Menu
LostWinds : Winter of the Melodias
  • Tout support
  • PC
  • Wii
  • iOS
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
LostWinds : Winter of the Melodias
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de Jihem
L'avis de Jihem
MP
Twitter
Journaliste jeuxvideo.com
11 juillet 2012 à 09:00:03
17/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (10)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.8/20
Test LostWinds : Winter of the Melodias

LostWinds : Winter of the Melodias : Trailer de sortie

1 405 vues

Quelque temps après avoir fait souffler un bon vent de fraîcheur sur WiiWare, la série LostWinds est venue trouver refuge sur iOS. Une aubaine pour tous les joueurs à la pomme qui héritent là de deux titres au charme fou et au gameplay fluide et aérien. Gros plan sur le second épisode : Winter of the Melodias.

LostWinds : Winter of the Melodias

La série LostWinds suit la destinée du jeune Toku, un petit garçon amené à réaliser de grandes choses en compagnie d'Enril, l'esprit du vent rencontré dans le premier volet. Dans cette suite, le pouvoir d'Enril permet toujours à Toku de créer et de contrôler les courants d'air avec grâce et naturel. Cette particularité sert d'ailleurs pour progresser dans un monde enchanteur mais menacé ici par une présence malfaisante. Depuis quelque temps déjà, le défilement des saisons semble être bloqué sur l'hiver, une situation préoccupante que Toku doit gérer au plus vite s'il veut parvenir à son but ultime, anéantir Balasar, l'esprit néfaste déjà évoqué dans le premier volet. Précisons à ce sujet que LostWinds : Winter of the Melodias suit directement les événements du premier jeu. Il est donc conseillé, mais pas obligatoire, d'avoir déjà terminé l'aventure initiale avant de s'attaquer à cette suite. Cela permettra notamment de mieux comprendre le scénario et les personnages impliqués.

LostWinds : Winter of the Melodias
Le jeu débute dans le froid hivernal.
Au niveau du jeu en lui-même, LostWinds 2 est en continuité directe avec le précédent épisode. On y retrouve ainsi le même gameplay basé tout d'abord sur le contrôle du vent. Toku commence donc son aventure avec les pouvoirs déjà acquis auparavant – au joueur de tracer un courant d'air sur l'écran pour que le garçon s'envole et plane dans cette direction. Cette technique sert aussi à transporter du feu ou de l'eau afin de résoudre les nombreuses énigmes qui ne manquent pas de se dresser sur le chemin. Le pouvoir du vortex est aussi là, et permet, en pinçant un objet à l'écran, de le tenir en lévitation quelques secondes. Etrangement, la cape de Jumbrella, obtenue à la fin du premier volet, est absente au début de cette suite. Celle-ci s'obtient un peu plus tard, et permet toujours de voler quelques instants. Loin de se reposer sur ses lauriers, LostWinds 2 propose aussi de nouveaux pouvoirs à débloquer au fur et à mesure de la progression. Citons par exemple le cyclone permettant de vider l'eau d'un bassin et de la transporter ailleurs grâce à un nuage, ou encore la possibilité de geler un ennemi sur place. Chaque pouvoir exploite parfaitement l'écran tactile au point que l'on se sent bien vite maître des éléments.

LostWinds : Winter of the Melodias
Le pouvoir du cyclone fait partie des nouveautés.
Bien que le système de jeu, les pouvoirs et la réalisation soient similaires à LostWinds 1, les premiers pas dans cette suite ne manqueront pas de déstabiliser les joueurs. Toku évolue en effet dans un décor enneigé qui ne lui pardonne aucun écart pour explorer ses environnements. S'il ne veut pas mourir de froid, le héros doit en effet allumer et suivre un chemin tracé par quelques torches posées ici et là. Cette contrainte finit heureusement par disparaître petit à petit : d'abord par l'obtention d'une combinaison capable de résister au froid, ensuite par le simple fait que Toku pourra régulièrement modifier les saisons et troquer le blanc manteau hivernal pour la chaleur de l'été. Cette transition n'est pas simplement cosmétique, elle influe directement au cœur du gameplay puisqu'un passage qui sera bloqué dans une saison ne le sera pas forcément dans l'autre. Par exemple, le lac gelé en hiver sera l'occasion parfaite de piquer un plongeon une fois l'été venu. L'alternance entre les saisons apporte ainsi une dimension supplémentaire aux énigmes et double pratiquement l'aire de jeu.

