CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • JV Fan Contest
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Ghostwire Tokyo
  • Tout support
  • PC
  • PS5
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum

La note des lecteurs

Note moyenne
13.1/20
16 à 20
5
11 à 15
4
6 à 10
2
0 à 5
1
Donnez
votre avis
12 notes

Les avis les plus utiles

16/20
_-CeD-_
Alerte
Posté le 01 août à 19:26

Un jeu plutôt déroutant dans les premières heures de par sa narration assez cryptique et son visuel plus qu'original. En effet, celui-ci est à la fois:
- Futuriste dans son interface et ses effets de particules
- Actuel de par son environnement tokyoïte contemporain
- Traditionnel voir antique au travers du folklore japonais mis en scène par nos rencontres fantomatiques ou encore par les différents objets disséminé sur la carte

Un mélange qui peut donc déstabiliser mais qui s'avère en réalité parfaitement exécuté car le tout est porté par une technique irréprochable. Oui le jeu est beau et immersif.

Les combats , quant à eux, mériteraient davantage de variété. Ces derniers sont rarement tactiques et ne consistent en réalité qu'a shooter du fantôme en boucle à l'aide de 3 pouvoirs disposant chacun de 2 formes de tir. L'ajout de talismans et de l'arc n'étant au final qu'anecdotique. Je conseille d'ailleurs de jouer à la manette, le jeu ayant été pensé ainsi.

Le gameplay hors combat est bien plus jouissif. Proposer notamment la possibilité de planer pendant plusieurs secondes sur les toits de Tokyo est vraiment grisant. Certains collectables vont demanderont de réfléchir par quel chemin passer sans nom plus vous bloquer complètement. Un level-design bien pensé donc et apportant de la verticalité au titre.

Etant plutôt un béotien de l'archipel nippon, j'ai apprécié le fait d'en apprendre énormément sur la culture et le folklore japonais, que ce soit via la description des entités, des objets ou des lieux dans le Codex. J'imagine donc qu'un fana du Japon devrait y trouver son compte.

Enfin, l'un des plus gros points positifs est la mise en scène des quêtes secondaire. Dans un jeu japonais, c'est bien souvent là que ca pèche mais j'avoue avoir été ravi du soin apporté à ses dernières.

Une très bonne surprise donc mais un jeu qui aurait pu offrir un peu plus de variété dans son open world car malgré tout, une certaine lassitude apparait sur le dernier tiers de l'aventure.

Un dernier conseil: Privilégiez le mode difficile histoire d'avoir un peu de résistance

Lire la suite...
16/20
Master_Thief
Alerte
Posté le 16 avr. à 08:20

Je ne comprends pas les gens. Personnellement, j'ai adoré ce Ghostwire Tokyo. Peut être parce que je juge le jeu par rapport à ce qu'il est réellement, et non pas par rapport à ce qu'il aurait pu ou du être.
Le nouveau soft de Tango Gameworks délivre une identité propre, une ambiance unique et avant toute chose il est une déclaration d'amour au patrimoine culturel japonais, avec son folklore et ses légendes locales. Parfois il peut même se montrer inquiétant lors de certaines rencontres.
Les personnages finissent par se montrer attachants, leur relation évoluant évidemment avec le temps, le scénario ne casse pas trois pattes à un canard mais sait se montrer suffisamment intrigant pour qu'on ait constamment envie d'en savoir plus et d'avancer, et comment taire la qualité première du titre?
Celle de nous faire traverser un Tokyo pluvieux magnifique et totalement désert, où trainent véhicules et affaires abandonnés, comme si toute vie avait disparu d'un coup. Ce n'est pas sans évoquer le célèbre Je Suis Une Légende (pas la purge lisse avec Will Smith, mais le bouquin d'origine ou encore l'adaptation Omega Man avec Charlton Heston).
Ghostwire Tokyo nous apprend en outre un tas de choses sur la culture japonaise et les mécaniques de jeu, assez simples de base, se révèlent étonnamment addictives. C'est même parfois vertigineux quant on empoigne un Tengu et qu'on peut survoler l'espace de quelques secondes cette partie de Tokyo (Shibuya) de toit en toit. Quel plaisir d'explorer cette map souvent sous la pluie avec une ost vraiment plaisante, mais parfois trop discrète. Sans compter ces fulgurances inventives et artistiques qui parsèment le titre, tout comme pouvait le faire The Evil Within.
Contrairement à ce que je pensais au vu des vidéo, les affrontements se montrent plus tendus qu'il n'y paraît et même jouissifs quand il s'agit d'arracher le coeur des adversaires... mais je conseille tout de même les niveaux de difficulté supérieurs, le mode normal étant trop facile.
A noter que le soft fourmille de détails inattendus, comme ces ennemis qu'on peut surprendre à se recueillir sur la tombe d'un proche ou d'autres choses que je vous laisse le soin de découvrir.

