Menu
jeuxvideo.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / 2020 : Tops, flops, coups de cœur et coups de gueule de la rédaction /

L'année de naglaglasson : Le futur du cinéma, c'est le jeu vidéo - 2020 : Tops, flops, coups de cœur et coups de gueule de la rédaction

Chargement du lecteur vidéo...
Page Dossier L'année de naglaglasson : Le futur du cinéma, c'est le jeu vidéo
6048 vues
Partager sur :

Répétitif répétitif répétitif répétitif répétitif

Ça y est, cette année, j'ai appliqué ma bonne résolution. Je n'ai pas lancé d'open world. Alors bon, ok, c'est pas un truc de dingue non plus. Mais après avoir passé du temps sur du Assassin's Creed ou du The Witcher 3 sans y prendre véritablement de plaisir, il fallait me rendre à l'évidence : ce style a bien du mal à me passionner sur le long terme. C'est la répétitivité du gameplay qui rebute le trentenaire aigri que je suis devenu, qui cherche de la nouveauté et à voir son plaisir renouvelé par des petites surprises. Bon, les vrais savent que le gameplay de 2020 c'est surtout de faire "$p" sur un serveur Discord, et il n'y a rien de plus répétitif.

Mais je regarde en arrière et, mon plaisir, je l'ai pris sur des expériences solo, de la réalité virtuelle et des jeux de gestion bien entendu -où l'on serait en droit de me dire que, quand même, en terme de répétitivité ça se pose là. Parce que oui, Crusader Kings 3 est le jeu de l'année, et personne ne pourra me faire changer d'avis. Ceux qui ne pensent pas pareil sont ceux qui n'ont pas pris le temps de le comprendre et de le maîtriser. La répétitivité des tâches s'eclipse devant la multiplicité des scénarios et des émotions. Après le plus simple pour multiplier les scénarios et les émotions, c'est encore un petit Among Us entre potes. Et si, en 2021, on se reconcentrait sur ce que le joueur ressent en jouant, plutôt que de remplir des open-world de quêtes identiques ? Pfolala, quel aigri je suis. Déso !

L'année de naglaglasson : Le futur du cinéma, c'est le jeu vidéo

Mon top 5 de 2020 :

  1. Crusader Kings 3

  2. Among Us

  3. Half-Life : Alyx

  4. Another Brick in the Mall

  5. Ori and the Will of the Wisps

Du gameplay commenté de Crusader King 3

Chargement de la vidéo Crusader Kings 3 Gameplay
L'année de naglaglasson : Le futur du cinéma, c'est le jeu vidéo

Mon coup de coeur : le futur du cinéma, c'est le jeu vidéo

Je vais parler de The Mandalorian. Ça n'a rien à voir avec le jeu vidéo ? Détrompez-vous ; saviez-vous que la technologie du fond vert (ou bleu) est dépassée, et que son successeur utilisait le jeu vidéo ? Toute la série Star Wars est tournée au sein du "Volume", la nouvelle invention des créateurs d'effets spéciaux de chez ILM. Le principe : un écran LED semi-circulaire de plus de 6m de haut. Sur ces écrans, des décors sont projetés en temps réel, avec des animations (des vaisseaux qui passent...) pour permettre une immersion parfaite dans une galaxie lointaine, très lointaine. Ces images sont créées par l'Unreal Engine, le moteur graphique utilisé par de nombreux jeux vidéo. Les acteurs sont placés au coeur de l'action et des décors, le résultat est visible immédiatement et des changements peuvent être faits sans attendre la post-production. En plus de ce confort pour les acteurs et le réalisateur, ça permet également d'ajouter du réalisme dans les lumières et les reflets, qui sont présents naturellement grâce aux écrans, sans avoir besoin d'être ajoutés numériquement. Devant les résultats plus que satisfaisants, Disney a annoncé la création prochaine de trois nouveaux studios similaires. Le futur du cinéma est une technologie de jeux vidéo !

L'année de naglaglasson : Le futur du cinéma, c'est le jeu vidéo

Mon coup de gueule : marre d'attendre pour une expérience complète !

Si, en 2020, la vis nous a réappris à attendre après des déconfinements ou des vaccins, le jeu vidéo ne nous aura pas aidé à rester patients non plus. Entre les jeux auxquels je voudrais jouer mais dont je préfère attendre la sortie officielle, comme Baldurs Gate 3, de peur de me gâcher l'expérience par une early access incomplète ; les jeux qui sont censés sortir complets mais qui manquent cruellement de finition, comme Cyberpunk 2077 ; ou les consoles next-gen et les cartes graphiques de nouvelle génération, pour lesquelles il faut se battre afin d'obtenir le précieux sésame... Ouvrir les réseaux sociaux et voir des gens expérimenter ce à quoi vous aimeriez pouvoir accéder mais à rude épreuve votre patience. Et la mienne est épuisée ! Je veux une 3080, pitié !

Mis à jour le 30/12/2020 à 09:00

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Sommaire Dossier
  • L'année de 87 : Entre petites découvertes et gros RPG
  • L'année d'Antistar : Une fin de génération inoubliable
  • L'année d'Aubin : Des FPS et des rogue-lites entre 2 parties de Smash Bros...
  • L’année d’Ayden_ : Suis-je trop vieux pour ces conneries ?
  • L'année de Carnbee : Les anciennes gloires au service d’une année de tous les records
  • L'année de Fkz : J’avais plus de temps, merci le confinement !
  • L'année d'Indee : 2020, à la fois généreuse et déconcertante
  • L'année d'Izokay : Le sport manque sa transition
  • L'année de JeromeJoffard : Quand pandémie rime avec Tony !
  • L'année de Jiikaa : 2020, plus de bonnes surprises que de mauvaises
  • L'année de K-Miye : Des attentes et des surprises au rythme d'Animal Crossing
  • L'année de LaPetitePelle : De bons petits jeux et une grande déception
  • L'année de Logan : 2020, particulière et charnière à la fois
  • L'année de MalloDelic : 2020, la fin de l'affrontement direct entre constructeurs
  • L'année de Midnailah : Entre amertume et exception
  • L'année de naglaglasson : Le futur du cinéma, c'est le jeu vidéo
  • L'année de oliveroidubocal : Un retour en adolescence
  • L'année de Panthaa : Le PC n’est plus la seule plateforme reine
  • L'année de Silent_Jay : Pandémie, Evasion & Morosité
  • L'année de Sylvain : 2020, l'année où l'on a célébré le crunch
  • L'année de TheXsable : Du jeu japonais, une épopée et du réchauffé
  • L'année de Tiraxa : Un temps record passé à jouer