LostWinds : Winter of the Melodias
L'ours Sonte semble être impliqué dans le dérèglement des saisons.
Dans les faits, LostWinds : Winter of the Melodias n'est pourtant pas beaucoup plus long que son prédécesseur. Il faut compter environ 4 ou 5 heures pour en voir le bout, ce qui reste finalement assez court, mine de rien. La collecte des statuettes est toujours présente, il y en a même deux fois plus à récupérer, de même qu'une douzaine de journaux à retrouver. Ces deux missions annexes sont toutefois très simples à remplir, ne comptez donc pas sur elles pour grossir la durée de vie. Qu'à cela ne tienne, mieux vaut parfois un jeu court et réussi qu'un mauvais titre qui s'éternise. On apprécie donc LostWinds : Winter of the Melodias pour ce qu'il propose : une aventure enivrante et poétique que l'on parcourt pratiquement d'une traite, grâce à une réalisation soignée, un gameplay réussi et une histoire pleine de surprises.

Les notes
  • Graphismes 17 /20

    La direction artistique de LostWinds est somptueuse. Que l'on soit en hiver ou en été, les décors regorgent de petits détails pour leur donner vie. On notera pêle-mêle des déformations lorsque Toku passe derrière un mur de glace, ou encore les feuillages qui dansent au passage de la brise. Les animations des personnages sont également pleines de grâce et d'élégance, comme bercées par la brise.

  • Jouabilité 16 /20

    Le gameplay repose essentiellement sur le contrôle du vent et des pouvoirs qui lui sont associés (cyclone, courant d'air...). Tout cela s'effectue naturellement grâce à la manipulation tactile. Les déplacements répondent également au toucher, mais une option permet aussi de basculer en contrôle classique.

  • Durée de vie 11 /20

    L'aventure n'est pas bien longue, mais réserve son lot de surprises. Dès les premières secondes, nous sommes pris dans un vent de poésie qui nous pousse à continuer jusqu'au dénouement.

  • Bande son 15 /20

    L'habillage sonore, joué à la flûte, fait écho aux thèmes calmes du premier volet. Toujours très apaisantes, les musiques s'inscrivent comme un support parfait pour découvrir l'univers de la série. Les bruitages sont également réussis, pratiquement tous associés au souffle du vent.

  • Scénario 14 /20

    L'histoire reprend là où elle s'était arrêtée à la fin du premier volet. Toku doit donc retrouver et se débarrasser du vil Balasar. Mais avant cela, il doit aussi comprendre la cause de l'hiver éternel dans la région.

LostWinds : Winter of the Melodias reprend avec succès la recette du premier volet tout en réservant quelques surprises aux fans avec, par exemple, de nouveaux pouvoirs à maîtriser pour résoudre de nouvelles énigmes. Le soin apporté à la réalisation et la jouabilité aérienne parfaitement adaptée au support font du titre l'un des immanquables sur iOS.

Note de la rédaction

17
14.8

L'avis des lecteurs (10)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de Jihem,  Jeuxvideo.com
Par Jihem, Journaliste jeuxvideo.com
MPTwitter
iOS Frontier Developments Réflexion Plate-Forme
Dernières Preview
PreviewPokémon Diamant Étincelant et Perle Scintillante : Nous l'avons vu en action, voici notre avis 13 oct., 15:00
PreviewFF 14 Endwalker : Une conclusion épique pour le MMO de Square Enix ? 13 oct., 14:00
PreviewForza Horizon 5 : Notre premier avis sur l'open world motorisé que rien n’arrête 11 oct., 15:00
Les jeux attendus
1
Gran Turismo 7
04 mars 2022
2
Battlefield 2042
19 nov. 2021
3
God of War : Ragnarok
2022