CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • French days 2022
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Dishonored : La Lame de Dunwall
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
16.5/20
16 à 20
12
11 à 15
5
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
17 notes

Les avis les plus utiles

18/20
[JV]Ortase
Alerte
Posté le 19 avr. 2013 à 00:00

La Lame de Dunwall permet de se replonger dans l'atmosphère intrigante mais fabuleuse de Dishonored, cette fois-ci dans la peau du maître assassin Daud.
L'extension conserve les bases du jeu, mais en y apportant un peu de fraîcheur : le clignement est couplé au pli temporel, les mines foudroyantes permettent de nouvelles tactiques d'assassinat, et d'autres choses que je vous laisse découvrir.
Les deux premières cartes (sur trois) sont grandes et il vous faudra du temps pour vous y adapter et pour les explorer. En effet, celles-ci sont un peu plus difficiles : les ennemis sont plus nombreux que dans Dishonored. La troisième carte, cependant, semble manquer d'inspiration, mais n'entache que peu le plaisir de jeu.
De plus, ce DLC au scénario prenant, permet un éclaircissement sur le background du jeu grâce aux nombreux écrits inédits mais aussi aux nouveaux lieux visités(mention spéciale à la première mission, qui permet de découvrir une facette qui n'était que suggérée dans le jeu original).
En bref, si vous avez terminé Dishonored dans ses moindres détails, "La Lame de Dunwall", pour une modeste dizaine d'euros, ne pourra que vous satisfaire : la rejouabilité y est toujours aussi présente pour peu que l'on ait accroché à ce monde chaotique et steampunk. Merci Arkane.

Lire la suite...
20/20
UNCHARTLOVE54
Alerte
Posté le 17 avr. 2013 à 00:00

Prems ! Lol ! Non sinon plus sérieusement je l'ai trouvé excellent comme le jeu qu'il complète ! Une durée de vie plus qu'acceptable (4-5 heures ) sans compter que c'est un jeu avec une rejouabilité sans faille ! Et le petit plus Daud est légèrement plus charismatique que Corvo (daud a la capacité de parler ). Mais cette dernière remarque est très subjectives! Dernier point que j'ai apprécier le fait que malgré leur ressemblance l'arsenal de nos deux protagonistes est quelque peu différent . Puis le meilleur c'est que ce dlc m'a permis de revivre l'expérience de Dishonored . En bref un dlc INDISPENSABLE pour tous les fans de Dishonored!!!

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (17)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1  2 
Page suivanteFin
18/20
[JV]Ortase
Alerte
Posté le 19 avr. 2013 à 00:00

La Lame de Dunwall permet de se replonger dans l'atmosphère intrigante mais fabuleuse de Dishonored, cette fois-ci dans la peau du maître assassin Daud.
L'extension conserve les bases du jeu, mais en y apportant un peu de fraîcheur : le clignement est couplé au pli temporel, les mines foudroyantes permettent de nouvelles tactiques d'assassinat, et d'autres choses que je vous laisse découvrir.
Les deux premières cartes (sur trois) sont grandes et il vous faudra du temps pour vous y adapter et pour les explorer. En effet, celles-ci sont un peu plus difficiles : les ennemis sont plus nombreux que dans Dishonored. La troisième carte, cependant, semble manquer d'inspiration, mais n'entache que peu le plaisir de jeu.
De plus, ce DLC au scénario prenant, permet un éclaircissement sur le background du jeu grâce aux nombreux écrits inédits mais aussi aux nouveaux lieux visités(mention spéciale à la première mission, qui permet de découvrir une facette qui n'était que suggérée dans le jeu original).
En bref, si vous avez terminé Dishonored dans ses moindres détails, "La Lame de Dunwall", pour une modeste dizaine d'euros, ne pourra que vous satisfaire : la rejouabilité y est toujours aussi présente pour peu que l'on ait accroché à ce monde chaotique et steampunk. Merci Arkane.

