CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • French days 2022
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus Hardware
    • Bons plans
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • Tout JVTECH
  • TV
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • SAMSUNG
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Fortnite
    • FUT 21
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
I Wanna Be the Guy
  • PC
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
I Wanna Be the Guy
Appréciations du jeu
18
L'avis de la rédaction
16
L'avis des lecteurs (33)
Test I Wanna Be The Guy
Profil de goten67,  Jeuxvideo.com
goten67 - Journaliste jeuxvideo.com

Est-il possible de réunir tous les jeux majeurs des années 1980 dans un seul et même titre ? C'est le pari tenté par I Wanna Be The Guy, un jeu de plates-formes à l'ancienne. Dans la veine de titres tels que Impossible Game ou Super Meat Boy, I Wanna Be The Guy se base lui aussi sur une difficulté qui peut relever du sadisme... Vous aimez recommencer une dizaine de fois le même passage avant de comprendre comment en venir à bout ? Vous ne pouvez vous empêcher de verser une petite larme lorsque vous rejouez aux Super Mario, Zelda, Mega Man et autres titres cultes qui ont marqué l'époque NES ? Préparez-vous à découvrir le titre qui a mis KO des dizaines de manettes.

I Wanna Be The Guy

Le jeu, totalement gratuit, s'inspire fortement de la période révolue où la plate-forme 2D était à son apogée. Comme dans de nombreux anciens titres qui ont fait la gloire de la NES, le scénario est donc minimaliste : le joueur incarne « the Kid », un enfant dont le but est de devenir « the Guy ». Lâché dans une pièce qui se révèle être une sorte de hub, le héros peut choisir l'un des différents chemins qui s'offrent à lui, ce qui rend la progression plus libre que dans la plupart des jeux du genre. Pour parvenir à ses fins, il devra parcourir une dizaine d'environnements différents et affronter plusieurs boss (8 au total), chacun d'eux étant une référence à un jeu dont les plus anciens se souviennent forcément. A titre d'exemple, on est amené à affronter l'inévitable Bowser de la série Mario. Si la présence du roi des Koopas n'étonnera pas grand monde, on évitera d'en dire plus, afin de ne pas gâcher la surprise...

I Wanna Be The Guy
L'un des boss du jeu.
Mais I Wanna Be The Guy ne se contente pas d'introduire des personnages connus en guise d'ennemis. Il va beaucoup plus loin, en piochant également dans des jeux célèbres pour ses décors, ses musiques, et certains de ses obstacles. Evidemment, il ne garde que le meilleur : c'est donc avec plaisir qu'on retrouve certains thèmes cultes de la série Mega Man ou encore les blocs de Tetris qui ne demandent qu'à s'abattre sur le Kid. Encore une fois, on évitera d'en dévoiler trop, mais il est clair que I Wanna Be The Guy joue sans complexe la carte de la nostalgie, ce qui ravira les anciens joueurs, et permettra à d'autres de découvrir les gloires du passé. Attention cependant, le jeu se destine avant tout aux joueurs chevronnés.

I Wanna Be The Guy
Certains décors sont de véritables hommages.
On peut estimer qu'I Wanna Be The Guy se fonde sur deux aspects fondamentaux : d'abord l'hommage aux anciens jeux, puis... la difficulté. C'est bien simple, le titre ne laisse pas de place aux débutants, chaque saut doit être millimétré pour éviter la mort, par exemple provoquée par un pic ou l'attaque d'un Metroid. Si une telle perspective peut paraître frustrante au premier abord, le jeu réussit néanmoins à trouver un brillant équilibre. Il est très dur, certes, mais le joueur a conscience que chaque difficulté est surmontable. C'est là tout l'intérêt du titre : il est tout à fait possible d'arriver au générique de fin, si on accepte cette forme particulière de progression par l'échec, qui consiste à mourir d'innombrables fois avant de réussir.

I Wanna Be The Guy
Le jeu recèle de pièges vicieux.
Pour symboliser le challenge qui attend les joueurs, le créateur a mis en place plusieurs niveaux de difficulté, mais aucun mode « facile » n'est présent. On sera obligé de commencer au minimum en difficulté dite intermédiaire : le ton est donné... Les obstacles et ennemis sont identiques quelle que soit la difficulté choisie, seule la fréquence des points de sauvegarde varie. Mais il faut aussi compter sur le sadisme du créateur qui contribue à rendre ce jeu si spécial, sadisme qui atteint son paroxysme dans la dernière partie du jeu. Certains pièges, trop vicieux (le sol qui se dérobe sous les pieds du héros, par exemple) sont complètement imprévisibles et on est obligé de passer par la case « mort » pour les appréhender. Frustrant, certes, mais ô combien gratifiant lorsque la difficulté est surmontée.

