Menu
Shantae : Half-Genie Hero
  • Tout support
  • PC
  • Switch
  • PS4
  • ONE
  • Stadia
  • WiiU
  • PS3
  • 360
  • Vita
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
16.7/20
16 à 20
2
11 à 15
1
6 à 10
0
0 à 5
0
Donnez
votre avis
3 notes

Les avis les plus utiles

17/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 11 avr. 2019 à 01:36

Un concentré de fun et d'aller-retour

Shantae : Half-Genie Hero sorti en 2016 est le dernier opus de la franchise à ce jour, comptant pas moins de 4 épisodes (et un cinquième annoncé récemment), celui-ci est le premier épisode que j'ai joué, une licence qui m'a toujours fait de l’œil sans vraiment m'y être lancé. Et autant le dire, je regrette de ne pas l'avoir testé avant perpette. Un jeu de plates-formes baignant dans une agréable ambiance arabesque avec un humour omniprésent réussi... accompagné d'une horrible traduction française !
Tout le monde l'a déjà dit, mais j'aurai pas pensé que ce soit d'un niveau aussi épouvantable ! Les phases où les héros de Shantae 4 parlent sont parfois incompréhensibles : lettres en trop, espaces oubliés, phrases voulant rien dire et même une partie du jeu où un personnage nous sort comme réponse "Caca de québecquois" (et non, j'ai pas fait de faute sur le dernier mot), comme quoi les traducteurs avaient eux-mêmes compris qu'ils faisaient n'importe quoi...

Passons ce détail, nous contrôlons Shantae, rêvant lors une nuit d'une voix mystérieuse emmenant la fille dans une grotte mystérieuse via une trappe, permettant de rejoindre le Royaume des Génies, un sceau se brisa devant elle et un mal étrange parvint à s'échapper, s'agit-il d'un simple rêve ou d'une future prophétie ? Néanmoins, notre héroïne devait aider son oncle à construire une dynamo dans le but d'alimenter la ville jour et nuit en électricité...

Shantae se bat comme toujours avec sa chevelure qu'elle pourra améliorer avec les gemmes récupérées sur les ennemis où en brisant diverses conneries sans trop d'importance qu'un blond habillé en vert aurait déjà eu les réflexes de casser. Ces gemmes pourront servir aussi à acheter des objets secondaires permettant de rendre la danseuse plus résistance, apprendre de nouveaux sorts (en échange d'utiliser de sa magie) ou encore de débloquer de nouvelles danses aidant le joueur à Shantae de progresser dans l'aventure et de passer dans des endroits inaccessibles auparavant, à la manière d'un Metroidvania, pour trouver d'autres items utiles ou des réceptacles de cœur (au nombre de 12 pour finir avec un total de 14 cœurs). Plus on avance dans l'aventure, plus on devient sur-puissant, et déjà qu'au début c'était pas forcément très difficile, si un joueur a pour objectif d'avoir tous les petits trucs du jeu, il peut être sûr d'être invincible, simple, il y a une magie dans le jeu qui, quand on l'utilise, nous soigne, hors, si on retrouve les 10 clés de la galerie du jeu, le maire nous donne un objet spécial rendant notre magie inépuisable, pour la faire courte, votre vie ne sera jamais un problème . Les boss, vous pourrez les passer simplement en bourrant comme un demeuré sans vous soucier de votre santé, ça retire de l'intérêt.

L'épopée de Shantae sera divisée dans plusieurs zones qu'il faudra compléter et revenir (voir même "rerevenir") plus tard pour obtenir ce que veulent certains PNJs pour pouvoir avancer. Le fun très présent en prend donc un coup dans ces moments où il faut chercher le petit machin planqué "je-ne-sais-où", et je vous assure que sans aide sur YouTube, y aurait des passages où je serai resté bloqué à me demander "que faire ?".
Néanmoins, revenir dans les niveaux (tant que c'est pas pour la treizième fois) s'avèrent très plaisant pour découvrir deux-trois petits nouveaux coins paumés et trouver un nouvel "upgrade".

A chaque zone terminée, vous pourrez avoir accès à une nouvelle transformation, en singe pour pouvoir sauter plus haut et grimper aux murs, en éléphant et faire une charge au sol tout en passant par la sirène et nager dans l'eau, rejoignant le fait qu'on pourra parcourir de nouveau certaines zones pour découvrir toujours plus.