Lire la suite...
20/20
UNCHARTLOVE54
Alerte
Posté le 17 avr. 2013 à 00:00

Prems ! Lol ! Non sinon plus sérieusement je l'ai trouvé excellent comme le jeu qu'il complète ! Une durée de vie plus qu'acceptable (4-5 heures ) sans compter que c'est un jeu avec une rejouabilité sans faille ! Et le petit plus Daud est légèrement plus charismatique que Corvo (daud a la capacité de parler ). Mais cette dernière remarque est très subjectives! Dernier point que j'ai apprécier le fait que malgré leur ressemblance l'arsenal de nos deux protagonistes est quelque peu différent . Puis le meilleur c'est que ce dlc m'a permis de revivre l'expérience de Dishonored . En bref un dlc INDISPENSABLE pour tous les fans de Dishonored!!!

Lire la suite...
12/20
keyser1312
Alerte
Posté le 29 mai 2013 à 00:00

Bien qu'ayant été plus que conquis par le jeu de base, je ne peux qu'exprimer ma relative mais non moins réelle déception face à ce DLC.
Hormis la variation du clignement et l'invocation d'assassins (assez inutile d'ailleurs tant pour l'efficacité que la discrétion), les pouvoirs de Daud sont du Corvo en moins fort et moins variés. Comme vous pourrez au max mettre la main sur 15 runes, Daud n'a pas vraiment le temps d'atteindre sa pleine maturité et le plaisir de jeu s'en ressent.
Au niveau des nouveaux gadgets, si les mines sont assez efficaces (mais extrêmement rares), la poudre incapacitante est à peu près aussi probante que de lancer du sable sur les ennemis. Bof donc.
Autre aspect pénible, la construction des niveaux très déséquilibrée. Les zones sont plus petites, avec une décote marquée de l'escalade par rapport au jeu de base, et une densité d'ennemis au mètre carré tout simplement gonflante. Le manoir de l'avocat doit contenir à peu près autant de garde que l'intérieur de la Dunwall Tower! Il n'est en effet pas rare de voir une pièce contenir 5 ennemis dont le passe-temps favori consiste à se regarder les uns les autres. En résulte un temps considérable à réessayer le même passage pour ceux qui voudront se la jouer "fantôme". Et si vous foncez dans le tas, notez que les ennemis sont nombreux, avec de gros renforts et que certains nouveaux opposants (les bouchers en particulier) sont d'une robustesse démesuré.
Comme en dépit de ces déséquilibres le DLC se termine en moins de 4H, on a un peu l'impression que la difficulté est artificielle et surtout là pour cacher une durée de vie très discutable pour son prix (10€), qu'il ne vaut clairement pas.
Enfin, comme mentionné dans le test du site, la narration est assez boueuse, avec un Daud dont on ne comprend pas les états d'âmes, et des PNJ assez incompréhensible.
"spoil"
Ainsi votre bras droit vous trahira et tentera de vous tuer si vous avez été un assassin impitoyable, estimant, je cite, "que vous déclinez"; mais confessera sa trahison et vous offrira sa vie en pénitence si vous avez passé votre temps à épargner tout ce qui bouge. Illogique et incohérent.
"fin du spoil"
Et que dire de ses fameuses sorcières qui sont avant tout présentées pour nous préparer au prochain DLC, dont les motivations sont à peine esquissées, la personnalité caricaturale et les pouvoirs totalement obscurs.
Bref, si j'ai pu apprécié de me replonger dans une nouvelle aventure dans cet univers qui m'a tant plus, le constat final est marqué par l'amertume et un sentiment assez net d'avoir été pris pour un porte monnaie...
J'espère que le prochain redressera la barre, car celui ci sera vite oublié.

Lire la suite...
17/20
[Raff]
Alerte
Posté le 20 févr. 2015 à 14:32

Premier DLC solo de Dishonored : La Lame de Dunwall nous permet d’incarner le personnage de Daud, l’assassin qui a tué l’Impératrice. Au fil des mois, rongé par la culpabilité de son acte ignoble, Daud a une vision de l’Outsider, qui lui donne une piste pour se racheter : Delilah. Daud, accompagné de son second : Billie Lurk, va donc mener l’enquête sur ce nom.

