Menu
F.3.A.R.
  • Tout support
  • PC
  • PS3
  • 360
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Preview : F.3.A.R.
PC
Partager sur :

Après deux reports de sortie, F.3.A.R (ou Fear 3 pour les non initiés) est enfin dans les starting-blocks. Outre deux campagnes (solo et coop), le jeu compte quatre modes multijoueurs inédits qui viennent de nous être dévoilés. Voici nos impressions à quelques semaines de la sortie.

F.3.A.R.

La licence Fear, en tombant dans l'escarcelle de Day 1 Studios, le développeur en charge du portage sur console du premier titre de la saga, semble négocier un virage sans pour autant renier le caractère gore/paranormal qui caractérise le titre. En effet, la campagne solo est doublée d'une campagne en coop inédite mettant en scène deux personnages emblématiques de la série (Paxton Fettel et Point Man). Surtout, les modes multijoueurs sont entièrement repensés. Une remise à plat qui se traduit par quatre modes multijoueurs de deathmatchs, pour quatre joueurs maximum, qui ont le mérite de proposer des expériences très différentes les unes des autres. Le tout est judicieusement placé sous le patronage d'Alma et de ses pouvoirs destructeurs, ce qui permet de faire le lien avec les campagnes solo et coop.

F.3.A.R.
Le mode “Fu**ing Run !" ressemble à une course contre la montre peuplée d'adversaires à éliminer rapidement.
Le premier, intitulé “Fu**ing Run !” (non, ça n'est pas une censure de Jeuxvideo.com mais bel et bien le nom du mode), fait appel à la collaboration entre joueurs, et il est un des plus prometteurs. Il s'agit de se rendre d'un point A à un point B le plus vite possible, précisément avant d'être rattrapé par le “mur de la mort”, entité paranormale créée par Alma qui déferle sur les talons des joueurs tel un typhon dévastateur (ce “mur de la mort” est d'ailleurs représenté par un gigantesque nuage sombre). Évidemment, une foule d'ennemis dirigés par l'IA sont autant d'obstacles dans la course : chaque joueur doit les éliminer avant de l'être lui-même mais en y passant le moins de temps possible (le mur est derrière...). Si un joueur tombe sous les balles, un des coéquipiers doit immédiatement le rejoindre pour le ranimer, toujours sous le feu de l'ennemi et talonné par le mur. D'où l'intérêt de rester groupés et surtout alertes, pour ne pas perdre un temps précieux. Si l'un des joueurs est happé par le mur parce que trop lent ou pas ranimé à temps par ses coéquipiers, la partie est perdue, et elle l'est pour les quatre joueurs.

F.3.A.R.
Dans ce mode, il vaut mieux rester groupés pour porter secours à ses alliés.
Avant de se lancer dans la course, chacun fait le plein de munitions et choisit son arme de prédilection (en plus des grenades). Puis le top départ est donné au franchissement d'un point par un des membres de l'escouade : un simple tronc d'arbre couché dans la map que nous avons testée (intitulée “Dark Mother”), représentant une forêt de nuit. Enfin, il est à noter qu'une fois arrivé au checkpoint, un bunker en l'occurrence, l'escouade peut souffler avant de se ravitailler en munitions et armes et d'attaquer une nouvelle course, toujours dans le même esprit, jusqu'au checkpoint suivant. A première vue, ce “Fu**ing Run !” colle parfaitement à l'atmosphère de frayeur et de stress que souhaite s'approprier le titre. Ainsi, si le mur de la mort se rapproche de trop près, il enveloppe l'environnement du joueur d'un halo sombre lui annonçant que sa fin est proche... et le rendant ainsi responsable de l'échec potentiel du groupe dans son entier, ce qui est particulièrement motivant pour se ressaisir et redoubler de vitesse. Également, plus on est touché par les sbires d'Alma, plus l'écran “rougit” annonçant une mort imminente, ce qui n'est pas une fatalité puisque l'on peut être ranimé, mais c'est bel et bien une perte de temps précieux pour toute l'équipe. Et pour rajouter un peu de stress, le parcours compte des pièges, par exemple un champ de mines dans notre cas. En résumé, il faut avancer plus vite que le “mur” en tuant un maximum d'ennemis tout en veillant sur ses coéquipiers à ranimer le cas échéant, et en évitant les pièges. Montée d'adrénaline assurée.