Shantae sort de ces habitudes avec les graphismes en pixel-art pour un jeu en HD mélangeant des environnements 3D et des sprites 2D, cet épisode n'a rien à envier aux précédents opus, graphiquement très beau tout en gardant un univers très enchanteur. Ce n'est pas ce qu'on a vu de mieux avec ce genre, mais ça garde un aspect visuel très attrayant

J'avais déjà fait des éloges à Jake Kaufman pour l'excellent travail produit sur Shovel Knight, il en rajoute encore un couvert avec l'OST de ce Shantae (et d'autres opus, je vous recommande d'écouter sa bande-son réalisée pour les anciens opus). Pas la peine de vous le cacher, c'est excellent, super entraînante, bien rythmée et accompagnant bien les aventures de Shantae, écoutez ça par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=WYSmxCKcwD0&list=PL-7AtdKmRhORMef3qkVcCOa5wWXG6RVtU&index=15

(Suite du test : https://www.noelshack.com/2019-15-4-1554939403-tzopc4sxsb-9czna-ymwiw2.png )

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (3)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
17/20
Pseudo supprimé
Alerte
Posté le 11 avr. 2019 à 01:36

Un concentré de fun et d'aller-retour

Shantae : Half-Genie Hero sorti en 2016 est le dernier opus de la franchise à ce jour, comptant pas moins de 4 épisodes (et un cinquième annoncé récemment), celui-ci est le premier épisode que j'ai joué, une licence qui m'a toujours fait de l’œil sans vraiment m'y être lancé. Et autant le dire, je regrette de ne pas l'avoir testé avant perpette. Un jeu de plates-formes baignant dans une agréable ambiance arabesque avec un humour omniprésent réussi... accompagné d'une horrible traduction française !
Tout le monde l'a déjà dit, mais j'aurai pas pensé que ce soit d'un niveau aussi épouvantable ! Les phases où les héros de Shantae 4 parlent sont parfois incompréhensibles : lettres en trop, espaces oubliés, phrases voulant rien dire et même une partie du jeu où un personnage nous sort comme réponse "Caca de québecquois" (et non, j'ai pas fait de faute sur le dernier mot), comme quoi les traducteurs avaient eux-mêmes compris qu'ils faisaient n'importe quoi...

Passons ce détail, nous contrôlons Shantae, rêvant lors une nuit d'une voix mystérieuse emmenant la fille dans une grotte mystérieuse via une trappe, permettant de rejoindre le Royaume des Génies, un sceau se brisa devant elle et un mal étrange parvint à s'échapper, s'agit-il d'un simple rêve ou d'une future prophétie ? Néanmoins, notre héroïne devait aider son oncle à construire une dynamo dans le but d'alimenter la ville jour et nuit en électricité...

Shantae se bat comme toujours avec sa chevelure qu'elle pourra améliorer avec les gemmes récupérées sur les ennemis où en brisant diverses conneries sans trop d'importance qu'un blond habillé en vert aurait déjà eu les réflexes de casser. Ces gemmes pourront servir aussi à acheter des objets secondaires permettant de rendre la danseuse plus résistance, apprendre de nouveaux sorts (en échange d'utiliser de sa magie) ou encore de débloquer de nouvelles danses aidant le joueur à Shantae de progresser dans l'aventure et de passer dans des endroits inaccessibles auparavant, à la manière d'un Metroidvania, pour trouver d'autres items utiles ou des réceptacles de cœur (au nombre de 12 pour finir avec un total de 14 cœurs). Plus on avance dans l'aventure, plus on devient sur-puissant, et déjà qu'au début c'était pas forcément très difficile, si un joueur a pour objectif d'avoir tous les petits trucs du jeu, il peut être sûr d'être invincible, simple, il y a une magie dans le jeu qui, quand on l'utilise, nous soigne, hors, si on retrouve les 10 clés de la galerie du jeu, le maire nous donne un objet spécial rendant notre magie inépuisable, pour la faire courte, votre vie ne sera jamais un problème . Les boss, vous pourrez les passer simplement en bourrant comme un demeuré sans vous soucier de votre santé, ça retire de l'intérêt.