Ce DLC intéressera ceux qui ont apprécié le jeu original avec une toute nouvelle histoire, intégrant le même gameplay avec quelque nouveauté. En effet, le personnage de Daud, lié à son profil d’assassin, intègre de nouveaux pouvoirs, et un tout autre équipement que Corvo. On a donc : L’œil du Vide, qui représente la fusion du Cœur (voir les runes) et la Vision des Ténèbres de Corvo. L’Invocation d’Assassin, qui permet d’appeler un assassin et qui se battra à votre place, un pouvoir que j’ai trouvé inutile. Le Clignement est toujours présent, mais a subi une modification, car il stoppe le temps pendant son activation, modifiant considérablement votre méthode de déplacement et la rendant plus dynamique et jouissive que jamais, voire limite cheaté. En termes d’équipement, Daud possède sa propre arbalète au poignet, style assassin oblige.

Niveau ambiance, La Lame de Dunwall nous plonge dans des lieux inédits de la cité de Dunwall, tel que : un abattoir à baleines, le quartier prétorien, et un retour au QG de la guilde des Assassins. Toujours accompagné de quêtes secondaires, et vous offrant divers moyen de neutraliser vos cibles principales. La direction artistique est toujours aussi formidable, offrant des décors magnifiques.

Le scénario possède ses défauts et ses qualités, je trouve que le personnage de Daud, de par ses monologues, est plus développé qu’un Corvo muet, lui offrant une véritable personnalité. Mais d’un côté, les motivations de Daud restent assez floue, sa culpabilité envers le meurtre d’impératrice ne ne m’a pas convaincu. De plus, la fin du DLC est laissé en suspens ; La Lame de Dunwall est une sorte de 1ère partie par rapport aux Sorcières de Brigmore, il est donc nécessaire de jouer à ces 2 DLC, pour avoir le fin mot de l’aventure de Daud.

La durée de vie est bien courte, environ 4 - 5 heures pour venir à bout des 3 niveaux du DLC, mais cette courte durée de vie est vite rentabilisée par une bonne rejouabilité. En effet, le système de Chaos est toujours aussi présent et a une incidence tout au long de votre aventure. La bande-son est de qualité, avec un bon doublage en français et quelque musique inédite.

La Lame de Dunwall, est un excellent DLC, court certes, mais quasi indispensable pour profiter davantage de l’histoire de Dishonored.

Lire la suite...
20/20
Rom1-2
Alerte
Posté le 24 oct. 2014 à 00:00

La lame de Dunwall donne vraiment un gros plus au jeu , en effet , le fait d'incarner Daud est très innovateur. Malgré que le DLC soit un peu court avec seulement 4 chapitres mais on sait quand même que la rejouabilté est énorme et on peut essayé de tuer personne et de ne pas se faire repérer ce qui permet encore une augmentation de la durée de vie. En conclusion , ce DLC est tout bonus pour le joueur , je vous le conseille , moi étant fan du jeu je ne regrette en aucun cas.

Lire la suite...
18/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 10 juin 2014 à 00:00

Hello, c'est encore moi, le geek aux achats impulsifs, lol, bon j'avais aimé Dishonored mais pas surkiffé, je l'avais fini assez (trop) vite puis mis au placard dans ma belle logithèque. Après un passage à Londres, l'époque Victorienne m'a redonnée envie de jouer à ce jeu, je me suis donc pris le GOTY avec tous ses DLC et ben là je dois dire que ces DLC sont vraiment sympas à faire et même à refaire, à ne pas hésiter, bien meilleur que Thief !

Lire la suite...
16/20
fanfangxiii
Alerte
Posté le 26 janv. 2014 à 00:00

Très bon DLC pour un prix on ne peut plus correct.
Les quelques nouveautés ajoutent du dynamisme au gameplay, bien que le jeu original n'en manquait pas ! Une très bonne rejouabilité, une ambiance très bonne (ne vaut pas un Bioshock pour autant ^^), deux nouveaux quartiers sublimes, un level design comme je n'en ai jamais vu et un relativement bon scénario ! Graphiquement, le jeu n'a pas changé.