Bref, comme dit en préambule j'ai sincèrement adoré le titre de Tango Gameworks et je trouve les gamers bien difficiles pour bouder autant leur plaisir.

Lire la suite...

Tous les avis lecteurs (12)

Trier par :
  • Utilité
  • Note
  • Date
1 
16/20
_-CeD-_
Alerte
Posté le 01 août à 19:26

Un jeu plutôt déroutant dans les premières heures de par sa narration assez cryptique et son visuel plus qu'original. En effet, celui-ci est à la fois:
- Futuriste dans son interface et ses effets de particules
- Actuel de par son environnement tokyoïte contemporain
- Traditionnel voir antique au travers du folklore japonais mis en scène par nos rencontres fantomatiques ou encore par les différents objets disséminé sur la carte

Un mélange qui peut donc déstabiliser mais qui s'avère en réalité parfaitement exécuté car le tout est porté par une technique irréprochable. Oui le jeu est beau et immersif.

Les combats , quant à eux, mériteraient davantage de variété. Ces derniers sont rarement tactiques et ne consistent en réalité qu'a shooter du fantôme en boucle à l'aide de 3 pouvoirs disposant chacun de 2 formes de tir. L'ajout de talismans et de l'arc n'étant au final qu'anecdotique. Je conseille d'ailleurs de jouer à la manette, le jeu ayant été pensé ainsi.

Le gameplay hors combat est bien plus jouissif. Proposer notamment la possibilité de planer pendant plusieurs secondes sur les toits de Tokyo est vraiment grisant. Certains collectables vont demanderont de réfléchir par quel chemin passer sans nom plus vous bloquer complètement. Un level-design bien pensé donc et apportant de la verticalité au titre.

Etant plutôt un béotien de l'archipel nippon, j'ai apprécié le fait d'en apprendre énormément sur la culture et le folklore japonais, que ce soit via la description des entités, des objets ou des lieux dans le Codex. J'imagine donc qu'un fana du Japon devrait y trouver son compte.

Enfin, l'un des plus gros points positifs est la mise en scène des quêtes secondaire. Dans un jeu japonais, c'est bien souvent là que ca pèche mais j'avoue avoir été ravi du soin apporté à ses dernières.

Une très bonne surprise donc mais un jeu qui aurait pu offrir un peu plus de variété dans son open world car malgré tout, une certaine lassitude apparait sur le dernier tiers de l'aventure.

Un dernier conseil: Privilégiez le mode difficile histoire d'avoir un peu de résistance

Lire la suite...
16/20
Master_Thief
Alerte
Posté le 16 avr. à 08:20

Je ne comprends pas les gens. Personnellement, j'ai adoré ce Ghostwire Tokyo. Peut être parce que je juge le jeu par rapport à ce qu'il est réellement, et non pas par rapport à ce qu'il aurait pu ou du être.
Le nouveau soft de Tango Gameworks délivre une identité propre, une ambiance unique et avant toute chose il est une déclaration d'amour au patrimoine culturel japonais, avec son folklore et ses légendes locales. Parfois il peut même se montrer inquiétant lors de certaines rencontres.
Les personnages finissent par se montrer attachants, leur relation évoluant évidemment avec le temps, le scénario ne casse pas trois pattes à un canard mais sait se montrer suffisamment intrigant pour qu'on ait constamment envie d'en savoir plus et d'avancer, et comment taire la qualité première du titre?
Celle de nous faire traverser un Tokyo pluvieux magnifique et totalement désert, où trainent véhicules et affaires abandonnés, comme si toute vie avait disparu d'un coup. Ce n'est pas sans évoquer le célèbre Je Suis Une Légende (pas la purge lisse avec Will Smith, mais le bouquin d'origine ou encore l'adaptation Omega Man avec Charlton Heston).
Ghostwire Tokyo nous apprend en outre un tas de choses sur la culture japonaise et les mécaniques de jeu, assez simples de base, se révèlent étonnamment addictives. C'est même parfois vertigineux quant on empoigne un Tengu et qu'on peut survoler l'espace de quelques secondes cette partie de Tokyo (Shibuya) de toit en toit. Quel plaisir d'explorer cette map souvent sous la pluie avec une ost vraiment plaisante, mais parfois trop discrète. Sans compter ces fulgurances inventives et artistiques qui parsèment le titre, tout comme pouvait le faire The Evil Within.
Contrairement à ce que je pensais au vu des vidéo, les affrontements se montrent plus tendus qu'il n'y paraît et même jouissifs quand il s'agit d'arracher le coeur des adversaires... mais je conseille tout de même les niveaux de difficulté supérieurs, le mode normal étant trop facile.
A noter que le soft fourmille de détails inattendus, comme ces ennemis qu'on peut surprendre à se recueillir sur la tombe d'un proche ou d'autres choses que je vous laisse le soin de découvrir.

