Menu
Final Fight
  • Tout support
  • Wii
  • Amiga
  • CPC
  • ST
  • C64
  • Mega-CD
  • SNES
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
jeuxvideo.com / Derniers tests jeux vidéo / Final Fight / Final Fight sur Mega-CD /

Test du jeu Final Fight CD sur Mega-CD

Final Fight
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de danabnormal
L'avis de danabnormal
MP
Journaliste jeuxvideo.com
11 mars 2011 à 13:27:05
15/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (9)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
17/20
Test Final Fight CD

Extrêmement performant en matière de beat'em all avec notamment la cultissime saga des Streets Of Rage, Sega a pourtant décidé de lorgner du côté de chez Capcom pour donner à son Mega-Cd un jeu de baston digne de ce nom. Une conversion de Final Fight a donc été mise en chantier, et c'est la firme au hérisson bleu elle-même qui s'est chargée de son développement.

Final Fight CD

Final Fight CD reprend bien sûr tous les éléments du scénario initial : la ville de Métro City est la cible de violences urbaines, et Monsieur le Maire (qui n'est autre que Mike Haggar, un ancien catcheur…) est bien décidé à faire cesser le chaos en prenant des mesures drastiques pour éradiquer ce fléau. Le hic, c'est que les organisations criminelles ne l'entendent pas de cette oreille, et l'une d'entre elles, l'organisation Mad Gear, décide de montrer son mécontentement en kidnappant Jessica, la fille du premier magistrat. Ce dernier part la récupérer, et demande de l'aide à deux de ses acolytes : Guy et Cody, lequel n'est autre que le petit ami de Jessica (et donc potentiellement le futur gendre de Mike, c'est bien, je vois que vous suivez). Le joueur doit donc choisir dès le début du jeu entre ces trois protagonistes. Il s'agit d'ailleurs d'une première sur consoles car les versions Super Nintendo (Final Fight et Final Fight Guy) ne proposaient que deux persos jouables. Chacun d'entre eux dispose de caractéristiques propres : Haggar est ainsi plus puissant que Guy et Cody, mais il est en contrepartie moins rapide. A vous de voir quel protagoniste vous sied le mieux.

Final Fight CD
C'est bien connu, les méchants n'ont aucun goût.
Une fois votre héros sélectionné, il faut entrer dans le vif du sujet et commencer à débarrasser Metro City des indésirables. Pour ce faire, rien de plus simple car ce pur beat'em'all repose sur une jouabilité à deux boutons : un pour sauter et un pour taper. Une pression simultanée sur les deux donne accès à un coup spécial et il faut noter que l'ami Haggar dispose d'un mouvement supplémentaire, directement inspiré de la projection de Zangief dans Street Fighter 2. En plus de leurs poings, nos courageux combattants pourront également utiliser les armes (tuyau, couteau, katana...) que les ennemis auront laissé tomber derrière eux.

Final Fight CD
Choisissez votre héros.
Au niveau de la maniabilité proprement dite, les coups sortent bien, pas de problème là-dessus, mais on peut regretter qu'ils soient si peu nombreux. Le gameplay est donc limité, et on est loin d'un Streets Of Rage 2 qui bénéficie d'une panoplie de coups beaucoup plus large. Là où en revanche le jeu est au top, c'est au niveau de la réalisation : c'est simple, hormis des couleurs parfois un peu ternes, c'est l'arcade à la maison. Les sprites sont énormes et très détaillés, et les décors urbains dans lesquels les personnages vont évoluer sont d'une variété absolue : rue, métro, usine, les niveaux sont un vrai régal pour les yeux tant ils sont soignés. Mention spéciale pour le design des ennemis, vraiment réussi. En outre, support Cd oblige, le jeu bénéficie d'un environnement sonore de bien meilleure qualité et c'est un vrai régal que de castagner avec en musique de fond un rock si typiquement 80's.

Final Fight CD
Haggar est un catcheur avant tout.
En ce qui concerne la durée de vie, le jeu tient en haleine assez longtemps. D'une part parce qu'il est assez difficile et que en voir le bout réclame une bonne connaissance des stages, et d'autre part parce qu'il est jouable à deux en coopération et que c'est avec ce mode que le fun est à son paroxysme. On revient donc volontiers dessus avec un ami de temps en temps, histoire de se taper un pur moment de plaisir. En définitive, il n'y a pas grand-chose à reprocher à cette très fidèle conversion. Sega a fait un excellent travail et le soft est un indispensable pour tous les possesseurs de Mega-CD, d'autant plus qu'il n'y a que très peu de jeux de combat sur ce support.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    On est vraiment très proche de la qualité de la borne d'arcade. Les sprites sont gros et bien animés, et l'on progresse sans noter de ralentissements particuliers. Seul le nombre moins important de couleurs affichées simultanément vient rappeler que l'on est sur Mega-CD et non sur arcade. On se retrouve donc parfois avec des arrière-plans plutôt ternes.

  • Jouabilité 15 /20

    Les persos se déplacent plutôt lentement, et ne sont pas des plus vivaces. Malgré cela, les coups sortent bien et on arrive à les placer quand on veut. Il faut dire qu'ils ne sont pas très nombreux, étant donné que l'on progresse en utilisant seulement deux boutons. De ce point de vue, on est très loin de la profondeur de gameplay d'un Streets Of Rage 2 par exemple.

  • Durée de vie 15 /20

    Si on aime le genre, la rejouabilité est quasi infinie, surtout en coopération. C'est tellement plus agréable la castagne à deux ! De plus, le jeu est suffisamment difficile pour tenir en haleine assez longtemps, même en solo. A noter la présence d'un mode Time-Attack exclusif à cette version Mega-CD, qui rallonge un peu plus la durée de vie du soft.

  • Bande son 18 /20

    Le gros point fort de cette version Mega-CD : les musiques ont été totalement retravaillées pour un résultat des plus convaincants. Les bruitages et les voix, en revanche, n'ont pas bougé et sont identiques à ceux de l'arcade.

  • Scénario 14 /20

    Nos trois gaillards très musclés doivent débarrasser la ville des loubards qui sèment la pagaille, et accessoirement délivrer la fille du maire qui a été kidnappée. Autant dire qu'il va y avoir du sport... A noter que le jeu bénéficie d'une belle séquence d'intro, avec une voix off s'il vous plaît.

Final Fight reste Final Fight, et c'est finalement ce que l'on retiendra de cette version Mega-CD. Hormis des couleurs un peu plus fades, tous les ingrédients de l'arcade sont en effet présents et on ressent exactement les mêmes sensations. Le soft se paye même le luxe d'améliorer certains aspects, comme l'environnement sonore par exemple. Les fans de ce monument du beat'em all ne seront donc pas dépaysés, et les autres auront l'occasion de découvrir un jeu qui, de par son fun et son ambiance si typiquement années 80, aura marqué de son empreinte toute une génération de joueurs.

Note de la rédaction

15
17

L'avis des lecteurs (9)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de danabnormal,  Jeuxvideo.com
Par danabnormal, Journaliste jeuxvideo.com
MP
Mega-CD Sega Capcom Beat'em All
Dernières Preview
PreviewRainbow Six Extraction : l'intelligence de Siege et la brutalité de Back 4 Blood, un cocktail explosif ? 07 janv., 16:00
PreviewDolmen : un mélange de Dead Space et de Dark Souls ? 30 déc. 2021, 19:35
Les jeux attendus
1
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022
2
Gran Turismo 7
04 mars 2022
3
Dying Light 2 : Stay Human
04 févr. 2022