I Wanna Be The Guy
Aucune difficulté n'est épargnée.
Evidemment, il faut que le gameplay soit à la hauteur de la difficulté du titre. Disons-le clairement : le personnage se manie parfaitement et répond à la moindre sollicitation. Aucune des nombreuses morts qui vous attendent ne peut être imputée au gameplay. Si le jeu est tout à fait jouable et paramétrable au clavier, l'utilisation d'un pad peut se révéler plus pratique. Dans I Wanna Be The Guy comme dans tous les vieux jeux, les touches sont peu nombreuses : un bouton pour tirer avec un pistolet, l'autre pour sauter. Si tout paraît simple au début, le maniement du « Kid » devient par la suite bien plus riche. Capable dès le départ d'effectuer un double saut, le héros pourra également s'accrocher sur certains murs recouverts de lianes, et se propulser grâce à un autre type de surface. Ces possibilités, associées au double saut et au pistolet, rendent la jouabilité plus profonde et contribuent à l'identité propre du titre. Bien qu'il se soit construit en reprenant de nombreux éléments de jeux de légende, I Wanna Be The Guy est bien un jeu unique qui se démarque notamment par sa difficulté. Il s'agit d'un jeu que tous les amateurs de plates-formes 2D et autres nostalgiques qui n'ont pas peur des nombreuses crises de nerf se doivent d'essayer d'urgence.

Les notes
  • Graphismes 13 /20

    Techniquement, I Wanna Be The Guy est évidemment au niveau des productions NES, puisqu'il s'en inspire. La note peut paraître légèrement élevée pour un titre aussi daté, mais elle tient compte des décors choisis qui sont de véritables hommages aux grands jeux ayant marqué toute une époque.

  • Jouabilité 16 /20

    Le Kid répond parfaitement, l'utilisation du double saut est intuitive et l'inertie du personnage idéalement réglée. Une jouabilité simple, renforcée par quelques mécanismes bien pensés.

  • Durée de vie 15 /20

    Critère difficile à évaluer, puisque lors de la première aventure, l'écran de fin ne s'affichera qu'après plusieurs semaines. En réalité, le jeu n'est pas si long et en le connaissant bien, on peut le terminer en quelques heures à peine.

  • Bande son 18 /20

    La bande son est l'un des points forts du jeu puisqu'elle reprend certains thèmes véritablement cultes en version originale. Préparez-vous donc à réentendre des sons 8 bits qui n'ont pas pris une ride... Et savourez.

  • Scénario /

    Impossible à noter, car quasi inexistant. On notera cependant la présence de quelques dialogues amusants et eux aussi pleins de références à des gloires du passé.

Depuis son introduction jusqu'à son écran de fin, I Wanna Be The Guy est en quelque sorte la vitrine d'une époque révolue. Il s'agit-là d'un très bon jeu de plates-formes mais qui ne s'adresse pas forcément à tout le monde. De par sa difficulté parfois à la limite du supportable, I Wanna Be The Guy fait le choix de s'adresser aux amateurs de plates-formes de la première heure : ceux qui ont connu l'apprentissage par l'échec et qui sont en quête d'une forme particulière de challenge, absente de la plupart des productions actuelles. I Wana Be The Guy n'est donc pas un titre qui fait dans la demi-mesure : il charmera certains joueurs, tout autant qu'il en insupportera d'autres. Mais après tout, puisque le jeu est gratuit, le mieux est encore de s'armer d'une bonne dose de patience et de l'essayer !

Note de la rédaction

18
16

L'avis des lecteurs (33)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PC Michael "Kayin" O'Reilly Plate-Forme
Dernières Preview
PreviewMultiVersus : Le challenger ultime pour Super Smash Bros. Ultimate ? 19 mai, 18:00
PreviewCard Shark : Gros coup de cœur pour ce jeu de cartes où tricher, c'est gagner ! 16 mai, 18:20
PreviewTeenage Mutant Ninja Turtles Shredder’s Revenge : Le meilleur jeu vidéo Tortues Ninja jamais réalisé ? 09 mai, 15:00
Les jeux attendus
1
Hogwarts Legacy : l'Héritage de Poudlard
4ème trimestre 2022
2
Starfield
1er semestre 2023
3
Diablo Immortal
02 juin 2022
La vidéo du moment