, Rédaction jeuxvideo.com
MPTwitter
E3 PC PlayStation 4 Xbox One Action Infiltration Aventure Ubisoft Contemporain Enquête Espionnage
Commander Watch Dogs Legion
PS4
Rakuten
54.99 €
ONE
Rakuten
54.99 €
Toutes les offres

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Jony57
Jony57
MP
le 14 juin 2019 à 14:37

Et le 4 à Paris et Marseille ! Le coté urbain avec Paris et le coté plus "été" avec plage de Marseille !

Lire la suite...
Pigou
Pigou
MP
le 13 juin 2019 à 22:34

Oh qu'il me plait.
Le 1 m'a plu, le 2 aussi. Pas parfaits mais jouissifs tout de même.
Le 3 sera à moi ...
J'aime bien cette franchise.

Lire la suite...
Carbonezebra
Carbonezebra
MP
le 13 juin 2019 à 21:32

Moi ce que les gens pensent du jeu sans l'avoir fait ne m'intéresse plus, je le ferai et arrête donner de l'intérêt à l'avis des autres !

Lire la suite...
Elektonika
Elektonika
MP
le 13 juin 2019 à 18:24

Ce jeu aurait été 100 fois plus crédible en France.
Le légion qui essayerais de recruter parmi les gilets jaunes face a un gouvernement qui a main mise sur tout les médias et qui use de violence sur sa propre population avec des mensonges éhonté du premier ministre.
Le brexit c'est juste le royaume uni qui va redevenir comme 95% des pays au monde(comme la suisse, le canada ou les USA entre autre…) en quittant l'influence de l'ue et surtout de sa commission qui n'est pas démocratique(commission élu par personne et qui sont les seuls a avoir le droit de proposé des choses, le seul pouvoir du parlement ue c'est de voter oui ou non aucune proposition ne leur est permis.).
:)

Lire la suite...
Commentaire édité 13 juin 2019, 18:28 par Elektonika
adynaton33
adynaton33
MP
le 13 juin 2019 à 18:07

C'est normal que les grosses industries fassent du lobbys européiste et capitaliste (et pro-immigrationistes), car ils ont besoin de consommateurs, et non pas des populistes conservateurs qui consomment local ...

Lire la suite...
Xenoform
Xenoform
MP
le 13 juin 2019 à 16:53

Et oui c'est encore une fois le hasard :)

Lire la suite...
1m65maisAlpha
1m65maisAlpha
MP
le 13 juin 2019 à 16:46

:monoeil:

Lire la suite...
Tikhey
Tikhey
MP
le 13 juin 2019 à 16:44

Nous avons choisi Londres comme cadre avant que le débat sur le Brexit débute (le projet de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne a été entamé après le référendum du 23 juin 2016, NDLR) et assurément avant le vote

El famoso :)

Lire la suite...
Atanno
Atanno
MP
le 13 juin 2019 à 16:43

Même si on savait que Ubi réfutait l'aspect politique de ses jeux, je trouve ça dommage d'essayer de gommer cet aspect pourtant intéressant à première vue. L'idée me plaisait bien et j'avais hâte de voir de quelle manière ça avait été fait et à quel point c'était crédible.

Ceci dit peut-être que tout n'est pas perdu, c'est peut-être une déclaration de façade. Car au final WD2 avait, dans son dernier tiers, plus ou moins bien réussi à aborder quelques sujets intéressants sur l'exploitation et le traffic des donnés par les GAFAM.

J'espère sincèrement qu'on retrouvera un questionnement politique dans Legion. J'espère que cette déclaration n'est qu'une façade pour éviter de trop se mettre à dos certains consommateurs et rendre frileux les investisseurs.

Lire la suite...
[SuperProutMan]
[SuperProutMan]
MP
le 13 juin 2019 à 16:37

espionner la reine entrain d'utiliser son sceptre de façon pas très catholique... 😱

Lire la suite...
Top commentaires
Nerlim
Nerlim
MP
le 13 juin 2019 à 16:35

Non mais quand bien même, Ubisoft est un éditeur de JV qui a une forte identité politique que l'on pourrait qualifier de "progressiste". Là dans ce témoignage il parle d'ailleurs de la "diversité", la raison pour laquelle Londres a été choisi... L'on sait que leurs jeux ciblent les conservateurs, mettent en avant la diversité de la société (sexuelles, ethniques etc..) et l'on remarque que l'éditeur parle régulièrement du caractère "inclusif" de leurs jeux ... Par ailleurs, ils abordent régulièrement la thématique de la "Revolution" et souvent le personnage principal de leurs jeux renverse les codes établis du monde dans lequel il évolue. Typiquement assassin's creed avec la fameuse phrase des assassins "Rien n'est vrai tout est permis"... Il y a un côté très libertaire là dedans... Donc que Londres ait été choisi avant ou après le BREXIT ça n'a pas d'importance puisque de toute façon ils vont profiter de cet événement et l'on sait sans problème quel positionnement ils vont prendre...

Lire la suite...
Commentaire édité 13 juin 2019, 16:37 par Nerlim
LucisuErabol
LucisuErabol
MP
le 13 juin 2019 à 16:22

D'ailleurs l'aparté sur le Brexit par le présentateur était un poil hors sujet et n'avait pas vraiment sa place dans un show de jeux vidéos je trouve

Lire la suite...
Meilleures offres
Disponible à l’achat ou en téléchargement sur :
Télécharger sur le Ubisoft StoreUbisoft Store Télécharger sur le Playstation StorePlaystation Store Acheter sur MicrosoftMicrosoft Store
Rakuten PS4 54.99€ Rakuten ONE 54.99€ Fnac PS4 56.99€ Cdiscount PS4 56.99€ Amazon PS4 59.99€ Rakuten ONE 89.00€
Marchand
Supports
Prix
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
10 déc. 2020
2
Assassin's Creed Valhalla
10 nov. 2020
3
Call of Duty : Black Ops Cold War
13 nov. 2020
4
Marvel's Spider-Man : Miles Morales
19 nov. 2020
5
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
2021