CONNEXION
  • RetourJeux
    • Tests
    • Soluces
    • Previews
    • Sorties
    • Hit Parade
    • Les + attendus
    • Tous les Jeux
  • RetourActu
    • Find Your Next Game
    • Culture Geek
    • Astuces
    • Réalité Virtuelle
    • Rétrogaming
    • Toutes les actus
  • RetourHigh-Tech
    • Actus JVTECH
    • Bons plans
    • Tutoriels
    • Tests produits High-Tech
    • Guides d'achat High-Tech
    • JVTECH
  • RetourVidéos
    • A la une
    • Gaming Live
    • Vidéos Tests
    • Vidéos Previews
    • Gameplay
    • Trailers
    • Chroniques
    • Replay Web TV
    • Toutes les vidéos
  • RetourForums
    • Hardware PC
    • PS5
    • Switch
    • Xbox Series
    • Overwatch 2
    • FUT 23
    • League of Legends
    • Genshin Impact
    • Tous les Forums
  • PC
  • PS5
  • Xbox Series
  • PS4
  • One
  • Switch
  • Wii U
  • iOS
  • Android
  • MMO
  • RPG
  • FPS
En ce moment Genshin Impact Valhalla Breath of the wild Animal Crossing GTA 5 Red dead 2
Créer un contenu
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Test Colony Wars
Profil de Mickouze,  Jeuxvideo.com
Mickouze - Journaliste jeuxvideo.com

Traverser l'espace à toute vitesse, anéantir l'ennemi à coups de blaster laser, affronter des vaisseaux aussi imposants que l'imagination le permet... C'est le défi que tente de relever Colony Wars, sorti sur PlayStation il y a maintenant 13 ans. 1997, souvenez-vous : Final Fantasy VII, Fallout, Carmageddon, Bloody Roar, Dungeon Keeper, GoldenEye 007... Au milieu de cette foule de monuments vidéoludiques, le studio anglais Psygnosis sort une petite perle qu'une génération de joueurs n'est pas près d'oublier.

Colony Wars

« Lorsque j'étais jeune, l'Empire Terre contrôlait les cieux. Le Tsar et ses flottes de combat voyaient tout, savaient tout et punissaient tout. » D'entrée de jeu, l'ambiance est posée. Nous sommes au 45ème siècle. L'Humanité est parvenue à s'arracher de la Terre et du système solaire (rebaptisé système Sol) et à fonder un empire galactique s'étendant sur plusieurs systèmes stellaires. Pour subvenir aux besoins d'une Terre agonisante, le Tsar, dictateur de l'Empire, procède à un pillage régulier des colonies de l'espace. Mais trop c'est trop ! Un groupe rebelle, connu sous le nom de Ligue des Mondes Libres, se révolte et engage des actions terroristes contre l'Empire. Au fur et à mesure des siècles, le groupe rebelle se transforme en véritable armée et finit par s'opposer militairement à l'oppresseur. La bataille de Bennay est une grande victoire pour la Ligue mais l'Empire ne tarde pas à contre-attaquer. La guerre est déclarée.

Colony Wars
Le commandant vous briefe avant le début de la mission.
L'action du jeu prend place tout de suite après la bataille de Bennay. Le joueur contrôle un pilote de la Ligue dont nous ne savons rien, pas même le nom, mais qui se trouve être le narrateur de l'histoire. Première chose qui frappe : l'immersion totale. Même s'il n'en a pas l'air, le scénario de Colony Wars est incroyablement poussé. Dans son genre, il est l'un des premiers à proposer une organisation en arbre, qui fait que les défaites ne deviennent pas des game over mais altèrent le déroulement de l'histoire. De plus, chaque mission est précédée d'un briefing audio détaillé dans lequel le commandant vous explique très clairement les fondements et aboutissements des objectifs à accomplir ainsi que les conséquences en cas de défaite. Enfin, le joueur a également accès à plusieurs bases de données détaillant les historiques et les différents systèmes de tous les vaisseaux, planètes, systèmes stellaires du jeu. Les développeurs ont poussé le vice jusqu'à introduire des anecdotes de pilotes dans certaines descriptions de vaisseaux.

Colony Wars
Première mission : contrer la contre-attaque de l'Empire !
Deuxième chose qui frappe : la liberté de mouvement. Toutes les missions se déroulent dans un espace en trois dimensions totalement ouvert et libre. A bord de votre chasseur de combat, vous pouvez tout aussi bien vous promener et slalomer entre les croiseurs de la flotte, faire la chasse aux astéroïdes ou tenter de vous échapper de la bataille. Attention toutefois ! Si vous vous éloignez trop, le pilote automatique vous remettra sur le droit chemin. Vous êtes libre mais pas trop. D'ailleurs, en parlant de chasseur de combat, vous ne piloterez QUE des chasseurs de combat. Chasseur que vous ne pourrez malheureusement pas choisir, puisque c'est le haut commandement de la Ligue qui décide pour vous en fonction du type de mission (escorte, attaque, défense...). Quoi qu'il en soit, le nombre de vaisseaux que vous pourrez piloter est assez varié, on peut en compter une dizaine environ, chacun possédant bien évidemment des caractéristiques propres (maniabilité, vitesse, puissance de feu, puissance des boucliers...) et un armement aussi divers que varié (5 armes primaires, 10 armes secondaires).