Le fait que l'on délaisse Corvo au profit de Daud vous fait voir le meurtre de l'impératrice sous un autre angle. Daud quant à lui est à mon goût plus charismatique que Corvo, pour l'essentiel raison qu'il parle !
L'infiltration du jeu est vraiment unique en son genre, mais n'a pas particulièrement changé depuis l'opus original !

Bref, je vous recommande ce DLC.

Lire la suite...
18/20
Untitled-x
Alerte
Posté le 31 oct. 2013 à 00:00

Ayant tout simplement adorée Dishonored, j'ai acheté cet DLC un peu au hasard, par envie d'en avoir un peu plus. Pour faire simple, je dirais que dans cette "suite", Arkane a peaufiné le jeu de base. L'ensemble est plus dynamique, les décors sont plus beaux, les pouvoirs sont mieux gérés (on peut maintenant arrêter le temps en clignant), et le personnage principal ajoute une présence qu'il manquait à Corvo. Limite mieux que l'histoire principale, ce DLC est une merveille ! Seul reproche que certains pourront faire sur son prix, combiné à celui des Sorcières de Brigmore (la suite), qui peut paraître élevé. Cependant la version GOTY est très bon marché et contient tous les DLC combinés au jeu de base, donc il n'y a aucune hésitation à avoir.

Lire la suite...
18/20
DarthStaedler
Alerte
Posté le 27 janv. 2018 à 21:39

Exceptionnel. La première extension de Dishonored est très clairement au niveau. L'ambiance est poussée et frôle la perfection artistique avec insolence, les personnages sont marquants (Daud, juste le meilleur personnage de la série) et les cartes sont bien travaillés.
Petit bémol, la durée de vie du DLC, qui reste quand même insuffisante. Mais mince, pour un contenu pareil, on peut passer outre.

Lire la suite...
14/20
Schumiforever
Alerte
Posté le 28 août 2017 à 17:43

On replonge dans les tréfonds de Dunwall en compagnie de Daud pour une pirouette scénaristique emballante, où quand le méchant devient un héros en quête de repentance. Les endroits visités sont bien choisis (on voit enfin les baleines) mais peu nombreux (quelques vastes zones prédécoupées à enchainer), et les nouveaux pouvoirs offrent des possibilités sympa mais qui privilégient l'action plutôt que l'infiltration. La fin expéditive en fait un épisode de transition réussi mais frustrant.

Lire la suite...
17/20
armorgear
Alerte
Posté le 31 oct. 2014 à 00:00

On joue maintenant Daud, l'assassin de l'impératrice en quête de rédemption, dans 3 missions (dit comme ça, on peut croire que c'est court mais pour boucler ce DLC, ça prendra +/- 5h) avec quelques nouveaux pouvoirs (dont un clignement-pli temporel) et gadgets (comme la mine foudroyante).
Le level design est toujours aussi riche, l'ambiance un peu sombre est toujours là, et le scénario est bon.
Malgré cela, la narration un peu plate et il y a peu de missions (mais avec une bonne rejouabilité).
Personnellement , j'ai bien aimé incarner Daud, au moins il parle et je le trouve plus charismatique que Corvo.
Quoiqu'il en soit, La Lame de Dunwall est un très bon DLC.

Lire la suite...
13/20
nawk_
Alerte
Posté le 12 mai 2014 à 00:00

Après avoir été conquis par le jeu de base, j'ai voulu essayer les DLC scénarisés. Quel déception ! La plupart des maps sont déjà présents dans le jeu de base, tout comme les pouvoirs. Certains sont nouveaux mais pas géniaux, le Clignement est certes amélioré de par l'arrêt du temps, ce qui est très sympa mais un manque de renouvelemnt est fort dommage je trouve...
L'histoire est quand même bien cool, 5h de jeu environ, et plus si run parfait.
Je ne pense donc pas acheter Les sorcières de Brigmore à part si il y a de grosses promos.
Bref, en exagérant un peu : j'ai perdu 10e quoi.