Bref, comme dit en préambule j'ai sincèrement adoré le titre de Tango Gameworks et je trouve les gamers bien difficiles pour bouder autant leur plaisir.

Lire la suite...
13/20
pucman2
Alerte
Posté le 19 août à 17:23

J'ai mis 13 car l'ambiance est bien retranscrite, on apprend pas mal de trucs sur le Japon.

Hormis cela, ben c'est d'un ennui mortel ...
Ah le jeu est joli, rempli de détails, mais qu'est-ce que c'est vide niveau gameplay ...

Dissiper le brouillard pour pouvoir avancer, capturer des esprits et tuer des ennemis qui se ressemblent tous ...

Sans cette ambiance japonaise, j'aurai mis 9/20...
Pour moi c'est un jeu qui n'en n'est pas vraiment un.

Lire la suite...
18/20
Virgule54
Alerte
Posté le 14 mai à 21:53

Premièrement le jeu est magnifique. Très détaillé, avec des jeux de lumières somptueux, et les animations extrêmement bien réussi. On prend plaisir à ce balader dans les rues de Tokyo.

le gameplay est simple, mais efficace. Et évolue au fur et à mesure de votre progression.

l'histoire est agréable a suivre, et les quêtes secondaires ne manques pas d'originalité pour certaines, j'ai étais très agréablement surpris sur ce point.

Mais les deux points qu'il mon le plus étonné positivement et qui sont pourtant peu mentionné sont :

La bande son. Les musiques et les sons divers mettent dans l'ambiance, et les sons des visiteurs sont tous bien distincts. Ils ont vraiment gérer sur ce point la.

Le plaisir de parcourir la ville, sans bug, sans blocage. Comme si chaque recoin de la ville avait était testé pour éviter que le joueur puisse ce bloquer, ou galérer à sortir d'un endroit. Cette facilité qu'on a à ce diriger sans ce paumé, et chaque objet cacher/Meka dans un recoins te le fait comprendre.

En bref, une expérience unique, que j'ai énormément apprécié. Un des meilleurs jeux de ces dernières années.

Lire la suite...
8/20
jinos
Alerte
Posté le 27 mars à 15:54

Pour un jeu de fantôme par le créateur du grand Résident Evil on aurait pu s'attendre à autre chose qu'un simple FPS action ambiance SF. On aurait aimé découvrir un environnement créatif comme il savait pourtant le faire avec RE et meme The Evil Within, mais non il se contente de reproduire la ville de Tokyo rien de plus ennuyeux et facile. Niveau gameplay on ne fait pas grand chose aller classiquement d'un point A à B pour purifier des zones, pour libérer des âmes et sur le parcours il faut dézinguer des fantôme et autres spectres du folklore japonais et rien de plus simple il n'y a pas de réel menace on ne se sent pas vraiment en danger il avancent lentement vers vous parfois ils courent mais vous avez largement les moyens de vous échapper et de revenir sur vos pas avec santé et munitions bien remplis, puis plus vous montez de niveau plus vous devenez fort et on s'ennuie assez vite d'autant que le jeu est répétitif sans surprise sans choses à découvrir ou qui donne envie d'aller plus loin...

Lire la suite...
16/20
FionDeRadzig
Alerte
Posté le 30 mars à 18:50

Jeu plutôt bon qui n'a jamais prétendu être une révolution oui c'est basique mais c'est plutôt bien fait les gens se plaignent de la durée de vie mais à côté de se plaignent de la repititivite va falloir être cohérent enfin bref le jeu est bon sans plus la da est plutôt sympa l'histoire est prenante mais le gameplay est plutôt mou et manque de contenu je le conseil pour 30 balles maximum

Lire la suite...
15/20
EdenFatal
Alerte
Posté le 05 oct. à 09:06

Un jeu qui vous plonge dans un univers fantastique , parcourez le monde à la recherche de nombreux mystères

Une quête fantastique qui vous mènera dans des périples inimaginables

Lire la suite...
5/20
NicoZouave
Alerte
Posté le 26 mars à 00:36

La salière dans une main, mes calmants dans l' autre, j' y vais.