L'épopée de Shantae sera divisée dans plusieurs zones qu'il faudra compléter et revenir (voir même "rerevenir") plus tard pour obtenir ce que veulent certains PNJs pour pouvoir avancer. Le fun très présent en prend donc un coup dans ces moments où il faut chercher le petit machin planqué "je-ne-sais-où", et je vous assure que sans aide sur YouTube, y aurait des passages où je serai resté bloqué à me demander "que faire ?".
Néanmoins, revenir dans les niveaux (tant que c'est pas pour la treizième fois) s'avèrent très plaisant pour découvrir deux-trois petits nouveaux coins paumés et trouver un nouvel "upgrade".

A chaque zone terminée, vous pourrez avoir accès à une nouvelle transformation, en singe pour pouvoir sauter plus haut et grimper aux murs, en éléphant et faire une charge au sol tout en passant par la sirène et nager dans l'eau, rejoignant le fait qu'on pourra parcourir de nouveau certaines zones pour découvrir toujours plus.

Shantae sort de ces habitudes avec les graphismes en pixel-art pour un jeu en HD mélangeant des environnements 3D et des sprites 2D, cet épisode n'a rien à envier aux précédents opus, graphiquement très beau tout en gardant un univers très enchanteur. Ce n'est pas ce qu'on a vu de mieux avec ce genre, mais ça garde un aspect visuel très attrayant

J'avais déjà fait des éloges à Jake Kaufman pour l'excellent travail produit sur Shovel Knight, il en rajoute encore un couvert avec l'OST de ce Shantae (et d'autres opus, je vous recommande d'écouter sa bande-son réalisée pour les anciens opus). Pas la peine de vous le cacher, c'est excellent, super entraînante, bien rythmée et accompagnant bien les aventures de Shantae, écoutez ça par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=WYSmxCKcwD0&list=PL-7AtdKmRhORMef3qkVcCOa5wWXG6RVtU&index=15

(Suite du test : https://www.noelshack.com/2019-15-4-1554939403-tzopc4sxsb-9czna-ymwiw2.png )

Lire la suite...
13/20
blue-guts
Alerte
Posté le 26 sept. 2019 à 10:59

je ne connaissais pas du tous les shantae j'ai fini le jeu en 7h à 100% et franchement c'est hyper moyen.
Dialogue avec un humour tres special et des insultes sorties de je ne sais ou.
En plein dialogue shantae sort à un zombi "tu est un con" mais wtf!
Un texte au passage rempli de faute de français.
Les transformations sont trop nombreuses, 8 transformations pour nous mettre deux creatures sous marines deux volantes et deux qui s'accroche au mur à quoi ça peut bien servir à part perdre du temps à la choisir --"

Et le pire quand tu arrive vers la fin de 5 petits et incroyables niveaux remplis d'aller retour sans pouvoir faire demi tour...
(Excusez moi ce n'est pas un metroidvania c'est comme mettre des allers retour dans sonic c'est n'importe quoi)
c'est clairement un plateformer avec des lvl à recommencer en boucle pour tout avoir.

Le pompon arrive, apres 10 clés pour ouvrir une galerie le maire nous offre carrément la magie ILLIMITE!!
Coupler avec le pouvoir d'invinsibilité pas cher que l'on peut acheter à la boutique on est donc pret à aller battre le boss
final avec une magie illimité qui te donne accés à la recharge de sa vie complete et une invincibilité sans interruption!

Et difficulté ridicule tu bourre avec tes boules à pointes qui consomment ta magie et hop fini les boss --' Meme pas besoin de tes transformations à la zelda.

J'ai terminé l'episode d'avant "pirate curse" et je peux vous dire qu'il est tellement mieux.
On a bien des niveaux basique mais qui se termine en + par un temple et un boss. Enfin du vrai metroidvania dans les temples. Le pixelart rend mieux que les dessins de half genie hero et la difficulté est enfin présente que ce soit le boss final à trois forme, les niveaux plus compliqué et les coeurs bien caché.

Lire la suite...
20/20
Rena_Lanford
Alerte
Posté le 20 déc. 2016 à 12:43

Comme les 3 Shantae précédents, le jeu est top, somptueux, les musiques sont géniales et on retrouve notre petite Shantae d'amour habituelle. À posséder absolument et sans se poser de questions !

Lire la suite...
1