Menu
Pocahontas
  • Tout support
  • GB
  • MD
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Créer un contenu
Pocahontas
AvantArrière
Appréciations du jeu
Profil de EvathCebor
L'avis de EvathCebor
MP
Journaliste jeuxvideo.com
18 mai 2010 à 15:12:39
14/20

Lecteurs Jeuxvideo.com
L'avis des lecteurs (3)
Lire les avis des lecteurs Donnez votre avis sur ce jeu !
14.3/20
Test Pocahontas

Il est un temps lointain, très lointain, dans une galaxie lointaine, très lointaine, où licences connues et jeux vidéo faisaient à coup sûr - ou presque - bon ménage. Selon les goûts, certains penseront aux aventures d'Indiana Jones dans la cité d'Atlantis tandis que d'autres songeront à Quackshot. Mais d'autres, plus rares, honoreront cet âge perdu en laissant s'échapper une pensée en l'honneur de Pocahontas, l'une des nombreuses curiosités savoureuses de la Megadrive.

Pocahontas

Retraçant grossièrement les événements du dessin animé, le jeu vidéo Pocahontas permet d'incarner tour à tour la belle indienne et son fidèle raton laveur, Meeko. Le joueur, qui peut jongler d'un personnage à l'autre dès qu'il le désire, doit constamment conduire les deux compères d'un point A à un point B (le point B pouvant être un autre personnage comme un autre lieu). Pour Pocahontas, la progression à travers les niveaux se fait à grand renfort d'escalades, de courses et de sauts, entre autres. Quant à Meeko, il doit souvent s'accrocher à l'écorce des arbres, collecter des fruits, pousser des pierres qui lui bloquent le chemin et se faufiler dans les tunnels trop étroits pour Pocahontas. Vous l'aurez compris : si certains passages ne sont accessibles qu'à l'Amérindienne, d'autres ne le sont qu'à l'animal. Le joueur doit ainsi sans cesse trouver un moyen de faire progresser l'un de ses deux personnages pour qu'il puisse permettre à son équipier d'avancer à son tour. Par exemple, si Meeko, bloqué au bord d'une falaise, ne peut pas traverser un lac parce qu'il ne sait pas nager, Pocahontas peut contourner la montagne par une grotte sous-marine pour aller chercher un bout de bois flottant qui permettra à l'animal de passer l'obstacle aquatique. La coopération entre Meeko et Pocahontas, de prime abord basique, s'enrichit au fur et à mesure que le joueur vient en aide aux animaux de la forêt : ces derniers, pour l'en remercier, lui confèrent de nouveaux pouvoirs et de nouvelles capacités. Tous ces éléments de gameplay font que le jeu ne stagne jamais, évolue sans cesse et évite le piège des répétitions, ce qui agit comme un répulsif à l'envie de lâcher le pad.

Pocahontas
Pocahontas évolue dans de jolis décors inspirés du film.
Si le level design du jeu est loin d'être le plus inspiré de sa génération, il est suffisamment bien pensé pour permettre au gameplay de correctement s'exprimer et se paie le luxe de cumuler quelques petites trouvailles, et ce malgré un classicisme parfois pesant. La bande sonore, légère et agréable mais considérablement limitée en nombre de thèmes, souligne avec beaucoup de justesse la beauté des paysages. Sans être un étalon technique ni même une référence artistique, Pocahontas est l'un de ces jeux au style atypique et lisse, et possède une forte identité visuelle qui contribue à alimenter l'un de ses points forts : son ambiance, fidèle au dessin animé dont il s'inspire.