F.3.A.R.
Dans "Contractions" subissez des vagues ennemies en tentant de maintenir votre position.
La coopération est également de mise pour le deuxième mode multijoueur baptisé Contractions. Le principe est relativement simple : quatre joueurs doivent défendre une position et survivre à des vagues successives d'ennemis (encore des entités créées par Alma) qui attaquent dans un halo de brouillard et de flou qui rend les choses plus laborieuses. Comme dans “Fu**ing Run !” là aussi, il est primordial de réanimer ses coéquipiers tombés sous les balles pour mettre toutes les chances de son côté. Entre chaque vague d'ennemis (une vingtaine au total, à la difficulté crescendo), des périodes de calme sont utiles pour réparer des barricades et récupérer des armes dans les environs afin de mieux préparer la résistance à l'assaut suivant. Chaque joueur choisit au préalable son arme au sein de la structure à défendre, et se ravitaille en munitions, s'il y a lieu, au même endroit. Il est à noter qu'un des quatre joueurs peut intégrer un “mecha” évidemment plus performant au combat. Si le stress de l'attaque imminente est bien là, le gameplay apparaît pourtant moins original que le mode précédent.

F.3.A.R.
Par contre on se la joue nettement plus perso dans le mode "Soul King".
Les deux autres modes multijoueurs mettent à profit les capacités propres au personnage de Paxton Fettel, développées dans le mode coop. A savoir la possibilité de paralyser et surtout de “posséder un ennemi”, ce qui permet d'utiliser son arme pour tuer des adversaires. Dans le mode Soul King (le Roi des Ames), le seul où chaque participant sous les traits d'un spectre roule pour lui seul, tous les joueurs (mais aussi les combattants dirigés par l'IA) sont des cibles. Le but consiste à éliminer le plus d'ennemis possibles afin de récolter leurs âmes, lesquelles une fois acquises se transforment en points. Celui qui en récolte le plus gagne le titre de Roi des Ames, son nom s'affiche au tableau d'honneur de l'interface et sa position est connue de tous les autres joueurs. Ce qui en fait évidemment l'homme à abattre... Si le Roi des Ames se fait tuer, il perd la moitié de ses points au profit du vainqueur et en général dans la foulée, son titre de Roi des Ames. Pour chaque joueur, il s'agit donc de remporter le titre juste avant la fin de la partie. Une mécanique simple et bien huilée qui s'annonce assez fun, d'abord parce que rien n'est joué jusqu'à la fin de la partie (on ne sait pas à l'avance combien d'âmes l'on va récolter en tuant le roi) mais aussi parce que l'environnement (du moins celui qu'il nous a été donné d'expérimenter) est constitué d'un dédale de ruelles, terrasses, escaliers, murets propices aux attaques surprises.

F.3.A.R.
Pas de doute, l'univers sombre et gore de FEAR est respecté.
Enfin, reste le mode Soul Survivor. Celui-ci met en scène l'équipe des quatre joueurs tentant de survivre à l'assaut des sbires d'Alma. Peu de temps après le début de la partie, l'un d'entre eux est “corrompu” par Alma et, transformé en spectre, il se retourne contre les membres de l'escouade. Sa mission consiste alors à corrompre à son tour ses coéquipiers un à un, alors même que l'assaut général continue. Le joueur corrompu utilise pour cela la fonction “posséder un ennemi”, exactement comme dans le mode Soul King, et met à profit le terrain pour prendre l'avantage (une position en hauteur offre un point de vue avantageux).

Fun, nerveux et dégageant une bonne dose de challenge, cette partie multijoueur a de prime abord des arguments pour convaincre. Y compris côté ambiance pour les amateurs de la série. Il est d'ailleurs à noter que John Carpenter et Steve Niles, maîtres de l'horreur à Hollywood ont fourni conseils et expertise aux concepteurs du jeu, autant pour les campagnes que les multi. De quoi donner confiance.