Lire la suite...
15/20
alpacino447
Alerte
Posté le 23 déc. 2013 à 00:00

Quel plaisir de pouvoir replonger dans l’univers magistral de Dishonored ! Pour ce premier DLC scénarisé, Arkane Studio a fait du bon boulot, on retrouve tous les bons côtés du jeux original avec quelques ajouts.
Les plus :
-Un premier niveau (l'abattoir Rothwild) très convaincant. J'ai pris beaucoup de plaisir à le parcourir et vous découvrirez les bouchers (de nouveaux ennemis) ainsi que les fameuses baleines !
-Des nouveautés nombreuses, tant pour les pouvoirs : l’œil du vide combine la vision des ténèbres de Corvo associée au cœur, le clignement qui permet de figer le temps en plein saut est extrêmement utile et plaisant à utiliser, l'invocation d'assassin à la place des rats, l'ajout d'un nouveau pouvoir passif (communion occulte) permettant d'accroître les capacités des assassins ; quelques nouveautés aussi au niveau de l'équipement : les grenades incapacitantes rendent un ennemi vulnérable quelques instants mais sont surtout très utiles contre les nuées de rat, les mines paralysantes endorment les ennemis tandis que les foudroyantes les désintègres (mieux que la déchiqueteuse de Corvo qui salopait toute la tapisserie et foutait des morceaux partout :p)
-Des choix à foison, partout ! Toujours la possibilité de tuer tout le monde ou bien personne. Avec différentes fins bien sûr...
-Les faveurs, un petit ajout sympa. Il s'agit de "services" que l'on achète avant une mission et qui nous aideront durant celle-ci.
-Grosse rejouablité (on peux faire le jeu en furtif, no-kill, bourrin, etc...)
-Les livres, audiographes et conversations nous en apprennent toujours plus sur l'univers de Dishonored !
-La difficulté maximale plus difficile que celle du jeu original
-Daud parle, contrairement à Corvo !
Les moins :
-Faible durée de vie pour une partie (entre 2 et 3 heures)
-On n'a pas le temps de profiter au maximum des pouvoirs que le jeu se termine.
-Narration assez floue et une fin bien trop abrupte.
-Le niveau 2 (le quartier prétorien) assez vide.
-Le niveau 3 (le repaire de Daud) déjà vu dans Dishonored.
Finalement on a à faire à un bon DLC, pour 10 euros, c'est un bon rapport qualité-prix. On prend beaucoup de plaisir à le faire et le refaire, même si le plus frustrant est de ne pas pouvoir profiter au maximum des pouvoirs de Daud. Il vaut cependant vraiment le coup, et tous les éléments marquant de Dishonored (choix dans le gameplay, background étoffé, pouvoirs grisant) sont bien présents pour le plus grand bonheur des fans !

Lire la suite...
16/20
Atsushi
Alerte
Posté le 13 oct. 2013 à 00:00

Ce deuxième DLC de Dishonored, qui suit les aventures de Daud, autre élu de l'Outsider, reprend les excellents mécanismes du jeu original en y ajoutant des pouvoirs remaniés (le clignement, par exemple, voit son fonctionnement métamorphosé) et des quêtes toujours aussi inventives. Très axé sur le scénario (à l'inverse du DLC précédent), La lame de Dunwall fait preuve d'une petite durée de vie mais, Dishonored oblige, on se sentira toujours obligé de refaire le jeu pour découvrir d'autres possibilités, d'autres événements et même quelques petits easter eggs. Pour 10 euro, pas de raison de s'en priver.

Lire la suite...
17/20
Radikal-Edo
Alerte
Posté le 18 avr. 2013 à 00:00

Un bon dlc solo pour étendre l'expérience originale. Une histoire prenante, quoi qu'un peu courte (un quatrième chapitre aurait été le bienvenu, juste histoire de réellement poser Delilah comme principal antagoniste pour ce segment). Reste un gameplay toujours aussi prenant et immersif, ainsi que des niveaux apportant un réel plus en terme de background et d'ambiance (mention spéciale au niveau de l'abattoir Rothwild, une véritable boucherie... Dsl, j'ai pas pu m'en empêcher XD). Une extension à faire et à refaire, particulièrement si vous avez vraiment accroché au jeu d'origine

Lire la suite...
1  2 
Page suivanteFin