Pocahontas
L'indienne et son ami Meeko devront régulièrement se séparer pour avancer.
Contrairement à de nombreux beat'em all, shooters, casse-briques et autres jeux de plates-formes, Pocahontas nécessite de comprendre un minimum ses textes et ses "dialogues", pour la simple et bonne raison qu'ils expliquent où, quand et comment avoir recours à certains mouvements et capacités. Il n'est ainsi pas aisé, pour un parfait non-anglophone ou un enfant (public auquel le jeu s'adresse tout particulièrement) de progresser sans pester, re-pester, rouspéter et rouspiller de temps à autre. La tâche, qui risque bien d'agacer les plus impatients, n'en est pas pour autant impossible ni même véritablement ardue. Ceux qui savent déchiffrer la langue de Shakespeare progresseront quant à eux sans la moindre difficulté et poseront les yeux sur la dernière ligne du traditionnel générique de fin en un peu moins de trois heures. Bien que parsemé de simili-énigmes, de sauts plus ou moins périlleux et malgré la présence de quelques ennemis armés, Pocahontas est un jeu facile (pour qui le comprend), au rythme apaisé et apaisant sans être lent ni lourd, procurant des sensations perdues à mi-chemin entre le plaisir de la progression et celui de la contemplation. Certains regretteront son absence d'action et de challenge, d'autres sauront la savourer, tandis que tous tomberont d'accord pour juger d'un oeil sévère sa faible durée de vie.

Les notes
  • Graphismes 15 /20

    Les graphismes, propres et nets, contribuent à conférer au titre une ambiance atypique et une identité forte. Cela dit, si les paysages enchanteurs et la patte artistique singulière masquent sans peine quelques faiblesses techniques, ils ne suffisent pas à faire oublier les répétitions des décors. Les animations des animaux et des personnages sont quant à elles exemplaires.

  • Jouabilité 14 /20

    Le gameplay, axé sur la coopération des deux protagonistes jouables tour à tour, s'exprime et se développe grâce à un level design classique mais efficace. Pocahontas apprend de nouvelles capacités au fur et à mesure de sa progression, chose appréciable. Il est toutefois possible de reprocher au jeu son manque flagrant de challenge ou d'action.

  • Durée de vie 7 /20

    Seulement cinq niveaux et trois heures pour un jeu qui méritait de se prolonger un peu plus. Faute de véritables défis à relever, certains n'y trouveront aucune rejouabilité. Abattu en plein vol ou en plein décollage ?

  • Bande son 16 /20

    La partition du jeu, inspirée de thèmes loin d'être inconnus au bataillon, s'accorde merveilleusement avec ses graphismes et son ambiance. Vos pupilles et vos tympans se dilateront et résonneront d'un commun accord, au point qu'on pourrait presque voir avec les oreilles et entendre avec les yeux. Que d'harmonie ! Il est cependant regrettable d'entendre si peu de thèmes différents et que le tout finisse par se répéter bien vite.

  • Scénario 10 /20

    Le scénario de Pocahontas le jeu est à Pocahontas le film ce qu'un verre de Taillefine est à un burger de chez Quick. Pourtant, ceux qui ont apprécié le long métrage s'amuseront des rencontres qui les attendent, de l'inévitable John Smith à Grand-mère Feuillage. Le jeu n'enchaîne pas bêtement les niveaux mais les relie avec des conducteurs logiques, à l'aide de dialogues, de rencontres, de pseudo-cinématiques et d'artworks. Quelques scènes clés du dessin animé sont au rendez-vous.

Fort d'une progression intéressante, d'un gameplay ludique et d'une ambiance qui vaut le détour, Pocahontas pèche aussi sur de nombreux aspects. Ni trop classique ni vraiment inventif, enchanteur sans être exclusivement contemplatif, pas vraiment rythmé mais pas vraiment lent non plus, Pocahontas s'impose comme une énième curiosité de la Megadrive. Qu'est-ce donc, sinon une belle mais courte promenade ?

Note de la rédaction

14
14.3

L'avis des lecteurs (3)

Lire les avis des lecteursDonnez votre avis sur le jeu !
Profil de EvathCebor,  Jeuxvideo.com
Par EvathCebor, Journaliste jeuxvideo.com
MP
MD Disney Interactive Funcom Plate-Forme
A lire aussi
Dernières Preview
PreviewRainbow Six Extraction : l'intelligence de Siege et la brutalité de Back 4 Blood, un cocktail explosif ? 07 janv., 16:00
PreviewDolmen : un mélange de Dead Space et de Dark Souls ? 30 déc. 2021, 19:35
Les jeux attendus
1
Légendes Pokémon : Arceus
28 janv. 2022
2
Gran Turismo 7
04 mars 2022
3
Dying Light 2 : Stay Human
04 févr. 2022