Nos impressions
Tranchant radicalement avec les modes multijoueurs des épisodes précédents, lesquels à vrai dire ne cassaient pas trois pattes à un canard, les quatre multi de F.3.A.R qui nous ont été présentés semblent se placer sous le signe de l’audace et de l’originalité et être dotés, enfin, d’une vraie personnalité. Il faut dire que l’ombre d’Alma, la véritable héroïne de la saga, traîne sur l’ensemble et avec elle, de vrais éléments de frayeur. Notamment sur Fu**ing Run !, le mode qui semble le plus prometteur. Espérons seulement que le nombre de maps (quatre annoncées par mode) s'étoffera très vite.
Profil de Neferkan
L'avis de Neferkan
MP
Journaliste jeuxvideo.com
14 avril 2011 à 14:49:25
Mis à jour le 14/04/2011 à 14:49
PC FPS Warner Interactive Day 1 Studio

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
Spider-fr
Spider-fr
MP
le 13 mars 2012 à 02:53

sympa

Lire la suite...
sangracine
sangracine
MP
le 24 juin 2011 à 15:27

mortel le multi.

Lire la suite...
Sidi210
Sidi210
MP
le 24 juin 2011 à 15:06

C'est moi ou ont dirais que FEAR 2 est plus beau ? :ouch:

Lire la suite...
sithius31
sithius31
MP
le 24 juin 2011 à 10:32

[BHS] Voir le profil de [BHS]
Posté le 17 juin 2011 à 20:44:58 Avertir un administrateur
Vous aite touss des bad gamer aucune dignité cassé vous vous mérité pas ce jeu.
Graphique Graphique Graphique Graphique Graphique.
Vous connaissé que sa dans un jeu video?
Non vous naite certainement pas des fans a vous entendre parlé comme des amateur qui vienne juste de test leur console avec du killzone ou du gears of war.
La c'est sur vous vous plaignié pas!
Alé vous aite tous des grosse merde alé joué sur la gameboy ou des jeu de platforme et le test d1 jeu je vous rapele que c'est une idée du jeu et non une note juste et proprement parfaite.
Donc si y la un 15 vous étonné pas vue les vieu testeur de jeu qui prenne le moindre detail de jeu pour une généralité.
Vous bandé tous devant vos multijoueur et vos FRAG FRAG FRAG FRAG FRAG que vous en avez meme oublié le plaisir d'une campagne a l'ancienne.
Voila le luxe de gamer qu'on peut sofrire pour joué a un jeuvideo au 21é siécle de la race humaine planete terre 2011.
Alé adieu les débutants de votre genre devrai meme pas existé a moin que vous avez 6ans ce qui metonnerai.
Mes bon on c'est jamai vue le nombre de connerie qu'on peut entendre sur tout et nimporte quoi.
Ciao les gosses

=> Euh en fait t'as même pas l'âge légal pour jouer a ce jeu a la base, mais bon je dois avouer que tu m'as bien fait marrer et que t'as illuminé ma journée, je me sens beaucoup moins con.

Lire la suite...
boboy73
boboy73
MP
le 23 juin 2011 à 19:43

Une grosse campagne coop serai :bave:

Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 22 juin 2011 à 15:00
  • Fichu.
Lire la suite...
Pseudo supprimé
le 22 juin 2011 à 14:59

[BHS]
Posté le 17 juin 2011 à 20:44:58
Vous aite touss des bad gamer aucune dignité cassé vous vous mérité pas ce jeu.
Graphique Graphique Graphique Graphique Graphique.
Vous connaissé que sa dans un jeu video?
Non vous naite certainement pas des fans a vous entendre parlé comme des amateur qui vienne juste de test leur console avec du killzone ou du gears of war.
La c'est sur vous vous plaignié pas!
Alé vous aite tous des grosse merde alé joué sur la gameboy ou des jeu de platforme et le test d1 jeu je vous rapele que c'est une idée du jeu et non une note juste et proprement parfaite.
Donc si y la un 15 vous étonné pas vue les vieu testeur de jeu qui prenne le moindre detail de jeu pour une généralité.
Vous bandé tous devant vos multijoueur et vos FRAG FRAG FRAG FRAG FRAG que vous en avez meme oublié le plaisir d'une campagne a l'ancienne.
Voila le luxe de gamer qu'on peut sofrire pour joué a un jeuvideo au 21é siécle de la race humaine planete terre 2011.
Alé adieu les débutants de votre genre devrai meme pas existé a moin que vous avez 6ans ce qui metonnerai.
Mes bon on c'est jamai vue le nombre de connerie qu'on peut entendre sur tout et nimporte quoi.
Ciao les gosses

