Menu
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Dernières actualités des jeux vidéo / News jeux vidéo / News business /

Harcèlement : Riot a déposé des requêtes afin de bloquer les poursuites

News business Harcèlement : Riot a déposé des requêtes afin de bloquer les poursuites

En août dernier, nos confrères de Kotaku publiaient un long article sur le sexisme présent au sein de Riot Games. A l'automne 2018, une ex-employée et une actuelle ont annoncé vouloir poursuivre l'entreprise pour le préjudice subit. Aujourd'hui, Riot répond et tente de bloquer la procédure.

Harcèlement : Riot a déposé des requêtes afin de bloquer les poursuites

En effet, toujours d'après nos confrères de Kotaku qui ont obtenu des documents, Riot aurait déposé des requêtes afin d'obliger deux des plaignants à cesser la procédure d'action en justice en faveur d'un arbitrage privé. Pour motiver ces requêtes, le studio indique que, lors de leur embauche, ces personnes avaient renoncé à leur droit de poursuivre la société en cas de litige, via une clause dans leurs contrats.

Le but est d'éviter une ingérence de la justice, dont les frais peuvent coûter extrêmement cher, et nuire à l'image des entreprises. Une pratique contestée, que Google, Uber et Facebook vont prochainement arrêter, au moins dans le cadre des affaires de harcèlement. Dans les requêtes déposées, nous pouvons notamment lire :

Il ne peut y avoir aucun doute sur l'acceptation par le demandeur de l'arbitrage. Les demandes concernant la discrimination, le harcèlement, les représailles, ainsi que les salaires dus, sont expressément énumérées (dans le cadre d'un arbitrage privé).

L'un des avocats des plaignantes s'est exprimé, et a indiqué vouloir lutter contre l'arbitrage forcé, pense qu'un précédent existe, afin de quand même porter l'affaire au tribunal. De son côté, Riot, contacté, a répondu ne pas vouloir commenter les litiges en cours, mais être "impatient de résoudre les problèmes par des moyens appropriés" :

Notre engagement à créer et à maintenir une culture inclusive et de classe mondiale chez Riot est inchangé et nous apprécions tous ceux qui se sont manifestés pour nous aider à devenir une meilleure entreprise. Nous avons reconnu que nous pouvons apporter des améliorations à notre culture et à notre communauté, nous avons progressé et nous sommes extrêmement concentrés sur la poursuite de cet objectif. Nous avons évalué l'ensemble de nos procédures et politiques, y compris celles relatives à l'arbitrage. (...)

Pour rappel, Riot a récemment engagé Angela Roseboro, en provenance de Dropbox, en tant que directrice de la diversité, ainsi que Frances Frei, professeure à la Harvard Business School. L'objectif de cette dernière est de "nettoyer" l'entreprise de ses pratiques sexistes. Affaire à suivre.

Profil de MalloDelic,  Jeuxvideo.com
Par MalloDelic, Journaliste jeuxvideo.com
MP

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
ChezChouette
ChezChouette
MP
le 27 avr. 2019 à 18:08

En attendant avec les French Days il y a de grosses promos sur les jeux AAA récents, de quoi s'occuper… http://bit.ly/promodujour

Lire la suite...
jojo612
jojo612
MP
le 27 avr. 2019 à 15:04

Dans la société où on vie les femmes on maintenant plus de droit que les hommes ! Je ne vois pas en quoi les journalistes ont le droit de parler d affaires en cours ? La présomption d innocence les journalistes ne connaissent pas ça , mettre une société au pilorie ça fais de l audience ! C est pour ça que je comprend tout à fais le souhait de Riot de passer par un arbitrage privée parce que en cas de procès les journalistes on vite fait d imposer leur visions des choses au citoyen lambda !!

Lire la suite...
G7K
G7K
MP
le 27 avr. 2019 à 12:41

Les entreprises n'ont aucune déontologie et ne considèrent les employés que comme des numéros interchangeables. Pour ma part les entreprises ont leur part de responsabilité si elles embauchent des salariés ou des patrons aux pratiques dégueulasses.