Le gameplhéhéhéhé c' est ça un gameplay triple A ? Punaise je me rappelle qu' en 2005 je jouait à un mmo ou combiner du feu et l' eau faisait de la buée qui aveuglait l' ennemi, ici on remplace juste une arme par un jet de feu ou de vent et le sang par des pixels pour....obtenir le pegi 12 et élargir la clientèle. c' est du pew pew basic déguisé. L' IA ici n' est pas désastreuse comme dans la plupart des jeux excepté FEAR, elle est inexistante, elle avance vers vous pour vous faire un bisou. zéro variété dans les combats pew pew pew on recule un peu pew pew pew...

Graphiquement c' est figé est très lisse mais au moins c' est loin d' être ridicule et les mouvement de mains sont bien foutus. Les esprits sont bien dessinés et animés mais à quoi bon aucun n' est vraiment différent à combattre. Tokyo est bien retranscrite, du moins c' est ce que les gens qui connaissent la ville disent, j' y est jamais mis les pieds à vrai dire et le jeu n' aurait rien perdu si il avait était plus élaboré et se déroulant dans une ville fictive. La map à la ubisoft est lourde mais lourde la dual sense doit pesé 10 kg quand on l' ouvre non?

Vu le résultat final, le départ d' Ikumi Nakamura pendant la phase de création me fait penser qu' elle était probablement la personne la plus importante et talentueuse du studio Tango gameworks

Ce que ghostwire a fait de mieux? son teaser de 2019

Lire la suite...
8/20
dabager
Alerte
Posté le 27 mars à 14:42

L'histoire... En fait, c'est le seul point positif du titre. J'exagère a peine. L'histoire est excellente et tout s'emboite parfaitement bien. Les "collectibles" entre bien dans l'histoire. C'est toujours aussi chiant a récolté mais au moins ca fait partie du background.

Le gameplay... C'est redondant au possible, toujours la même chose encore et encore. La seule chose qui change c'est... l'histoire...

Et la technique. La sur PC c'est affreux... Le jeux roule ici a 90 FPS constant (Ryzen 5800, RTX 3080) pendant 10-15 minutes et d'un coup on se retrouve avec du 7-8 FPS pendant 3-4-5 minutes on ne sait pas trop pourquoi (ps.: un save-reload règle le problème). C'est terriblement ennuyeux.

Lire la suite...
14/20
[-Celchrisis-]
Alerte
Posté le 28 nov. à 09:56

Ghostwire: Tokyo se prend les pieds dans le tapis avec une répétitivité flagrante dans les combats même si ils sont jouissifs et frénétiques, un renouvellement absent et une narration décevante dotée de personnages faibles et insignifiants.
Une map ouverte solide et complète avec pas mal de choses annexes à faire,une direction artistique aussi atypique que rafraichissante.
Une histoire raté vers la fin,une durée de vie faible,un méchant sans charisme et le personnage principal assez plat.
Les quelques similitudes avec The Evil Within peuvent rapidement faire tiquer comme son aspect sandbox, classique. Cependant, malgré ses défauts, le titre s’avère quand même fun dans son gameplay assez réussi et pêchu, tout en proposant un aspect sandbox satisfaisant, un levelling classique mais efficace ainsi qu’une ambiance totalement atypique et tirée du folklore japonais qui attire immédiatement jusque dans le design des yokai.

Lire la suite...
17/20
Progerturn
Alerte
Posté le 11 oct. à 00:03

Ce jeux est vraiment bien. On est vraiment dans une bonne ambiance que le jeu essaie d'apporter lors du gameplay et c'est la raison pour laquelle je le note ainsi. Les contrôles et graphismes sont également assez bien réalisés

Lire la suite...
11/20
zumzum57455
Alerte
Posté le 08 avr. à 19:37

Quête principale , OK, comptez 6 à 7 h pour l'histoire qui reste le seul intérêt du jeu.

A côté de cela nous avons donc une vingtaine d'heure de quêtes fedex et de collectibles à récupérer.
Combats insipides et répétitifs sans réelles difficultés. On s'attend a découvrir plein de Yokai et d'explorer le bestiaire fantastique du japon, mais après 1h de jeu vous aurez rencontrer la plupart des ennemis présent IG.

A cela on ajoute une optimisation qui laisse vraiment à désirer, avec une 1080 j'avais du mal à le faire tourner en minimum, obligé de relancer le jeu toutes les heures pour gagner en fluidité.
Le jeu étant commercialisé par Bethesda, c'est loin de la qualité habituelle des jeux du studio.

En conclusion, si vous voulez dépenser plus de 60 balles pour une histoire sympatique mais sans plus et une petite visite de shibuya, allez y.
Mais je conseillerais plutôt de regarder un let's play de l'histoire et d'oublier jusqu'à l'existence de ce jeu.

Lire la suite...
1