Tu critiques les autres alors que tu n'es même pas fochu d'écrire correctement.Ton niveau approche celui d'un CE1 voir CE2.

Et du hauts de tes pauvres petites 16 années, tu traites les autres de gosses ?

Va voir un psy mon petit, t'en as besoin.

Lire la suite...
Wordmance
Wordmance
MP
le 21 juin 2011 à 12:24

[BHS] :
Et toi, tu ferais mieux de retourner à l'école pour apprendre le français !!!
La honte c'est d'écrire comme tu le fais si bien ...

Lire la suite...
MadGyver
MadGyver
MP
le 19 juin 2011 à 15:59

Comparer Crysis (même le 2) à ce jeu c'est du grand n'importe quoi. Pourquoi pas aussi comparer Alexandra Ledermann : La Colline aux Chevaux Sauvages à Red Dead Redemption, allons-y soyons fous, sérieux !

Bon sinon, ce F3AR c'est pas une réussite, surtout vis-à-vis des standards actuels, mais n'empêche j'ai retrouvé des sensations du premier FEAR. Les mêmes défauts surtout, le rag doll exagéré par exemple. La qualité de l'IA, ou super balèze ou super naze, sans raison apparente.
En tout cas au niveau visuel, le solo n'a rien à voir avec les screens de JV, même si les textures sont pas terribles non plus.

Allez, les fans y trouveront leur compte, les autres se feront une idée si l'éditeur lâche une démo (ou... une bêta...!)

Lire la suite...
[BHS]
[BHS]
MP
le 17 juin 2011 à 20:44

Vous aite touss des bad gamer aucune dignité cassé vous vous mérité pas ce jeu.
Graphique Graphique Graphique Graphique Graphique.
Vous connaissé que sa dans un jeu video?
Non vous naite certainement pas des fans a vous entendre parlé comme des amateur qui vienne juste de test leur console avec du killzone ou du gears of war.
La c'est sur vous vous plaignié pas!
Alé vous aite tous des grosse merde alé joué sur la gameboy ou des jeu de platforme et le test d1 jeu je vous rapele que c'est une idée du jeu et non une note juste et proprement parfaite.
Donc si y la un 15 vous étonné pas vue les vieu testeur de jeu qui prenne le moindre detail de jeu pour une généralité.
Vous bandé tous devant vos multijoueur et vos FRAG FRAG FRAG FRAG FRAG que vous en avez meme oublié le plaisir d'une campagne a l'ancienne.
Voila le luxe de gamer qu'on peut sofrire pour joué a un jeuvideo au 21é siécle de la race humaine planete terre 2011.
Alé adieu les débutants de votre genre devrai meme pas existé a moin que vous avez 6ans ce qui metonnerai.
Mes bon on c'est jamai vue le nombre de connerie qu'on peut entendre sur tout et nimporte quoi.
Ciao les gosses

Lire la suite...
A lire aussi
PreviewF.3.A.R. - GC 2010 19 août 2010, 22:30
PreviewF.3.A.R. 14 avr. 2011, 14:59
PreviewF.3.A.R. - GC 2010 19 août 2010, 22:30
Derniers tests
12
TestThe Signifier
PC PS4 ONE
17
TestAmnesia : Rebirth
PC PS4
13
TestTennis World Tour 2Sur Switch
Les jeux attendus
1
Cyberpunk 2077
19 nov. 2020
2
Assassin's Creed Valhalla
10 nov. 2020
3
Marvel's Spider-Man : Miles Morales
19 nov. 2020