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 27 avr. 2019 à 10:08

Des mecs dont vous copiez collez les articles vous considèrent vous aussi comme leurs confrères ? :noel:

Lire la suite...
Commentaire édité 27 avr. 2019, 10:09 par pseudo supprimé
Tristram
Tristram
MP
le 27 avr. 2019 à 09:24

les memes principe que les US veulent nous imposer pour le TTIP. des arbitrages privés payé par les accusés, totalement impartial ou presque :hum:

Lire la suite...
jotodu56
jotodu56
MP
le 27 avr. 2019 à 08:38

Le capitalisme à comme principe le communisme...

Lire la suite...
LeJoueurSolaire
LeJoueurSolaire
MP
le 27 avr. 2019 à 03:23

Les Américains sont bizarre... Il faut que tout passe par le privé chez eux et les contrats devraient être au dessus de la loi. Ils on l'impression que le moindre controle de l'état ou de la justice public c'est un truc de communistes :rire:
C'est normal que lorsqu'il y a un comportement délictueux ce soit la justice qui s'en charge. Toute clause empêchant cela est considéré comme abusive en France... Ouf, il y a encore des trucs que j'aime dans notre pauvre pays qui se perd.

Lire la suite...
KimJongunFTW
KimJongunFTW
MP
le 27 avr. 2019 à 00:48

Nos confrères...

Haha la bonne blague, qui voudrait être vos confrères. :rire:

Lire la suite...
Boltono95000
Boltono95000
MP
le 26 avr. 2019 à 23:34

c'est étrange cette fixette faite par les médias sur les entreprises de la tech que ce soit celles du jeux video ou les gafa et autres licornes de la silicon valley.

tout ce qui s'y passe est décortiqué alors que c'est le lot quotidien dans pratiquement toutes les entreprises du monde a part les bonnes planques.

par exemple ya pas une semaine ou un titre n'annonce pas le départ de tel nombre d’ingénieurs d'une boite comme ce fut le cas pour Valve, Facebook et en utilisant cela comme possible fin de la société, voire même la fin du jeu vidéo ou des réseaux sociaux etc..

alors que des départs, dans ma boite, sans la cité... c'est aussi tout le temps et aussi tôt remplacer.

les conditions de travaille difficile, c'est partout parreil maintenant, ya pas une boite qui vous fait pas bosser des heures et des heures en plus en essayant de vous gratter un maximum sur tous vos avantages avec des salaires de misère dans un climat malsain et délétère..

donc étrange cette manie de tout inspecter au sein de cette industrie plus particulièrement.

alors que ya des tas de secteurs d'activité ou c'est bien plus hard mais par contre personne en parle.

j'ai bossé pendant mes été à l'usine (automobile), en chaine de montage , je sais ce que c'est le travail difficile qui vous explose les mains et vous empêche de dormir, avec la boule au ventre.
Bosser 8 h debout, les mains en flammes avec une pause de 10 minutes chrono. faut vivre ce type d’expérience pour savoir c'est quoi la zerm.

10 minutes avec le choix d'aller pisser ou fumer sa clope, passer un coup de fil.

j'ai des amis qui bossent dans la restauration (des enseignes mondialement connues) et me racontent leur enfer au quotidien sans que ça n’émeuve un média.
donc en fait c'est quoi cette fixette vis à vis des entreprises de la tech?

Lire la suite...
Dedisdead
Dedisdead
MP
le 26 avr. 2019 à 23:09

Personnellement un patron me demande pendant l'entretien de renoncer à mes droits je le balance à toutes les inspections et défense du droit du travail que je peux.

Lire la suite...
Les jeux attendus
1
Elden Ring
25 févr. 2022
2
Halo Infinite Multiplayer
08 déc. 2021
3
Halo Infinite
08 déc. 2021
4
Gran Turismo 7
04 mars 2022
5
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022