Colony Wars
Le jeu offre 3 modes de vue différents.
Globalement, le jeu est assez joli pour de la PlayStation. Même si les jeux spatiaux nous font rarement voir autre chose que d'immenses espaces vides et noirs, dans Colony Wars, la plupart des missions se déroulent à proximité d'une jolie planète ou dans le contre-jour d'une étoile colorée. De nombreux vaisseaux de flottes croiseront souvent autour de vous et leur design original, quoique peu varié, n'aura d'égal que leur taille imposante. C'est ce nombre de vaisseaux qui rend les batailles spatiales de Colony Wars si impressionnantes, même si on compte parfois quelques ralentissements en cas d'IA trop nombreuses. Dans son ensemble, le jeu a bien vieilli et on prend toujours autant de plaisir à se faire tirer dessus pour profiter de jolis effets de lumière.

Colony Wars
Le scénario du jeu est organisé en arbre.
Mais après tant d'éloges, les sujets qui fâchent. Quoi qu'on puisse dire, le jeu n'est pas exempt de défauts. Le premier étant la maniabilité. Se retrouver dans un environnement en trois dimensions totalement ouvert, dans l'espace de surcroît, rend la chasse particulièrement ardue. L'IA manœuvre rudement bien ses vaisseaux et parvient très souvent à vous échapper. Normal, me direz-vous, personne n'aime être traqué comme un lapin ! Mais les premières missions seront assez rageantes. Heureusement, les développeurs ont pensé à tout : missions d'entraînement au pilotage, missiles paralysants à tête chercheuse, radar en trois dimensions, pilotes alliés parfois très efficaces... Il vous faudra un peu de temps pour vous habituer à manœuvrer votre chasseur mais les différents mécanismes du jeu deviendront à terme des réflexes.

Colony Wars
La base de données de la Ligue décrit les spécificités de tous les vaisseaux.
Autre point noir du titre : une difficulté parfois mal dosée. Même si une défaite n'est pas dramatique en soi, il peut arriver que d'une mission à l'autre, l'IA décide soit de s'acharner sur vous, soit de vous ignorer totalement. Dans le premier cas, ça fait toujours son petit effet de se retrouver seul contre 3 croiseurs bien remontés. Dans le second cas, vous terminerez la mission sans même vous être fait tirer dessus. C'est à pile ou face, une chance sur deux à chaque fois de finir en passoire ou de revenir en héros. Bien évidemment, les premières missions sont d'une facilité déconcertante mais les choses peuvent rapidement tourner au vinaigre si vous n'y prenez pas garde.

En résumé, Colony Wars a su placer la barre très haut dans le domaine de l'action spatiale. Profitant d'un scénario exceptionnel, d'un univers vaste et varié et de graphismes très poussés pour l'époque, le jeu aura marqué tous les pilotes en herbe qui auront choisi de lutter contre l'Empire. D'ailleurs, Psygnosis n'hésitera pas à en remettre une couche en sortant Colony Wars : Vengeance en 1998 et Colony Wars : Red Sun en 2000.

Les notes
  • Graphismes17/20

    Le jeu est totalement en trois dimensions. L'univers et les planètes sont assez jolis et les étoiles que vous approchez vous éblouissent. Le jeu a bien vieilli, les effets de lumière sont toujours aussi convaincants mais le design général des vaisseaux ne fera pas l'unanimité (même s'il faut avouer qu'il reste original). On remarque toutefois quelques ralentissements en cas de grosses batailles.

  • Jouabilité14/20

    Les premières chasses seront hasardeuses et on tirera souvent à côté de la cible, touchant parfois un allié. Mais des missions d'entraînement sont disponibles dès le départ et les missiles à tête chercheuse sont d'une efficacité redoutable. La difficulté aléatoire pourra en agacer plus d'un.

  • Durée de vie16/20

    Comptez entre 6 et 8h pour finir le jeu la première fois. L'organisation même du déroulement de l'histoire offre un excellent degré de rejouabilité. Vous vous surprendrez à échouer volontairement sur certaines missions « juste pour voir ce que ça fait ».

  • Bande son14/20

    La bande originale, même si elle ne brille pas par son excellence, reste toutefois bien sympathique. Les briefings audio, les interventions des pilotes alliés durant les missions et les bruits des explosions rendent l'immersion totale. Le jeu est entièrement doublé en français.

  • Scénario16/20

    Le scénario, même s'il manque parfois d'originalité, est incroyablement poussé pour un jeu du genre ! Les retournements de situation sont nombreux, parfois même au sein d'une mission, et le jeu offre pas moins de 5 fins différentes. L'organisation en arbre du scénario ne rend pas les défaites éliminatoires mais elles influent sur le déroulement de l'histoire.

Pour tout fan d'action et de simulation spatiale, Colony Wars est une référence incontournable. Passer à côté serait un sacrilège, d'autant plus qu'il est désormais disponible sur le PlayStation Store. Très bien réalisé et ne manquant pas d'originalité, la lutte désespérée des combattants pour la liberté face à un Empire tout puissant ne manquera pas de vous toucher. Jetez-vous dans la bataille ! Vous ne le regretterez pas.

Note de la rédaction

17
16.4

L'avis des lecteurs (10)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
PS1 Psygnosis Action Jouable en solo Rétrogaming
Dernières Preview
PreviewLe Seigneur des Anneaux fait du Animal Crossing avec un jeu vidéo qui sort des sentiers battus pour la licence. J'ai joué à Tales of the Shire et c'est vraiment cool ! 19 juin, 15:00
PreviewCe jeu vidéo est une des plus grosses claques visuelles jamais vues et on a pu y jouer après 3 ans d'attente. Notre preview de REPLACED 17 juin, 12:00
PreviewC’est l’un de mes coups de coeur du Summer Game Fest, ce jeu vidéo est complètement barré ! Mes impressions sur Skate Story 16 juin, 11:15
Les jeux attendus
1
Assassin's Creed Shadows
15 nov. 2024
2
Call of Duty : Black Ops 6
25 oct. 2024
3
Grand Theft Auto VI
2025
La vidéo du moment